Astro-TAPAS

Member
  • Content count

    58
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 79716

Everything posted by Astro-TAPAS

  1. Ghost nebula - SH2-136

    après une trop longue période sans son ni image, nous reprenons nos publications, pas mal d'images restent à traiter et nous commençons par une qui me tient particulièrement à cœur... La nébuleuse du Fantome (SH2-136 ou VdB141). Situées dans Céphée, ces nébuleuses par réflexion ne sont pas des zones HII mais des nuages de poussières autour de nombreuses étoiles, qui font que ces émissions brillent en brun. Avec de l’imagination, on peut y voir une silhouette fantomatique avec quelques « goules » sur le bras ainsi qu’une silhouette du signe de Batman. La partie la plus brillante est un globule de Bok CB320) d’une taille approximative de 2 années lumière, avec de nombreuses étoiles en formation, et le reste du fantôme est référencée comme une Lynds Dark Nebula LDN177. la full sur Astrobin : https://astrob.in/full/f6dy0x/0/
  2. Ghost nebula - SH2-136

    Merci Jean Christophe je vais corriger !
  3. Ghost nebula - SH2-136

    merci à vous d'être passés et d'avoir laissé des commentaires :-)
  4. Le Petit nuage de Magellan & l'amas 47 Toucan (LRGB-Ha-OIII)

    très belle composition JB. merci pour le partage Didier
  5. LDN 935

    merci tous d'être passés et de vos commentaires, je travaille actuellement sur une version remaniée afin de plus dévoiler la structure des nuages sombres....
  6. LDN 935

    Après le Pélican, nous vous présentons un nouveau détail de NGC7000 – « nébuleuse de l’Amérique du Nord » qui est une nébuleuse sombre, LDN 935, imagée du 03 au 19 juillet 2018 en Espagne à e-EYE. Cette nébuleuse sombre est constituée de nuages de poussières qui bloquent la lumière émise par les étoiles derrière elle dans le visible. En bas à gauche, on peut voir des piliers de gaz et poussières denses qui peuvent être assez denses pour s’effondrer et donner naissance à des étoiles. Pas si facile de bien rendre les sombres structures des nuages de poussières… la full et les détails sur astrobin : LDN 935
  7. M64 à l'ODK16

    jolie galaxie... manque un peu de couleurs, dommage
  8. Arp 262 dans Pégase au C11HD 0.5"/pix

    encore une belle découverte.. merci !
  9. Bonjour, après la version pure SHO, nous vous présentons nouvelles versions de cette partie Est des dentelles (à partir des mêmes images prises depuis notre remote à e-EYE (Espagne). une version SHO revisitée : the Eastern Veil (IC1340 & NGC6995 part of NGC 6995 une HSO : the Eastern Veil (IC1340 & NGC6995 part of NGC 6995 en HSO une HOO : the Eastern Veil (IC1340 & NGC6995 part of NGC 6995 en HOO nous espérons qu'il y en aura pour tous les goûts !
  10. Merci pour votre passage et vos commentaires, c'est vrai qu'on y pris beaucoup de plaisir (les 86 heures rendent beaucoup plus faciles les traitements ;-)...)
  11. Eastern Veil -IC1340 & NGC 6995 en SHO

    oui le côté acidulé du SHO ne plait pas a tous.. nous allons faire une version plus "chaude" et une HOO ;-)
  12. Après une interruption indépendante de notre volonté, nous reprenons les traitements des images engrangées cet été et on commence par vous présenter IC 1340 et NGC 6995 qui sont une partie de la partie est du rémanent de super nova : les Dentelles du Cygne. IC 1340 est également connue comme la « nébuleuse de la chauve-souris » et référencée sous Caldwell 33. Elles font partie de la Grande Dentelle, qui a la forme d'une virgule composée de filaments très fins s'étendant sur 1,2° suivant un axe NO-SE pour une largeur de l'ordre de dix minutes d'arc. Elle a été répertoriée par John Dreyer sous les désignations NGC 6992 (partie longiligne du nord-ouest), NGC 6995 (rebiquage au sud-est) et IC 1340(extensions plus faibles de ce rebiquage). Le traitement est en SHO palette Hubble avec une Luminance HaOIII. 86 heures de poses de 1200 sec combinées en narrow-band.
  13. Eastern Veil -IC1340 & NGC 6995 en SHO

    Merci Laurent Laurent, venant de toi ça me touche ;-), il est vrai que les couleurs "acidulées" du SHO ne plaisent pas à tous ;-)
  14. Nous avons pointé notre télescope vers le cocher pour saisir une nébuleuse assez faible, les conditions météo de février ne nous ont malheureusement pas permis d’obtenir toutes les poses que nous espérions et d’une qualité assez moyenne. Le signal OIII est très faible sur cette nébuleuse, et le signal SII se confond avec le signal Ha. Nous ne sommes pas tout à fait satisfaits du résultat mais nous n’arrivons à sortir mieux… ☹ IC 417 (ou SH2-234) est localisée dans la partie sud centrale de la constellation du Cocher, une région riche en étoiles et nébuleuses. Elle se trouve à environ 100 années-lumière de nous et est souvent dénommée la Nébuleuse de l’Araignée (Spyder Nebula). IC 417 est une nébuleuse par émission qui est énergisée par un cluster de jeunes étoiles bleues massives. Ce cluster d’environ 80 étoiles sont encore prisonnières de gaz hydrogène rougeoyant. La partie bleue au milieu de l’image (OIII) est une région de formation de nouvelles étoiles. Les deux jets de matière opposés, de chaque côté de la structure « en bol » laissent supposer une très jeune étoile masquée dans cette soupe épaisse, toujours en train de collecter du matériel autour d’elle tandis que son puissant champ magnétique éjecte à très grande vitesse. la full sur astrobin : IC 417 -Spyder Nebula in SHO from south of Spain
  15. M101 grand champ

    très belle prise, détaillée et lumineuse à souhait ;-)... Après, les gouts et les couleurs... perso j'aime bien didier
  16. Fusion de 2 elliptiques dans la Cancer au C11HD

    merci pour ce partage intéressant sur une fraction d de ciel très profond ;-) Didier
  17. m51

    une très jiolie petite M51 perdue dans l'immensité. ;-)
  18. Nous vous présentons une de nos cibles de ce début d'année, malheureusement les conditions météo moyennes de ce mois de février ne nous ont pas permis d'acquérir autant de temps que voulu... Nous avons décidé de vous présenter la version HOO de cet objet faible mais étendu. SH2-290 ou Abell 31 (ou PK 219+31.1) est une nébuleuse planétaire. Elle est située dans la constellation du Cancer et se trouve à environ 2000 Années-lumière de nous. C’est une des plus grosses nébuleuses planétaires dans le ciel (similaire à Hélix) mais très peu brillante avec une luminosité surfacique typique des nébuleuses planétaires anciennes qui se diluent doucement dans l’espace. Sa taille est de 970arc.sec, sa magnitude de 12.2 et sa luminosité de surface de 27 arc-sec-1. Une nébuleuse planétaire est nommée ainsi car à l’époque de leur découverte (18ème siècle) elles ressemblaient en même temps à de petites nébuleuses rondes et Uranus et Neptune vues à travers de petits lunettes. En fait les nébuleuses planétaires sont un état passager de la vie des étoiles de moins de 8 masses solaires. Lorsqu’elles consument la fin de leur énergie de leur noyau, elles expulsent une grande partie de leur enveloppe externe. Ces composants sont alors chauffés par les radiations du résidu de l’étoile qui passe de l’état de géante rouge à naine blanche, ce qui produit les masses de gaz brillantes que l’on peut observer. La forme et la structure des nuages de gaz peuvent être complexes car les éjections de masse de l’étoile ne sont pas toujours dans le même sens et la même direction. La nébuleuse se disperse dans l’espace au fil du temps tandis que la naine blanche se refroidi et s’éteint sur plusieurs milliards d’années. Ce sera également le cas pour notre Soleil mais dans environ 5 milliards d’années. Abell 31 est donc une très ancienne nébuleuse planétaire dont le gaz a commencé à se disperser il y a plusieurs milliards d’années. Son étoile centrale est une petite naine blanche (environ 4% de la taille du soleil et donc 4 fois la taille de la Terre) mais qui est encore incroyablement chaude (~85 000 °C). Elle devait être 2 fois moins massive que le Soleil, entrainant qu’au début de sa vie d’étoile elle devait avoir 2 fois la masse de notre Soleil. En observant la vitesse des vents d’éjection, l’étoile centrale a probablement commencé à mourir il y a environ 130 000 ans après un milliard ou plus de vie normale d’étoile. La nébuleuse se déplace assez rapidement dans l’espace. La direction du déplacement est vers la partie sud du nuage. Cette portion sud est finement définie par une large onde de choc où le gaz de la nébuleuse et les poussières sont compressées par l’interaction avec le milieu interstellaire. La portion gaz se dirigeant dans la direction opposée (au nord) reste peu altérée, rendant les limites nord de la nébuleuse plus diffuses. Cette image montre deux parties rouge et bleue, la partie rouge correspond à l’hydrogène, alors que le bleu correspond à l’oxygène. La partie bleue entoure l’étoile d’origine, bien que l’oxygène soit surement présent dans toute la nébuleuse, seule partie proche de l’étoile centrale est assez proche pour être brillante. Nota-Bene : les 2 galaxies dans la diagonale vers le haut droit au-dessus de la nébuleuse sont respectivement IC 523 (de type Sab et de Mag 15) et MCG+02-23-008 (de type Sa et de Mag 15.2). Un peu plus haut se trouve la galaxie LEDA 1364110. Et encore plus à gauche la galaxie 2MASX J08542097+0920273 de type 3. on aperçoit également la galaxie LEDA 1353367, et juste au-dessus la plus brillante galaxie d’un cluster (SDSS J085443.25+084659.3) au centre près de l’étoile initiale on peut également localiser un quasar ([VV2006] J085408.6+085401). Voir image annotée. la full et les détails sous astrobin : Abell 31 (SH2-90) in HOO
  19. dernière vue d'Espagne : Abell 31 en HOO

    Merci à tous pour vos encouragements
  20. M5

    superbe amas avec une très belle dynamique ! Et quand je vois d'où tu pars... pfiou .. ! Bravo et merci didier
  21. Région de NGC 2264 en HSO

    merci à tous.. pour Alaing... on a eu deux interventions sur la chaine optique pendant la prise et à chaque fois la CCD n'a pas été remise à sa place...d'où un recadrage plus serré que prévu.. mais de toute façon on désirais avoir les nébulosités du haut et la bas du Cône n'apporte pas grand chose. Voilà !
  22. Région de NGC 2264 en HSO

    voici notre dernière prise traitée de janvier, traitée en HSO afin d'avoir une palette plus chaude.. NGC 2264 désigne dans le nouveau catalogue général 2 objets distincts comme une seul objet : • La Nébuleuse du Cône en bas au centre (Cone) • L’Amas du Sapin de Noël au centre (Christmas Tree Cluster) 2 autres objets sont également inclus mais ne portent pas d’appellation officielle : • L’Amas du Flocon de Neige (Snowflake Cluster) • La Nébuleuse de la Fourrure de Renard (Fox Fur Nebula) Tous ces objets sont situés dans la constellation de la Licorne à environ 2600 années-lumière de la Terre. Considérant que la taille angulaire de l'amas lui-même est de 40 minutes d'arc, un très vaste complexe nébuleux entoure celui-ci, environ 3 degrés en diamètre (couvrant environ 3 pleines lunes). Ce complexe comprend des nébuleuses en émission, des nébuleuses par réflexion et des nébuleuses obscures. Au bas de la photo voit la nébuleuse du Cône, une dense nébuleuse obscure de gaz et de poussière. La forme inversée de l'amas de l'arbre de Noël est juste au-dessus du cône. En fait, ces étoiles font partie de l'amas NGC 2264. L'étoile très brillante au sommet de l'image est S Monocerotis.. La nébuleuse de la Fourrure de Renard, au milieu à droite de l'image, n'est pas en général considérée comme faisant partie de NGC 2264, mais c'est sûrement une extension de gaz et de poussière de cette région. Pour l’amas du flocon de neige (au centre de l’image), le scientifiques pensent que ce sont de ce sont de très jeunes proto-étoiles ou de très jeunes étoiles.. la full sur astrobin : NGC 2264 region in HSO
  23. Le Cœur du Cœur – L’amas ouvert Melotte 15 au centre de IC 1805 Dernière image de 2017 from e-Eye en finalisant la MAP automatique. La nébuleuse du Cœur IC 1805 (ou SH2-190) est une nébuleuse en émission située environ à 7500 années-lumière de la Terre. La nébuleuse émet fortement en Ha. La Brillance de la nébuleuse provient des radiations d’un petit amas ouvert d’étoiles : Melotte 15. Cet amas contient de très jeunes étoiles, bleues et chaudes vieilles d’1.5 millions d’années. Il lest situé pratiquement au centre de la nébuleuse et est le foyer de nombreuses étoiles brillantes avec une masse d’environ 50 soleils, ainsi que beaucoup d’étoiles faibles bien moins massives que le Soleil. Melotte 15 a contenu un microquasar (un système binaire émettant dans les rayons X) il y a quelques millions d’années. En haut à droite on peut également remarquer l’amas ouvert C0225+615. Full et détail sur astrobin :
  24. Bon j'ai repris intégralement le traitement et fait différemment.. je pense que le résultat est bien meilleur.. Qu'en pensez-vous ? Merci pour vos critiques et conseils la full sur Astrobin : NGC 281 - Pacman in Narrow BAnd