jackbauer 2

Member
  • Content count

    5678
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Everything posted by jackbauer 2

  1. Après des années de retard, SpaceX est enfin sur le point de lancer sa fusée géante Falcon H (constituée par 3 premier étage de Falcon 9) Le tir est prévu pour janvier depuis le cap Kennedy E. Musk avait annoncé, dans l'incrédulité quasi générale que la charge utile serait constituée par une automobile Tesla, marque qu'il a créé et dont il espère qu'elle révolutionnera le secteur du véhicule électrique. Les photos qu'il vient de mettre en ligne ne laissent plus de place au doute : oui il a bien l'intention de lancer une voiture dans l'espace lointain, sur une "orbite martienne elliptique" (!?) J'aime.
  2. MON DIEU C'EST ATROCE C'EST EPOUVANTABLE LES DIEUX DU COSMOS SONT CONTRE ELON ET LE STARSHIP...…………………………………………..
  3. Pas terrible Vauffy, pas terrible…. ça c'est drôle :
  4. Pour info Elon est un immense fan d'Hergé !!!! Quoi c'est pas sérieux, quoi ???????????????????
  5. Cassini, le spectacle continue ...

    https://www.clubic.com/mag/sciences/conquete-spatiale/actualite-876504-titan-dunes-lacs-avez.html Une interview d' Alice Le Gall, chercheuse au LATMOS et co-auteure de l'article scientifique, qui explique comment a été réalisé la carte de Titan.
  6. J'espère que vous avez acheté le dernier n° de Science & Vie (ou que vous êtes abonné comme moi) car le principe est quelque peu complexe à décrire quand on est pas spécialiste. Un certain Serge Brunier y a pondu un article de 8 pages concernant un programme de recherche, I2C (Intensity Interferometry at Calern), qui se déroule depuis 3 ans à l'obs. C2PU sur le plateau de Calern. Parmi l'équipe figure un certain David Vernet, cela fait 2 membres du forum qui pourront en dire plus Selon cet article, ce n'est ni plus ni moins qu'une révolution dans l'observation astronomique qui se profile d'ici peu... Trop beau pour être vrai ? L'interférométrie optique (comme le VLTI ou Chara) est au point depuis des années mais son extrême complexité pour la faire fonctionner limite l'espoir d'aller plus loin dans cette voie (qui permet toutefois un grossissement de cent mille fois) Pour un grossissement de un million de fois, il faut autre chose, appellé "interférométrie d'intensité" Citation de l'article : "Dans le foyer de chacun des deux télescopes du plateau de Calern, l'équipe a installé un photodétecteur associé à un convertisseur numérique qui enregistre et date l'arrivée des photons à quelques picosecondes près. Ils n'ont eu ensuite qu'à relayer ce signal par des fibres vers un calculateur ultrarapide pour fusionner les données des deux télescopes, et calibrer le tout avec une horloge atomique. Dès les premières manips, les astrophysiciens d'I2C ont validé la technique. Ils ont résolu plusieurs étoiles brillantes, donnant lieu à la publication de trois articles scientifiques successifs. "La vraie surprise , explique JP Rivet, c'est que ça a marché tout de suite !" Apparemment cela semble convaincant pour la communauté puisqu'ils ont signé, d'après l'article, un protocole d'accord avec l'équipe du CTA (Cherenkov Telescope Array) un gigantesque projet d'une centaine de telescopes juste à côté du Paranal au Chili (astronomie gamma). Chaque instrument sera équipé d'un photodétecteur et un convertisseur numérique. Objectif : obtenir des grossissements de un million de fois, permettant de caractériser les étoiles Mais leur rêve ne s'arrête pas là : pourquoi ne pas joindre au CTA les télescopes du VLT au Paranal qui se trouvent à quelques kilomètres, et le futur ELT, à peine plus distant ? Cela permettrait d'obtenir des grossissements de dix millions de fois, permettant de mesurer le diamètre des étoiles à neutron et des exoplanètes, voir leurs satellites, leurs anneaux. Et plus tard, avec des miroirs plus grands, voir la surface des exoplanètes, leur nuages, océans... Tout cela est-il trop beau pour être vrai ?
  7. Cassini, le spectacle continue ...

    http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/ La revue Nature a publié aujourd'hui les travaux de Rosaly Lopes et son équipe (JPL) concernant la cartographie complète de la surface de Titan, effectuée grâce au radar et à l'instrument VIMS de Cassini Article en français sur le site de "ça se passe la-haut" extrait : "... La carte qu'ils ont produite est à l'échelle 1:20 000 000 et permet de discerner 6 types de terrains différents (des "unités géologiques") : plaines, dunes, terrains bosselés, lacs, terrains "labyrintiques" et cratères. Ce que les planétologues appellent des terrains "labyrinthiques", sont des plateaux creusés par l'érosion, montrant de nombreuses crevasses..." Superbe boulot...
  8. Il tient sa revanche ! Mais le jury a t-il jugé le style ou le fond du sujet ?
  9. Les préparatifs vont bon train à Boca Chica où devraient commencer demain (lundi) les premiers tests statiques du Starship Mk 1
  10. La planète Mars est de loin la plus visitée par nos sondes spatiales, à tel point que les missions sont maintenant spécialisées dans un domaine bien précis. MAVEN étudie l’atmosphère, Exomars TGO recherche les traces de méthane, MRO observe le sol en haute résolution. Dans le cadre du programme DISCOVERY de la NASA (budget moyen), InSight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) va entreprendre l’exploration des entrailles de Mars. Le lancement est prévu pour samedi 13h05 (heure française) depuis Vandenberg en Californie par une fusée Atlas V (voir fil de VNA1) Son arrivée sur la planète rouge est pour le 26 novembre prochain sur Elysium Planitia 3 instruments scientifiques sont à bord : - SEIS (sismomètre) - HP3 (capteur de flux de chaleur) - RISE (Rotation and Interior Structure Experiment) - 2 caméras La mission était prévue pour la fenêtre de 2016 mais l’instrument le plus important, le sismomètre SEIS, construit par la France, n’était pas prêt. Aucun instrument de ce type n’a jamais fonctionné sur Mars : celui des sondes Viking n’a enregistré… que le vent ! Une autre tentative (déjà française) était à bord de la mission soviétique Mars 96 : échec, la fusée échoue au décollage. Un autre projet, NETLANDER (3 stations déployées en différents endroits) fut abandonné. Les deux instruments SEIS et HP3 seront délicatement déposés sur le sol grâce à un bras télécommandé… Lien Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/InSight (en français, très fourni) Lien sur la mission : https://mars.nasa.gov/insight/ Lien vers le CNES : https://spacegate.cnes.fr/fr/bientot-un-drapeau-francais-sur-mars Je recommande aussi le dernier n° de L’Astronomie (mai) avec 25 pages consacrées à la mission (participation de Francis Rocard et Philippe Lognonné, concepteur de SEIS) ; Le dernier n° de La Recherche (mai) qui consacre 22 pages à la planète rouge.
  11. Parker Solar Probe : frôler le Soleil...

    Une autre trouvaille, cette fois il s'agit de notre couple Terre-Lune, toujours vu depuis le voisinage du Soleil (une distance inférieure à l'orbite de Mercure, pas plus de précisions) Traitement par Damia Bouic :
  12. C’est une mission spectaculaire de la NASA qui doit être lancée demain samedi 11 août, à 09h33 (heure française) depuis Cap Canaveral. Une puissante fusée Delta IV Heavy va lancer Parker Solar Probe, une sonde de 685 kg dont la mission est d’étudier le soleil. Une de plus ? Non, car celle-ci va s’approcher à seulement 6 millions de km ! Le record actuel est de seulement 43.4 millions de km (Helios-2 en 1976) Pour s’approcher si près et supporter une température de 1.400 °C la sonde est équipée d’un bouclier en carbone de 11.43 cm d’épaisseur, qui sera constamment orienté vers le soleil ; Pour les panneaux solaires la NASA a imaginé un dispositif complexe qui les fera se contracter à mesure que la sonde se rapproche du soleil. L’orbite sera très elliptique et va nécessiter 6 survols de Vénus (le premier le 28 septembre) et la première approche du Soleil est pour le 1er novembre de cette année, à 25 millions de km, ce qui constituera déjà un record ! C’est le 19 décembre 2024 que Parker Solar Probe va frôler notre étoile à seulement 6.2 millions de km de la photosphère à la vitesse de 700.000 km/h !! Lien Wiki : https://en.wikipedia.org/wiki/Parker_Solar_Probe Précisions sur le bouclier thermique, de la même composition que les têtes de missiles balistiques et le nez des navettes spatiales : https://en.wikipedia.org/wiki/Reinforced_carbon–carbon
  13. eVscope, Stellina

    https://www.cieletespace.fr/actualites/le-test-complet-du-stellina-la-lunette-astronomique-2-0 Le test de C&E (accès payant)
  14. eVscope, Stellina

    Je reposte ici la vidéo du Figaro montrant le Stellina sur le terrain : P.S : apparemment le mec fait jamais sa pelouse !
  15. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    La JAXA communique à la façon de l'ESA pour Rosetta/Philae :
  16. Les aficionados de l’exploration du système solaire se souviennent forcement de la mission japonaise Hayabusa (2003-2010) qui a exploré l’astéroïde Itokawa. Une aventure spectaculaire, émaillée d’incidents, de retournements de situation et finalement victorieuse puisque la sonde est parvenue à ramener quelques microscopiques poussières d’Itokawa sur Terre. Encouragée par ce succès, forte de l’expérience acquise, la JAXA a décidé de remettre ça avec une nouvelle sonde, version plus performante de la précédente. Hayabusa 2 («Faucon pèlerin 2»), malgré une masse plutôt modeste (590 kg) est littéralement bourrée d’instruments scientifiques, de mini-sondes, d’explosifs… Elle me fait irrésistiblement penser aux croiseurs surarmés de la flotte impériale nippone de la seconde guerre mondiale ! L’objectif est cette fois 1999 JU3 (Ryugu), un astéroïde d’environ 920m de diamètre découvert en 1999 Période : 473 jours (0.963 x 1.416 UA) Rotation 7.6 heures Le lancement date du 3 décembre 2014 (fusée H-2 A) depuis Tanegashima Space Center Assistance gravitationnelle en survolant la Terre le 3 décembre 2015 La sonde est à propulsion ionique L’arrivée à destination est prévue pour juin/juillet : ça approche ! Hayabusa 2 va d’abord observer Ryugu à une vingtaine de km de distance avant de passer aux choses sérieuses, comme le prélèvement d’échantillons (voir la vidéo pour le déroulement) Le moment le plus spectaculaire de la mission sera le bombardement de l’astéroïde ! SCI (Small Carry-on Impactor) sera largué à 500m par la sonde avant que celle-ci se dépêche de se réfugier de l’autre côté de Ryugu (l’explosion se produira 40 mn après la séparation !) SCI est constitué d’une charge de quelques kg d’explosif qui va propulser un disque en cuivre de 30 cm Sa vitesse au moment de l’impact sera de 2 km/sec et devrait produire un cratère de 200 m de diamètre Ce n’est pas tout : au moment de la séparation, Hayabusa 2 larguera aussi DECAM-3 équipé de deux caméras qui filmeront en direct le feux d’artifice… La sonde attendra ensuite deux semaines pour revenir prélever des échantillons tous frais dans le cratère ! Autre robot, MASCOT (Mobil asteroid surface scout), construit par la France (CNES) et l’Allemagne, est une sorte de valise déposée sur la surface pour analyser sa composition. Il sera capable de repartir sur un deuxième site. Les 3 MINERVA sont des mini-lander capables de se déplacer par bonds Après ce programme bien rempli, la sonde va repartir vers la Terre en décembre 2019, qu’elle atteindra un an plus tard. Comme pour Hayabusa 1 elle larguera dans l’atmosphère une capsule refermant les précieux échantillons espérés… si tout va bien (en Australie) Banzaï !!   Une vidéo sur le déroulement des opérations : MASCOT :
  17. Des LED partout...

    Un sujet va passer sur la pollution lumineuse dans quelques minutes au 20h de TF1 !
  18. Actualités de Curiosity - 2013

    C'est aussi mon point de vue. Si (si) la vie est apparue sur cette planète, il est probable que la transition entre Mars habitable et Mars inhabitable a duré des centaines de milliers d'années. Cette période a permis peut-être, à des micro-organismes de se développer sous la surface. C'est pourquoi ces détections de méthane et d'oxygène donnent de l'espoir… un petit peu... Pas encore regardé ta vidéo mais c'est floqué avec une référence E.T : tu vas te faire faire un procès en crédibilité...
  19. Et comparativement au Soyouz ? Ayé j'ai la réponse :
  20. Bin justement, les nouveaux essais pour la capsule Dragon sont OK !!!
  21. Bonne question, mais j'ai pas la réponse...
  22. Intéressant : d' après un document officiel de l'administration US, SpaceX serait 60 % moins cher que Boeing pour envoyer des astronautes vers l'ISS
  23. Actualités de Curiosity - 2013

    T'es bien le seul à croire en à l'arrivée (en entier) d'Exomars sur la planète rouge... https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-sciences/le-journal-des-sciences-du-mercredi-13-novembre-2019 Une courte interview de François Forget sur la question de l'oxygène martien ; Il prend bien soin d'éviter l'hypothèse biologique...
  24. TROIS ROVERS SUR MARS EN 2020

    https://www.cieletespace.fr/actualites/l-atterrisseur-martien-de-la-chine-passe-un-test-avec-succes La Chine a conduit un test réussi de son atterrisseur martien ce 14 novembre, en présence de nombreux invités étrangers dont les ambassadeurs du Brésil, de la France et de l’Italie. C’est la première apparition publique de l’atterrisseur que la Chine lancera vers Mars l’année prochaine (mission Huoxing-1).