etoilesdesecrins

Member
  • Content count

    1204
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1024 Excellent

2 Followers

About etoilesdesecrins

  • Rank
    Very active member
  1. Fabrication d’un dobson de 400

    tu dois parler plutôt de Fred ou Serge, entre autres !
  2. Matin du 9 juillet 2022

    et est-ce que cela fonctionnerait contre les chiens jappant à 3 h du mat' ?? Jolis détails dans les galaxies du Verseau !
  3. Fabrication d’un dobson de 400

    Super !! Bravo et félicitations pour cette magnifique réalisation !!
  4. [VA] explorations estivales

    Salut Yann ! je prends le sujet en cours ayant été absent, on ne peut que saluer la richesse du boulot ! Enormément de cibles jamais vues ou sorties de la mémoire pour ma part. C'est vrai que le croquis de NGC 253 est intéressant car porteur d'infos. Concernant les atlas hors chemins, le site de Laurent en recèle pas mal. Je m'en étais inspiré. Mais ...mais ...cette course à la quantité est belle et bonne, or je constate qu'au quotidien y a rarement assez de ciels clairs pour qui suit de longues listes. Après les NSOG je pense m'y atteler un peu mais cette fois sans perdre de vue le plaisir de croquer de belles cibles classiques offrant du détail et du potentiel
  5. Observations estivales dans le Verdon avec le T508

    C'est sûr qu'une petite NP brillante dans une lulu de 80 est moins difficile à dessiner !! Si le léger voile de nuages avait été absent pour M17, tu imagines le travail ? Bravo et merci Laurent pour cette série déjà automnale, notamment sous le signe de la superbe constellation de Pégase qui recèle nombre de galaxies déjà bien intéressantes vers 300 mm, accessibles à moins mais alors plus faibles. D'autres constellations proches sont truffées de galaxies mais Pégase et Andromède de par leur position haute dans les ciels clairs d'automne font figure de référentes automnales à mes yeux. Lors de mon observation de NGC40 au T300 peut-être avais-je eu une faible turbulence, car je trouvais qu'elle présentait déjà pas mal de détails avec la coquille évidente, contrairement à d'autres NP de mag équivalente sur lesquelles j'avais pu être un peu déçu par rapport à des dessins vus à 400 mm par ex. Par contre pour certains Arp et Hickson 100 que tu montres le 300 semble bien limite !
  6. Bilan de l'été 2022

    C'est avec ton 300 ou la lulu de 100 ? Sinon c'est clair qu'en prenant un crayon tu iras plus loin avec le même instrument, comme tu le dis. C'est avec le T300
  7. Après consultation de mes notes au T300, Monts du Lyonnais : - NGC 7217 pas d'arcs ni d'anneaux vu mais périphérie diffuse et difficile à cerner (forme, limites). Peut-être allongée E/O ? A noter que dans les années 80 je convoitais déjà fortement dans Nébuleuses et galaxies de Brunier ces quelques galaxies de Pégase que j'avais mises dans une sorte de package idéalisé, NGC 7217, 7448, 7479 etc ... sans pouvoir encore les observer équipé seulement d'une petite 60 / 800 ! - OK pour Jo900 et IC4593 - IC 284 de Persée est effectivement à faible brillance de surface, mais assez bon souvenir de ce long fuseau difficile - NGC 6804 : j'ai peiné pour voir la zone sombre, par contre la centrale est plus évidente - dans Persée j'ai trouvé NGC 1624 plus intéressante que 1579, mais certes 1491 est encore un cran au-dessus - enfin, sur NGC 925 on (comme sur les dessins fabuleux de Fred à côté) voit bien le delta de 400-500 mm par rapport à 300, concernant ce genre de spirale à structure ténue. Cela est encore accentué par le fait de dessiner qui permet d'aller chercher plus de détails que la simple description. En effet en plus du centre et du bulbe, plus marqués, je n'ai noté que de faibles extensions en vision indirecte (VI) certes bien allongées 4/1 par intermittences. Point d'extrémités courbées pour moi. Allez, la météo semble fort se dégrader
  8. Bilan de l'été 2022

    Superbe série ! l'entrée en matière est explosive avec cette M17 magnifique, riche à souhaits de détails, extensions et filaments ! On dirait effectivement une crinière au vent, ou bien une sirène voguant sur l'eau cheveux au vent ! A travers ton dessin à 150 mm et celui d'Adam récemment à 200 je mesure le delta avec celui que j'avais fait à la FC-100, pourtant sous l'excellent ciel des Alpes du sud (près de Valdrôme). A cette dernière point de chevelu, que du flou et très peu de zones secondaires hormis l'arc à l'arrière. IC 1613 je me souviens d'un truc limite au T300, un challenge, juste une présence ressentie et encore pas localisée avec certitude peut-être. Les Barnards sont très bien rendues je trouve, même si pour le moment je les délaisse un peu. Bravo aussi pour tout le reste, j'en ai pas mal dans mes descriptions mais moins en verve qu'ici ! Le delta est assez conséquent, par ex sur NGC 660 je n'ai que le fuseau central, pas les courbes, sur Arp 284 je n'ai que le bulbe central et de façon extrême un "départ" vers l'étoile brillante au haut à droite, celle de mag 14.3 n'est vue que limite et unie. Par contre sur NGC 6894 j'ai bien perçu l'anneau pas trop difficile. Mais le dessin futur devrait améliorer cela, au lieu de juste prendre des notes. P.S je m'aperçois en relisant mes notes sur M17 qu'à la FC-100 UHC sur site moins bon j'avais à priori plus de nébulosités que sur mon dessin à l'OIII. Faudrait-il privilégier donc l' UHC sur ce volatile ? Et au 300 ça grouillait de partout d'après mes notes encore
  9. Oui, étonnant de voir parfois comme les conditions de seeing changent au cours d'une soirée ! Joli CROA et beaux dessins, l'étoile proche de NGC 6804 renforce son esthétisme. A la lunette NGC 7217 ne présente bien sûr pas de détails hormis son centre plus marqué (semblable ainsi à une elliptique) mais les environs stellaires sont assez remarquables, elle est située dans une sorte de couronne de mag 10 et plus. Au T300 je ne me souviens guère de détails, elle est assez lissée et pour une spirale les bras sont très peu développés (non visibles au T300). Par contre c'est une spirale à anneaux et justement tu as représenté une structure assez annulaire ...je ne me souviens pas à partir de quel diamètre en moyenne elle est visible, Laville l'a dessinée sans ambiguité au T635. Sur M74 les quelques tentatives au 300 de discerner la structure spirale se sont soldées par un échec. Par contre la simple détection de la galaxie ne pose pas de problème dans les plus petits instruments, pour peu que l'on ait du ciel (très) pur vue sa faible condensation. Mais encore une fois, au 300 l'expérience est à renouveler en "mode dessin", c'est à dire en passant beaucoup plus de temps et de façon bien plus attentive sur le sujet. Même si cela fatigue la vision pour les objets suivants. Idem, ta NGC 925 donne envie de l'appréhender à nouveau dans ce mode, vus ses détails. De mon côté il m'arrive assez souvent aussi de noter un détail, une étoile, ...qui en fait au debriefing n'existe pas. Je ne sais pas trop à quoi c'est dû, fatigue ? mauvais seeing ? Bien entendu cela se joue toujours à VI4 ou VI5, les stades les plus extrêmes de la vision décalée mais parfois cela semble tout de même assez évident alors qu'il n'y a rien.
  10. Je me suis presque revu à courir après mes listes, d'après les descriptions de tes programmes ! ET j'ai angoissé avec toi à la lecture de l'épisode des lampadaires toujours allumés ! J'ai plus ou moins vécu cela avec des spots de voisins dans mon hameau sans éclairage public ! Ce privilège fait que la moindre mini détérioration peut mettre dans tous ses états, alors qu'il faudrait savourer la chance qu'on a. Content pour toi qu'ils aient éteint les lampes.
  11. M17 au 200mm

    Bien vu pour la différence d'éclat / de flou entre la zone centrale brillante et les diffusions alentour, ainsi que pour les hachures dans le corps principal ! Je ne l'ai plus trop en mémoire au T300 mais l'ai dessinée l'an dernier à la FC-100, tu as logiquement plus de nuaces floues notamment dans l'arc derrière, dessous et plus de détails dans le corps (hachures sombres, à peine évoquées en VI à la FC). L'UHC permet de simplifier le champ, car quand on l'enlève c'est un vrai foisonnement stellaire notamment à faible Gr !
  12. Saturne à la 80 ED

    Comme quoi on peut se faire plaisir et voir déjà des choses à petit diamètre ! Perso je trouve qu'effectivement Saturne montre déjà le principal à cette gamme de diamètre par rapport à 300 mm par exemple. Alors certes avec du diamètre elle est plus lumineuse, tout est plus apparent, notamment les satellites, les différences dans les anneaux, etc ...et elle supporte assez bien la turbulence perfectible, mais c'est déjà bien beau à la lunette !
  13. Matin du 29 juin 2022

    Salut, jolis amas déjà bien détaillés ...sympa notamment ce mini M4 avec sa barre centrale ! Oui les Palomar sont de sacrés challenge selon le diamètre avec nécessité de ciel très pur (j'avais quelques objets à voir dans le Serpent mais la météo ne semble pas favorable dans les jours qui viennent ...je ne perds pas grand chose pour Palomar 5 ayant relu sa description !! )
  14. Nuit du 24/08/22 M57, Jupi et Mars

    Perso, je perçois l'ellipse de M57 un poil plus ronde mais la couleur c'est EXACTEMENT cela, comme les bords de M42 niveau teinte mais plus marquée sur cette dernière. Jusqu'à récemment je n'avais vu que le vert un peu phosphorescent, mais lors d'une dernière sortie cette fameuse teinte brun-rouge m'est apparue assez facilement en bord de M57 au T300, même si c'était très discret et subtil. Bizarre car je n'ai jamais lu que l'on pouvait s'habituer à mieux voir les couleurs ...En tous cas nous ne sommes pas tous égaux là-dessus.
  15. CROA (sans dessin) de la Centième

    Oui même remarque que Yann pour l'impact de la turbulence sur les petites galaxies forcément présentes dans ce genre de groupe (ou d'amas). Je l'ai ausculté aussi au T300 cet automne, un joli sujet à cette ouverture qui montre déjà pas mal de monde ...mais difficilement des détails. Le presque 500 devrait exceller à ce jeu là ! Par contre je suis moins combatif que toi face au sommeil, après minuit j'ai du mal c'est pour cela que je pause de fin mai à mi juillet environ le CP ! Je choisis donc en général des objets de saison Pour moi la Baleine et le Verseau sont au programme cet automne (objets du NSOG) mais je redoute la Baleine de part la faiblesse de beaucoup de ses galaxies située bas sur l'horizon. Ce dernier étant souvent un peu embrumé chez moi, même le 300 y peine. De toute façon j'ai souvent vu la différence à la lunette entre chez moi et mon autre site entre Gap et Sisteron ultra pur jusqu'à l'horizon : c'est impressionnant ! On croit gagner des cm d'ouverture !