lyl

Membre
  • Compteur de contenus

    2 233
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

501 Très bonne réputation

3 abonnés

À propos de lyl

  • Rang
    Bzzzzz

Informations personnelles

  1. Un réfracteur français ?

    A se demander pourquoi il y a plusieurs séries ED (evostar, equinox, esprit) Mais enfin ... ou est passé l'Acuter ?
  2. Un réfracteur français ?

    J'ai pondu un paquet de calcul optique ces derniers jours dans les pages du groupe comme convenu. Ça vous fait une archive un peu plus organisée que ce long sujet. Le but est de protéger quelque peu les conceptions non-ED des moteurs de recherche. Il y avait quelques rappels sur les ED existantes, elle sont toujours disponibles sur ce fil. Les conceptions en ED sont très communes et certains sites diffusent largement les détails : c'est la technicité des fabricants et le volume qui les protègent.
  3. Un semi-apo avec une combinaison minimisant le prix des deux matériaux. 88 f13.5 (~1200) Une modernisation de l'objectif AS 80/1200 résidu chromatique RC à 1.53 L'objectif présente un peu de coma résiduelle, négligeable sur le champ lunaire 0.6°, car sinon je pense que la face postérieure est difficile à façonner (faible courbure) et les autres également.
  4. Un réfracteur français ?

    Oui c'est bien dommage, comme Meade l'était avant de se faire découper en deux par JOC, je suis portée à penser qu'ils sont loin d'être des quiches en optique chez Orion. J'en ai profité (à la demande de zeubeu) de planter un clou sur ce qu'est l'effet commercial et la réalité de ce qu'il faut concevoir. Certains ont oublié que des fondeurs de verre comme Schott ont passé plus de 100ans à travailler de concert avec des opticiens pour leur mijoter les bons "melt" et sortir "Die Gläser" dont ils ont besoin. Malheureusement, il y a des têtes qui sont parties en Russie (mais aussi au japon) et la porte à l'air de se refermer en volonté de protection des technologies.
  5. Optique 75/1000 et 75/1200

    Bonjour, idem, j'ai essayé avec BAFN10 et SF57, la correction est très décalée dans l'orange et je ne peux pas la rattraper se façon satisfaisante. Par contre en doublet Fraunhofer de 75 à 90mm avec du KZFS11 PSK53A+KZFS11 D'après la correspondance chez Ohara : le coût est de 5.5+5.5 = 11 : un bon équilibre. Ça à l'air d'exiger le 1/1000e pour les rayons internes. ------------------------------------------ Et j'oubliais de l'indiquer mais le 75-1000 est ici 75-1000 BK7-KZFS4
  6. Je n'ai pas affiché la gamme des 80mm pour l'instant, elles sont dans l'autre post et le dossier est accessible en ligne pour les design. J'ai passé schuhmacherclaude et zeubeu en modérateur pour la gestion de leur demande. J'espère que Norma viennent, le post d'origine lui appartient. N'hésiter pas à demander si vous vouler réguler un thême et les fils associés. Je pense avoir posé les grandes lignes pour laisser les commentaires venir d'eux-même. Ouvrez des fils de discussion sur les éléments de construction à votre guise, des sujets comme le tube et la mise au point ont été survolé précédemment. ---------------------------- La gamme des 80 est maintenant ouverte, il y a d'autres design connu sur le lien que je fournis, j'ai volontairement affiché des conceptions avec des verres non-ED, sauf le monstre de 180mm J'ai besoin des commentaires, un nombre suffisant permettra de lancer une demande à chonum pour une optimisation et ensuite passer ça à un fabricant pour coût de revient. Note : j'ai contacté Optiphic, il attend que je lui envoie une demande de quotation.
  7. Il me semble que c'était (zirkel2) Stéphane qui cherchait autour de 90mm Doublet semi-apo non-ED 97mm f11.11 RC 1.9, le grand champ est accessible. Je ne pense pas avoir équilibré la coma mais elle est faible, les rayons de courbures sont faciles pour la fabrication.
  8. A la demande par mail de Zeubeu http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design Optique/DOUBLETS/Semi-Apo180/ 719/305/302/-1400, espace d'air 1mm en KZFS2 et FK51A, f9.34, les courbures ne sont pas trop étranges. semi-apo 1.99, super piqué en vert. Le point focal est replié dans le bleu, c'est peut-être mieux ressenti que simplement semi-apo. On peut sans doute monter un peu le diamètre il y a un peu de marge. --------------------------------------- Note technique : la capacité de cet objectif vient de l'association pointue des deux verres Schott FK51A 1.48794 ve 84.07 (ED) PeC 5450 Pd,C 0.3062, Pe,d 0.2388, Pg,F 0.5359 N-KZFS2 1.56082 ve 53.83 (non-ED, special) PeC 5444 Pd,C 0.3061, Pe,d 0.2383, Pg,F 0.5419 Pour les matheux et pour rassurer Stéphane (Zirkel 2), Orion comprend des concepteurs chez eux : C'est le grand écart de nombre d'Abbe ve > 30 et les faibles différences de dispersion du Rouge au Jaune-verdâtre (C-e) qui procure ce résultat. Critere de dispersion chromatique : (PeCFK51A - PeCKZFS2 ) / (veFK51A - veKZFS2) = 19,8.10-6 Je ne vois pas souvent cette association car la dispersion g-F est un peu forte pour réaliser une apochromatique : en visuel et particulièrement planétaire nous n'en avons pas forcément besoin ... Pour comparaison si associé avec S-FPL53 1.43985 (e) ve 94.49 PeC 5454 Pd,C 0.3066, Pe,d 0.2388, Pg,F 0.5340 Critere si association KZFS2 : Cdc = 24,6.10-6 moins bon donc sur la plage planétaire Un autre bon verre un peu anormal que j'utilise souvent (non-ED, special) N-KZFS4 1.61664 ve 44.27 Pd,C 0.3006, Pe,d 0.2378, Pg,F 0.5590 Conclusion : Il est juste bien dommage que des constructeurs/assembleurs comme APM ou CFF (désolée pour Pal Gyulai que j'estime beaucoup, il semble préférer les f/D plus courts et donc se concentre sur les triplets) fasse appel à des opticiens qui ne se servent que de verre chinois ou japonais, ce n'est pas forcément les "meilleurs" sur le papier qui vont apporter la meilleure solution (en visuel bien sûr). donc : 180 f9.34 à comparer à 152 f8 C'est bien dommage que LZOS ne vendent plus en Europe : avec leur association OK4 - OF1 ils font eux, une 200 f10 apo Le marché de l'optique visuelle astronomique n'est pas celui de la photo Quant au bulldozer chinois, je me pose la question de savoir si il regarde plus loin que de copier (pas toujours bien) un design pointu. CQFD
  9. Optique 75/1000 et 75/1200

    Le triplet collé demandé initialement 75/998 http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design Optique/TRIPLETcolle/ Je vais devoir le reprendre légèrement, je n'ai pas pris en compte la coma et ça va donc être améliorable en bord de champ (la MTF sera meilleure) Le spot extérieur (celui à 486nm, raie F) est contenu. Avec un verre un peu plus cher LAF34 le bleu cyané est amélioré (voir dans le lien)
  10. C'est à définir, j'ai invité une personne, il faudra diviser les tâches. L'idée ne m'appartient pas en propre, certains devront prendre le rôle de modérateur et de propriétaire.
  11. Juste pour lancer le sujet : l'objectif (doublet, triplet) : capte et transforme la lumière pour former une image à son point focal la cellule optique : élément à part qui sert au maintien et à l'alignement des verres sur la plage de température d'utilisation le tube : en général en une partie, sert à guider le faisceau optique jusqu'au point d'utilisation. Peut contenir de baffles pour éliminer les réflexions parasites. Il peut être peint ou poudré à l'intérieur. Participe à l'esthétique de l'objet Le pare-buée : démontable ou rétractable. Il sert de limitateur d'angle comme un baffle et éloigne l'objectif pour le protéger des dépôts d'humidité. anneaux de fixation : pour l'installation sur une monture. Il doivent être suffisamment espacé pour assurer la stabilité. Il peuvent aussi amortir les vibrations en choisissant le bon matériau de contact avec le tube (je vois souvent du feutre pour ne pas rayer) Le porte-oculaire : il restreint le diamètre de sortie du tube vers un coulant standard (2" ou 1"1/4) ou un pas vissant Vixen M43x1, T2, M48x0.75. La pièce peut être séparée en deux parties : l'adaptation au tube incluant un rotateur et le tube porteur vers les standards courants. le système de mise au point : il peut intégrer un porte-oculaire. Il est essentiel qu'il soit facile à manier et précis. Dans le cas de la photographie, il doit pourvoir supporter le balant apporté par le poinds d'une caméra et ses accessoires.
  12. Ce fil pour discuter de l'organisation et des intentions du groupe. L'idée de faire un groupe de travail c'est de sortir un objet complet. La conception optique a besoin d'être supportée par l'opto-mécanique qui va avec. Bresser vend ses achromats car il fait quelque chose d'homogène. Sinon un jour ou l'autre, ça peut sortir sur étagère comme avait Wolfgang Bush avec le HAB et ça n'a pas duré.
  13. Un réfracteur français ?

    Les chinois n'utilise que du CGDM, sauf si ils ne peuvent pas faire autrement. FK61 ~ FCD1 (Hoya) ~ S-FPL51 (Ohara) FK71 ~ FCD10 (Hoya) ~ S-FPL52 (Ohara) FCD100 (Hoya) ~ S-FPL53 (Ohara) Ce n'est pas compliqué à mesurer, les verres ED sont en général plus bombés (besoin de courbure). Enfin bref, les design sont tellement standardisé qu'une simple prise de mesure au sphéromètre peut confirmer le type de verre. De plus les appariements de verres implique un autre choix entre S-FPL53 et S-FPL52. (ZKN7, LAK21, ...) Enfin, il ne faut pas trop critiquer, la différence en FPL52/FK71/FCD10 et FPL53 est moins grande qu'avec FPL51. On peut l'appeler ED chinois si ça peut faire la différence mais vu les marges sur le réfracteur discuté, ça ne le changerait pas énormément.
  14. Mise au point avec lentille de Barlow

    Si la partie avant de la barlow est démontable et possède un filetage à la norme filtre M28,5 x0.6 : tu peux ajouter un tube allonge 1"1/4
  15. Optique 75/1000 et 75/1200

    J'ai du mal avec SF57 tout seul, la forte dispersion tue l'extrémité du vert dés 520nm : impossible de pousser diffraction limited au-delà de 505nm : ça va baver trop fort en planétaire. J'ai suspendu pour reprendre avec un classique à optimiser Un triplet 75/1200 avec du SF57 et KZFS4 Les strehls sont haut >0.95 de 505 à 594 avec la taille de spot minimale. (au-dessus de la courbe de la 152/1200 de Gerd Düring), l'objectif est corrigé de la coma et la position du focus est peu sensible (mtf quasi-identique sur +/-18mm : soit 4,5mm de marge en 1"1/4) chromatisme : spectre secondaire RC=2.32 coût matière = 12.5+huile : 5+1+6.5 d'après O'hara. moins de 200g si on peut le faire à ces épaisseurs, il faudra sans doute doubler ce que j'ai mis (4/6/4 au centre) ------------------------------------------------------ Le triplet en SF5-BK7-SF5 à huile rendu aplanétique, il est calé à 546nm mais on peut faire différent, avec le focus approprié, on a un strehl >0.95 de 512 à 588nm