Battista

Member
  • Content count

    38
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Battista last won the day on November 25 2018

Battista had the most liked content!

Community Reputation

40 Neutral

About Battista

  • Rank
    Inactive member
  1. Tu nous renvois au site "Canon rumors" ... et cela veut tout dire, une rumeur ! Personnellement, j'ai un CANON EOS 6D Mark II et je trouve que le capteur "plein format" 24x36 mm est très bien. Par rapport au 6D tout court que j'avais avant, l'écran orientable est vraiment la grosse amélioration. Cela est pratique, et permet aussi de protéger l'écran en le retournant contre le boitier lors des transports dans le sac à dos en randonnée. Cela dit, je ne fais pas d'astrophoto. Je suis un "contemplatif" qui se contente de faire de l'astronomie visuelle depuis 40 années, même si j'ai les bagues et adaptateurs qui vont bien pour la lunette Zeiss APQ 130/ 1000. A part quelques essais faciles sur la lune, les éclipses, les transits de Venus ou de Mercure, je ne me suis jamais essayé à autre chose ... (Nota : mon EOS 6D a pris l'eau dans un mini-rapide lors de la descente de la rivière ILL en paddle entre COLMAR et SELESTAT en centre-Alsace avant l'été. Je croyais que ce boitier était "tropicalisé" donc à minima un peu étanche ... J'ai dù me résoudre à le remplacer par un 6D MarkII pour rester avec la marque Canon à cause des objectifs. Moralité : faites gaffe avec vos boitiers lors des sports nautiques ! Ou même la nuit en cas de forte humidité ?
  2. Conseils pour achat nouvel instrument

    Je suis bien d'accord avec "STF8LZOS6" qui écrit qu'il faut se fier aux novices qui voient pour la première fois de leur vie Jupiter ou Saturne dans une lunette ou un télescope. Je me souviens que souvent, lors des soirées publiques, où il y avait différents instruments en batterie, y compris donc des "gros" Schmidt-Cassegrain de 200 mm, 280 mm, 300 mm - Celestron ou Meade - les personnes revenaient souvent vers moi avec ma modeste lunette PERL VIXEN fluorite 80 mm en me disant que j'avais la meilleure image ! Et oui, la plus stable, la plus piquée, même si plus petite. Dans les gros Schmidt-Cassegrain, j'ai souvent eu l'impression de regarder avec des "culs de bouteilles", désolé de l'écrire. (Rencontres astronomiques du printemps, rencontres de club ou inter-clubs). Maintenant, pour du ciel profond, pour voir les faibles satellites de Saturne, il n'y a pas photo, les grands diamètres capteront plus de lumière. Pour le cahier des charges de notre ami "APOLLO 11", je comprends qu'une lunette APO de 100 à 130 mm lui conviendrait. A lui de prendre le temps de lire tous nos commentaires et débats passionnés, et de se décider.
  3. Conseils pour achat nouvel instrument

    Quel est ton budget ? Par exemple, en regardant les petites annonces sur ce même site, il y a une TS 107 mm f/6.5 à 1100 €, tube seul (dans la Drôme), à compléter avec la superbe monture VIXEN SPHINX SPDX2 à 1500 € (vers Aix-en-Provence; vendue à moitié prix cause expatriation). Il est très important d'avoir une bonne monture lourde et stable pour le plaisir de l'observation ! La monture a moitié prix me semble une très bonne affaire, la lunette aussi certainement. Tu pourrais avoir une super-monture et une bonne lunette pour 2600 € au total. Un voyage dans le sud pour chercher la monture et passer prendre la lunette au retour dans la Drôme et l'affaire serait réglée !! A titre personnel, je réfléchis, pour le plaisir, à investir dans une lunette de 100 mm qui serait pour moi le bon compromis entre la petite 80 mm et la grosse 130 mm. J'aurais un faible pour la Tele Vue 102 mm car je possède la série complète des 9 oculaires Tele Vue "radian".
  4. Conseils pour achat nouvel instrument

    Quelle est ta lunette de 80 mm actuelle ? Si ton intérêt se porte principalement vers la lune et les planètes, et encore plus sous un ciel pollué, je te conseille une bonne lunette APO ou fluorite de 130 mm ! Laisse-tomber le Schmidt-Cassegrain Celestron ou Meade, à cause de leur obstruction centrale, ou même un Maksutov ... A la rigueur un TAKAHASHI Mewlon 210 mm ou plus grand. Je suis sous un ciel "assez pollué" de la banlieue de Mulhouse, et je me fais toujours autant plaisir, du visuel uniquement, avec ma lunette Zeiss APQ 130 / 1000, triplet fluorite "ortho-apochromatique", ou même simplement la petite Vixen fluorite 80 / 640 mm qui se porte à la main complète tube + monture + trépied + contrepoids, depuis le fond de mon garage, pour observer depuis la pelouse. Pour la "grosse lunette", il faut que je le fasse en quatre fois : trepied + monture, ensuite les deux contrepoids, puis le tube, puis encore la batterie 12 V de voiture. Franchement, avec une bonne lunette, tu auras le "piqué" des images parfaites, l'alignement optique parfait qui ne bouge pas, contrairement à tous ces télescopes dont la collimation est sans cesse à revoir, pénible. Et puis tu n'auras pas de mise en température à attendre avec un instrument tel qu'une lunette APO. Tu peux chercher une bonne occasion en diamètre 100 mm ou 130 mm car au delà, en 150 mm, cela devient très très cher ! Elles sont toutes bonnes ! Takahashi FS 102 ou FS 128, Tele Vue NP 102 ou NP 130, Astrophysics, Stellarvue, WilliamOptics, TMB, Vixen ED SS 114, et même maintenant les Sky Watcher APO ... etc ... etc. Voilà, un bon réfracteur sinon rien !
  5. OK ... je vais me débrouiller avec l'angle horaire en temps réel. Mon premier bricolage est de faire une fixation démontable, mais assez rigide, pour retrouver la même position exactement, à chaque fois que je mettrai en place ce viseur polaire sur la monture Zeiss Ic. Il faut garantir que l'axe du viseur soit parfaitement parallèle à l'axe horaire de la monture. Il est évident que les montures ayant un viseur installé une fois pour toute dans l'axe horaire creux sont beaucoup plus pratiques. C'est le cas avec ma fluorite Vixen 80 mm sur sa vieille monture Super Polaris; j'aime bien cette petite lunette, un bijou optique. Ma Zeiss APQ 130/1000 est géniale également, sauf donc la monture sans viseur polaire.
  6. Euh ... OK, mais encore un truc de plus conçu par les chinois, pour des utilisateurs de smarttruc. Moi, je n'ai pas de téléphone portable et encore moins de smartphone.
  7. ( ... suite) une lampe rouge par l'avant du viseur ... mais sans cercle horaire, bonjour !! Bon ... je ne demande pas une précision fabuleuse pour du visuel. Je sens que j'ai acheté ce gadget chinois sur un coup de tête et que je vais revenir à ma bonne vieille méthode de mise en station à la boussole qui me suffit pour du visuel justement !
  8. J'ai acheté un viseur polaire pour monture Sky Watcher EQ-8. Le but est pour moi d'avoir une mise en station facilitée, et un peu plus précise qu' à la boussole en plein jour ou au crépuscule. Ma monture ZEISS Ic, une "antiquité", n'est pas munie d'un viseur polaire dans l'axe horaire. Je passe sur le bricolage que je vais devoir faire pour adapter ce viseur polaire Sky Watcher sur cette monture Zeiss et le régler parfaitement parallèle à l'axe horaire en faisant des rotations de 180° et gardant l'image d'un clocher lointain par exemple, au centre. Ce qui me dérange, c'est qu'il n'y a qu'un cercle des dates - de 1 janvier à 12 décembre - et une correction de longitude de -30° à + 30°, mais pas de cercle horaire de 0 à 24 H ?? Et détail supplémentaire, aucun éclairage non plus pour ce viseur. Le cercle dans le viseur pour mettre l'étoile polaire est bien, finement gravé, les corrections pour 2016, 2020, 2028, 2032 sont super, ainsi que les 4 étoiles de l'Octant à mettre dans des mini-cercles, si je voulais utiliser ce matériel dans l'hémisphère sud, mais, je le répète, je suis étonné de l'absence d'éclairage et de cercle horaire. Mon "vieux" viseur polaire des années 80 de ma monture Vixen Super Polaris, lui, a un éclairage rouge et des cercles horaires et mensuels. Qui utilise un viseur polaire pour Sky Watcher EQ-8 et pourrait m'aider un peu ? J'ai quarante années d'astronomie d'amateur derrière moi, je sais faire une mise en station, à condition d'avoir la date et l'heure, et une petite correction de longitude si on veut être précis,mais là, sans cercle horaire et sans éclairage, il y a quelque chose qui m'échappe ... Bon, pourl'éclairage, à la rigueur, on doit pouvoir se débrouiller en mettant une lampe rouge pa
  9. La comète 46 P/Wirtanen en visu

    Dimanche soir 16/12 vers 23H, il y a eu une éclaircie. Les Pléïades étaient déjà hautes, presque au méridien, et la comète devait se trouver à 4° juste en dessous. Même pas vue aux grosses jumelles 14x100 sur trépied, à cause de la lune en premier quartier, mais surtout à cause de la pollution lumineuse de Mulhouse. C'est de pire en pire. Ciel de mauvaise qualité. Travaillant tôt le lendemain, je n'ai pas eu le courage de prendre la voiture pour rouler 1/4 d'heure et m'éloigner de la ville.
  10. La comète 46 P/Wirtanen en visu

    Je n'en peux plus ! Ici, en plaine d'Alsace, nous sommes sous les nuages depuis 3 semaines !! Même en visionnant les webcams du massif vosgien, je vois que le temps en montagne la journée n'est pas assez dégagé. La poisse. J'espère une éclaircie la semaine prochaine, même avec la pleine lune, je ferai avec.
  11. La comète 46 P/Wirtanen en visu

    Je travaille de nuit lundi 10/12 - sans vue sur l'extérieur - et mardi 11/12 ... J'espère enfin la voir mercredi soir ou jeudi soir en Alsace, avec mes jumelles SBK 14x100.
  12. La comète 46 P/Wirtanen en visu

    Toujours la "cata" pour moi ici vers Mulhouse ! Ciel couvert à 100 % toutes les nuits depuis 2 semaines ! J'espère juste au moins une toute petite trouée dans les nuages au bon endroit. Jumelles SBK 14x100 en stand-by ! (Et lunettes fluorite 80 mm et 130 mm également, mais jumelles d'abord pour leur rapidité de mise en oeuvre).
  13. La comète 46 P/Wirtanen en visu

    Je l'attends, avec mes jumelles SBK 14x100 montées sur un lourd trépied vidéo Manfrotto. Ici vers MULHOUSE, le ciel est complètement couvert et les prévisions à 10 jours sont pessimistes, la poisse. Bon ... j'espère qu'il y aura quand même de belles éclaircies dans 10 - 15 jours !
  14. Poster votre Refracteur favori !

    Euh ... tu as une 152 mm ! Ma 130 est sans aucun doute "très bonne" dans sa catégorie, mais pour séparer 0.9", cela me semble hors de portée. Mon "Cambridge double star atlas" by James Mullaney and Wil Tirion donne un écartement de 0.9'', mais bon, je vais tenter quand même. J'aime bien observer les étoiles doubles ! Quelques "bijoux" comme 95 Herculis, or et argent, gamma Bélier, gamma Dauphin, mu du Dragon, béta de la Licorne (triple), iota Cassiopée (triple), iota Cancer, Herschel 3945, jaune et bleue comme Albiréo, 16 Cygni, Dzeta du Verseau ... etc. Je sais juste que j'avais réussi à séparer je ne sais plus quelle double à 1'', soit le pouvoir séparateur théorique de ma lunette.
  15. Choix lunette apo et tête bino

    Ben moi, pour ma lunette Zeiss APQ 130 / 1000, j'aurais souhaité une tête binoculaire Zeiss d'origine, mais elle n'est plus fabriquée. Une Baader conviendrait t-elle ? Et puis il faudrait que je remplace alors ma série complète d'oculaires Tele Vue radian 3,4, 5, 6, 8, 10, 12, 14, et 18 mm par un jeu d'oculaires identiques par paire ! A minima, 3 ou 4 grossissements différents, donc 6 ou 8 oculaires à racheter. Chez Tele Vue, il y a aussi une série complète de 9 oculaires De Lite, mais je ne vais quand même pas en acheter 18 !! La tête binoculaire doit être géniale, je le suppose, car je n'ai jamais eu l'occasion de regarder avec les deux yeux dans une bonne optique, mais bonjour le budget ! Pour revenir au sujet : en montant une tête bino, doit-on avancer ou reculer le renvoi coudé ? La tête bino a un certain tirage optique, alors je suppose qu'il faut avancer la crémaillère, mais en général, il n'y a pas assez de marge. Est-ce cela ? Pourquoi alors les fabricants n'y pensent-ils pas dès le départ ?!