Damien_P

Member
  • Content count

    55
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

5 Neutral

About Damien_P

  • Rank
    Member
  1. Bonjour, Moi aussi j'ai bien constaté ... mais je ne suis pas sûr que cette évolution 1.3 soit pleinement bénéfique. Je n'ai pu mettre en évidence une meilleure qualité ou définition depuis. En revanche, j'ai plus d'instabilité, souvent la VA ne tient pas ou moins, et des bugs comme le blocage qui empêche le Goto (bouton inactif) sur un nouvel objet. D'autre part, j'ai vu qu'il était question sur Facebook d'une nouvelle version 1.4, et vous ? Damien.
  2. Merci Frédéric pour ta réponse rapide. Cependant dans mon cas je n'ai pas modifié le champ de vision. Hier soir 14 août, je présentais les observations à l'occasion d'une fête des étoiles avec un ciel magnifique et bien que j'ai eu de temps à autres des désactivations du Goto, je n'aurai matériellement pas eu le temps de faire des redémarrages car j'étais "harcelé" des questions d'un public captivé auxquelles je me devais de répondre et ce tout en pointant de nouveaux objets. Ma fille était présente pour me seconder, heureusement ! En revanche, j'ai eu de nouveaux dysfonctionnements constatés alors que j'étais eVscope opérateur et qu'il y a avait d'autres personnes eVscope observateurs. Bien que faisant des actions sur ma tablette par exemple de zoomer, ma tablette ne réagissait pas et semblait bloquée alors sue le résultat de mon zoom apparaissait sur les appareils observateurs. Très bizarre ! Peut-être que l'envoi de la commande à l'eVscope fonctionne bien mais pas la réception de l'eVscope ? En tout cas je ne m'explique pas. Et cerise sur le gâteau, de la veine, car ce soir le ciel est totalement bouché. Damien
  3. Bonjour à tou(te)s, Ça faisait longtemps que je n'avais donné signe d'activité. En effet, un pack "sciatique+lumbago" le 10 mai dernier m'a "cloué" au sol un bon mois. A cela s'est ajouté une météo exécrable, avec de nombreuses nuits au ciel bouché, voire pluvieux et venteux, et un manque crucial de disponibilité, malgré mon statut de retraité, dû à de nombreux autres engagements. Ceci dit, j'ai repris mes observations célestes début août après 3 bons mois d'arrêts. Mais j'ai remarqué un nouveau problème inhabituel. Après un premier pointage (réussi) et une VA, je choisis un nouvel objet. Et là impossible de le pointer, car le Goto est devenu inactif. Pourtant aucun nuage, aucune brise, pas de nuisance apparente et une wifi bien active. Le scope est bien chargé, la Dark Frame avait bien été effectuée, les MAP et collimations me semblent correctes. Cet incident se répète plus ou moins au cours de ma session d'observation. Pour remédier, je n'ai guère trouvé qu'une solution avec ma tablette : - sortir de l'application Unistellar - revenir à l'application Unistellar - toucher légèrement au joystick pour modifier le champ de vision initial - lancer une reconnaissance de champ - re-sélectionner l'objet suivant Et là miracle, le Goto est de nouveau actif. Certes ce n'est pas bloquant ... mais gênant surtout avec du public ... et c'est l'époque. Avez-vous rencontré ce genre de problème ? Aurais-je loupé une dernière mise à jour correctrice ? De plus, mon (ré-)affichage (par exemple sur les réglages image) est plus lent sur ma tablette en tant qu'opérateur que sur le smartphone de ma femme, en statut observateur. Informations tablette : Samsung Galaxy Tab A - SM-T510 Android 11 - Version One UI 3.1 Application Unistellar 1.3.1 Aurais-je un problème de paramétrage (localisation, notifications, ...) sur ma tablette ? Dans l'attente de vos constats, Cordialement, Damien.
  4. Version 1.3

    Bonjour Installé dès son arrivée. Oui de fait toujours des petits bugs résiduels. Il faut toujours un petit peu plus de temps pour que les options s'activent sur ma tablette Android (exemples:indisponibilité de la Darkframe au démarrage). J'ai donc perdu ma première capture. Pour le moment, je n'ai pas constaté d'amélioration de la qualité de l'image (sauf sur Facebook). Peut être la qualité du ciel ? un miroir un peu embué ? De plus une VA de temps en temps instable et des blocages pour nouvelle sélection d'objet. Pour moi un gros manque dans l'application : un check-up sur le fonctionnement du matériel et sur la réception de l'image, qui pourrait nous aider dans notre utilisation. En fait un manque de transparence sur la qualité de notre livraison. J'ai constaté qu'un certain nombre d'eVscopiens s'étaient fait échangé leur télescope. Est-ce à dire que la qualité des lots de livraison ne fut pas uniforme ? (ce qui ne serait pas étonnant d'une fabrication chinoise)
  5. Bonjour à tou(te)s J'ouvre ce sujet pour récolter les témoignages de l'utilisation de l'eVscope avec la nouvelle version 1.3 En effet pour ma part c'est calme plat car mauvais temps persistant depuis 3 semaines ... et maintenant lumbago+sciatique ! J'espère que certains d'entre vous aurons l'occasion de tester la nouvelle version 1.3 dans les prochains jours. Cordialement, Damien
  6. Bonjour à tous, Pas de problème Villou, tu vas t'améliorer petit à petit comme t'encourage aussi gklm. Pour grossir l'étoile cible, il faut zoomer ton image d'origine en écartant les doigts sur l'écran. Pour le focus, oui il faut vraiment que tu grossisses ton étoile à 3 branches et tourner la molette jusqu'à ce que la branche centrale soit exactement au milieu des 2 autres. Pour la collimation, c'est certes plus délicat, j'ai un peu les mêmes problèmes que toi. Le suivi de l'étoile n'est pas stable et celle-ci se décale progressivement de la position d'origine, de plus la turbulence empêche souvent d'obtenir une image immobile et nette. Dans ce contexte il est très difficile avec le joystick en sus trop sensible d'être précis pour centrer l'étoile sur la mire de l'aide à l'oculaire qui pour ne pas nous aider n'est visible que pendant 1 mn ! J'attends donc le retour de gklm sur son test d'étoile artificielle. Gklm, excuse moi de profiter de ton expérience ! Amicalement, Damien. PJ: 2 photos pour illustrer pour des réglages à peine parfaits
  7. Bonsoir, Merci pour toutes ces précisions Sébastien. Parallèlement à mon dernier post (30/03/2021) sur le sujet "le successeur de l'eVscope , l'eVscope Equinox", je pense qu'en dehors des éventuels limites du soft de l'eVscope (ce point peut s'améliorer si Unistellar veut y s’investir un peu) c'est peut être les limites à la fois du capteur et à la fois du suivi en dérotation qui peuvent altérer la compilation d'images. Sur ce dernier point, j'ai remarqué qu'au cours de la vision amplifiée, il y avait de temps à autres des réalignements de suivi (recentrage d'images) qui pourrait peut être expliquer (en partie) des étoiles non ponctuelles (empâtées et/ou effilées). A vous lire pour avis plus expérimentés. Damien.
  8. Bonsoir à vous, Je partage les réflexions de Sébastien. J'ai profité de l'envoi de mon Challenge Gemini à Unistellar pour leur faire part de mes problèmes, remarques et suggestions. Pour moi, mes problèmes se résument essentiellement à 3 points : - difficulté à faire la mise au point notamment la collimation - arrêts intempestifs (anticipés) de la vision amplifiée - les "défauts" d'images (colorisation quasi inexistante des étoiles et bruits de fond bleutés ou rougeâtres) et quelques bugs d'affichages ou blocages intempestifs. Certains de ces problèmes me semblent liés à des défauts de suivi de la monture altazimutale et/ou aux conditions climatiques (froid et humidité). J'espère qu'Unistellar ne sacrifiera pas l'amélioration de l'eVscope originel pour concentrer leur ressources uniquement au développement de l'eVscope Equinox. Je leur ai donc proposé mes suggestions : - une aide logicielle plus poussée (voire automatisée) à la mise au point (focus ou collimation) L’aide à l’oculaire est intéressante mais le suivi faisant légèrement décaler l'étoile cible, elle est difficile à utiliser - amélioration du suivi dérotation (si cela est possible) - un « module » IA qui pourrait nous retourner un check-up sur le fonctionnement de l’eVscope et nos observations. Par exemples : contrôle RGB du capteur, alignement miroir, comptabilisation des échecs d’enregistrement d’images donc parallèlement du nombre d’images empilées par le capteur (peut nous aider à définir notre qualité de « cliché »). - ajout d’informations (facultatives) accolées aux fichiers téléchargés telles que : position d’observation, date-heure début+fin, temps de pose/nb d’images stackées/nb d’échecs, identifiants de l’objet visé (dont constellation), coordonnées de l’objet visée. - téléchargement des fichiers RAW … - ajouts de conseils plus précis pour le nettoyage miroir/capteur et l’adaptation possible d’extensions (filtre, barlow …) Çà se rapproche donc de ce qu'a énuméré Sébastien. Oui, je crois comme lui qu'un des points faibles de l'eVscope (en dehors de ce que j'ai déjà listé plus haut) est la résolution du capteur. Une photo "exploitable" de nos jours tourne autour de 4 M pixels (et non de 1 M pixel). Oui, l'idéal serait de pouvoir faire un upgrade matériel du capteur vers ces 4 M pixels, mais je pense qu'un upgrade logiciel serait aussi nécessaire pour pouvoir traiter efficacement 4 fois plus de données ... sans altérer le temps de restitution (stacking). Qu'en pensez-vous ? D'autres eVscopiens envisagent-ils de faire des retours comme le mien à Unistellar ? Damien.
  9. Bonjour, Pour la collimation. Alors non pas de perte de l'étoile ciblée comme Villou, mais un lent glissement qui fait perdre le centrage de l'étoile ciblée, d'où difficulté pour utiliser l'aide à l'oculaire (réticule). Je vais essayer une nouvelle collimation ce soir en grossissant la croix de l'étoile. Bon courage à vous. Damien. PS: j'ai envoyé hier soir mes observations dans le cadre du Challenge Gemini et en ai profité pour décrire les différents problèmes que je rencontre et pour présenter mes suggestions. J'attends un accusé de réception.
  10. Bonjour Villou et Sébastien. Je suis d'accord avec Sébastien sur le fait que l'allongement du temps de pose n'apporte rien de plus oui autour de 45 minutes. La qualité du ciel (absence de lune, de vent, d'humidité, ...) peut permettre d'ajouter des détails à des objets faibles ... à condition qu'il n'y ait ni de bug, ni de problème de suivi. Mais je suis comme toi Villou, surpris de la qualité de certains clichés mêmes peu retouchés de certains eVscopiens (notamment vus sur FCB eVscope France), et particulièrement du piqué et de la colorisation des étoiles. Hier soir j'ai fait le challenge de la semaine proposé par Unistellar "Gemini constellation". Je vais en profiter pour faire un retour à Unistellar. J'ai fait le focus en début de session mais ai été obligé de le refaire à mi-parcours. De plus, la vision amplifiée à tendance à sauter au bout d'un certain temps car beaucoup d'échecs (non comptabilisés mais constatés par le chrono qui n'est pas cohérent avec le temps réel), je pense que la Lune y est peut être pour quelque chose mais je ne comprends toujours pas pourquoi j'ai de temps en temps beaucoup de bruit de fond parasite (sans pollution lumineuse artificielle). Donc encore beaucoup d'interrogations sur la fiabilité de mon matériel. J'attends encore pour me lancer dans un nettoyage (miroir+capteur) et/ou une nouvelle collimation, peut être avec une lumière artificielle. Je pense qu'Unistellar devrait rajouter un peu d'IA pour nous assister dans la collimation et la mise au point. Je crains que l’empâtement des étoiles soit plutôt lié à des problèmes de suivi (sans rapport avec le niveau du télescope que je vérifie systématiquement). @gklm as-tu des nouvelles d'éventuelles améliorations ou évolutions d'Unistellar sur l'eVscope v1 ? PS: je n'ai pas envie de passer à la v2 et de repayer encore surtout que le choix de ne plus mettre d'oculaire enlève pour moi l'intérêt de proximité avec le matériel dans le cas d'une manifestation participative (hors Covid). A bientôt, Damien.
  11. Bonjour, Pour ceux qui serait intéressé pour monter un filtre sur l'eVscope, voici le lien pour un petit tuto en Anglais : C'est bien expliqué, même s'il y a toujours un risque de mauvaise manipulation. En revanche, le filtre proposé (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/filtres-photographiques/filtre-ch4-méthane-20nm-zwo-coulant-31-75mm_detail) semble dédié à l'astrographie planétaire, donc pas sur que celui-ci soit adéquate. Damien. AJOUT : pour détailler les nébuleuses : filtres à bande étroite UHC (Ultra High Contrast) et O-III (Oxygène 3)
  12. Bonjour Isis, Je souhaiterai essayer de faire mes collimations avec une étoile artificielle. J'ai consulté la première entrée sur Internet : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/etoiles-artificielles9-ou-50-microns_detail et leurs explications me semblent utiles. En effet, il m'apparaît crédible que le suivi de l'eVscope (on constate bien quelque saute d'image et une légère dérive de l'étoile pointée) et la turbulence (relativement importante à cette saison) puissent altérer l'opération de collimation. En revanche, pouvez vous me dire quel modèle d'étoile artificielle serait le plus adéquate pour l'eVscope ? En effet, plusieurs choix sont possibles sur ces éléments : - couleur blanche ou verte ou autre ? - diamètre du spot lumineux 9 µm (préconisé pour ø > 100 mm) ou 50 µm ? De plus quelle devra être la distance minimale entre l'eVscope et l'étoile artificielle ? A priori d'après le tableau proposé ce serait 2 mètres mini pour le 9 µm et 7 mètres mini pour le 50 µm Enfin, pouvez vous m'en dire plus sur le mode opératoire ? Merci d'avance, Damien.
  13. Bonjour, Je reviens sur le sujet du nettoyage du miroir de l'eVscope. En effet, en consultant Internet, je constate que les conseils sur cette opération délicate divergent des recommandations d'Unistellar. Sur Astrosurf lui-même : http://www.astrosurf.com/luxorion/rapport-nettoyage-miroir.htm "Mon meilleur conseil est de ne pas essayer de souffler la poussière avec de l'air comprimé ... pendant toute la phase de nettoyage du miroir, la douceur est la clé de la réussite ... Chauffer l'eau de lavage et rincer le miroir de nombreuses plusieurs fois ... " D'autres conseils sur Stelvision https://www.stelvision.com/astro/nettoyer-le-miroir-dun-telescope/, quasiment les mêmes pour Serge Bertorello http://serge.bertorello.free.fr/nettoyag/nettoyag.html . Et j'en passe, sur les forums, il y a de tout. Or, dans le guide technique de l'eVscope d'Unistellar, à la 11è page au chapitre Maintenance, le point 2. Dépose et nettoyage du miroir bien que succinct dit ceci : * Le miroir peut être déposé en ôtant les 4 vis à l'arrière du mécanisme de réglage, comme sur l'image ci-dessous : * Utilisez des gants lors de la manipulation du miroir * Une fois déposé, le miroir peut être nettoyé à l'air comprimé sec * Aucun liquide ne doit être utilisé pour nettoyer le miroir * Aucun tissu humide ne doit être utilisé pour le miroir Que comprendre de ces dernières phrases ? Uniquement air comprimé sec et aucun liquide, donc pas d'eau ? Pas de tissu humide, donc pas de coton ? Avant de m'engager moi-même dans un prochain nettoyage du miroir de mon eVscope (beaucoup de buée lors de certaines observations et poussières résiduelles quand sec), je souhaitais vous demander votre avis, au moins à ceux qui ont déjà de l'expérience. Donc, dans l'attente de vos commentaires. Merci d'avance, Damien.
  14. Bonjour, Fait suite à mon dernier post sur le pare-buée. Je souhaitais vous faire part de ma publication Facebook sur la page EVscope France le 2 mars 2021, en correspondance avec les 21 photos que j'ai postées. "Je suis possesseur d'un eVscope depuis fin juiller 2020. J'ai réussi de belles observations de août à novembre.Ensuite, c'est devenu beaucoup plus difficile avec la nébulosité et le froid, car beaucoup de blocages (arrêts de VA ...) et surtout de buée, rendant l'observation impossible. Je n'ai jamais publié mes résultats jusqu'à maintenant, je profite donc de mes dernières observations des 26,27,28 février pour vous en faire-part. Préalablement, j'ai refait la collimation et la mise au point focus. Rassurez-vous je ne rivaliserai pas avec bon nombre d'entre-vous, c'est surtout pour faire partager à la communauté des evscopiens. J'ai utilisé mon pare-buée "maison", la pleine Lune n'a donc pas été trop gênante, bien sûr sur des cibles éloignées de notre satellite. Mon environnement d'observations : - position = 47°N 1°O - ciel = clair, class 4 Bortle, Lune entre 95% et 100% NB: éclairage public éteint presque totalement à 22h30 - météo moyenne = températures entre 8° (21h) et 3° (2h) humidité entre 75% (21h) et 85% (2h) vent faible, en général entr 0 et 5km/h, quelques rafales ponctuelles - cône d'observation possible : SE-S-SO-O jusqu'au zénith, hauteur au-dessus de 25° +/- (arbres) - paramètrage manuel en VA (la plupart du temps) = Luminosité (7/10) Fond (1/10) Les photos publiées sont plutôt de longues poses, brutes non retravaillées. A noter, les images png enregistrées sont plus fades (moins lumineuses) qu'en affichage tablette ou visuel oculaire" Et ci-joints mes réglages collimation et focus en cours, car j'ai toujours un doute sur leurs qualités. Comptant sur votre critique pour s'améliorer mutuellement, Cordialement, Damien.
  15. Ngc2683_20210227_Lynx_