teko38

Membre
  • Compteur de contenus

    18
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

2 Neutre

À propos de teko38

  • Rang
    Membre peu actif
  1. Pollution lumineuse et biodiversité

    Bonjour Merci pour ce partage Exposé intéressant mais avec beaucoup de temps morts Par contre il y a pas mal d’informations variées en particulier sur l’éclairage public a led Cordialement Daniel
  2. importation des images canon 350d et w10

    Bonsoir J’ai également un vieil appareil EOS450D Je parviens à lire les fichiers sous W10 avec eos utility 2 Quand on installe EOS UTILITY 3 la version 2 est également installée A la connexion de l’appareil s’il est récent EOS UTIL 3 est lancé sinon pour un vieil appareil c’est EOS UTILITY 2 Peut être une piste pour le 350D ?? Cordialement Daniel
  3. Envoyé spécial 20180503 Émission du jeudi 3 mai 2018 https://www.france.tv/france-2/envoye-special/483501-emission-du-jeudi-3-mai-2018.html Une évocation de pollution lumineuse et une apparition de Hubert REEVES De 17min55s a 23min11sec Cordialement Daniel
  4. Problème autoguidage lacerta mgen II

    Pour l'erreur de cone voir ici Cordialement Daniel
  5. Problème autoguidage lacerta mgen II

    Bonjour Il faut que l’axe optique soit dans l’axe de la monture pour limiter l’erreur de cone Voir ce lien http://pages.infinit.net/microlog/ciel_astro-ccd/autoguidage.htm Citation Avec l'autoguidage en parallèle, il est très facile de trouver une étoile guide, car le champ de vision est beaucoup plus grand que celui offert par le diviseur optique. De plus, on peut choisir une lunette guide ouvert à f/5, par exemple, ce qui permettra aisément de trouver une étoile guide dans toute circonstance. Comme la lunette guide est indépendante du système optique de l'imageur, cette solution s'adapte dans toutes les configurations possibles de l'imageur. C'est pour ces raisons que beaucoup d'astrographes choisissent cette solution d'autoguidage. Mais la principale difficulté est l'alignement très précis sur le Pôle Nord céleste. La monture doit être parfaitement de niveau. Le pied de la monture doit reposer sur un sol rigide pour ne pas perdre la mise au niveau de la monture (sans cela, il y aura des flexions durant la prise de photos). La lunette guide doit avoir le même champ de vision que l'imageur (viser au même endroit dans le ciel) Selon mon expérience, l'alignement polaire sur le PNC doit avoir une précision de 1' d'arc et moins pour permettre des temps d'exposition par photo de 10 minutes et plus. Fin de la citation Il faut que l’étoile guide soit la plus proche possible de l’objet a imager Il faut ramener les câbles sur l’axe de la monture, éviter les câbles pendants Cordialement Daniel
  6. Problème autoguidage lacerta mgen II

    Bonjour Mes excuses j’ai confondu la fenêtre liveview et la fenêtre guidage Pour le liveview 1% c’est possible Par contre pour la fenêtre d’autoguidage il faut un seuil supérieur a 1 % Il faut afficher le profil de l’étoile et ajuster le seul en fonction du profil Alors c’est plutôt 10% ou plus Il faut une marge en cas de masquage par un léger voile de nuage J’ai également une MGEN II sur un chercheur pour guider un C8 et ça ne fonctionne pas toujours bien J’ai un problème de flexion différentielle entre l’appareil photo et le chercheur Si on prend plusieurs photos sans les aligner on voit une dérive lente Essayer de voir la rigidité de la fixation chercheur et apn Faire un enregistrement des log et voir s’il y a une dérive cotée autoguideur J’ai souvent pris les valeurs par défaut et ensuite ajusté le seuil en fonction du profil de l’étoile normalement ça marche avec des poses de 1s et plus Attention également aux points chauds Faire la calibration a chaque nouvelle région du ciel ou changement d’optique L’équilibrage coté EST est une bonne piste, attention au passage au méridien Bien désactiver la stabilisation optique sur l’objectif Eventuellement bloquer la bague de mise au point La je n’ai plus d’idées Cordialement Daniel
  7. Problème autoguidage lacerta mgen II

    Bonjour Le seuil pour le liveview me semble trop bas (threshold : 1%) Je le met a 20 % mini Il faut vérifier le profil de l’étoile et s’assurer que le seuil est a moitié ou en dehors du bruit Il faut ajuster le gain pour avoir une étoile pas trop saturée avec un temps de pose sup a 1s pour limiter la turbulence Une remarque pour enregistrer le log d’autoguidage il faut que l’intervalometre soit actif Cordialement Daniel
  8. Arte Sous les etoiles

    Bonjour Effectivement je me suis trompé de forum J'ai rectifié le sujet dans astronomie générale Cdt Daniel
  9. doc arte astrophoto

    Bonjour Une liste des documentaires Cdt Daniel ARTE Sous les étoiles 1 La Voie lactée vue d'Australie https://www.arte.tv/fr/videos/052707-002-A/sous-les-etoiles Des astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes... Originaire de Perth, le photographe John Goldsmith, grand connaisseur du ciel de l'hémisphère Sud, commence son périple à Lake Ballard, un lac salé situé en Australie occidentale, avant de rejoindre un autre chasseur d'images, Scott Murray... Originaire de Perth, le photographe John Goldsmith, grand connaisseur du ciel de l'hémisphère Sud, commence son périple à Lake Ballard, un lac salé situé en Australie occidentale, avant de rejoindre un autre chasseur d'images, Scott Murray. Les deux hommes souhaitent se rendre au Wolfe Creek Crater, l'un des plus grands cratères météoritiques au monde, pour y photographier des étoiles filantes. John Goldsmith http://www.celestialvisions.com.au/ 2 Les nuits polaires de Scandinavie https://www.arte.tv/fr/videos/052707-004-A/sous-les-etoiles Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet : le photographe allemand Bernd Pröschold quitte la région de Cologne pour atteindre l'extrême nord du Danemark, où se trouve la plus grande dune mobile d'Europe : Rabjerg Mile. Passionné d'astronomie depuis l'enfance, le photographe allemand Bernd Pröschold quitte la région de Cologne pour atteindre l'extrême nord du Danemark, où se trouve la plus grande dune mobile d'Europe : Rabjerg Mile. En passant par Solen, Roros, Hessdalen et Fosen, il traverse ensuite la Norvège jusqu'au cercle polaire. Dans ces contrées éloignées de toute forme de civilisation, les paysages nocturnes se révèlent d'une impressionnante beauté. L'astrophotographe parvient ainsi à capturer de magnifiques clichés panoramiques d'aurores boréales et de cieux étoilés. http://www.sternstunden.net/ Emploi d'une monture AZEQ6 en traveling http://www.sternstunden.net/timelapse-crane.html 3 Chili : aux portes de l'univers https://www.arte.tv/fr/videos/052707-005-A/sous-les-etoiles Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet : avec le photographe, journaliste scientifique et astronome amateur Iranien Babak Amin Tafreshi nous explorons le désert d'Atacama, au nord du Chili. Photographe, journaliste scientifique et astronome amateur, l'Iranien Babak Amin Tafreshi a reçu en 2009 le Lennart Nilsson Award, prix international le plus prestigieux en matière de photographie scientifique. Nous explorons en sa compagnie le désert d'Atacama, au nord du Chili. Cette région, parmi les plus arides de la planète, constitue un endroit privilégié pour admirer le ciel de l'hémisphère Sud. Babak Amin Tafreshi s'intéresse également aux nombreux pétroglyphes qui décorent les rochers de la zone. Au centre du pays, l'astrophotographe visite ensuite la vallée de l'Elqui, prisée des chasseurs d'étoiles grâce à ses deux observatoires. Babak Amin Tafreshi http://www.twanight.org/newTWAN/index.asp 4 Éclipse solaire en Indonésie https://www.arte.tv/fr/videos/052707-001-A/sous-les-etoiles Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet, la journaliste française Pascale Demy et l'astronome et photographe allemand Gernot Meiser chassent ensemble les éclipses. Ils jettent leur dévolu sur une île des Moluques, en Indonésie... Depuis des décennies, la journaliste française Pascale Demy et l'astronome et photographe allemand Gernot Meiser chassent ensemble les éclipses. Colombie, Afrique et Sibérie comptent parmi les destinations que le duo a explorées pour rapporter de spectaculaires clichés de ce phénomène naturel. Ils se rendent cette fois en Indonésie pour assister à une éclipse solaire totale. Après plusieurs semaines à arpenter l'archipel à la recherche du meilleur poste d'observation, Gernot Meiser et Pascale Demy jettent leur dévolu sur une île des Moluques, où la population locale retient son souffle pendant qu'ils photographient la brève disparition du soleil. 5 Les aurores boréales du Canada https://www.arte.tv/fr/videos/052707-003-A/sous-les-etoiles Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dernier épisode. Dans ce volet, le Japonais Yuichi Takasaka souhaite réaliser un rêve d'enfant : parvenir à photographier une aurore boréale au-dessus de l'océan Arctique. Après avoir sillonné le monde, le Japonais Yuichi Takasaka souhaite réaliser un rêve d'enfant : parvenir à photographier une aurore boréale au-dessus de l'océan Arctique. Après une escale à Vancouver pour acquérir du matériel adapté aux températures extrêmes, il met le cap sur le nord-ouest du Canada. À Whitehorse, dans le Yukon, l'astrophotographe loue un camping-car et prend la route direction la mer de Beaufort. Yuichi Takasaka profite de ce trajet de 1 400 kilomètres pour capturer un maximum d'images. Mais les conditions météorologiques sont très difficiles : de nuit, l'artiste est souvent contraint d'attendre que le thermomètre descende jusqu'à - 40 °C pour que les nuages se dissipent.
  10. Arte Sous les etoiles

    BonjourUne liste des documentaires Cdt Daniel ARTE Sous les étoiles1 La Voie lactée vue d’Australie https://www.arte.tv/fr/videos/052707-002-A/sous-les-etoiles Des astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes... Originaire de Perth, le photographe John Goldsmith, grand connaisseur du ciel de l'hémisphère Sud, commence son périple à Lake Ballard, un lac salé situé en Australie occidentale, avant de rejoindre un autre chasseur d’images, Scott Murray...Originaire de Perth, le photographe John Goldsmith, grand connaisseur du ciel de l'hémisphère Sud, commence son périple à Lake Ballard, un lac salé situé en Australie occidentale, avant de rejoindre un autre chasseur d’images, Scott Murray. Les deux hommes souhaitent se rendre au Wolfe Creek Crater, l’un des plus grands cratères météoritiques au monde, pour y photographier des étoiles filantes.John Goldsmith http://www.celestialvisions.com.au/ 2 Les nuits polaires de Scandinavie https://www.arte.tv/fr/videos/052707-004-A/sous-les-etoiles Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet : le photographe allemand Bernd Pröschold quitte la région de Cologne pour atteindre l’extrême nord du Danemark, où se trouve la plus grande dune mobile d’Europe : Rabjerg Mile.Passionné d’astronomie depuis l'enfance, le photographe allemand Bernd Pröschold quitte la région de Cologne pour atteindre l’extrême nord du Danemark, où se trouve la plus grande dune mobile d’Europe : Rabjerg Mile. En passant par Solen, Roros, Hessdalen et Fosen, il traverse ensuite la Norvège jusqu’au cercle polaire. Dans ces contrées éloignées de toute forme de civilisation, les paysages nocturnes se révèlent d'une impressionnante beauté. L’astrophotographe parvient ainsi à capturer de magnifiques clichés panoramiques d’aurores boréales et de cieux étoilés. http://www.sternstunden.net/ Emploi d’une monture AZEQ6 en traveling http://www.sternstunden.net/timelapse-crane.html 3 Chili : aux portes de l’univers https://www.arte.tv/fr/videos/052707-005-A/sous-les-etoiles Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet : avec le photographe, journaliste scientifique et astronome amateur Iranien Babak Amin Tafreshi nous explorons le désert d’Atacama, au nord du Chili.Photographe, journaliste scientifique et astronome amateur, l’Iranien Babak Amin Tafreshi a reçu en 2009 le Lennart Nilsson Award, prix international le plus prestigieux en matière de photographie scientifique. Nous explorons en sa compagnie le désert d’Atacama, au nord du Chili. Cette région, parmi les plus arides de la planète, constitue un endroit privilégié pour admirer le ciel de l’hémisphère Sud. Babak Amin Tafreshi s’intéresse également aux nombreux pétroglyphes qui décorent les rochers de la zone. Au centre du pays, l’astrophotographe visite ensuite la vallée de l’Elqui, prisée des chasseurs d’étoiles grâce à ses deux observatoires.Babak Amin Tafreshi http://www.twanight.org/newTWAN/index.asp 4 Éclipse solaire en Indonésie https://www.arte.tv/fr/videos/052707-001-A/sous-les-etoiles Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dans ce volet, la journaliste française Pascale Demy et l’astronome et photographe allemand Gernot Meiser chassent ensemble les éclipses. Ils jettent leur dévolu sur une île des Moluques, en Indonésie...Depuis des décennies, la journaliste française Pascale Demy et l’astronome et photographe allemand Gernot Meiser chassent ensemble les éclipses. Colombie, Afrique et Sibérie comptent parmi les destinations que le duo a explorées pour rapporter de spectaculaires clichés de ce phénomène naturel. Ils se rendent cette fois en Indonésie pour assister à une éclipse solaire totale. Après plusieurs semaines à arpenter l’archipel à la recherche du meilleur poste d’observation, Gernot Meiser et Pascale Demy jettent leur dévolu sur une île des Moluques, où la population locale retient son souffle pendant qu’ils photographient la brève disparition du soleil. 5 Les aurores boréales du Canada https://www.arte.tv/fr/videos/052707-003-A/sous-les-etoiles Cinq astrophotographes nous invitent à lever les yeux vers la splendeur des cieux nocturnes. Dernier épisode. Dans ce volet, le Japonais Yuichi Takasaka souhaite réaliser un rêve d’enfant : parvenir à photographier une aurore boréale au-dessus de l’océan Arctique.Après avoir sillonné le monde, le Japonais Yuichi Takasaka souhaite réaliser un rêve d’enfant : parvenir à photographier une aurore boréale au-dessus de l’océan Arctique. Après une escale à Vancouver pour acquérir du matériel adapté aux températures extrêmes, il met le cap sur le nord-ouest du Canada. À Whitehorse, dans le Yukon, l’astrophotographe loue un camping-car et prend la route direction la mer de Beaufort. Yuichi Takasaka profite de ce trajet de 1 400 kilomètres pour capturer un maximum d’images. Mais les conditions météorologiques sont très difficiles : de nuit, l’artiste est souvent contraint d’attendre que le thermomètre descende jusqu’à - 40 °C pour que les nuages se dissipent.
  11. doc arte astrophoto

    Bonjour un doc arte tv Sous les étoiles La Voie lactée vue d'Australie https://www.arte.tv/fr/videos/052707-002-A/sous-les-etoiles Cdt Daniel
  12. LEDS et DMLA

    Bonjour Apparemment il y a plusieurs technologies de led blanche https://www.led-fr.net/couleur-led-blanche.htm Le spectre dans le bleu semble plus important qu’avec des led RVB Et peut-être un résidu d’UV ?? Cordialement Daniel