xavierc

Chili reboot 2018 nuit 6

Recommended Posts

Nuit du 5 au 6 novembre 2018.
 Terrain d'observation la Canelilla à l'Hacienda des étoiles au Chili, région du Coquimbo.
 Télescope 406/1827 puis Strock 254/1200.
 
 10 observations : 8539 à 8548.
 
 Ce soir, je tente d'observer avec le télescope 406 mais je vais avoir quelques déboires.
 Ce télescope est moyennement confortable à utiliser pour deux raisons : le porte-oculaire est horizontal ce qui fait qu'on se tord vite le cou pour regarder dedans et ce quelle que soit l'altitude, et surtout il ne dispose pas d'un escabeau fiable permettant d'observer en sécurité confortablement.
 
 Je commence la nuit sur des galaxies de l'Autel qui se dit Ara en latin.
 
 Observation 8539 : NGC6215.
 Elle est dans le champ de eta Ara. J'observe cette galaxie à 70X puis à 114X.
 Elle est assez faible à diffuse.
 NGC6215obs8539.jpg
 
 Pierre arrive.
 
 Observation 8540 : NGC6221.
 Cette galaxie est située à proximité de la précédente dans le même champ et me montre son aspect de galaxie très diffuse considérablement faible avec un grossissement de 114X.
 La position du porte-oculaire est vraiment inconfortable, je commence à avoir mal au cou.
 NGC6221obs8540.jpg
 
 Observation 8541 : PGC59124.
 Cette petite galaxie de champ située à proximité des deux précédentes est très faible et allongée en vision indirecte à 166X.
 Elle est maintenant basse comme le reste de la constellation.
 PGC59124obs8541.jpg
 
 Il se produit alors le mini-drame de la soirée qui aurait pu avoir des conséquences bien plus graves : en cherchant un peu plus de confort sur l'escabeau, en m'appuyant dessus dos à cet escabeau, ce dernier se démonte car c'est plus une échelle de peintre qu'un escabeau et il tombe en arrière, manquant de me faire chuter avec lui.
 Heureusement qu'il n'y avait personne ni aucun instrument derrière.
 
 Ces conditions de sécurité plus qu'insuffisantes me mettent en rogne, du coup je mets l'escabeau bien au loin à un endroit où il ne risque plus de gêner ce soir, je remballe le télescope 406 dans sa bâche, et j'installe le Strock 254 ce qui me prend à peu près 10 minutes tout compris avec la collimation.
 
 Ayant étudié en long et en large la question de l'escabeau adapté pour l'observation, dans le cadre de la mise en route de mon télescope de 508, je confirme qu'il ne suffit pas de prendre n'importe quel escabeau pour cette activité surtout vu les conditions de sécurité nécessaires en pleine nuit.
 
 Au passage à toutes fins utiles, voici les critères que j'avais retenus :
 - un escabeau avec système anti-basculement autobloquant
 - pour une focale de 2 mètres à 2m50, un escabeau de 4 marches plus une plate-forme au sommet, sur laquelle on peut poser des atlas ou des affaires
 - les marches/barreaux de l'escabeau doivent être bien plats pour permettre de s'installer confortablement sinon les plantes des pieds vont souffrir
 - au sommet de l'escabeau, il doit y avoir un bon appui notamment quand on observe vers le zénith
 - l'escabeau doit rester léger à porter, un escabeau en aluminium fera bien l'affaire
 - enfin, au prix d'un petit bricolage car souvent absent des escabeaux que je décris, il faut rajouter deux barres horizontales au niveau des pieds de l'escabeau pour permettre sa stabilité sur sol irrégulier.
 
 Pour une cinquantaine d'euros, on a alors un escabeau sécurisé et confortable qui permet d'utiliser un télescope de gros diamètre toute la nuit y compris en dessin.
 
 Bon, revenons au CROA après cette disgression sur l'escabeau idéal en observation.
 Je continue sur les cibles que je n'ai pas pu faire au 406 suite à l'accident d'escabeau.
 
 Il s'agit d'un groupe de galaxies dans le Paon, qui se situe au sud de la Grue, elle-même au sud du Sculpteur.
 
 Observation 8542 : NGC6872.
 Cette galaxie est faible, allongée et diffuse à 109X et 150X.
 Elle est accompagnée par IC4970 très faible à VI1 et pas vue à 109X.
 NGC6872obs8542.jpg
 
 Observation 8543 : NGC6876/77/80.
 NGC6876 est la mieux visible de ce groupe observé à 109X et 150X.
 Considérablement faible, elle est accompagnée de NGC6877 qui est très faible et de NGC6880 faible à très faible et diffuse mais aussi d'une galaxie IC, la 4981 qui est très faible.
 NGC6876_80obs8543.jpg
 
 Je suis fatigué, il est 1h du matin.
 Je voulais aller me reposer un peu dans le lit de l'observatoire, mais il est déjà occupé par Pierre, du coup je fais une pause casse-croûte.
 Pierre se relève quand j'arrive aux biscuits (il a senti la menace!) et du coup on discute pendant la pause casse-croûte, ce qui me réveille.
 
 Au retour, je poursuis sur le groupe des galaxies du Paon.
 
 Observation 8544 : IC4960 et 4967.
 A 150X, ce duo est respectivement faible à très faible diffuse, et très faible.
 IC4960_67obs8544.jpg
 
 Je quitte les champs galactiques du Paon pour ceux du Phénix, pour un sympathique groupe qui m'avait bien marqué les fois précédentes.
 
 Observation 8545 : NGC87/88/89/92.
 Ce faible groupe observé à 109X a pour trait caractéristique sa disposition en triangle équilatéral.
 Les sommets du triangle sont occupés par NGC87 vu VI1 à 2, par NGC89 considérablement faible et par NGC92 considérablement faible à faible.
 Elles entourent la plus faible galaxie du groupe située quasiment au centre du triangle, NGC88 vue VI3.
 NGC87_92obs8545.jpg
 
 Je subis de nouveau un coup de fatigue à 2h30 mais résiste pour observer une bien belle galaxie du Réticule.
 
 Observation 8546 : NGC1313.
 Cette galaxie est déjà vue au chercheur 9x50 comme une étoile floue faible.
 A l'oculaire à 75X, elle est assez brillante à plutôt faible.
 Je constate sa forme de spirale barrée à 109X et 150X, et je grossis jusqu'à 218X pour bien voir ses nodosités.
 Son centre est discret et la galaxie est très diffuse.
 Le bras Nord est vu VI2 tandis que le bras Sud un peu plus facile est VI1.
 NGC1313obs8546.jpg
 
 Pierre fatigué par des recherches assez souvent infructueuses au gros Dobson est parti se coucher.
 J'avoue que j'ai aussi encore un coup de fatigue qui passe avec une sieste d'une demi-heure dans l'observatoire.
 
 Car il n'est pas encore temps d'aller se coucher, je dois observer les champs étoilés du Petit Nuage de Magellan.
 Je rappelle pour les néophytes du ciel austral que cette galaxie satellite de la nôtre se situe dans la constellation du Toucan.
 
 Observation 8547 : NGC371.
 Cet amas ouvert est mêlé à une nébuleuse.
 L'amas ouvert est riche en étoiles faibles à perceptibles, sur un fond nébuleux faible à 75X et 150X, qui réagit bien en Oxygène 3 et faiblement avec le filtrage HBêta.
 NGC371obs8547.jpg
 
 Nénette l'ânesse se fait entendre.
 
 Observation 8548 : NGC411 et 422.
 Ce duo est composé de la faible NGC411, de la très faible NGC422 et finalement c'est un trio car il y a aussi un objet identifié uniquement sur une photo, L84 qui est faible.
 Ce trio est observé à 109X jusque dans l'aube.
 NGC411_22obs8548.jpg
 
 Cette dernière marque la fin des observations à 5h40.
 
 La suite des photos touristiques : le 28 octobre 2018 la réserve de Humboldt partie 1.

 

Le ponton d'embarquement de Punta de Choros, destination la réserve naturelle des pingouins de Humboldt.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_02.jpg
 
 Zoom sur la réserve de Humboldt, constituée des îles Damas, Choros et Chañaral de Aceituno, à la limite entre régions du Coquimbo et de l’Atacama.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_06.jpg

 

Manchot de Humboldt (appelé pingouin au Chili) et lion de mer.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_10.jpg

 

Un goéland.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_13.jpg

20181028_Reserve_de_Humboldt_17.jpg

 

L'embarquement, il y a peu de touristes étrangers dans le tas.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_19.jpg

 

Notre embarcation.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_20.jpg

 

L'île Chañaral de Aceituno.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_21.jpg

 

Et l'unique manchot de Humboldt que nous verrons.
 La surexploitation touristique du lieu, avec un passage toutes les 10 minutes, a fait fuir la plupart de l'autre côté de l'île.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_22.jpg

 

Une colonie de fous variés, endémique du courant de Humboldt et du Pérou côtier.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_23.jpg

20181028_Reserve_de_Humboldt_24.jpg

 

Cormoran de Gaimard.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_27.jpg

 

20181028_Reserve_de_Humboldt_28.jpg

 

Lions de mer.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_31.jpg
 20181028_Reserve_de_Humboldt_33.jpg
 20181028_Reserve_de_Humboldt_40.jpg

 

Une loutre se tortille dans les algues.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_42.jpg

 

L'île de Damas.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_45.jpg
 20181028_Reserve_de_Humboldt_47.jpg
 20181028_Reserve_de_Humboldt_48.jpg

 

Le tri des coquillages au port.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_50.jpg

 

Un excellent plat à base de dorade dans un restaurant-gargotte du port.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_51.jpg

 

Les maisons de Punta de Choros.
 20181028_Reserve_de_Humboldt_53.jpg

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Encore une excellente nuit bien remplie malgré cet accident d'escabeau qui aurait pu avoir des conséquences fâcheuses.

Une belle série de dessins qui vont enrichir ta collection :) J'aime beaucoup ta galaxie du serpent ;)

Merci également de nous faire profiter de ces visites locales avec toutes ces belles photos :)

Tu vas être aussi doué en faune qu'en astronomie ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne connaissant pas ces objets du sud, j'ai davantage porté mon regard sur les photos, notamment celles de l'étonnant cormoran (et bravo pour la loutre ...elle semble moins discrète là-bas que chez nous !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut , rien a voir avec l'astro, mais c est quoi ton apn pout les photos animalières...????

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de vos commentaires.

 

Achaim, l'APN est un bridge Panasonic Lumix FZ200 avec zoom allant jusqu'à 600mm (en équivalent 24x36).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now