jm-fluo

Member
  • Content count

    5063
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5
  • Country

    France

Posts posted by jm-fluo


  1. Bonjour
    Voilà je me pose une simple question : peut-on être sûr de l'absence de problème dans le temps avec le montage d'un objectif ou les lentilles sont montées avec un film "huile" ou gel. Par exemple pour les TEC FLUO, ce triplet est assemblé en utilisant un film d'huile. Il est légitime de se poser cette question, comment va évoluer cet assemblage dans le temps? Je suis tombé sur une annonce d'une vente d'une AP 180EDF F7 de 1997 ou le propriétaire a effectué déjà deux retour chez AP pour nettoyage et changement d’huile". Une fois en 2003 ou AP a remplacé "huile" par une "huile" dernière génération!! Et en 2011 pour un nouveau nettoyage !!! Les exemple de retour, ne manque pas chez AP qui garantie cependant ses objectifs a vie, je crois. Si un jour cette firme disparait, que ce passe-t-il pour les gens qui rencontre ce problème? Même question chez TEC, mais eux je crois qu'il ne font pas de garantie à vie !!!!
    Du reste la nouvelle AP160 Starfire EDF utilise des nouveaux verre ED mais sans huile cette fois ci !!!On peut se demander pourquoi? D'après AP ces nouveaux verres et le fin espace entre les trois lentilles améliore sensiblement la mise en température.
    Avec un objectif "Air spaced" même le temps ne peut rien sur cet assemblage
    Je ne pose la question Est-ce judicieux de remplacer un 150 "Air spaced" contre un 180 "Oil spaced"? Pour des questions de fiabilité dans le temps!!! Surtout que la "Oil spaced" convoitée coûte trois le prix de la ""Air spaced" ;( il s'agit de ne pas se planter!!
    Merci
    A+

  2. même réflexion que "azin" , même la monture, doit a la longue s'abîmer, avec les différences de température entre l'été en plein soleil il doit faire pas loin de 40°C à l'intérieur et l'hiver -...°C et puis l'humidité, même l'été herbe est humide le matin )). Je reconnais les avantages de ce genre d'abri, mais pas convaincu pour le bien-être ! du matos ))) donc pour moi c'est montage et démontage a chaque observation ;( et stockage à l'intérieur de la maison ))
    a+

  3. Olili « Je l'ai revendu à Jean-Jacques »
    C’est le jean-jacques d’Alpha-Centaure ?
    Tient tu peux lui donner mon mail, comme ça j’aurais un retour de son point de vue ,)))) jean-marc.faust@wanadoo.fr
    robert Bertrand : peut-être que ton Suisse veux le revendre ) tu peux me transmettre son mail via le mien ?
    Superfulgur garde mes coordonnées )) on ne sais jamais !
    PierreJL c’est une bonne idée pour l’observatoire
    patry
    les miroirs :aluminure standard (80~86%),93 ou 94% pour les miroirs "Starbright",le XLT n'apporte pas grand chose
    la lame : moins de 80% pour les "vieux", starbright avec~85% et XLT ~ 97%
    Avec de tel chiffres je pense qu’en visuel cela doit commencer a ce voir entre un ancien et un XLT
    Le starbright est dans ma doc de la « maison A » de 1991.
    Le C8 orange de cette époque à un miroir starbright pas d’info sur la lame ;(
    Par contre le noir « junoir » de 1991 à une lame traitée haute transmission.
    Le C11 PEC lame et miroir « starbright » 1991
    Le C14 miroir traitée, lame correctrice traitée Mgf2, 1991
    Par contre a t’on les dates des différents changement de traitements concernant le C14 ?
    A+


  4. Merci pour ton offre Thierry, mais je souhaite un "orange" d'origine
    Plus sérieusement, un "Orange" car :
    1-Souvenir, quand j'étais gamin d'avoir rêver devant un C8 orange dans les années 80, dans la vitrine de chez mon opticien favori de Bourges ou je venais acheter mes oculaires..
    2-C'est le plus ancien, donc j'espère le payer moins cher!! qu'un noir avec un traitement spécial...StarBright, XLT ou autre
    A+
    jm

    [Ce message a été modifié par jm-fluo (Édité le 07-04-2012).]


  5. Bonjour
    Je recherche un C14 orange (complet) ou même un C11 orange, mais je ne sais absolument pas combien cet instrument peut valoir actuellement sur le marché d'occasion. Si certain d'entre vous, avez acheté ce genre d'instrument, en France, a un club qui revendait son "matos" à un particulier, aux État unis ou ailleurs, du reste peu importe, j'aimerai bien connaitre le prix d'achat pour me faire une idée.
    Merci pour vos réponses
    a+ jm

  6. Bonjour
    Connaissez-vous cet ouvrage? édition 2005
    Je trouve les photographies sublimes
    Le piquer, la définition, les détails, le contraste, tout est !
    J'aimerais savoir avec quel instrument les photos ont été réalisées !
    Le plus de détails possible sur la prise de vue et le traitement des images.
    Merci
    a+

  7. Pierre : j'aime bien la série xxD
    TL: je t'ai fais un mail perso
    Je posséde une FS152 , réducteur de focale, et pour le moment 3 objectifs "ancien" EF:
    20-35f2,8L,
    50f1,8
    80-200f2,8L
    mais j'ai revendu toutes mes objectifs FD série L 20-35f3,5L, 50f1,2L, 80-200f4L
    pour financer en "occase" les objectifs EF
    a+jm

  8. Bonjour
    Voilà nous avons vu (précédement) que la côte du 20Da tourne autour de 800 euros !!! (boitier de 2005)
    Et comme j'ai un budget de 800 euros, je regarde du côté de l'EOS 5 (2005) avec son capteur 24x36, (le premier boitier sortie chez Canon avec cette taille de capteur). Et je me pose la question :
    Quel serait le meilleur choix?
    merci
    a+

  9. J'ai lue en diagonale
    par contre les photos mise dans le livre c'est un boitier EOS 10 voir p 43, p47
    euh c'est à quelle page que tu en parles de l'eos 20da?
    C'est pareil j'aime bien la photo de la lune du chap5, mais on, n'a pas de renseignement sur la prise de vue, avec quel instrument ...ect !!!
    Ce que je pense c'est qu'il faut encourager ce genre de démarche bravo à CANON
    Aprés c'est vrai comme c'est une édition limitée, il y a l'effet collector qui peut intéresser certain amateur fortuné
    a+