Diziet Sma

Member
  • Content count

    178
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Diziet Sma

  1. On avait baryo, on a retrouvé nique !

    C'est une magnifique expérience, bravo à eux ! Faut préciser que la densité baryonique trouvée ( 0.051 ) est exprimée par rapport à la densité critique de l'univers, celle-là même qui correspond à sa courbure spatiale nulle et sous les hypothèses suivantes : - univers homogène et isotrope - constante de Hubble H°= 70km/s/Mps
  2. Univers parallèles!!

    Je confirme, totalement bullshit. Ne correspond même pas à un article publié ou même déposé sur arXiv. Faut dire qu'il y va pas avec le dos de la cuillère le nouveau scientifique... ça aussi par exemple, c'est vachement nouveau : https://www.newscientist.com/article/mg24632821-000-we-have-seen-hints-of-a-new-fundamental-force-of-nature/
  3. M'enfin ? Il était pas si vieux que ça Louis de Broglie. Il n'est parti qu'en 1987, la même année que ce truc à la radio. ne pas ouvrir le robinet du gaz pour autant, on a Raoult nous...
  4. Bon désolé, je viens de me rendre compte qu'il est en cours de numérisation. Seulement 15% consultable...
  5. On peut trouver quelques publications de De Broglie en consultation gratuite sur Gallica, le site de la BNF. Celui- ci par exemple : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k3405988j?rk=107296;4
  6. Sans compter que dans l'approche De Broglie/Bohm, il faut ajouter une équation supplémentaire pour que l'onde " guide " la particule et qu'en plus elle n'a même pas l'élégance mathématique d'être linéaire contrairement à celle de Schrödinger. Pas faute d'avoir essayé, mais ça merdoie avec Adobe chez moi.
  7. Et voilà, j'ai envoyer intempestivement sans joindre le lien trop chiant que personne ne lira : https://thequantumphysics.wordpress.com/interpretation-de-lexperience-des-fentes-de-young/
  8. Et pourvu qu'on attende pas un siècle de plus pour qu'un doigt se lève enfin.... Dans l'introduction de son cours de MQ, Feynman commence par dire que tout le problème de son interprétation est tout entier contenu dans le résultat de l'expérience des fentes de Young. Mais enfin oui, comme tu dis, tant qu'on laisse cette contrariété de côté, vu que ça marche à tous les coups, hein ?
  9. C'est vrai qu'il y a ce paradoxe chez Einstein ; à la fois révolutionnaire avec sa RG et conservateur avec sa réticence à accepter un univers autrement que statique.Il lui a fallu les résultats de Hubble pour accepter ce que disait ses propres équations, mais il a quand même fini par abandonner son préjugé. Concernant la MQ, je ne crois pas qu'on puisse parler d'incompréhension chez Einstein. Il s'opposait surtout à " L'interprétation de Copenhague " de Bohr et Cie qu'il jugeait anti-réaliste. Il est quand même l'un de 3 auteurs du paradoxe EPR, dont certes l'hypothèse de variables cachées semblent bien avoir été invalidée, mais qui a bien failli déstabiliser Bohr à l'époque. Faut quand même reconnaitre qu'il demeure toujours ce hiatus avec l'interprétation de Bohr ; tant que tu regardes pas, les maths de Schrodinger fonctionnent, mais dès que tu veux mesurer tu peux jeter son équation. D'ou actuellement, le retour de physiciens dits réalistes, sur la théorie de l'onde-pilote de De Broglie/Bohm qui tentent de s'affranchir de l'effondrement de la fonction d'onde.
  10. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Un dossier plutôt fourni dans le denier numéro de PLS : https://www.pourlascience.fr/sd/technologie/elt-plus-grand-telescope-monde-19282.php
  11. Pareil, je suis plerpexe. Enfin pèreplex plutôt. Ah zut ! Plexper ? Bon, indécis en fait. On a le droit à des questions par oui ou par non pour essayer de cerner le machin ? Bon, est ce que machin peut servir à faire des boissons ? Je pense à un shaker.
  12. Et Kip Thorne, dont je suis trop fan, qui se fait traiter de beatnick par l'astronome royal british de l'époque qui croyait que les trous noirs n'étaient qu'une mode. Bon c'est vrai qu'en 1972......
  13. Pareil, je me suis régalé. Une question qui revient à 2 reprises dans le docu et qui m'a interpelé ; un trou noir est-il un objet ou simplement une région ( particulièrement torturée certes ) de l'espace-temps ?
  14. Freeman J. Dyson (1923-2020)

    Voila le lien qui a refusé de s'afficher dans le post précédent : https://www.ted.com/talks/freeman_dyson_let_s_look_for_life_in_the_outer_solar_system?language=fr
  15. Freeman J. Dyson (1923-2020)

    Sacré bonhomme de la trempe des Feynman, Gell-Mann... https://www.breakingnews.fr/international/scientific-rebel-freeman-dyson-meurt-294118.html
  16. Bolide diurne Slovénie/Croatie

    Joli ! Je me demande toujours combien il y aurait eu de témoins sans la dashcam. Celle-ci n'est pas non plus :
  17. Bonsoir Kirth, j'étais en train d'écrire plus ou moins le même truc quand ton post est tombé. Du coup, comme en plus, je le trouve beaucoup plus clair, j'ai rangé le mien . J'ajoute juste qu'il n' existe aucune autre entreprise cotée de cette taille qui fasse l'objet de ventes à découvert de cette ampleur. Et ce n'est pas nouveau : https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/lenvolee-de-tesla-un-cauchemar-pour-les-vendeurs-a-decouvert-136369
  18. Archéoastronomie

    J'ose tout juste avouer que je m'étais pourtant relu.... Oui, à ce jour aucun objet d'origine égyptienne n'a été retrouvé en Iraq et à peine 2 ou 3 artefacts sumériens ( dont un fameux poignard ) ont été exhumés en Egypte. Ce qui semble montrer que les échanges commerciaux entre ces 2 grands foyers de civilisations étaient plutôt ténus. Concernant le vieux pays de Sumer à la fin du 4ème millénaire, les assyriologues ont clairement identifié 3 populations d'origines distinctes qui partageaient les mêmes pratiques religieuses ou artistiques à l'intérieur d'un cadre politique commun. C'est en fait la linguistique qui seule a été capable de les distinguer ; il y avait au nord ( région de Bagdad actuelle ) les Akkadiens rattachés au groupe des langues sémitiques comme l'Amorrite, l'Eblaîte,l'hébreu ou l'Arabe, au sud les Sumériens tout près du golfe persique, et un troisième peuple inconnu probablement le plus ancien sur place puisque le nom du Tigre et de l'Euphrate dans les plus anciens textes sumériens connus, n'est ni sémitique ni sumérien. En fait, le sumérien reste une langue isolée, impossible à rattacher à un autre groupe linguistique.
  19. Archéoastronomie

    Le contraste entre la pauvreté du corpus mathématique de l'Egypte ancienne et l'abondance de celui de l'Orient ancien est considérable. Il est vrai que les tablettes d'argile cuit résistent bien mieux aux outrages du temps que le papyrus, mais il beaucoup plus probable que le développement des maths en Mésopotamie à bénéficié de sa position géographique particulière ( au carrefour des civilisations ), tandis que l'Egypte se développe isolément, protégée par le Sinaî à l'ouest et le désert lybien à l'est. https://images.math.cnrs.fr/Mathematiques-en-Mesopotamie.html
  20. Archéoastronomie

    Et comme le fait remarquer Huitzilopochtli, l'écriture cunéiforme de la Plimpton 322 est déjà ancienne de 15 siècles et correctement déchiffrée par un cercle très ( très ) restreint d'universitaires en 2020. Et si la réponse se trouvait sur le fragment gauche manquant de la tablette ? Indiana Jones si tu nous lis.....
  21. Archéoastronomie

    Surtout que trouver un algorithme qui produit des triplets pythagoriciens, ça doit furieusement ressembler au Théorème de qui nous savons. Donc oui, possible que je m'enflamme sur les bords avec cette tablette.
  22. Archéoastronomie

    Bonsoir Adlucem, voilà un fil de discussion qui mérite plus qu'un détour, je viens d'en venir à bout et je me suis régalé. Je voulais juste rebondir sur cette assertion qui fait très largement consensus, mais que l'interprétation de la tablette paléo-babylonienne " Plimpton 322 " pourrait battre en brèche. On y déchiffre 15 triplets pythagoriciens datant de - 1800 avant JC, suggérant au moins la construction d'un algorithme. https://www.maxisciences.com/mathematiques/cette-tablette-babylonienne-vieille-de-3700-ans-bouscule-l-histoire-des-mathematiques_art39823.html
  23. Nous ne sommes que forme et énergie?

    Je viens de refermer " La révolution inachevée d'Einstein " de Lee Smolin. Bon, Smolin est plutôt à classer chez les physiciens théoriciens que chez les cosmologistes et de fait il est surtout question de mécanique quantique, mais la richesse et l'originalité de son propos en font un vrai livre de chevet. En résumé Smolin prend position contre L' interprétation de Copenhague de la MQ qu'il juge anti-réaliste pour lui opposer la théorie de l'onde pilote de De Broglie et Bohm sur laquelle porte ses recherches actuelles, dans l'objectif de la développer et de gommer ses défauts. Dans ce cadre, c'est assez déroutant mais for bien argumenté, il postule que le temps est fondamental et que l'espace est un phénomène émergent. Voilà, en espérant Pascal, t'avoir refilé l'envie d'ouvrir ce bouquin.
  24. Nous ne sommes que forme et énergie?

    Quelques éléments pour nourrir le débat sur le statut de l'économie dans les sciences en général ; vraie ou pseudo-science ? Si on compare l'économie moderne ( née avec Adam Smith au 18ème ) avec la physique moderne qui commence avec Galilée un gros siècle avant sur le seul critère du pouvoir prédictif, il me semble que nous tomberons d'accord pour dire que la première a de quoi rougir de honte. Alors que les modèles physiques volent de succès en succès dans leurs domaines de validité, aucun modèle économètrique n'a par exemple vu venir la stagflation qui a suivi les 2 chocs pétroliers. En caricaturant un poil, j'irais jusqu'à dire que l'économie en général et l'économétrie en particulier, en sont encore au stade de la quantification au pifomètre et des hypothèses ad hoc. La structure mathématique d'un modèle économètrique est de la forme : W = aX + bY + cZ avec W variable dépendante de X,Y,Z indépendantes entre elles et a,b,c des coefficients multiplicateurs estimés ou observés.
  25. Foudre en boule

    Je viens d'attaquer " Boule de foudre " le dernier roman traduit en français du chinois Liu Cixin après sa trilogie " le problème à trois corps ", ce qui m'a inévitablement rappelé comme Pascal Barthelémy ci-dessous, la fameuse scène des " Sept boules de cristal ". https://www.lemonde.fr/passeurdesciences/article/2012/10/17/l-enigme-de-la-foudre-en-boule-enfin-resolue_5986283_5470970.html Lors d'un bivouac vers 2000m en Ariège en aout 2010, nous fumes 3 témoins de phénomènes électriques inhabituels ; rémanences d'arcs lumineux, claquements sonores à proximité et odeurs de poudre à canon. J'ajoute que l'orage nous étant lâchement tombé dessus par surprise, on avait même pas commencé l'apéro. Bref, si jamais vous avez vu des trucs qui ressemblent à ça, je suis preneur.