yves65

Member
  • Content count

    491
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by yves65


  1. Bonjour Anthony,

     

    Ça fait toujours plaisir, un nouvel astro-dessinateur qui se déclare.  Bienvenu parmi les fêlés de l'oculaire :).

     

    Au sujet des conseils techniques, chacun a sa façon de faire bien sur, ce qui lui donne sa touche personnelle. Pour ma part, voici comment je procède :

     

    Je dessine noir sur blanc, puis je scanne le document, et ensuite j'inverse les couleurs avec Paint.

     

    D'ailleurs, le modèle de scanner a son importance. J'ai remarqué que les imprimantes Epson sont bien plus efficaces que les HP pour scanner mes dessins. J'ai eu cette déconvenue le jour où j'ai remplacé mon imprimante Epson par une HP. Le résultat était atroce avec cette dernière. Du coup j'ai gardé ma vieille Epson qui n'imprime plus, mais qui me sert toujours de scanner, uniquement pour mes dessins astro....

     

    Bon sinon, sur le plan technique, mes dessins réalisés de nuit à l’oculaire sont toujours des brouillons, qui frisent parfois la prise de notes, avec des indications concernant les différents contrastes à apporter à la mise au propre. Le placement des étoiles est assez aléatoire sur le terrain car sinon cette opération prend plus de temps que de dessiner l'objet lui même... ce que je trouve dommage.

     

    Par contre, à la remise au propre, je m'aide d'une carte de champ imprimée avec le logiciel C2A pour placer les étoiles vues à l'oculaire, exactement à leur bonne place. Ensuite je dessine l'objet lui même en m'aidant de mon croquis fait sur le terrain. Les contrastes sont souvent augmentés par rapport à la réalité, car le but est de montrer les détails perçus pendant l'observation, alors que le contraste réel est souvent beaucoup plus faible.

     

    Je dessine au crayon à papier HB pour les objets de ciel profond (galaxies nébuleuses) et 2B pour les étoiles qui sont donc plus noires sur le papier (Et plus blanches sur le résultat final.)

     

    Parfois le résultat ne me satisfait pas du premier coup, et j'observe le même objet plusieurs nuits d'affilées, pour au final, faire le dessin comme je l'attends. Ces multiples observations avant le dessin final, permettent de s'approprier l'objet, et de faire le tri entre ce que l'on a cru voir et ce que l'on a réellement vu de manière certaine. C'est pour cela que je fais souvent des aller retour entre mise au propre le matin après l'observation, et ré-observation la nuit suivante, pour refaire une nouvelle mise au propre le jour suivant etc... 

     

    Bien sur, pour l'observation j'utilise énormément la vision décalée, et souvent plusieurs grossissements et filtres. Le dessin est le résultat de la somme des détails perçus dans les différentes configurations. Par exemple, pour les nébuleuses planétaires, le filtre OIII éteint l'étoile centrale mais montre les extensions de la nébuleuse. Dans ce cas, je mets les deux sur le dessin, alors qu'en fait, je n'ai pas vu les deux en même temps. Idem pour les galaxies, où on ne voit pas forcement les mêmes détails à différents grossissements (Bras spiraux à faible grossissement et nodosités proches du noyau à fort grossissement.)

     

    Pour illustrer tout ça, voici mon dernier dessin d'Helix. Le contraste est effectivement fortement augmenté sur le dessin par rapport à la réalité, mais sinon, ça ne ressortirait pas bien à l'écran et on ne verrait rien :

    285f3428dddcd428177b1a6af9c52c761e8b3ace

     

    Bonnes observations, et à bientôt ici sans doute :),

    Yves
     

    • Like 3

  2. Même témoignage, pour ma part c'était jeudi dernier en soirée.

    J’étais dans mon jardin avec mon fils de 14 ans et on observait tranquillement M42 avec son T200.

    Et tout d'un coup, on a assisté tous les deux à notre toute première observation d'un train de satellites Starlink ! .....

     

    Comment dire... C'etait Bluffant, Impressionnant, Surnaturel, et.... Triste ....

     

    Il m'a semblé que les satellites étaient aussi brillants que la station spatiale. On en a vu une vingtaine.... Il se suivaient parfaitement alignés.

    Il y en avait 7 ou 8 visibles en même temps. A chaque fois qu'il y en avait un qui entrait dans l’ombre de la Terre au nord-est, il y en avait un autre qui apparaissait au sud-ouest. Mon fils était scotché et moi aussi...

     

    Quand il y en aura 12000 identiques dans le ciel, on ne remarquera même plus les étoiles...

    Mon fils a bien pris conscience qu'il vivait la fin d'un monde. Celui où l'on avait une vue sur l’extérieur de la Terre....

    Ce n'est plus la peine de lutter contre la pollution lumineuse, car demain les lampadaires seront dans l'espace.

    Gardez précieusement toutes vos photos du ciel car bientôt, ce seront des reliques d'un passé révolu.

    C’était ma pensée négative du jour...

     

    Yves

    • Like 1

  3. Bravo pour ce dessin. Pour une première c'est très réussi. J'ai immédiatement reconnu M8 avant même de lire le texte du message ;).

    Au T200 et sans filtre OIII, c'est exactement ça. J'ai justement observé la Lagune hier soir à l'oculaire du T200 Skywatcher que je viens d'offrir à mon fiston pour ces 14 ans ;). Donc le souvenir est encore tout récent.

    Pour la prochaine fois, l'ajout d'un filtre OIII permettra de percevoir plus de détails dans la nébuleuse, même s'il atténue l’éclat des étoiles.

    • Thanks 1

  4. Voilà encore une superbe moisson :) !

     

    Bravo pour ces magnifiques dessins. Du connu et du moins connu pour moi.

    Je n'ai encore jamais tenté le Héron à l’oculaire, mais en voyant ton dessin, je me dis qu'il y a peut-être quelque chose à faire finalement.

    J'avais déjà observé le trio NGC 5981/82/85 et j'avais bien aimé. Par contre, je suis bluffé ici par ton dessin de NGC 5981. Parvenir à voir sa structure spirale est une belle prouesse. (Déjà que parvenir à voir la galaxie tout cour, c'est déjà pas facile...;))

     

    Sinon j'aime bien NGC1514 :). C'est sur que la comparaison avec une tulipe, c'est plus poétique qu'avec une filière, pourtant ça y ressemble ;) :

    190420062223863941.jpg

    • Haha 1

  5. Encore trois superbes dessins :).

    NGC 2903 est très détaillée. Chapeau d'avoir perçu les doubles départs de bras spiraux, de chaque côté du noyau. 

    Quant à M101, bah, on s'y croirait quoi ;), que de détails ! C'est bluffant.

    M97, n'est pas en reste, c'est exactement ça, même pas la peine de la présenter ;), on la reconnaît tout de suite ;).

    Bravo pour ce rendu très réaliste.

    • Like 1

  6. Whow ! Là c'est du lourd :).

    La Rosette en grand champ, ça doit occuper un bon bout de temps à l'oculaire ;).

    Bravo pour ces magnifiques dessins, ils sont superbes.

    Je crois bien que je n'avais jamais entendu parler de la galaxie NGC 5247 auparavant. Elle a vraiment l'air sympa. Merci pour cette découverte. Je me la rajoute dans ma liste ;).

     


  7. +1 pour la Watec 910HX :).

    On utilise cette caméra à mon club Dinastro pour les occultations, depuis 2 ans maintenant. Notre télescope est un Newton 305mm.

    Sinon, il y a aussi un autre gars de mon club qui enregistre aussi des occultations directement depuis son jardin, dans le Gers. Il a une camera Watec 120N montée sur son T400.

    Effectivement on enregistre les vidéos en mode analogique (PAL.)

    On a déjà pas mal de rapports envoyés à Euraster depuis le début de cette année, (mais seulement 3 positives depuis janvier 2019.) Il sont visibles ici:

    https://www.dinastro.org/spip.php?article141

    Plus d'infos sur notre protocole ici :

    https://www.dinastro.org/spip.php?article127

     

     

     

    • Thanks 1

  8. Salut Joël et merci pour ce CR sympa :).

     

    Pour les planètes Jupiter et Saturne, ne t'inquiètes pas, tu auras l'occasion de les revoir. Elles vont être de plus en plus faciles à observer avec la saison qui s'avance. Malgré tout, c'est vrai qu’elles sont basses sur l'horizon cette année. Il faudrait pouvoir voyager encore plus au sud. Mais bon, on ne va pas se plaindre, dans les Hautes-Pyrénées, on est déjà mieux placé que la plupart des autres régions de France métropolitaine ;).

     

    A bientôt,

    Yves

    • Like 1

  9. C'est super ça :) ! Je ne savais même pas qu'il y avait des galaxies dans le champ de M40.

    Bon, il est vrai que je n'ai pointé que deux fois cette étoile double, la seule du catalogue Messier, au cours de ma vie.

    Je viens de vérifier les magnitudes des deux galaxies que tu as dessinées, respectivement 12 et 13,5 d'après C2A... Bon, elle ne doivent pas sauter aux yeux tout de même, ça ne m'étonne pas, si je ne les ai pas vu au T305 ;).

    • Like 1

  10. Superbe image :). J'ai compté 12 Messier !

    Et bien d'autre encore... Entre 30 et 40 NGC environ, Les Jumeaux Siamois, la galaxie des yeux etc... ;).

    Ça mériterait un version légendée ;). Chapeau en tout cas, je me la garde celle là :x.

    • Thanks 1

  11. Très belle image, bravo :). J'aime bien cette galaxie M109. En terme du spirale barrée, c'est un modèle du genre.

    En plus, elle est archi facile à pointer, peut-être même que c'est la galaxie la plus facile à trouver du ciel, avec Phecda, une des 7 étoiles de la Grande Ourse dans le même champ ;).

    • Thanks 1

  12. Ah, NGC 4244 ;) !

    Évidemment que c'est un monument ! Il est question de la superbe NGC 4565 sur un post parallèle, mais NGC 4244 est également l'une des plus belles galaxies vue par la tranche du ciel. Voici le lien vers mon catalogue des 110 plus beaux objets NGC, où je l'ai décrite et dessinée:):

    https://www.dinastro.org/spip.php?article110#4244

     

    Dans le ciel, NGC 4244 est toute proche de NGC 4214 à 1,8° seulement, donc presque visible dans le même champ à l'oculaire.

    Par contre, je ne connais aucun des autres objets décrits dans ton CR... Je crois bien que toute une vie ne sera jamais assez longue pour explorer tout le ciel 9_9.

    Merci pour ces tuyaux ;) et ce CR.

    Yves

     

     


  13. Bravo Jean-Luc pour ces superbes images :).

     

    Moi aussi, je suis content de revoir Saturne ici. On voit que le Pic est toujours à la hauteur de sa réputation. On a du bol, niveau météo là-haut, cette année. Je suis redescendu hier après un carton plein de 7 nuits claires au TBL ;).  C'est mieux que l’an passé à la même date...

     

    Yves

     

     

    • Like 1

  14. Ah, NGC 4565 9_9.

     

    Flashback : 22 ans en arrière. Mars 1997, Jouarre en Seine et Marne, je viens d’acheter mon Meade Starfinder 254mm. (C'était le mois de la comète Hale-Bope et de l’opposition de mars ;).) Je ne sais pas pourquoi, ce soir là, je pointe pour la première fois de ma vie, un objet du ciel profond qui n'est pas un Messier...et devinez qui c'est ? NGC 4565 bien sur :).

    Ce soir là, ce fut un choc, une révélation ! Quelle finesse, quelle beauté ! Et cette bande de poussière sombre visible dans son plan, c’était magnifique. Et elle n'est même pas dans le catalogue Messier ! Mais alors, le ciel doit regorger d'objets similaires de ce genre !

    Cette galaxie m'a fait comprendre l'infinie possibilité qu'offre un T254. Et je suis tombé illico amoureux de l’observation visuelle. Depuis, ça fait 22 ans que j'observe le ciel profond à l'oculaire, et cette passion n'est pas près de me quitter.

     

    Bravo pour ce dessin. La cible est très bien choisi. On sent la passion naissante :). Essaye quand même de voir la bande de poussière au niveau du bulbe, en vision décalée la prochaine fois ;). C'est possible avec un T254. Et éclate toi bien avec ce télescope :x.

    Yves :)


  15. Alors ça, c'est pas banal. Chapeau pour cet exploit :).

    Souvent lors de soirée publique, il y a un toujours un néophyte qui me demande : " À quelle distance pouvez vous voir avec votre télescope ?". En général je lui réplique " Et vous, jusqu'à quelle distance pouvez vous voir avec vos yeux ?" La question lui fait alors comprendre que lui-même ne sais pas répondre à cette question concernant l'instrument qu'il a sur lui, à savoir sa paire d'yeux. ;)

    Je lui explique ensuite la notion de magnitude limite plutôt que de distance, pour lui faire comprendre la puissance d'un télescope. Le néophyte est alors tout surpris de se rendre compte qu'il voit beaucoup plus loin à l'oeil nu la galaxie d'Andromède, que par exemple, la nébuleuse M57, qu'il voit à l'oculaire du télescope.

    Ta performance sur M81, pourra rajouter un argument supplémentaire à mon discours ;).

     

    Bravo pour cet exploit.