Pepit0

Member
  • Content count

    119
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 89762

Posts posted by Pepit0


  1. Bonsoir,

     

    juste pour être bien sûr de comprendre, qu'est ce que tu entends par "l'image était noire sans voir le bleu" ?

     

    Dans le reportage sur le M210 de C&E que j'ai retrouvé les photos de Jupiter sont en N&B.

     

    Et avec une caméra couleur plus un filtre bleu tu devrais pour le coup avoir une image bleue car tu ne récupères que les pixels bleus de ton capteur. Le capteur couleur a des pixels rouges, verts et bleus.

    Aprés quel est l'instrument ? Peut être qu'avec un "petit" instrument il a trop d'assombrissent (car tu supprimes 2/3 de la lumière avec le filtre)? 

    Tu est sûr que tu n'as pas décentré l'objet  et que tu as bien refait la MAP aprés avoir placé le filtre ?  (c'est du vécu : P )

     


  2. Avec 6100 tonnes on n'atteint pas les 8000t du portique mobile de l'ELA 4 (Ariane 6). 

    Pourtant, comparé à ce dernier, il me semble que le dôme est arrivée beaucoup plus vite aux tests de mobilité. Un bon signe de l'avancement rapide des travaux ? (après tout est relatif :P)

     

     


  3. Peut être un petit "tips" qui est un peu une évidence mais que j'ai appris à l'expérience (comme mentionné par @Bernard Augier). Je n'ai pas des milliers d'heure au compteur comme certains ici ;)

     

    Pour le CP les objets intéressants ne sont pas toujours ceux avec la magnitude la plus faible. Le contraste joue beaucoup à mon avis. Par exemple dans mon C11 sous un ciel bien sombre : M33 c'est bof (magnitude 5/6) car trés étalé et seul le centre est bien brillant. A contrarion M82 (mag. 8/9 et beaucoup plus petit) c'est dingue avec la bande sombre au milieu bien visible et la galaxie qui se détache bien du fond de ciel. Et M81 + M82 dans le même champ avec le Pentax XW 40mm c'est mon observation préférée je crois :).

     

    Cheers joyeux Noël !!

    • Like 3

  4. https://europeanspaceflight.com/esa-will-not-open-an-investigation-into-how-vega-tanks-went-missing/

     

    Quand même, je trouve que l'ESA n'est pas à la hauteur. 

    Je les ai vus s'inviter dans des commissions d'enquête et audits en tout genre, pour tout et n'importe quoi, jusqu'au ridicule. Et là, rien ? Et aucune remise en cause des équipes et des méthodes de travail côté AVIO ?

     

    L'ESA aurait-elle jetté l'éponge malgré les 21 millions annuels accordés pour les futurs vols de Vega ? 

     

     


  5. Le 08/09/2023 à 09:17, Huitzilopochtli a dit :

    Bonjour,

     

    Totalement absurde, pour de multiples raisons ! Economiques et techniques principalement.

     

    La Re-mettre en service est effectivement impossible et non souhaitable.

    En revanche la laisser voler jusqu'en 2024 au moins aurait été une meilleure stratégie (à min sens). Au moins deux lanceurs sinon plus ont été supprimés du dernier batch + la décision de ne plus en faire d'autres, en tablant sur une mise en service d'Ariane 6 vers 2021. "Ça coute trop cher de maintenir les deux en parallèle". Et maintenant il n'y a plus de gagne pain (et plus de souveraineté spatiale)...


  6. Il y a 4 heures, Optrolight a dit :

    En fait on ne veut pas que corriger une déformation de l'image qui pourrait être du à un mauvais alignement, on appel cela les aberrations communes qui elles sont statiques par rapport à la turbulence. On veut corriger quelques choses de dynamiques. Cette correction permet d'augmenter la résolution angulaire dans le cadre de l'imagerie ou simplement mieux concentrer la lumière. 

    Par contre il y a des études pour les essayer de prévoir cette turbulence. Actuellement les meilleurs systèmes ont en gros une frame de retard dans la correction. L'idée serait de diminuer encore ce retard pour corriger au plus près temporellement et ainsi augmenter la correction. 

    Les optiques adaptatives actuelle corrigent aussi bien la turbulence que les défauts optiques et les variations  en température des instruments. 

    Il existe plusieurs types de corrections d'optique adaptative : la SCAO, la LTAO, la MCAO. Chacune avec ces caractéristiques de mise en œuvre et de capacité de corrections. 

     

     

    Merci pour ce retour

    dans l'optique adaptative une des étapes il me semble est de calculer la déformation du front d'onde par rapport à l'image attendue, à une fréquence au moins double j'imagine de la fréquence du mouvement de l'atmosphère.

    Peut être que je n'ai pas compris d'ailleurs.

    Si c'est bien le cas ne peut on pas calculer l'effet que cette déformation a sur l'image et corriger ensuite l'image de façon logicielle ?

     


  7. Bonjour, 

     

    Je poste ceci pour un petit up et pour ceux qui se posent des questions "de noob" comme moi sur l'utilisation d'étoiles artificielles.

     

    Suite au échanges précédents j'ai donc acquis une pocketstar 9µ blanche chez Pierro Astro. 

     

    Voici ce que ça donne en plein jour à 25 mètres avec le C11: 

    Qq commentaire : 

    - Distance minimale pour arriver à faire la mise au point : environs 20mètres avec un RC et un tube de Barlow sans la lentille en guise d'allonge

    - J'aurais peut être dû prendre la Felxtar 9 (avec variateur) car je trouve la Pocketstar pas assez lumineuse au delà de 30mètres..

    - Vraiment pas évident de jour car la luminosité ambiante masque la LED. J'ai dû bricoler une boite pour l'enfermer dedans.

    - Aberration de sphéricité énorme (cf. différence de taille de l'ombre du secondaire), comme attendu avec  un recul  de 25m 

    - Une fois en place c'est le top confort pour bricoler sur le télescope. Un trépied photo est très utile et monter le scope sur sa monture est la meilleure

    solution pour le centrage.

     

    Mais le principal y est pour ma part : j'arrive à voir l'astigmatisme de mon tube (en extra seulement car en intra il y a trop d'AS et ça masque l'astigmatisme je trouve).  

     

    Bon ciel à tous,

    --> trés bon seeing hier en Ariègre peut être quelques-uns auront fait des photos des planètes, ça rendait trés bien.

     

    Intra_Extra.png


  8. Il y a 6 heures, Kaptain a dit :

     

    Certes, mais une fois arrêté, est-ce que ce n'est pas tout un bordel pour le remettre en route, même si aucun type de centrale n'est vraiment ON/OFF ?

    Et peut-on le mettre par exemple au tiers de sa puissance pendant la nuit ? 

     

    A ma connaissance il y a différents "arrêts" : 

    - attente à chaud : ça tourne au ralenti (genre 2%) et on peut reprendre rapidement à 100% de la puissance nominale en qq minutes

    - arrêt à chaud : dans ce cas il n'y a plus de réaction en chaine, mais c'est prêt à démarrer et ça prend un petit moment pour tout  mettre à 100% (~heures)

    - arrêt à froid : pour maintenance avec éventuellement ouverture de la cuve. Là on parle en jours voire semaines avant un démarrage. 

    Et comme signalé plus haut, on peut abaisser la puissance et la faire remonter assez rapidement.

     

    Pour revenir au sujet initial de 2001, je rejoints les commentaires précédents, c'est juste de la pub sur le fait que le nucléaire n'émette pas de particules (à l'époque on ne parlait même pas de CO2!). 

    Je serais d'ailleurs intéressé pour avoir un lien vers ladite pub. 

     

     


  9. Quelques informations sur le FGS, fourni par Leonardo : 

    https://arc.aiaa.org/doi/pdf/10.2514/6.2018-2415

     

    Bon courage pour la mise à jour du SW en  passant par le bus1553 les gars !!!

    (à moins qu'il n'y ait un autre bus ?)..

     

    On peu noter que selon ce document le FGS d'Euclid fonctionne à 0.5Hz, initialement prévu à 1Hz mais abaissé suite à un problème de bruit (correction par augmentation de la durée d'intégration / le moyennage de l'image).

    Par comparaison sur JWST c'est une période de 64ms soit env. 16Hz d'aprés ceci : https://jwst-docs.stsci.edu/jwst-observatory-hardware/jwst-fine-guidance-sensor

     

    • Like 1

  10. Franchement c'est une belle image !

     

    Questions : le dobson 500 c'est bien le tien ? Du coup quelles démarches pour aller passer une nuit là haut sous les étoiles ? 

    J'ai regardé sur le site du Pic du midi mais ce que j'ai vu c'est seulement "une nuit au sommet". 

     

    Cheers :)


  11. Il manque la photo dans le message précédent. 

     

    Je ne sais pas si c'est la raquette qui est en cause. La monture ne devrait elle pas suivre dès qu'elle est sous tension et même si la raquette n'est pas branchée ? Qu'est ce qu'il y a dans cette raquette ? Et également, je ne regarderai pas les soudures en 1er sauf la connectique.

     


  12. Bonjour, 

     

    comment avez vous déterminé qu'il s'agit de la raquette ? C'est parce que les commandes ne marchent plus mais que le moteur AD entraine toujours ? 

     

    Je ne connais pas cette raquette d'aprés les images sur g**gle il semble y avoit pas mal de boutons (moteurd AD et DEC, focus et vitesse d'entrainement). Si plus aucun ne fonctionne c'est peut être le cordon qui est mort.

     

    Pierre


  13. Bonjour,

     

    @jldauvergne, je pense qu'effectivement la turbulence peut jouer pas mal dans le résultat présenté ci-dessus. 

    La vidéo fait bien 30s. En empilant 20% ou 100% des images de cette vidéo comme recommandé,  j'obtiens quasiment la même PSF. C'est donc peut être que les conditions n'étaient pas assez bonnes (ou que le télescope est très, trés astigmate : S )

     

    Pour l'orientation intra-extra focale, en regardant le fichier .ser d'origine effectivement il y a l'image intra qui n'est pas tournée de la même manière que l'autre, j'ai dû me tromper en collant les deux images côte à côte. (La caméra n'a pas bougé).

    Voici corrigé. 

    Intra_extra.png.ab5fecf84d9fc2ed2aa7fa7aea1c8b73.png

     

    J'ai refait un essai hier soir, ça a l'air un peu mieux. Je n'ai pas fait de vidéo à intra/extra pour cette session. L'étoile est Véga. (empilement de 50% des images). 

     

    PSF_ref.png.94f3678813ca02dc36cd7f9bb2006d89.png

     

    Comme ça a l'air trés dépendant des conditions et que je n'ai pas beaucoup d'occasions car depuis chez moi c'est trop difficile (balcon trop petit pour le C11 + moi + le PC et pas de mise en station possible), j'aimerais savoir si avec un étoile artificielle je peux avoir des résultats précis pour une mesure optique, d'autant plus si je veux essayer d'ajuster des réglages pour arranger l'astigmatisme. Merci pour les réponses & les conseils :) 

     


  14. Bonjour  à tous, 

     

    et merci pour tous les retours. Je tenais à le faire à la webcam pour me faire une bonne idée. 

    j'ai donc recommencé en suivant vos conseils. Voici ce qui a changé depuis la dernière fois : 

    1. Remplacement des vis d'origine par des Bob Knobs, au passage je me suis rendu compte qu'il y avait du jeu et que du coup dès que je basculais le tube la collimation ne tenait pas du tout --> corrigé
    2. Ajout d'un adaptateur webcam Kepler dédié (auparavant c'était un bricolage maison pas terrible et non fileté)
    3. Ajout d'un filtre rouge Kepler #25
    4. Faire la collimation à l'oculaire puis webcam sur la même étoile (la dernière fois j'avais changé...)
    5. Mise en température 5h --> pas parfait et en plus j'ai dû allumer la résistance chauffante.. 
    6. Test fait au calme à la campagne et pas sur mon petit balcon parisien, avec mise en station soignée au viseur polaire
    7. Attente de la meilleure fenêtre vis à vis de la turbulence
    8. Enlever le renvoi coudé : en effet avec celui-ci à l'oculaire on voit comme un pincement des ronds concentriques en défocalisé, en "bas" de l'image.. il faudra que j'investigue..

    1. 4. et 8. ont permis d'avoir un réglage correct. 

    6. a permis d'améliorer considérablement le confort de la manip : l'étoile reste "pile" au milieu pendant plusieurs minutes sans correction. ça + 5. & 7 : du coup dans AS3 ça marche tout seul, ce qui répond au sujet qui était que je n'arrivais pas à m'en servir. 

     

    PSF.png.b6c80cb205b4b9606f49a724f09f85f2.png

     

    --> Aie aie l'astigmatisme !!! :/

    Et puis soit j'ai une caméra avec de gros pixels soit il faudrait une Barlow x3 et pas x2. 

     

    Voici les tests intra / extra focale sans filtre rouge (avec turbulence interne vers le haut).

    Les conditions s'étaient un peu dégradées après la PSF. 

    image.png.f277befb023c134adc088b897feca4b6.png

     

    Aberrator dirait ~Lambda/3 au mieux en mettant que de l'astigmatisme mais franchement pas sûr de mes interprétations

    Et puis les images sont pas assez bonnes, ni la collimation. 

     

    Bon à ce stade je suis assez content d'être arrivé à remonter le scope à peu prés bien et en visuel il m'apporte satisfaction.

    Pour l'astigmatisme, j'ai des idées d'où ça pourrait venir (de mon remontage par ex ;) ), mais j'aimerais bricoler au calme sur étoile artificielle. 

    La suite au prochain épisode

     

    Bon ciel à tous :) 

     

    Pierre

     

     

     

     

     

     

     


  15. Bonjour, 

     

    er merci pour vos retours ! Déjà je comprends votre étonnement: pourquoi faire une PSF alors que manifestement je ne sais pas faire d'imagerie ? En fait ce n'est pas pour m'en servir dans le cadre d'un traitement d'image c'est pour mesurer mon optique, selon les suggestion de cette vidéo  ;);) 

    Et ce n'est pas parce que je tiens absolument à mesurer mon optique en soi, mais comme j'ai remonté moi même mon C11 suite à une restauration chez MCM, (voir ici) je voulais compléter le star test pour voir si je n'ai pas fait d'erreur (sinon et bien je le renvoie chez MEDAS..). ça me paraissait bien comme test final. D'ailleurs pour le star test défocalisé j'ai les mêmes pb que pour la PSF, j'ai l'impression que ça pourrait être bcp mieux si déjà j'arrivais à me servir d'AS3. 

     

    Pour répondre aux différents points:  

    • oui je peux tout à fait garder l'étoile plusieurs minutes sur le capteur, et d'ailleurs j'utilise bien la raquette
    • j'ai acheté une caméra vraiment pas cher (et pas faite pour l'astro) car comme indiqué ça n'était pas l'objectif de sortir des photos mais c'était pour m'aider à faire des mesures de mon scope. Après si elle est trop mauvaise j'ai le choix d'investir ou de laisser tomber.
    • l'étoile est Altair (~50° de hauteur au moment de la prise)
    • Pas d'ADC et je n'ai qu'un filtre orange... Je vais peut être investir avec un filtre rouge quand même. 
    • T°C : scope sorti 2h avant minimum
    • caméra déjà testée : oui mais configuration différentes (image du Soleil derrière une 70/480 avec Astrosolar). --> Je vais m'entrainer sur la Lune avec le C11, comme suggéré. 
    • Film 60s : fait
    • Alignement de l'optique: oui vous avez 200% (2x100%..) raison, mais je n'arrive jamais à vraiment stacker des images donc je me concentre sur ce point  pour gagner du temps lors des séances et ensuite je comptais en faire une bonne une fois pour toute.

    Je prends note des conseils sur AS3. Je vais essayer déjà re traiter à nouveaux une de mes acquisitions en tenant compte.

     

    Bon weekend

    Pierre

     


  16. Le 12/07/2023 à 17:32, Alain MOREAU a dit :

     

    On peut voir cela sous cet angle bien sûr.

    Mais cet engin étant son propre prototype, et selon toute vraisemblance voué à demeurer unique, je ne suis pas choqué qu’on considère être à la moitié de son achèvement si on inclut explicitement dans l’ensemble des travaux indispensables à sa réalisation, bel et bien déjà effectués, les phases d’études & conception, la construction des sous-unités qui le composent, celle de son instrumentation initiale, etc, etc.

    Ce qu’on accomplit à Cerro Armazone actuellement consiste à ce stade au montage d’un Meccano géant constitué essentiellement d’éléments préfabriqués : ce n’est qu’une petite partie de toutes les fabrications en cours, pour beaucoup déjà très avancées, chez tous les contracteurs du projet.

    Par ailleurs le gros-oeuvre initial, l’implantation du télescope lui-même mais aussi de ses annexes indispensables, la voirie d’accès, la centrale solaire chargée de l’alimenter, toute la chaîne logistique, tout cela est en place et d’ores et déjà fonctionnel.

    L’article de l’ESO est explicite sur ces points et sur d’autres, y compris le mode de calcul de cette évaluation, il suffit de le lire intégralement, et même s’il ne détaille pas l’avancement précis de chaque sous-ensemble, il donne des ordres de grandeur et je ne pense pas qu’il raconte de sottises pour autant.

     

    Le contraste dont tu parles entre le titre de l’article et son illustration peut donc aussi être vu comme une incitation délibérée - pourquoi pas sciemment provocatrice - à lire ce qui suit afin de comprendre que ce qu’on voit là sur le chantier n’est que la partie émergée d’un énorme iceberg dont la plus grande partie - pour invisible qu’elle soit encore - n’en existe pas moins et se trouve déjà bien avancée.

     

    Dans cette perspective le terme "honteux" pourrait paraître quelque peu excessif voire déplacé ;)

     

     

    Egalement, 50% terminé en termes de constructions et assemblage ça veut pas forcément dire que 50% du planning est déroulé. Déjà il y a les phases d'étude amont qui sont pas prises en compte dans la durée. Et en plus il arrive souvent qu'on projet de 3-4 ans assemblé à 90% mette encore 3-4 ans à se terminer, les 10% restant sont souvent les plus durs à obtenir car ils englobent les problèmes techniques dont la résolution prend le + de temps et/ou qui ont été découvert tardivement, notamment par les tests d'ensemble qui arrivent à la fin.

     

    • Like 2

  17. Bonjour, 

     

    ça fait un moment que j'essaye de faire une PSF avec mon C11 retapé. Mais entre le temps qui manque, la météo et les difficultés techniques ça a pris du temps.

    Actuellement je pense que mon soucis est (peut être) que je ne sais pas me servir d'AutoStakkert. 

     

    Mon setup : 

    - C11 sur Losmandy G11S

    - une barlow Celestron Omni 2x

    - une Webcam Logitech C270HD, acheté 15€ sur LBC. J'ai retiré la lentille de champ et j'ai monté un adaptateur 31.75. 

     

    Important à savoir : je n'ai pas accès à la Polaire, et pas de setup fixe donc la mise en station bof bof (j'ai un plan pour y remédier mais pas encore terminé). 

    Donc l'image de l'étoile bouge un peu dans le champ de la caméra (dérive). 

     

    Je fais donc une acquisition de 1 minute environs soit 3600 images avec FireCapture et j'ouvre le .ser dans AS3 pour trier et empiler les images. Je n'arrive pas à faire moins car avec la turbulence (tube sorti au moins 2h30 avant) si je fais moins je n'ai pas assez de frames "corrects."

    Et j'ai les problèmes suivants : 

    - j'ai l'impression que AS3 ne trie pas correctement les images après l'' "Analyse". Il y en a qui sont très mauvaises rangées dans les premières et pas mal de potables perdues au milieu des autres. 

    - également, j'ai l'impression qu'il n'aligne pas bien les images donc le résultat de l'empilement auto est juste une tache floue, même en prenant seulement 4/5 images qui sont bien. 

     

    Donc la seule manière que j'ai trouvée de faire un stack exploitable c'est de trier à la main qq images, de les centrer à la main dans un logiciel de traitement d'image et ensuite de les empiler 

    dans AS3...... Clairement pas une utilisation optimale. 

    Voilà ce que ça donne (optique réglée trés vite fait car pour le moment je cherche juste à mettre au point l'acquisition). 

     

    image.png.81dbc650c447ca28427334ba356a473d.png

     

    Savez vous comment mieux trier les frames et faire en sorte que l'alignement se passe bien ? (vues les images que je vois passer sur le forum, certains doivent savoir.. :)

    Ou bien c'est désespéré sans une MES soignée ? 

     

    Bons cieux à tous :)

     

     

     

     

     


  18. Bonjour, 

     

    déjà, mauvaise rubrique. Mais ce n'est pas grave au pire les modo repasseront le sujet dans "Astronomie pratique". 

     

    Ensuite, si c'est un Synscan, j'ai déjà eu ce genre de pb au bout de quelques temps alors qu'au début ça marchait. Pourtant, c'était moi le responsable. 

    Je commencerais par vérifier dans l'ordre : 

    - la mise en station : normalement avec la latitude du lieu (ou même 45° partout en France ça passe pour du visuel) et monture à plat orientée vers le nord c'est suffisant pas besoin du viseur polaire (à nouveau, pour du visuel)

    - que les freins sont bien serrés avant de mettre la monture sous tension. Ne plus les desserrer ensuite (à vérifier car je ne connais que l'HEQ5) 

    - de démarrer l'étalonnage en position neutre 

    - le format de la date : si je me souviens bien c'est à l'anglaise donc mm/dd/yyyy et non pas dd/mm/yyyy (bon actuellement on le 21 juillet donc peu de chances que ça soit ça)

    - que tu ne te trompes pas d'étoile et que tu pointe bien Arcturus. Essaye Vega en 1er pour voir. 

    --> J'ai faits chacune de ces erreurs au moins une fois car je ne faisais plus attention à force.

    - Vérifie également que le montage est bien équilibré entre le tube et les contrepoids

     

    Tu peux t'entrainer de jour au calme chez toi. Monte ton setup et démarre la procédure. La première étoile est Acturus: appuie sur OK et attends le pointage auto. Quelles coordonnées affiche la raquette ? Est-ce que Stellarium te donne la même chose ? Est-ce que le pointage est cohérent (grosso modo)? 

     

    Bon courage ;)

    Pierre