Battista

Member
  • Content count

    221
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Battista last won the day on November 25 2018

Battista had the most liked content!

Community Reputation

149 Good

1 Follower

About Battista

  • Rank
    Active Member
  1. Je recherche la série complète des cinq oculaires VIXEN SSW, champ apparent 83°, relief d'oeil 13 mm, coulant 1''1/4 = 31.75 mm, focales de 14, 10, 7, 5, et 3.5 mm, avec des bagues colorées distinctives rouge, orange, verte, bleue et violette. Exemple ici : https://www.vixenoptics.co.uk/Pages/ssw_eyepieces.htm Je propose 1000 € pour ces cinq oculaires. Me faire une offre ! Rupture de stock partout chez Vixen, et aucun délai annoncé pour nouvelle date de disponibilité ... Pourquoi Vixen ne relance pas la production ?!??
  2. Quelles sont les coordonnées de la zone photographiée et les dimensions angulaires de la photo ? Juste pour rêver un peu, en localisant la zone sur un simple atlas céleste, que nous puissions voir où est cette étoile, au moins la constellation.
  3. LA DIXIEME PLANETE ENFIN DECOUVERTE !!!!!

    Sujet très accrocheur ! Je me suis aussi précipité pour l'ouvrir !! Un peu déçu.
  4. Quelques Messier de printemps

    Ouh là là là là !! Quel niveau de détails !! Pour moi, dans deux ans, cela sera la retraite. Ma femme sera encore au boulot quelques années ... j'en profiterai pour faire quelques courts séjours d'astronomie dans le sud de la France, comme au Mont Chiran, ou au Pic de Chateau-Renard à Saint-Véran. Ce seront peut-être les seules occasions de ma vie de regarder dans des "gros monstres". Ah si, je me souviens des "rencontres astronomiques du printemps" en Haute-Loire, à Craponne-sur-Arzon, il y a une quinzaine d'années. Il y avait déjà quelques gros Dobson à l'époque. Néanmoins, les lumières des déjà trop nombreux ordinateurs, étaient gênantes. La communauté des observateurs s'auto-polluait !! C'est un peu pour cela que j'avais fui, ensuite, ces grands rassemblements.
  5. CROA 05/03/22 l'asso a recruté

    OK ...ces récits sont toujours intéressants à lire, mais nous autres, sur ce forum, aurions au moins voulu savoir où se trouve votre "lieu favori d'observation", justement ! Peut-être le gardez-vous secret jalousement, mais dites-nous au moins la région SVP ! Par exemple, chez moi, en banlieue de Mulhouse, je vois à peine le triplet du Lion M95-M96-M105 dans la lunette fluorite de 130 mm. L'autre triplet M65-M66-NGC3628 à peine mieux ... M51 ? très faible chez moi ! M81-M82 vues. Pour les amas globulaire M3, M13, M92, M53 ... là, cela va ! Idem pour les beaux amas ouverts M35 (avec NGC 2158 à peine visible, vraiment faible), M36-37-38 (Cocher), M67 (cancer) ... etc. La pollution lumineuse en bordure d'une grande ville comme Mulhouse est vraiment un fléau. Pour preuve, il y a un mois, nous étions invités un soir à dîner chez notre fille ainée, à Masevaux, une petite ville dans la vallée de la Doller à 20 km de Mulhouse. J'avais juste mis la longue-vue d'ornithologie Zeiss Victory Harpia 95 mm dans le coffre de la zoe, et entre le fromage et le dessert, je m'étais éclipsé 10 minutes dehors pour observer un ciel absolument magnifique, tellement mieux qu'à Mulhouse : j'ai visé M35, j'ai zoomé au maximum possible (70 x) et le faible amas ouvert NGC 2158 juste à côté, légèrement au sud-ouest, était bien visible !! Mieux qu'avec la 130 mm depuis chez moi à Mulhouse. Tout cela pour dire qu'il faudrait faire plus souvent l'effort de fuir les villes pour observer le ciel profond ...
  6. Bon ... je vais faire un essai avec des plots anti-vibrations, puisque "mak178" a l'air assez convaincu. Cela ne va pas me coûter trop cher ... Chez Vixen, les montures AXJ et AXD2 sont mieux, évidemment, mais alors, bonjour les prix ! 6200 € pour la AXJ, et 8300 € pour la AXD2 ... et sans trépied ! PS : j'ai fait une bonne affaire en rachetant le télescope Vixen VMC200L + la monture Sphinx SXP2 + le trépied HAL 130, le tout pour 3200 €, matériel neuf, non déballé des cartons, au lieu de 6500 € à ~7000 € selon les revendeurs. J'apprécie vraiment la raquette Star Book 10 avec son grand écran, son éclairage jour / nuit réglable, le zoom variable qui adapte les vitesses de déplacement sur les deux axes automatiquement. Chez Celestron, la raquette "NexStar" a l'air rudimentaire, vraiment minimaliste. Je suis entrain de potasser un peu la notice pour me mettre au parfum. J'ai peur d'être "un peu beaucoup déçu" par rapport à la Star Book de Vixen ... Pour l'instant, je n'ai même pas contacté le vendeur de la petite annonce pour la lourde monture CGX-L ... Observation encore hier soir, j'avais mis cette fois-ci la lunette PERL-VIXEN 102 / 900 sur la SXP2 + trépied bois Baader, et je me suis fait une revue d'étoiles doubles, j'aime bien ! Cette lunette est parfaite pour cela et pour le planétaire, et même aussi pour les amas globulaires M3, M13, M92 hier (tard), les amas ouverts classiques brillants ... etc. Je le répète, les images sont tellement nettes, piquées, contrastées, par rapport au VMC200 à F/D 9.75. Sans vent hier soir, même avec 180x de grossissement - oculaire Vixen lanthanum SLV 5 mm / 50° - j'avais des images sublimes de quelques "bijoux" comme mu Draconis, ksi Ursa-Majoris, gamma Virgo (Porrima), epsilon Cassiopeiae, epsilon Bootis ("Izar", ou "la Pulcherrima") ... (Cette lunette 102/900 est nettement plus légère que la Zeiss 130/1000 de 12.5 kg).
  7. Donc pensez-vous que la monture lourde Celestron CGX-L - poids 22 kg, capacité de charge 34 kg - serait un bon choix ? Il y en a une à vendre dans les petites annonces, datée du 21 mars, sans trépied, pour 2700 €, et donc un trépied Berlebach Planet à ajouter. Cela ferait un budget certain, mais ma belle lunette de collection Zeiss APQ 130/1000, objectif triplet fluorite assemblage film d'huile, poids 12.5 kg, serait ainsi valorisée par une belle monture Go-To moderne. La monture Ic de chez Zeiss, même très stable, permet seulement du visuel. Elle n'a pas de viseur polaire, pas d'encodeurs, bref, cela serait trop compliqué de la transformer ...
  8. J'ai regardé le site autrichien Lacerta. Côté trépieds, bof ... seulement deux modèles en bois, le 101 et le 102, très costauds, en version basse ou en version haute, mais sans adaptateurs pour les différentes marques de montures. La photo avec 9 sacs de semences de maïs de 30 kg ou 50 kg empilés par dessus est impressionnante ! Chez Berlebach, ils vendent au moins les trépieds avec la tête de trépied adaptée à chaque monture, et il y a du choix ! Par exemple, si je me décidais pour la Celestron CGX-L, ils ont ce qui faut ! Et le trépied PLANET est aussi costaud que celui de Lacerta ...
  9. Plots anti-vibrations ? Certainement pratiques et adaptés aux sols durs : béton, goudron, terre battue ... J'ai de la pelouse et j'enfonce assez profondément les pointes du trépied Baader dans la terre. Au moins sur plusieurs centimètres car chaque jambe du trépied a un "marche-pied" juste au dessus de chaque pointe, qui permet vraiment d'y mettre "des bons coups de pied" pour les enfoncer. Donc, je ne vois pas trop quoi faire de plus pour la stabilité, à part prendre une monture lourde comme la Celestron CGX-L avec un lourd trépied Berlebach-Planet. Bon, cela dit, hier soir, j'avais mis le tube Vixen Maksutov Cassegrain VMC200L sur cette monture SXP2 avec donc ce trépied Baader, et je me suis fait plaisir à repérer plein de galaxies dans la Grande-Ourse, les Chiens de Chasse, le Bouvier, la Vierge, le Lion ... Disons côté est ou nord-est, qui est pour moi le côté du ciel le moins pourri localement dans la banlieue est de Mulhouse ... Donc je m'accommode de ces vibrations à faible grossissement. C'est surtout gênant à fort grossissement avec une des lunettes pour le planétaire et les étoiles doubles ...
  10. J'ai reçu hier la platine Baader pour pouvoir installer la monture Vixen SPHINX SXP2 sur le trépied en bois Baader, massif, qui était sous la monture Zeiss Ic. Article en "rupture de stock" chez Baader, que j'ai reçu trois semaines après ma commande, enfin ! J'ai donc aussitôt vissé cette embase sur ce trépied bois, et j'ai installé directement la lourde lunette Zeiss APQ 130 / 1000 qui pèse 12.5 kg avec le chercheur, la platine femelle Baader-Zeiss de 200 mm avec double-serrage, et donc une queue d'aronde mâle Vixen solidement vissée en dessous par quatre boulons M6. De l'autre côté, un contrepoids de 3.7 kg + un autre de 2.8 kg suffisent pour équilibrer car il y a naturellement sur cette monture SPHINX une certaine masse en mouvement contenant les moteurs. Soirée d'observation pour voir la différence de stabilité par rapport au trépied Vixen HAL 130 en alu : c'est mieux, un peu mieux, mais cela n'est quand même pas aussi bon qu'avec la bonne vieille monture Zeiss Ic. (Mais qui n'est pas Go-To). Quand on pousse à 150 x ou 200 x pour voir des étoiles doubles, cela tremble un peu. Quand je tapote sur l'oculaire, il faut 5 ou 6 secondes pour que les oscillations s'amortissent. Cela n'est quand même pas super-top ... Cette monture SPHINX SXP2 est donnée en théorie pour 17 kg de charge, là, je suis à 12.5 kg, et il ne faudrait vraiment pas monter plus lourd. Je ne pense pas qu'un trépied BERLEBACH "PLANET" m'apporte plus de stabilité que le Baader. Jean-Luc DAUVERGNE écrivait que les oscillations proviennent certainement d'une certaine "souplesse" des axes de la monture, malgré les freins serrés ... Je me demande maintenant si une monture lourde comme la CELESTRON CGX-L - capacité de charge 34 kg - ne serait pas mieux ? Et il y en a une à vendre dans les petites annonces, sans trépied, et là, alors, un trépied Berlebach Planet avec embase pour cette monture s'imposera ! Budget 2700 € pour la Celestron CGX-L à négocier + presque 1000 € pour un trépied Berlebach Planet adapté ... PS : même avec une stabilité, disons, moyenne, j'aime bien quand même cette monture Go-To. L'utilisation avec la raquette de commande Star Book 10 est agréable, le pointage assez précis.
  11. Oups! Ça peut coûter cher un ADC...

    Euh ... déjà, pour les non-initiés, la première chose à écrire serait "ADC = Atmospheric Dispersion Corrector". Du moins, c'est ce que j'ai fini par comprendre en lisant le lien vers ce site allemand. Maintenant, nous savons de quoi nous causons ! Question basique : y a t-il un intérêt à s'équiper d'un tel accessoire très cher pour du visuel, ou est-ce réservé à l'imagerie numérique ?
  12. Saturne en plein jour, vraiment en plein jour, c'est à dire en milieu de journée, j'avais déjà réussi à voir cette planète avec la lunette Zeiss APQ 130 /1000. C'était il y a au moins 10 ou 15 ans. Il faut un ciel parfait, sans nuages, bien transparent ! Pour Vénus, c'est facile, pour Jupiter, cela va, mais pour Saturne, il faut vraiment optimiser son pointage. Ma petite méthode : monture équatoriale correctement mise en station par la méthode de Bigourdan la veille au soir (habituellement, le matos est stocké dans le garage, donc pas à poste fixe). Je vise le soleil avec un filtre objectif, évidemment, avec le bouchon sur le chercheur. Je décale en ascension droite et en déclinaison des valeurs qui vont bien entre le Soleil et Saturne, déduites en interpolant les coordonnées fournies dans les magazines d'astronomie. Là, j'enlève le bouchon du chercheur ... et Saturne est trop faible pour être vue ! Pour Vénus, OK, et pour Jupiter, c'est très limite. Donc pour Saturne, je tâtonne tout doucement autour de la position avec un oculaire donnant un grand champ. Il faut avoir conservé la mise au point parfaite de la veille au soir. Et là, ô miracle quand la planète aux anneaux apparaît ! Je passe alors à un grossissement assez fort de 100 x ou 150 x et c'est magique ! Je me souviens que des voisins, intrigués, étaient venus voir Saturne dans ma lunette, étonnés, puis fascinés ! Je pense qu'avec des gros collecteurs de 300 mm ou plus, automatisés en GO-TO, parfaitement maitrisés, cela doit être plus facile, mais là, avec seulement 130 mm d'ouverture, j'étais content d'avoir vu Saturne en plein jour !
  13. Montagne de Lure, génial, je connais ! C'était au temps de ma jeunesse, quand nous allions en vacances vers Valréas, Montbrun-les-Bains, Rustrel ... Aussi la montagne de la Lance, le Mont Ventoux, le plateau d'Albion, le Colorado provençal ... Et merci pour mano-mano, la rampe ...etc.
  14. En altitude, où ? Alpes du sud ? Alpes du nord ? Pyrénées ? Pour moi, cela serait le basique massif vosgien, avec des faibles altitudes ~1000 m à 1400 m maximum, et un ciel moyen à cause des halos de Mulhouse, Belfort, Colmar, Sélestat, et même Strasbourg au loin vers le nord-est ... Le 508 mm me semble quand même trop lourd pour une personne seule. Maintenant, je m'intéresse pas mal aux DOBSON de fabrication polonaise, la marque TAURUS. Il y a du 300 mm, du 400, du 500. Ce sont des Dobson bien conçus, assez "légers" compte-tenu de leur taille. Je prends le temps de lire, de me documenter, de bien réfléchir ... Retraite et pognon de mon PERCO dans deux ans ... PS : où trouve t-on les rampes ? Magasins de motos ? Commande en ligne ? Il y a un truc très chiant dans mon monospace Toyota Previa, la marche de 10 cm à l'arrière du coffre. Ce n'est pas un fond plat comme dans la plupart des breaks ou des autres monospaces. Si je devais un jour avoir un gros Dobson, il faudrait alors que je réalise un grand plateau surélevé en contreplaqué pour que les roues puissent rouler sans obstacle. Sinon, côté place, pas de problème en enlevant les cinq sièges arrières.
  15. J'ai aussi toujours le mien - la version avec tube vert - qui fût le télescope de ma jeunesse. Je le conserve à l'abri de la poussière. Je me souviens que lors des camps d'astronomie en groupe au début des années 90, nous comparions les qualités des divers télescopes, et que ce 115/900 avait "un bon miroir". Le label PERL "image de diffraction et pouvoir séparateur garanti" était un gage de qualité. Pour un petit Newton, il était bien ! Sauf la partie mécanique, monture, trépied, un peu simpliste et sous-dimensionnée pour avoir une bonne stabilité.