Pascal C03

Member
  • Content count

    7985
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Last Connexion

    Soon available - 47916

Posts posted by Pascal C03


  1. Bonjour,
    J'ai imagé Garradd - 40d derrière un C5 à 6.3 hier et avant hier...
    J'ai 2 séries de pdv s'étageant sur plus d'une heure les 2 fois - 8 à 9 poses de 4min + dark...
    J'espère que la comète a peu bougé sur 4 min mais sur + d'1 h c'est autre chose...
    J'emmène les images avec moi en vacances sans internet mais avec mon PC et j'aimerais savoir si ce fichier de traitement est utilisable http://tifloastro.free.fr/astro/astrophotographie/tutoriaux/pdf/iris_comete.pdf

    Peut être y a t il plus simple??
    Si qqun peut me répondre d'ici 16h, ce serait super!


  2. J'ai mis du velours mais pas du protostar, du vénilia... C'est bien, ça dégorge des petits poils pour les 50 prochaines années! Proscrire le vénilia!
    Sinon, c'est aussi pour avoir un esprit tranquille, je sais comment tout ça est monté et ajusté...
    Pour centrer l'ensemble lame de Schmidt + secondaire / au primaire, il manque un laser. Je ferai ça plus tard...
    Les vis de Bob ne m'ont pas semblé sympathiques du tout et la clef Allen me va très bien pour la collimation...


  3. Ok, merci, je vais regarder tout ça de plus près...
    J'ai un ciel en principe très noir après 22h...

    Est-ce que je peux faire des tests avec un objectif ouvert à 1.8 histoire de faire monter le fond de ciel plus vite qu'avec le C5 comme objectif. (1 min de pause au 1.8 = 12 min au 6.3) Histoire de gagner du temps dans la procédure!

    Pour la monture, j'ai une G11 anciens moteurs et c'est pas top; je corrige à la raquette avec une inova montée sur le C11.
    (Pour l'instant je n'ai pas encore initié un autoguidage)


  4. Je regarde les photos qui sont faites avec les APN défiltrés et comme j'ai fait un premier essai il y a peu, je m'interroge...
    -40D à 800 ISO derrière un C5 à F/d 6.3
    -4 pauses de 10 min pour M101... (+ flats, darks, offset)

    J'ai choisi le gain et le temps en fonction de ce que j'ai lu dans le livre de P Lécureuil. (Il faut voir qq chose sur chaque pause unitaire; s'il y a 0; alors 10 * 0 = 0)
    Je lis dans Astro....zine de ce mois qu'il ne faut pas nécessairement multiplier les pauses d'où mes questions..

    Gain pour le 40D à 800 ISO; bon ou pas?
    Temps de pause unitaire de 10 min pour une galaxie à F6.3; bon ou pas?
    Nombre de pauses? 10 maxi??

    Vos avis là dessus?! (je vois pour certaines photos des durées très courtes et un nombre impressionnant d'expositions...)


    Accessoirement la batterie chargée à bloc du Canon a tenu à peine 90 min par une température de 15° environ... Normal?


  5. Pour sur échantillonner comme tu le fais tu es obligé d'agrandir l'image. Passer de 100 à 400 pixel te fait multiplier ton temps de pause par 16 si tu gardes un gain identique. Idéalement il faudrait une cadence de prise de vue qui permette de capturer quelques images non déformées parmi un grand nombre d'images troublées par la turbulence... Il faut donc rechercher des temps de pause courts. Cela va à l'inverse de ta technique. Pour avoir des temps de pause courts et une "grosse" image, il faut un grand diamètre! On en sort pas...
    Essaie avec une image plus petite donc plus lumineuse qui nécessitera des temps de pause plus courts et tu devrais t'en tirer...

  6. Jean Pierre; ça doit être ma peur de la sur expo! Je trouve que bcp de photos de jupi ont les bandes blanches sur ex avec aucun détails visibles d'où mon réflexe de garder de la marge, encore de la marge!
    Mais de toutes façon, pas de capture sans histogramme; c'est la leçon à retenir...
    Si Jupi ne tournait pas si vite, l'idéal serait de faire 3 expos différentes comme en photo HDR.

  7. En première approche on obtient une image rougeasse ou rougeâtre!
    En égalisant un peu les histogrammes, j'arrive à qq chose de plus équilibré, la dominante rouge a disparu, mais moche. Il y a en effet un fantôme (même 2 avec un rapproché du globe) sur la couche verte.
    Je fais simplement l'assemblage sur CS sans passer par Iris ou autre... Je n'ai pris que RGB...

  8. Je ferai une manip ventilateur une autre fois... Là je n'ai pas trop le temps et le courage de mettre le barillet sur une fraiseuse...

    D'ailleurs j'avais juste envie de faire 4 trous avec filtres pour monter un ventilo assez puissant amovible sur le PO pour une mise en température raccourcie et non un ajustement en temps réel...


  9. Voilà une bonne réponse... Merci
    Je ne veux pas aller jusqu'à l'utilisation de MO...
    Juste aligner au mieux un peu tout ça...
    Je note bien que ça ne sert à rien d'aller chercher les 10µm dans les divers alignements!! Mais comme maintenant j'ai touché à tout, autant remonter en ajustant primaire / PO et lame de Schmidt / primaire... (Peux être aussi aligner la lame comme le décrit M Jousset.)

    Blocage du primaire : rien ne me plait dans ce que j'ai vu car la faible course de mon (couteux) PO m'oblige à utiliser le réglage Célestron en premier puis à parfaire sur le Crayford...


  10. Bonsoir, après avoir vu la page que B Bayle consacre au réglage de son ancien C8, j'ai démonté mon C11.
    Je m'apprête à régler le centrage du primaire / au tube coulissant métallique intérieur. (dans un premier temps)

    Pour l'instant j'ai environ 0.5mm entre la surface "cylindrique" extérieure du miroir et le centreur métallique.
    Mais est-ce bien cette surface que je dois considérer comme référence ou plutôt le perçage intérieur du miroir?
    Dans ce cas, la mesure de l'excentration va se faire par piges calibrées.
    (Le C11 est mieux fabriqué que le C8, le primaire est centré par 3 cales à 120° mais avec l'age les cales ont du jeu)

    Que penser cette valeur de 0.5?

    Autre chose, quel doit-être la pression de serrage de l'écrou qui retient le primaire? Pression très faible pour ne pas contraindre le miroir( mais au risque d'un mouvement de bascule en fonction de l'inclinaison du tube / à l'horizontale) ou pression importante pour éviter justement cette bascule mais avec le risque de précontraindre le verre??

    A suivre car ensuite me restera à apprécier la perpendicularité du miroir / à l'axe du PO et enfin le parallélisme entre le miroir primaire et la lame de fermeture


  11. Bonsoir, après avoir vu la page que B Bayle consacre au réglage de son ancien C8, j'ai démonté mon C11.
    Je m'apprête à régler le centrage du primaire / au tube coulissant métallique intérieur. (dans un premier temps)

    Pour l'instant j'ai environ 0.5mm entre la surface "cylindrique" extérieure du miroir et le centreur métallique.
    Mais est-ce bien cette surface que je dois considérer comme référence ou plutôt le perçage intérieur du miroir?
    Dans ce cas, la mesure de l'excentration va se faire par piges calibrées.
    (Le C11 est mieux fabriqué que le C8, le primaire est centré par 3 cales à 120° mais avec l'age les cales ont du jeu)

    Que penser cette valeur de 0.5?

    Autre chose, quel doit-être la pression de serrage de l'écrou qui retient le primaire? Pression très faible pour ne pas contraindre le miroir( mais au risque d'un mouvement de bascule en fonction de l'inclinaison du tube / à l'horizontale) ou pression importante pour éviter justement cette bascule mais avec le risque de précontraindre le verre??

    A suivre car ensuite me restera à apprécier la perpendicularité du miroir / à l'axe du PO et enfin le parallélisme entre le miroir primaire et la lame de fermeture