RIGEL33

LES NUAGES INTERSTELLAIRES : les berceaux de la vie sur Terre ?

Recommended Posts

Posted (edited)

Samedi 23 mars 2019
à partir de 17 h 45
A la salle des Fêtes de Saucats

 

Dans le cadre de la conférence annuelle d'AG33

 

LES NUAGES INTERSTELLAIRES : les berceaux de la vie sur Terre ?

 

vie-es10.png

Les étoiles se forment dans des immenses nuages de gaz, dans lesquels près de 200 molécules, 
dont une majorité de molécules carbonées, ont déjà été détectées grâce à leur signature spectrale, 
essentiellement en radioastronomie. La question est de savoir jusqu'où va la complexité chimique 
dans le milieu interstellaire. Alors que de plus en plus d'exoplanètes sont découvertes, peut-on trouver 
dans les nuages des molécules qui pourraient être à l'origine de la vie sur Terre et ailleurs dans l’espace ?


Présentée par Nathalie BROUILLET
11067210.jpg
Astronome au Laboratoire d'astrophysique de Bordeaux
Après avoir obtenu un doctorat de physique à l’Université de Bordeaux, elle été au Max-Planck-Institut für Radioastronomie 
à Bonn en Allemagne pendant 2 ans. Astronome à l’Observatoire Aquitain des Sciences de l'Univers depuis 1991, son domaine
de recherche est l’étude du milieu interstellaire. En 2009, elle a été responsable pour l’Aquitaine de l’Année mondiale 
de l’astronomie et est chargée de la conservation et de la valorisation du patrimoine astronomique pour l’Observatoire.


Venez nombreux  a062.gif

Edited by RIGEL33
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Excellente initiative et très beau programme :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce soir, n'oubliez pas !


Pour rappel, entrée libre dans la limite des places disponibles ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La conférence annuelle d’AG33 sous la houlette des nébuleuses

 

Samedi 23 mars 2019 à 17 h 30, ASTRONOMIE GIRONDE 33 ouvrait les portes de la salle des fêtes de Saucats, généreusement prêtée par la commune pour l’occasion, pour initier la conférence annuelle du club, gratuite et ouverte à tout public.

Cette année, c’est Nathalie Brouillet, astronome au Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux, qui fut invitée à parler de ses travaux sur les nuages interstellaires.

 

Le public, venu aussi nombreux que l’année précédente, était composé pour les trois quarts d’astronomes amateurs et amateurs d’astronomie. Le quart restant était essentiellement du « grand public » local venu en curieux entendre parler des mondes célestes.

Nathalie Brouillet a su s’adapter avec brio à cette diversité de connaissances.

 

Après une présentation d’une petite heure et les questions-réponses pendant une demi-heure, la conférencière fut invitée, vers 20h, à partager un repas au restaurant, en compagnie de quelques membres du club et d’un astram de Dordogne, afin de poursuivre les conversations diverses et variées qui les animent sur cette même passion qu’est l’astronomie.

 

Crédits photos : Denis Bourdens, Michel Favret, Corine Yahia

 

2019-027.jpg

 

2019-028.jpg.2019-026.jpg

 

2019-030.jpg

 

2019-035.jpg.2019-029.jpg

 

2019-032.jpg.2019-033.jpg

 

2019-031.jpg.2019-034.jpg

Edited by RIGEL33
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By CB7751
      Bonsoir,
      Après la version Ha en monochrome, je vous présente ma bicolore sur NGC7635. 
      L'OIII est beaucoup beaucoup plus faible que je l'avais imaginé.. j'ai pu faire 7h de Ha et "que" 5h de OIII mais je vais m'arrêter là.
      Objectif photo 500mm F4, Caméra ASI 183MM Pro. Prises en poses de 180s, j'aurais dû les prendre en 300s  mais d'un autre côté ça engendre un peu plus de déchets..
      Si je rêvais d'un peu plus de couleurs froides au centre, je suis quand même très satisfait de la texture générale des nébulosités. Pour la focale modeste utilisée.. et un truc que je pose en 20 minutes dans le jardin le soir sans me préoccuper de quoi que ce soit si ce n'est la couverture nuageuse.
       
      NGC7635HOO-2048  sur Flickr 
    • By siegfried_M31
      Entre le 22 et le 31 août j'ai passe 4 nuits sur 4 projets, j'ai pu finir uniquement celui ci.
       
      Sur les 2 version M27 je préfère la version HaRGB mais comme ça me fait les boules d'avoir 3h30 de couche L qui ne servent pas, j'ai fais aussi une version LRHaGB.
      Un clic sur l'une des images permet l'exploration de la version 100%.
       
      SW254/g42 observatory+ & Atik One 6
      Guidage Phd2
      Pilotage APT
      L=42*300s
      Ha = 49*900s
      RGB = 6 * 300s en bin2
       
      Version LRHaGB
      La couche R = R*0.75 + Ha *0.25
      Comme les couleurs n'était pas ceux attendus j'ai examiné les statistiques , bon sens, la médiane de la Ha et 17,5* plus faible que la R, bien que le signal est beaucoup plus propre. Du coup, pour réussir le dosage il faut pondéré les 2 couches avant de les assembler! C'est certainement pas la 1° fois que je me suis fait berner, mais cette fois j'ai trouvé la réplique.
       

       
      Dans ma galerie
      https://telescopius.com/pictures/view/44639/deep_sky/dumbbell-nebula/by-siegfried_m31
       
      Version HaRHaGB
      La couche R = R*0.5 + Ha *0.5 bien entendu j'ai pondéré la Ha avant assemblage
       

      Dans ma galerie :
      https://telescopius.com/pictures/view/44641
    • By Alexandre Cucculelli
      Bonjour a tous 
       
      Aller hop , je me jette dans le grand bain .
      Ça plaira pas a tous le monde , tantôt les couleurs , tantôt  le traitement  ,  mais bon j'ai le mérite de tester .

       
      Télescope: Newton 254 f / 4 ,7
      Imageur : QSI 540 WSG 
      Montage: AP 1200 GTO
      Autoguidage : Atik GP
      Temps d'exposition: Ha (16 x 1200 s bin 1X1) et OIII (10 x 600 bin 2x2) - RGB (8x 300 bin 2x2).
      Temp -10°
      Contrôle automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 finition Photoshop.
      J'ai utilisé la méthode de Mr Cannistra !
       
      a bientôt .
      alex.
       
       
       
    • By int77
      Bonjour les amis,
       
      Comme nos planètes préférées deviennent de plus en plus difficiles en ce moment,  je reprends mes études avec le Ciel Profond  
      Je voudrais vous présenter un petit essai fait avec un capteur IMX224 non-refroidie en poses longues. Deux cas sont comparés: traitement d'une image issue du LiveStask par SharpCap versus empilement et traitement classique par Siril.  Cette technique de  LiveStack est assez impressionnante, l'image que l'on observe en temps réel est très proche du résultat final (les réglages dans SharpCap sont très riches et permettent d’équilibrer les couleurs ), ce qui rend l'expérience encore plus intéressante  et ludique   
       
      Côté technique:
      Date: 7 septembre 2019
      Conditions: ciel Bortle Class 4,  SQM 21.2
      Setup: ED80/F=600mm + Altair GPCAM3 224C (filtre UV-IR cut,  échantillonnage 1.3"/pixel) sur HEQ5 Pro
      Guidage PHD2 (rms = ~1") avec une lunette de 60mm / F=225mm et une camera  GPCAM2 224C
      Capture: poses élémentaires de 75" avec un gain de 5%, FWHM 3"-3.5"
       
      Deux cas sont comparés:
      A: Traitement de l'image LiveStack:
      Calibration par darks en temps réel + LiveStack de 48 poses de 75s dans SharpCap pro suivi par  traitement Siril (etalonnage des couleurs par photométrie) + finition Photoshop CC (réduction sélective du bruit fdc + courbes/niveaux + ajustement fine des couleurs)

      Le fichier .fit  LiveStack issu de SharpCap, pour ceux qui veulent jouer avec: NGC7380_LiveStack_16bits_48frames_3612s.fit
       
      B: Traitement classique 96x75s:
      Siril 0.9.11 (calibration par darks + empilement + etalonnage des couleurs par photométrie),  finition Photoshop CC (réduction sélective du bruit fdc + courbes/niveaux + ajustement des couleurs)

       
       
      Comme toujours, vos conseils/ commentaires  sont  très bienvenus,  je suis toujours en phase d'apprentissage  
       
      Merci et bon ciel!
       
       
       
    • By Alexandre_Itic
      Salut à tous,

      Voilà la deuxième image que j'ai pu réaliser ce mois-ci (enfin, entre fin août et début septembre). Encore un classique qu'on ne présente plus 
      Beaucoup de difficulté pour faire cette image, pour une raison que je n'ai pas trouvé, impossible de guider la monture après le méridien  
      Pour changer du SHO, j'ai fait un mixage Ha-OIII-OIII.

      Pour les données d'acquisitions :
      Objet : NGC6888 / PN G75.5+1.7
      Date images : du 20 août au 2 septembre 2019
      Optique : Mirrosphere Stronglight  12"F4
      Monture : Paramount MX+
      Ccd : Moravian G4-16000
      filtres : Astrodon Ha, SII, OIII 5nm
      Focuser :Atlas
      Guidage : Atik 314L - DO Skymeca 3"
      Temp ccd : -10°
      Total exposure : 9h 45'
      Ha 21 x 900"
      OIII 18 x 900"

      Prétraitement Pixinsight, passage en non linéaire, mixage et finitions avec Photoshop
       
      La full est ici

      Bon ciel à tous
       

  • Images