vador59

Member
  • Content count

    165
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

75 Neutral

About vador59

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Astronomie (of course), LDVELH et plein d'autres choses...
  • Adress
    Harfleur (Seine Maritime)
  • Instruments
    Zeiss Telementor 2; Broadhurst Clarkson 3"; Bardou 3"1/4; Zeiss AS 100/1000; Zeiss 'Asalumen' E110/1350; Zeiss E130/1950
  1. Tout a été dit concernant le calcul. Effectivement, certaines lunettes en sont dépourvues, mais honnêtement, question contraste, plus il y en a, mieux c'est. Je n'ai pas d'infos sur l'APQ 150, mais pour la 130, je suis tombé sur une vue de face de l'objectif; apparemment, pas plus de trois-quatre baffles dans le tube et peut-être quelques-unes dans la crémaillère.
  2. Pour avoir lu un essai de cette APQ dans l'un des derniers AstroCiel (c'était la 100/1000), le gros défaut pointé par Van der Elst était l'absence de bafflage digne de ce nom.... Autrement dit, en observation diurne (solaire par ex.), le contraste est à pleurer. Mais avec un astre brillant (lune gibbeuse ou pleine), ça doit se sentir aussi. Les Zeiss représentaient probablement (d'un strict point de vue optique et non pas mécanique, comme je viens de l'expliquer) le summum de ce qui pouvait se faire. Toujours d'un point de vue strictement optique, l'apparition d'autres verres (ED, FLP...) font que ces objectifs restent très bons, mais ne justifient en rien les sommes que l'on pourrait investir dans du matériel neuf (et mécaniquement meilleur!).
  3. Eclipse près du Havre

    Merci à tous pour vos sympathiques commentaires
  4. L'éclipse de Lune chez ALAING

    Ca crée une ambiance un peu angoissante, genre film d'horreur... Moi, j'adore!
  5. Bonjour à tous. A mon tour de faire un petit retour sur cette éclipse, avec un voile de nuages élevés et une turbulence par moments très forte. Matériel utilisé: Zeiss Telementor 63/840; oc. H25; telephone portable en afocal. J'ai surexposé un des clichés pour faire ressortir la partie dans l'ombre (on devine la Mer des Crises). Bons cieux!
  6. Pareil que Lyl... C'est un vendeur super sérieux, je me suis déjà fourni chez lui. Il dispose également de quelques bons achromats divergents qui peuvent faire de bonnes lentilles de Barlow: https://www.ebay.fr/itm/NEGATIVER-ACHROMAT-41-0-MM-f-121-21-MM-HQO-AR-R1-R2-WS34/362218056334?hash=item5455e0ea8e:g:j2MAAOSwM~taYchT
  7. Sinon, il y a ça aussi à se mettre sous la dent (à moins que vous en ayez déjà parlé...): https://www.apm-telescopes.de/de/secondhand/carl-zeiss-jena-teleskop-astro-e-objektiv-250-3750-linse-in-fassung.html
  8. J'ai vu cet objectif en vente seul sur Ebay Kleinanzeigen (petites annonces d'Ebay en Allemagne). Il était proposé par un berlinois à 1990€. C'est bien le même (les petites imperfections esthétiques l'attestent). Je pense que le revendeur actuel en a fait l'acquisition il y a deux mois, l'a testé et a ajouté les miroirs. Pas forcément une mauvaise affaire, deux miroirs plan de 150 et 100mm à lambda sur 10 ça court pas les rues... Ce gars "Classic Telescope" rachète tout ce qui ressemble de près ou de loin à du Zeiss pour le revendre à prix d'or. Il pense sans doute faire une culbute de 100%...
  9. Quelle est cette lunette ancienne?

    Oui... enfin... Il faut savoir raison garder. Ce n'est qu'une 3 pouces. Certes, signée Bardou, certes en laiton, mais juste une 3 pouces. Ce genre d'instrument n'est généralement pas bafflé, les optiques non traitées, donc en observation diurne (solaire) ou sur des objets brillants (Lune, planètes), le contraste ne vaudra pas celui d'un instrument plus modeste mais mieux pensé en terme mécanique. De plus, l'optique d'une Bardou est collé au Baume du Canada. Si tel est le cas, cela m'étonnerait fort qu'une colle de plus d'un siècle soit encore dans un état impeccable: ce qui suppose (comme dans le cas de l'instrument que je rénove) de démonter l'objectif, nettoyer le vieux baume et le remplacer si possible par une huile minérale plus stable. Faut vraiment y regarder à deux fois, mais même pour des collectionneurs, les prix que l'on voit sur le net ne se justifient que très rarement.
  10. Quelle est cette lunette ancienne?

    Y'a un champion en Italie qui vend une Bardou assez ressemblante pour près de 700€... Après, l'objectif est "légèrement" fendu en deux.
  11. Quelle est cette lunette ancienne?

    Bingo lyl. Et je dirais a priori que c'est un modèle qui était destiné à l'export (facile à vérifier: y a-t-il écrit Bardou & Fils Paris au niveau de la crémaillère? Si ce n'est pas le cas, c'est un produit qui était destiné à l'étranger.)
  12. Il y a eu un test de la 100/640 dans Ciel et Espace (un numéro de 1993 ou 1994) et un test de la 100/1000 dans l'avant-dernier Astrociel. Il faudrait que je retrouve ça dans mes archives, chez mes parents... Je me souviens assez clairement de la principale critique émise contre la 100/1000: l'absence de bafflage correct du tube, qui rendait l'appareil très moyen en observation diurne (notamment en solaire). Une Astrophysics de l'époque comptait une trentaine de baffles dans le tube, dont 10 diaphragmes rien que dans la crémaillère... Le poids important était également pointé, d'autant que la 100/1000 était souvent vendu avec la monture Zeiss 1b, un peu trop juste en terme de stabilité. Sinon d'un point de vue optique, la quasi-perfection... et d'un point de vue financier, un gouffre: de mémoire, la 100/640 montait à plus de 30 000F de l'époque...
  13. Pétard... Celle-là doit faire mal au porte-feuille...
  14. Plusieurs choses intéressantes dans ce témoignage d'un grand observateur visuel: * La résolution ne dépend pas que de l'instrument. Un oeil entrainé, sur des détails contrastés, sera capable de descendre sous le pouvoir de séparation théorique. L'expérience est indispensable, l'oeil est comme un muscle que l'astronome doit solliciter pour le rendre performant. * Comme pour son instrument, l'astronome doit connaitre son site et en tirer le meilleur parti.
  15. Pas si évident... Je cite Couteau (le ciel est mon enfant, p168)