lyl

Member
  • Content count

    4472
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

lyl last won the day on November 10 2018

lyl had the most liked content!

Community Reputation

1703 Excellent

About lyl

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    observation du ciel
  • Adress
    AUDE (permanente), Grenoble(travail)
  • Instruments
    Intes Maksutov Newton "deluxe" 6" f8, lunette 49mm semi-apo destinée au guidage, trois caméras ASI185MC + ASI071MC refroidie + Basler ac640aca-100gm. Monture Losmandy GM8
  1. Test Roddier

    Une belle image avec 15 longueurs d'onde de défocus : le minimum. Et il faut suffisamment de pixels, 100 étant déjà très bas. J'ai quand même dans l'idée que 200 pixels avec un pourtour noir bien différencié comme indiqué et une image lisible est ce qui est le mieux analysé. PS : je disais pas trop précédemment mais il y a bien un minimum à respecter assez élevé. A l'époque, j'avais la caméra à 3.75um par pixel, j'ai malgré tout eu du mal à f/D 6.
  2. J'ai rappelé dans un autre sujet qu'Ales Krivanek refaisait la 100mm f12
  3. Tout à fait, c'est un modèle précédemment fabriqué. Te dire quelle marque était comme ça, je n'ai pas trouvé pour l'instant. Le chercheur c'est la version 3 vis d'orientation avec écrou de blocage. Optiquement très bon pour un 30 mm, focus réglable par devant comme la plupart, avec un réticule ultra-fin.
  4. C'est vrai, la norme a changé, tu ne prends pas les chercheurs des concurrents à cause de ça. Un bon 6*30 à 50€ importé ça vaut le coup. et tu peux toujours bricoler celui-là 5x24 à 29€ fdp compris. C'est volontaire de prendre l'ancienne version pour limiter le poids ---------------- Un coup de fil sympa pour la possibilité de faire réaliser un tube carbone Peut-être 1,3kg en 80x83 et 2m (2 tubes), le BE regarde si ça va plier avec du monde à chaque extrémité.
  5. En attendant, reçu focuser de remplacement. La course est de 1 pouce par rotation, très doux et précis. Sans chipoter, à la volée, je fais une modification de 2/10e de mm avec une dent (creux/bosse) de la molette. Pas de jeu latéral, mon PO Baader SteelTrack à côté fait 1,5mm sur le réducteur (à peu près le même diamètre de molette, plus petite). C'est excellent en visuel pour f/12.5 et f/15. Précision du focuser ~0.2mm (un intervalle dent/creux sur la molette) N=f/D, défocus 1/4 onde : 4 . λ . N2 à la raie jaune-vert sur la Lune : Starbase : 0.23mm soit bon => l/4.6 80/1000 : 0.36mm précis à l/7 MAXI : 0.52mm précis à l/10 Le poids est quand même plus lourd qu'un PO plastique sur lequel on s'arrachait les cheveux (j'avais ça sur une Bresser 90/900, ça a changé depuis) Ce PO à un blaffle de 25 mm à 140mm de la sortie. Ceci limite, introduit un vignettage à travers un renvoi coudé de 63mm de path : field stop à 22.6mm en vignettage acceptable (70%) soit 1.3° sur la 80/1000 Sans vignettage pour .62° sur toutes les Scopetech/Takahashi. Oculaire max : un RKE 28mm !
  6. Test Roddier

    La mesure au pied à coulisse est une aide, car la taille de l'image varie vite. La question avait été posée, elle est dans un des posts d'il y a 2 ans je crois. Une approximation au focuser suivie d'un réglage fin de la taille de l'image, je n'avais pas trouvé de grosse différence entre les focus intra et extra. Sur cette lunette, c'était plus que satisfaisant. Sur l'apo que j'avais tenté de mesurer ensuite, triplet 80/480 : cet instrument implémentait l'ancienne formule Meade, trouver l/10 était énorme, elle montait effectivement assez haut sur la Lune avec mon premier TMB Burgess 2.5mm que j'ai revendu avec, mais rien ne justifiait un l/10, peut-être l/7 ou l/8 dans le vert. Je n'ai jamais pu la monter à x3D. Le test est optimiste par défaut, ce n'est pas une qualité. Je l'utilise uniquement pour avoir une idée de déformation du front d'onde. La première image présentée par @Gabm12 est utile à ce sujet, on voit bien un peu d'aberration sphérique par la luminosité entre les anneaux et l'extérieur. Déterminer la quantité par contre, il n'y a que le logiciel qui peut faire si le calibrage est bon.
  7. Test Roddier

    fait avec une mire sur sharpcap.
  8. Test Roddier

    Oui c'est moi mais je l'avais fait sur une Bresser f/10 qui a un focuser. La recommandation qui m'avait été faite était d'avoir des images de taille similaire voire proche avec un grand nombre de points, j'avais entre 400 et 500. Si la taille similaire des images n'aide pas, pas de repère viable : autant jeter ce test qui ne serait pas fiable par construction et impossible à faire sur d'autres instruments comme un SC. Au final, je me suis basée sir la tête du front d'onde qui indiquait trois points de déformation : objectif trop serré dans une cellule à filetage découpée. Une brute l'avais serré en usine. Résultat avant : l/3.7 Ptv, Rms pas mal du tout vers l/26 Résultat après : ~l/6 ce qui est classique, Rms un peu plus élevé un peu en dessous de l/30. La lunette montait entre 180 et 215x, très belle dans le jaune, orange et rouge. Sans doute un calage classique sur la 90/900. Le soucis étant l'entreverre qui diminue globalement le contraste (2,2.5mm)
  9. Test Roddier

    Un pied à coulisse à + - 0.1mm ou à + - 0.2mm me semble insuffisant, dans l'exemple on n'a que 0.35mm de différence Une précision supérieure à cela rend le test inutilisable à certains f/D. Peut-être que @David Vernet peut nous en dire un peu plus. Je crois qu'il vaut mieux jeter l'éponge sur un instrument non équipé de focuser électrique pas à pas sinon. Test direct aux oubliettes.
  10. J'ai eu la joie d’apprécier la démocratie à 2 pendant 6 mois (en fait 3 mais Bruxelles reste discret) Au final je me suis aperçue que les belges (wallons) près de Liège ne pensait qu'à filouter l'administration à la première occasion qui se présente : les rois du pas vu pas pris. Si c'est pas de l'anarchie ça lol.
  11. Test Roddier

    oui, étoile artificielle verte c'est plus sûr à défaut de pointer le ciel. Mais j'ai eu un mal de chien dans le garage de la propriété quand j'étais à Annecy. J'ai d'autres envies que de mesurer à 2 heures du matin quand tout le monde est au lit, et à 40m avec l'étoile 9um ce n'était pas si simple quand tu le fais la première fois. Sinon oui, 5 anneaux sur l'image comme au-dessus c'est déjà pas mal : ne pas oublier le pied à coulisse pour le défocus.
  12. Cellular si tu veux gagner en poids. Pas sûr que ce soit significatif sur la mise en température. C'est pareil pour les miroirs, la silice fondue est plus pure dans la masse : plus utile pour une lentille réfractive.
  13. Tiens, je pensais qu'il laissait tomber les 100mm classiques, Ales annonce le 100f12 de retour, mais le strehl max à l'air plus mou qu'avant, annoncé à 0.93. Que faut-il en penser ? remy-33 : dans Zemax c'est H-BAK8 qu'il faut mettre, j'ai utilisé Zemax évaluation une fois, c'est pas simple de choisir les verres, il est strict sur l'appellation constructeur. Le préfixe CGDM de leur verres en cours c'est H-
  14. Ma facétie : aucune, c'est le chromatisme qui limite ici ! Zone de mise au point à 1D : 4*lambda* (f/D)2 = +/-0.5mm Les aberrations sphériques sont faibles avec ces verres. Comme c'est un calage F-D, j'ai monté le calage sphérique également plus haut, sinon le focus du bleu se déforme beaucoup et c'est moche en Oiii qu'on voit en premier sur les nébuleuses. Il n'est pas parfait mais contenu dans une plage de .1mm piqué largement suffisant pour l’œil dans cette couleur. Les objectifs de gros diamètre, c'est du compromis partout. Le strehl individuel de la raie à 550nm est de 100%. Si la fabrication est parfaite, ça ne sera pas le cas, c'est un énorme objectif qui va se déformer et est dur à fabriquer. Le ficher .len c'est du texte dedans : notepad ça marche. J'espère que vous comprendrez le triple calage Lune 546-589, planétaire 525-616, grand champ 496 Oiii (486 Hbeta) - raie D 589. Le rouge H-alpha est abandonné pour les petites pupilles de 1 à "X" c'est mou sauf si on grossit la pupille de sortie à 3-4mm par exemple et dans ce cas on va retrouver des étoiles ponctuelles et des nébuleuses colorées à 1/4 D => 55x, très courant ... Zone de netteté à 4mm de pupille 1/4 D = +/- 2mm On rentre correct dans une bonne correction grand champ à 2.8mm de pupille pour rouge et bleu soit ~x80. C'est très bien sur la plupart des objets Messier. M57 sortira ses belles couleurs (on la voit énorme à x120 sur le dob ES406 avec un oculaire RKE 15mm.) Il faut quand même jouer avec le focuser dés qu'on change d'oculaire, c'est pas une apo...