etoilesdesecrins

Member
  • Content count

    922
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

762 Excellent

1 Follower

About etoilesdesecrins

  • Rank
    Active Member
  1. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    pour compléter, je dirais surtout que me concernant, les derniers mois ont été fortement frappés du biais d'absence de météo correcte pour effectuer suffisamment d'heures sous le ciel et faire un réel constat. En revanche, je peux dire qu'un fléau grandissant semble (très) préoccupant lui aussi, et nul besoin d'attaquer autrui à l'autre bout du monde, car il est bien de chez nous : l'éclairage croissant par des spots ou lampadaires privés. Cela me révolte d'autant plus à l'heure où des initiatives inverses voient le jour à des niveaux plus globaux (villages, etc ...) Quelque part les secondes compensent les premières mais bon, pas cool d'habiter dans un lieu sombre voyant chaque année plusieurs pollutions lumineuses êtres mises en place. Donc, la météo qui semble quand même durer dans la médiocrité depuis cet hiver, les satellites + l'accroissement de pollution lumineuse dans nos fermes et hameaux, pas joli joli tout cela pour rester motivé ...
  2. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    Je ne sais pas si je peux me reconnaître dans les "certains" ...Fort peu porté sur Musk et ce qu'il représente, j'avoue toutefois que jusqu'à peu de temps (notamment encore cet hiver) je n'ai pas été très gêné par ces passages de satellites dans le seul contexte observationnel (pas philosophique, politique ou autre ...). Fervent défenseur de l'observation des faits, principe de base de toute méthode scientifique, je dois admettre qu'en mode visuel au 300, l'oeil bien plus souvent dans l'oculaire entre 100 et 300 X à scruter de petites portions de ciel qu'embrassent l'intégralité de la voûte, jusqu'en milieu de printemps cela allait à peu près. Même si cela ne colle pas avec mon aversion pour le personnage musk. Hélas les 2/3 dernières observations montraient un effectif grandissant de ces petites bouses impérialistes dans l'oculaire. Et il doit encore en être autrement hélas pour ceux qui utilisent des grands champs, des jumelles, ou à l'oeil nu.
  3. Jolie photo mais j'ai l'impression qu'il y a plus de détails sur les dessins ! Je connais pas bien les techniques photos et notamment s'il est possible facilement de récupérer l'info qui arrive parcimonieusement dans les trous de turbu, comme cela est faisable en dessin. Pour les couleurs remarquables de la fine bande principale, t'as tout bon sur le dessin mais Jupiter pour moi montre clairement des teintes différentes selon le fond de ciel. Il m'apparaît souvent plus coloré et contrasté au crépuscule, et plus "uniforme" sur fond de ciel noir (ce qui est logique je crois selon les principes de la vision). Ah ! tu remarques que le 256 "semble donner un meilleur contraste que le 400" ! C'était ce soir-là bien sûr et pas dans l'absolu. Ca rejoint mon ressenti au 300 versus FC-100, où j'ai eu pas mal d'images fines dans la lunette alors qu'elle était empâtée et peu lisible d'autres soirs dans le 300. Je n'ai pas dû sortir ce dernier les bons soirs (confirmé sûrement lors de l'opposition de Mars où par contre au 300 je suis tombé sur LA soirée calme, et là ça déchire vraiment !)
  4. Absolument remarquable et ce à moins de 300 mm ! Y a combien de bandes là ? Si les principales se montrent habituellement bien même à la lunette, faut aller chercher celles proches des pôles, bravo et bien vu dans des zones qui me restent souvent bien pâlottes et vierges de détails
  5. la lune ce soir....

    Je reconnais bien sur ta photo Mare Crisium que j'ai croquée l'autre soir avec sa forme hexagonale. Vue dans ce sens elle fait penser à une carapace de crabe !
  6. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    En fait pour le moment, les pauvres créneaux que la météo nous a laissés en mai-juin (lyonnais) ne sont pas représentatifs en terme d'heures passées sous la voûte. Sans parler des trains de satellites toujours épouvantables, je rejoins un peu Serge dans les faits observationnels, en disant que pour le moment, avec un peu de grossissement et des oculaires de 70-80°, cela reste quand même largement praticable en visuel sur 3-4 h depuis ce printemps. Toutefois, lors de la dernière sortie il m'a semblé en voir un peu plus. A vérifier le jour où enfin on aura du ciel. En photo je ne sais pas, je n'en fais pas. Et je reste rarement aussi en grand champ, genre jumelles ou faible grossissement en mode balade. Mais mon hostilité envers ce projet va au-delà de mon petit positionnement d'observateur lambda. Comme dit plus haut, on en a seulement 1200 env sur 42000 (déjà trop !). Qu'est ce que cela va donner à terme ? Globalement c'est la démarche d'un milliardaire qui peut faire ce qu'il veut qui m'horripile, polluer et s'approprier le ciel nocturne dernier bien gratuit de l'humanité, avec la bénédiction de toutes les instances. Dans ce monde décomplexé de poubellisation du ciel, qui ne voudra la part du gâteau ? ils seraient bien bêtes de s'en priver finalement puisque c'est la nouvelle poule aux oeufs d'or. Donc porte ouverte à la multiplication de ces projets. Enfin, quelle études indépendantes ont été menées quand aux risques sur le vivant à terme d'une telle multiplication d'ondes ?
  7. 2 Abell, le retour

    Joli, les affaires reprennent ! Pas le courage pour moi de plonger dans le profond du ciel encore !
  8. 6 dessins au T400

    Pour tenter de détecter les plus faibles étoiles près de l'objet principal, ne pas hésiter à tester d'autres grossissements selon sa config. Au T300 je naviguais entre 170 X en croisière et 270 les soirs de meilleure turbulence. Je me suis pris récemment un 6 mm donnant 225 X c'est impressionnant le gain avec 170 ! Il est moins exigeant en terme de turbu, passe donc plus souvent que 270 X tout en donnant des étoiles mieux définies, et on va clairement plus loin en mag limite stellaire qu'à 170 X. Guillaume, pour les sites j'utilise Wikisky ou Aladin Lite, tu tapes le n0 du NGC et il te sort la photo du champ que tu peux grossir. Sur Wikisky en passant la souris sur l'étoile souhaitée il t'affiche un magnitude, mais je vérifie souvent avec Aladin qui semble plus précis car on peut sélectionner 2 ou 3 sources de données. Tu sélectionnes ta source et les étoiles pour lesquelles il existe des données sont entourées. il suffit alors de cliquer dessus et un tableau s'affiche avec les différentes magnitudes. J'essaie de voir si les 2 sites correspondent, c'est assez souvent le cas.
  9. la lune ce soir....

    Vue samedi soir à l'oeil nu à J+1, et croquis hier soir de Mare Crisium vite fait car elle baissait vite et c'était déjà assez tard. Ce soir ce devrait être plus confort
  10. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    Franchement, je fais pas de photo et j'ai pas de preuves, mais j'ai pu sortir 2 h vendredi soir et contrairement aux sorties précédentes où je ne voyais guère de changement avec avant, il m'a semblé voir plus de satellites dans le champ que d'habitude. Principalement vers Hercule / Dragon / Petite Ourse entre 22h30 et 00h30 locales environ.
  11. 6 dessins au T400

    Je ne voudrais pas parler à la place de Guillaume, mais peut-être est-ce un effet de grossissements assez conséquents ? Déjà que les galaxies sont souvent dans des environnement relativement pauvres en étoiles de par leur nature physique, en grossissant vers 150-200 X il ne reste plus grand monde à côté. C'est d'ailleurs un des intérêts de l'observation galactique que de déceler les faibles étoiles bordant la galaxie, et contrastant de par leur aspect piqué avec le flou nébuleux, pour peu que la turbu soit faible. Au vu des structures que nous sort Guillaume, il devait grossir pas mal je pense (du moins, pas rester à l'oculaire de recherche)
  12. la lune ce soir....

    Ah l'éternel beau temps ...! Hier soir première soirée claire depuis des lustres, illustration brutale en live de la durée des crépuscules ! 22h35 à peine les premières étoiles esquissaient les figures des constellations mais depuis un moment l'appel du lit était plus fort ! Et dire qu'ils annoncent 4 ou 5 soirs clairs en plus en période de nouvelle lune. Pour commencer à y voir quelque chose d'intéressant à la lunette, pas avant lundi je pense (si ça craque pas comme dit lyl !) Et pour le CP, ben pas avant mi-juillet je pense. Encore plus qu'un bon mois à tenir ...
  13. 6 dessins au T400

    Bravo et merci de nous régaler en ces périodes de disette astro particulièrement prolongées ! Ah la météo depuis fin avril ! Les structures galactiques sont plus affirmées que ce que j'ai au 300, même si le delta est moins prononcé sur 3628 et 2261. 5248 devait être un de mes objectifs de ce printemps, mais trop tard maintenant, ça a bloqué à cause de la météo. En effet je soupçonne de percevoir l'amorce spirale dès 300 mm. Pour M51, un peu comme toi, je n'y suis allé que tardivement au T300. A priori d'après mes 2 visites son aspect dépend beaucoup des conditions, comme la plupart des spirales de face. La première fois j'ai été déçu par une sorte de structure en cercle concentrique autour du noyau, plus ou moins bien définie (mais centre du satellite allongé comme ton témoignage). Mais la seconde fois récemment lors de la seule sortie de CP de mai, avec ciel bien clair et M51 au zénith, les bras étaient bien mieux définis et reconnaissables. Le pont, par contre, reste très faible. On a beau être adepte de tâchouilles, c'est sûr qu'une star comme cela par bonnes conditions, ça en jette ! De mémoire, sur M88, je n'ai vu que des irrégularités de texture. P.S : j'aime bien ta façon de noter la mag des faibles étoiles proches, c'est aussi une habitude que j'ai prise et qui agrémente l'observation de l'objet lui-même
  14. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    Ah Nicolas, ton observation aux jumelles des champs pollués par les passages de satellites semble bien plus conforme à la triste réalité que ce que je relatais lors de mes rares observations récentes, à savoir des champs encore préservés mais A GROSSISSEMENT PLUS CONSEQUENT (donc champ réduit). Je n'ai non plus peut-être pas visé dans les directions privilégiées pour avoir ce genre de cible dans l'oculaire. Oui Kessler ne semble pas loin, hélas peut-être une chance pour stopper cette frénésie.
  15. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    Par contre vous avez vu la nouvelle d'un débris orbital heurtant l'ISS ...ce n'est vraisemblablement pas un Starlink mais à terme ça va donner quoi là haut ?? Je ne peux pas m'empêcher de faire un lien avec les 2 faits, cette collision et l'envoi à outrance et compulsif de dizaines de nouveaux satellites quasi chaque jour ou presque. J'espère qu'ils ont bien étudié la différenciation des orbites des différents systèmes, et la capacité à accueillir autant de cochonneries. il y a une différence entre la mesure raisonnée et la démesure, non mais sans blague, 42 000 bouzins en ne parlant que de lui !