vador59

Membre
  • Compteur de contenus

    132
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

56 Neutre

À propos de vador59

  • Rang
    Membre

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Astronomie (of course), LDVELH et plein d'autres choses...
  • Adresse
    Harfleur (Seine Maritime)
  • Instruments
    Zeiss Telementor 2; Broadhurst Clarkson 3"; Bardou 3"1/4; Zeiss AS 100/1000; Zeiss 'Asalumen' E110/1350; Zeiss E130/1950
  1. Mars 2018 : bilan en dessins

    Juste... Waouuuuuuuuuuuuh !!!
  2. glasspath ?

    Les spécialistes me contradiront si je dis des bêtises, mais en théorie, chaque fabricant de bino propose le glasspath adapté à sa tête, afin de corriger coma et courbure de champ. Une Baader FFC me semblerait un bon compromis, d'autant que sa plage de grossissement entre 3x et 8x permet d'éviter l'achat d'oculaires en doublon. Accessoire coûteux mais très bien fait mécaniquement et optiquement irréprochable.
  3. Fusée Ariane 5 : 100ème lancement

    Rouge...
  4. Saturne et Mars par tres bon seeing / Newton 410

    Superbes images! J'apprécie beaucoup les fins détails dans l'hémisphère nord de Mars Grand bravo! Le diamètre a parlé... et le talent de celui qui est derrière!
  5. CROA du 8 septembre 2018

    Bonjour lorrain mosellan. Un filtre OII, ça doit être super rare ça!! Sinon, sur Mars, la tempête est bien levée. Normalement, vous auriez dû être capable de voir des choses avec un dobson de 300. Mais d'après ce que je vois, vous n'aviez pas de grossissement supérieur à 115x. C'est un peu juste sur Mars, mais c'est faisable. Sympathique CROA!
  6. Observation martienne du 16 septembre

    Un grand merci Kaptain! Et encore, le boulot sur l'objectif n'est pas terminé: j'ai toujours de la coma, donc je pense qu'il faut encore agir dessus. Mais en tout cas, la qualité optique est là pour un objectif du XIXe!
  7. Observation martienne du 16 septembre

    Bon comme promis, voici le dessin (bien risible, quand on voit ceux de maître Biver!)
  8. Mars 10-11 septembre: seeing correct

    Des dessins à peine mis au propre comme ça... Je voudrais bien pouvoir en produire!! Superbes dessins, comme d'habitude. On s'incline bien bas, devant le maître!
  9. Mars du 16 09 18 sans trefoil mais avec turbu ;o)

    Superbe! C'est exactement ce que j'ai observé à la lunette de 100 ce soir (près du Havre) !
  10. Salut à tous. Le dimanche a été passé en grande partie à corriger les défauts entrevus lors de la précédente observation avec l'objectif supposé Broadhurst Clarkson de 100mm (désormais BC100 en abrégé). Première modification: l'objectif a été retourné, dans sa configuration correcte et coincé en position grâce à des cales en PVC redimensionnées. La tenue est impeccable, ça ne bouge que du jeu que je veux bien laisser. Deuxième modification: la collimation. Je me bricole une étoile artificielle avec un support de polystyrène, une fibre optique récupéré sur un jouet pour Noël, un peu de patafix et la source de lumière fournie par mon téléphone portable. Placée à 60m de la BC100 , elle me fournit un bon disque d'Airy... qui me permet de constater que j'ai une chance de cocu: à très peu de choses près, la collimation est nickel... En essayant de corriger un chouia pour arriver à un résultat optimal, je constate que le ressort reste en position comprimé (ajouter à la "to do list" de percer la platine porte-oculaire et de prévoir trois vis poussantes pour éviter ce désagrément). Troisième modification: j'avais constaté une forte coma, sans doute liée à une distance non optimale entre les lentilles. Impossible de réaliser une optimisation à l'oculaire de Ronchi; d'abord il est en 31,75 alors que mon PO est prévu pour du 24,5; ensuite, l'étoile artificielle que je me suis concoctée est certes brillante, mais en plein jour, et avec un soleil qui commence à m'éblouir, je suis incapable de distinguer quoi que ce soit des trames. L'étoile artificielle montre une coloration verdâtre et, sur les bords de l'oculaire, l'image devient rapidement floue. Je dévisse les lentilles d'un quart de tour et je remonte l'objectif dans le tube. A vue de nez et au doigt mouillé, j'ai l'impression que le problème est un chouia atténué. A confirmer... Ce soir, mise en température du tube à partir de 21h30. Début des observations vers 23h. L'humidité est très forte, l'eau coule littéralement sur la laque extérieure du tube. En revanche, le pare-buée tient bien son rôle, la lentille avant de la BC100 est sèche comme le sable du désert... Au Ke22mm (45x), le disque martien est bien visible mais toujours entaché d'un halo blanchâtre très marqué. A noter néanmoins par rapport à la fois dernière, le halo en question est plus régulier, il ne donne pas l'impression d'un quartier entre le premier quartier de Lune et la phase gibbeuse, mais de quelque chose de bien rond. En observant uniquement le halo, celui-ci bouge en fonction de la turbulence atmosphérique. A l'Or6mm (167x), premier constat: je vais être sérieusement enquiquiné par les poussières... En tournant l'oculaire, je m'aperçois que le défaut tourne aussi. Pourtant, ayant observé avec le même oculaire et ma Telementor, je n'avais pas été gêné plus que ça... (ajouter: nettoyage de l'oculaire à la "to do list"...). Halo lumineux toujours bien présent, turbulence plus forte qu'il y a deux jours. Néanmoins, avec mon filtre rouge (tenu, comme d'habitude à la main!), les détails martiens sont évidents. Curieux tout de même que, malgré la coma, il est possible de tirer de belles images de cet objectif. Dessin débuté à 23h15 et terminé en 20 minutes. Mais le dessin attendra d'être posté demain (suspense!!!). Par contre, je vous le dis tout de suite, je n'ai pas observé les Monts Mitchell !
  11. Observation martienne du 13 septembre

    Être félicité par Serge Vieillard pour un de ses dessins, ça n'a pas de prix! Merci Serge!
  12. Observation martienne du 13 septembre

    Salut Fred. J'avoue que non, je n'ai pas trop fait attention. C'était vraiment un test rapide, je n'étais même pas parti à l'origine pour faire un dessin. Je serai plus attentif lors de ma prochaine tentative. Va falloir que j'adapte ma technique pour faire apparaitre ça!
  13. Observation martienne du 13 septembre

    Mars devait encore être dans le jet stream du côté de chez toi... J'espère que tu auras plus de chance la prochaine fois!
  14. Observation martienne du 13 septembre

    Avec quel instrument as-tu observé, lyl?
  15. Zeiss AS 100/1000 n°55 891

    Je vous ai parlé d'un objectif de 100mm de la fin du XIXe (Broadhurst Clarkson ?) que j'avais dans les cartons. N'ayant pas terminé le nettoyage méticuleux de l'AS 100/1000, j'ai donc tenté une observation avec ce doublet. Le barillet, en laiton, a ceci de particulier qu'il se visse, chaque partie portant solidairement une des deux lentilles. Le montage de l'objectif dans le tube est un peu rock&roll: les dimensions du barillet étant inférieures à celles de l'AS, je dois la monter à l'envers pour qu'elle soit bloquée et ne bascule pas à l'approche de l'horizontale... Mise en station au jugé, mise en température quasi inexistante, équilibrage du tube au doigt mouillé... c'était vraiment histoire de faire un essai. Pointage de la Lune, déjà basse vers 21h15: pas de problème, il y a du contraste... et du chromatisme. Il y a aussi ce qui me semble être de la coma: l'espacement des lentilles n'est pas optimal, ce qui doit expliquer une bonne partie des aberrations... Pointage de Mars: au Ke20 Vixen (50x), bien qu'auréolée d'un halo lumineux (dissymétrique d'ailleurs, le défaut de collimation ne devant pas y être étranger), le disque présente une netteté étonnante. Encouragé par cet essai, je tente un grossissement supérieur à l'Or9mm Vixen (111x): le constat est le même, un halo bien présent, mais un disque planétaire bien détaillable. Je m'empare de mon filtre rouge et refait la mise au point: Mars est vraiment belle, avec des détails bien contrastés, à tel point que je ne résiste pas à la tentation de faire un dessin: Essai concluant, bien que tout cela soit très perfectible: je vais procéder à des essais à la trame de Ronchi pour trouver la bonne position des lentilles, puis collimation à l'étoile artificielle avant de procéder à d'autres essais!