lyl

Member
  • Content count

    3762
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

lyl last won the day on November 10 2018

lyl had the most liked content!

Community Reputation

1324 Excellent

About lyl

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  1. Quand la presbytie est là : certainement. Quand tu observes des heures durant en microscopie, un champ adapté au mode "relaxé" de l’œil, c'est indispensable contre les maux de tête. En astro, ce n'est pas différent.
  2. Demontage d'un oculaire, technique

    Facile à démonter pour le doublet du haut, vis latérale et le chapeau sort. Compliqué pour le quatuor du bas, mon spawner n'est pas adapté, j'ai laissé tomber car pas de reflets parasites constatés.
  3. Ce n'est pas pour le réglage dioptrique mais pour la courbure de champ : particularité des E-PL La tête bino peut ainsi accepter tous les objectifs : ceux à courbures, les fluos, polarisants et les objectifs plans. Ils sont parfois compliqués et les rendre plan pose problème. 2 versions de l'oculaires, avec ou sans le réglage de courbure de champ. https://www.cloudynights.com/topic/511907-review-carl-zeiss-premium-microscope-eyepieces-on-telescopes/?p=6780355
  4. Oculaires Zeiss vintage

    Sous 6mm c'est extrêmement rare : jamais vu
  5. Je ne pense pas, je prends chez Ohara Gmbh, pour du 156mm de diamètre, ça ne pose pas de problème, Pete a un bon stock en "fine annealed", les japonais font un contrôle qui s'avère bon, je n'ai pas eu de supplément. J'ai pris un échantillon résidu déjà découpé pour vérifier, pas de tension, sonorité impec et test à la découpe jet d'eau : très bon contrairement à la daube de BF33 que j'ai tenté de faire recouper.
  6. Ah là on est d'accord, un ensemble parfait à 100% en industriel faut pas rêver. J'ai vu ça avec mon focuser de Mak Newt vissé à 2mm de la bonne position, c'est lui qui mangeait tout le strehl... après changement du focuser. Remis en place et hop retour à .97 prévu. Merci Patrick.
  7. 51€ le kilo pour les verres, mais c'est pas le plus cher. A vue de nez ça ferait 300-400€ par blank. (autant que moi pour 3 disques de 93mm) + ajouter pour les les disques outils (prendre du BK7 pour un 3eme. Je peux pas dire comme ça faut faire un devis. Sinon c'est : - faire deux flats sur chaque blank puis protéger la face des rayures, méthode à 3 flats ou avec tous les verres. - faire la face 1 et mesurer sa focale quand elle est plan convexe : ça va donner une courbure précise très utile, pas essentiel de polir jusqu'au bout, on mouille. - tailler l'entreverre l'un sur l'autre et ajuster la focale en mode sans espacement : phase délicate mais pas besoin de polir on mouille : je peux voir cette étape pour donner la focale qui a des chances d'être contrôlée aussi à la lampe sodium. Note : faut une dizaine de mètre pour mesurer la focale quand c'est en mode 0 espace : 2f devant lampe-lentille, 2f derrière... Le faisceau sera bien concentré c'est une chance. - caler l'espacement dans le barillet et annuler l'aberration sphérique avec un test à la lampe sodium : un ronchi double passe ça serait pas mal. ... derniers contrôles itératifs et polissage fin Et si besoin de miroirs plan pour faire le replié, tu prends des bons pyrex et les flats seront fait avec soin pendant le processus. Il faut surveiller qu'on centre bien la courbe car pas question de faire retailler ensuite le disque autour du nouveau centre : j'ai fait des tests avec la découpe au jet d'eau, j'ai pas très envie de retenter ça...
  8. De SC Célestron alors Bernard a changé le focuser, ça ne devrait pas être aussi important une fois le miroir calé correctement.
  9. Pour une réponse globale a) oui, les images intra et extra sont rarement identiques, Christophe Pellier en parlait dans son topo de collimation des SCs b) l'astigmatisme existe mais est négligeable (voir l'encadré blanc en bas de page) https://www.telescope-optics.net/SCT_off_axis_aberrations.htm#-_astigmatism c) l'aberration sphérique est de l'ordre de 1/8 pour la version commerciale (id est f/2/10 chez Célestron) https://www.telescope-optics.net/SCT.htm#spherochromatism
  10. effectivement, je vais aller regarder ça. Faisable en BAK2-LF5 150f15, faut la caler vers 574nm, on obtient 544-625nm avec le piqué demandé (l/8) sur la plage. Le disque d'Airy est à x3.5 en grand champ. (70nm) C'est dur de pousser plus, on perd côté vert déjà avec cette modification.
  11. Bien sûr, c'est pour ça qu'il faut faire une plage large. 130f15 BK7-F2, ça marche bien, on commence à faire des sacrifices sur le confortable à 150f15, la raison pour laquelle il faut réfléchir un peu. On a bien sorti une 215 f14 à la SAF qui était utilisable, il reste de la marge, un peu comme du "confort". A défaut de savoir exactement ce qui est idéal, je me fie à quelques spécifications des achromats et des exemples approximatifs pris sur Danjon & Couder. Sur une 110f12,3 (Danjon & Couder), calée à 580nm (donc planétaire), la plage +/-lambda /8 (strehl .946 à l'extrémité). On peut faire une map à 616nm avec ces caractéristiques, on a une plage de 548nm à 632nm. Sur une mixte calée à 573nm : c'est 542 à 624nm, avec le spot grand champ à 60um, 4 à 5 fois le disque d'Airy A 150mm c'est une autre paire de manche, sur celle que je montre ça fait du 598-624 comme plage avec ce très haut piqué et je doute qu'aujourd'hui ça ne râle pas quand le bleu du grand champ passe les 3 fois le disque d'Airy. Je vais regarder le calage pour maintenir du 542-624.
  12. De toute façon, l'ADC n'enlèvera la turbulence cumulée des km d'atmosphère traversée. Du coup, il est plus efficace en altitude. ----------------------------- Petit complément explicatif sur la combinaison de verres optiques pour astrocg : dispositif replié pourquoi pas. En diamètre pas trop grand, ici 150mm, la combinaison BAK2-LF5 est meilleure : sphérique contenu suffisamment et étalement couleur meilleur pour le planétaire. J'ai affiché une limite à .87 strehl, mieux que du diffraction limited à ce niveau de réflexion, histoire que grossissement au moins x1.8 soit exploitable et qu'on aille plus haut vers x2.6 et plus. Pour 50um sur 200/250um environ, le jaune , jaune-vert reste piqué et quand on glisse la map vers l'orange-rouge, on garde le jaune-orange. On peut toujours changer le calage mais le spot de l'instrument en grand champ grossit à cause de l'écart bleu jaune et rouge, les étoiles ne sont plus vues ponctuelles : perte en luminosité globale, l'instrument devient dédié. Les combinaisons avec verres ED peuvent corriger une couleur pour l'aberration sphérique mais en doublet les plans des couleurs se courbent plus des qu'on s'écarte de la couleur corrigée. Pas de secret, le f/D long est solution mais là aussi si tu fait long faut penser aux oculaires pour faire un peu de grand champ et donc atteindre quelques mm de pupille. Avec du FPL51 et TIL6 on est vers f/11 f/12, ça résout partiellement le pb de longueur de tube mais pas le prix.
  13. Salut, le winroddier indique de l'astigmatisme comme étant le principal défaut. L'une des images intra/extra est moins nette. Un élément contraint par le serrage ?
  14. On est d'accord, individuellement le tautochronisme de Danjon et Couder est respecté, je signalais le bon strehl théorique de la plage (.87 mini sur le bord de plage.) Tu peux bouger la map. bien sûr pour aller sur la couleur intéressante et que ça reste assez large en haute correction : beaucoup plus large en tout cas qu'avec BK7-F2 ou F3 Le plus dur est de tomber sur un bon façonnage et une cellule réglable pour la distance des deux lentilles et l'alignement. Quoique... avec les rayons égaux tu les fait majoritairement l'un sur l'autre : c'est l'avantage pour appairer les deux surfaces. J'invente rien, je redécouvre les verres barytés/phosphatés de la fin du 19eme et leur utilisation en littrow qui laisse de la coma mais maitrisée. Ils ne sont pas trop utiles pour la correction couleur à f/D ouvert mais présente d'indéniables avantages pour le sphérochromatisme. (piqué) La BAK2-LF5 est une excellente combinaison pour la dispersion entre raie e et HeNe. Même avec de l'ED qui peut avoir un meilleur appairage, il faut monter haut en f/D pour rogner le sphérochromatisme : testé en FPL51+LAK14, c'est quasiment du f13/f14 pour faire aussi bien ... intérêt moyen... Note : FrTelescopes utilise le doublet 120mm (plus petit) FPL51 à f/12.5, ce n'est pas pour frimer, c'est pour obtenir ce piqué planétaire en question ... J'ai échangé avec lui.
  15. yep, à peu près https://www.telescope-optics.net/defocus1.htm La plage complète (focus avant/focus arrière pour ~8 λ (f/D)2) Trop l'habitude d'utiliser l'ordi moi ... En parlant d'un bon 150mm : un doublet facile à faire bien meilleur que BK7-F2 en tromblon 150mm f15 1056.2 (BAK2, épais 16mm) -574 (air 3.47mm) -574 (LF5, épais 11mm) 0 (flat) grand champ : // planétaire centre et au bord lunaire (strehl .97 en jaune) : écart front d'onde contenu inférieur à lambda/6 de 532 à 620nm. Pour 50um, le jaune , jaune-vert reste piqué et quand on glisse la map vers l'orange-rouge, on garde le jaune-orange. 150mm c'est une taille difficile même à f/15, faut jouer avec la map quand tu pousses le grossissement en planétaire. En taille inférieure, la combinaison BAK2-LF5 est encore meilleure : moins de sphérique et d'étalement couleur. En apo doublet, tu gagnes rien en bricolant, le sphérochromatisme vient s'empiler.