Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    1317
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 49636

Posts posted by Matthieu Conjat


  1. Il y a 6 heures, ALAING a dit :

    D'autant plus que Matthieu est un vrai professionnel de la profession, alors . .

    Foulààà, non, loin s'en faut :$

    J'ai voulu en être un, mais j'ai échoué :(

    Disons que je fais la même chose que les professionnels, mais moi je suis pas payé -_-

    Mais c'est gentil de le croire, en tous cas...

    matthieu

    • Like 2
    • Love 1

  2. Moi je dirais un satellite.

    C'est une trace très courte pour une étoile filante, mais c'est pas impossible.

    En tous cas, en zoomant sur la forme du trait, un voit qu'il n'est pas tout à fait régulier, comme si l'objet passait lentement et que la turbulence en modifiait l'aspect au cours de son passage.

    Je crois qu'une étoile filante laisserait un trait beaucoup plus net, pas déformé par la turbulence...

    Matt

    • Like 2

  3. Sur TheSky, on peut parfaitement superposer ton image avec la position de l'astéroide 10004, le 15 janvier 2022, à 7h locales (en France, soit 6h00 TU)

    10004_220115_0600.gif.7ba1f5e2d0c1a35ef6f0c49ef368d567.gif

    L'astéroide est en vert sur l'image. La couleur verte sur ton image est très intéressante, il faudrait refaire des images couleurs maintenant...(il est dans le scorpion en ce moment, faut attendre un peu...)

     

    • Like 1
    • Love 1

  4. Il y a 7 heures, LaurentAndre a dit :

    C'est quoi l'objectif de la démarche ?

    En mesurant la lumière du soleil réfléchie par l'astéroide, on peut mesurer sa période de rotation. Comme les astéroides ont souvent des formes tordues, la variation de lumière est parfois importante.

    On peut donc aussi déduire leur forme. Les astéoides ronds vont toujours réfléchir la même quantité de lumière.

    Ce soir-là, j'ai mesuré l'astéroide 3150 Tosa pendant 5 heures, ainsi que 2 autres astéroides dans le même champ, avant que le ciel ne se couvre définitivement. Ca donne ça:

    tosa_230326.png.f0222a5373a570ed9ea6c670103ad648.png

    • Like 1

  5. Ben la qualité des images a tellement changé entre les 2 séries avec une turbulence qui a fortement augmenté et des passages de cirrus, que la comparaison ne va pas être jolie. mais je vais peut-être la faire demain si le cœur m'en dit. Mais le post de @LaurentAndremontre déjà bien l'animation.

    • Thanks 1

  6. Ouais, j'ai voulu additionner toutes les images pour avoir une idée du mouvement. Là on a l'impression qu'il y a 2 astéroides, mais c'est parce que j'ai fait 2 séries de ~20 minutes, séparées de ~1 heure.

    Je vais essayer de compositer une image avec 1 seule vue de Céres...

    En attendant, voici une pose brute de 60s. Les autres brutes sont moins nettes et assombries par les cirrus...

    m100_brute.jpg.98a7329a50343d9b8029c44933e96ad3.jpg

     

    Et voici une tentative d'image finale avec 1 seule image de Céres:

    6422b1807d8e6_m100_Cres_Schaumasse_2.jpg.bd27dc7e1435966a9c30b7a2a1de863c.jpg

    Bon, la turbu était pourrie, alors alors c'est pas l'image du siècle...

    • Like 1
    • Love 1

  7. Salut,

    y'a bien Ephemaster, que j'ai écrit en Delphi il y a quelques années.

    Mais il faut que tu aies dans le répertoire du programme un fichier texte qui reprend les caractéristiques de tes étoiles variables (minimum à un instant donné, période, et paramètres de la courbe de lumière (décomposition en série de Fourier)).

    Un exemple avec ATO_J088.2687+24.894 ce soir:

    64135f01a0a39_ATO_J088.268724.894_16mars.gif.efb376ae22453886e76a86dbe738b9bf.gif

    Il te faut un fichier de ce genre, que Ephemaster va lire pour représenter la forme de la courbe à n'importe quel moment:

    aster.gif.4065b0942904470dd87b467985a3d167.gif

     

    Ce n'est sans doute pas tout à fait ce que tu veux, mais si tu as quelques étoiles dont tu connais les paramètres, tu peux les intégrer dans la liste...

    C'est ici (gratuit :$)

    http://mconjat.free.fr/lightcurves/ephem.htm

    C'est écrit sous Win7, donc s'il y a des bugs, je peux corriger.

    Matthieu

    • Like 3

  8. Ouais, j'ai fait ça rapidement. Mais d'autres que moi sont bien plus compétents en imagerie...

    trio_ess.thumb.jpg.78bc0b17f0d7e0993e1c53fdb0fa793a.jpg

    Y'avait un gros travail de correction des défauts de flats et des gradients

    Matt

    • Like 1

  9. D'ailleurs, la remarque de Flopin m'a poussé à chercher pourquoi la rétrodiffusion (point central du Gegenschein) était décalé par rapport à la bande lumineuse, et pourquoi le décalage était inversé à l'automne et au printemps.

    gegen.thumb.jpg.94161dfb020f9f1e55daf243984938c1.jpg

    Je me suis amusé à retrouver avec TheSky la configuration du système solaire au moment de nos 2 images.

    On remarque que les orbites de Jupiter et de Saturne sont inclinées par rapport à l'écliptique de 1.3° et 2.5° respectivement, et que leurs lignes des noeuds sont assez proches (en clair, elles penchent toutes les 2 du même coté)

    systsol_26fev.gif.9c49a685f79a414aa9a4b3989c55a62f.gif

     

    Vu de coté:

    systsol_vertic.gif.73e25752a5821416791971f6c02f1361.gif

     

    En février, la Terre est du côté où l'orbite des 2 planètes géantes est au-dessus de l'écliptique. Du coup, la direction anti-solaire (Gegenschein) est en dessous du plan moyen de leur orbite. Ca explique que sur l'image de Flopin, la partie la plus lumineuse soit en-dessous de la bande de poussières.

    systsol_26fev_simu.gif.791317a02fb22a9c1856b85731e2d7f3.gif

    En septembre, la Terre est du côté où l'orbite des géantes est en dessous de l'écliptique, donc la direction antisolaire est au-dessus de la bande de poussières, comme sur ma photo.

     

    Ca prouve bien que le disque de poussières interplanétaires épouse bien l'orbite des 2 planètes géantes, comme on pouvait s'en douter...

    On voit aussi que le disque de poussières ne suit pas que l'orbite de Jupiter, qui n'est inclinée que de 1.3°, car sur l'image de Flopin et la mienne, on mesure un écart entre 2 et 2.5° (bon, l'inclinaison des orbites est mesurée depuis le Soleil, et notre mesure est faite depuis la Terre, mais ça ne change pas beaucoup le propos...)

     

    Bon, j'enfonce des portes ouvertes, mais c'était intéressant d'essayer de bien comprendre pourquoi on avait ce décalage des différentes parties du Gegenschein.

    Matthieu

     

    • Like 3
    • Thanks 1

  10. Le 15/02/2023 à 13:02, Flopin a dit :

    J'aimerais bien refaire ce cliché sur le créneau automne pour voir si cette position change

     

    Voilà:

    gegenschein_3.jpg.9851e0944c986b134bff9a2afbf13736.jpg

    On est dans les poissons, sous Pégase. J'avais fait cette image au pic le 20 septembre. J'ai fait un traitement à l'arrache pour supprimer les étoiles, mais on devine que la zone plus brillante est au dessus de la bande lumineuse, à l'opposé de la tienne.


  11. il y a 54 minutes, JML a dit :

    Ce dont tu parles ce n'est pas ce que l'on appelle une "gloire" ?

     

    Ce n'est pas tout à fait le même phénomène. La gloire est due à la diffraction par les gouttelettes de brume, qui donne des couleurs un peu comme l'arc-en-ciel.

    Le Gegenschein est une rétrodiffusion de la lumière (pas de diffraction, donc). La lumière du Soleil est réfléchie par les poussières. 

     

    Pour la lumière zodiacale, il s'agit d'une réflexion classique, c'est pourquoi elle n'est pas circulaire comme le Gegenschein qui a besoin d'un alignement parfait entre les poussières, l'observateur et le Soleil; d'où l'aspect plus ou moins rond.