xavierc

Member
  • Content count

    2224
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 40991

Community Reputation

2048 Excellent

3 Followers

About xavierc

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Adress
    Granzay-Gript (79)
  • Personal website
  • Instruments
    télescope 115/900 Microbe
    télescope 254/1200 Strock
    lunette Lunt Halpha 60/600 simple stack
    lunette Perl Planet 80/400
    Dobson 508/1920 Mirrosphère Dobson Factory
  1. J'ai pu avoir des images très fines avec mes optiques en d'autres circonstances, mais cette année à Valdrôme la turbulence a souvent rabaissé les possibilités de mon télescope. J'ai l'impression que ça devient récurrent. A contrario des dessins de NGC4565, 4631 et 4656 pleins de nodosités il y a quelques années sous d'autres ciels. Et en effet je reste moins longtemps que toi sur mes cibles. L'observation doit rester un plaisir et non pas une contrainte.
  2. Dobson Factory Mirrosphère 508/1920 Dans le virage Est des Rencontres Astrociel, à la station de ski de Valdrôme (26) 11 dessins : 10603 à 10613 Si besoin, échelle de visibilité des objets : http://xcamer2.free.fr/astrodessins/Echelle_Ciel_Extreme.html Je suis opérationnel à 22h04, en avance sur la nuit totale. Il fait bon sans le manteau. Seuls Nicolas Biver et un autre astronome restent dans le virage, ça sent la fin des Rencontres Astrociel. Autre signe, la montée de la phase de la Lune. Le croissant lunaire est là mais caché par les arbres. Je regarde d'abord une galaxie du Serpent. Observation 10603 : NGC5921. Elle est assez faible à 85x. A 201x, son centre ponctuel et marqué ressort. Je remarque aussi deux difficiles renforcements en vision décalée VI4 à 5. Elle est trop sombre à 276x. Un groupe de jeunes visiteurs est passé. Je cible une nébuleuse planétaire d'Hercule. Observation 10604 : PK51+9.1. Je la remarque à 85x par sa forte réponse au filtre Oxygène 3 et sa teinte verdâtre car autrement elle est ponctuelle. Elle ne réagit quasiment pas au filtre HBêta. Elle est encore ponctuelle à 201x, mais toujours colorée. J'anime 20 minutes sur la nébuleuse de la Lagune pour le groupe passé qui ne trouvait plus personne pour montrer des objets dans les instruments. Puis je reprends mes observations, avec un amas globulaire du Sagittaire. Observation 10605 : NGC6642. Suffisamment brillant pour être vu au chercheur 9x50 comme très faible et un peu flou, il est à 85x assez faible, bleuté et semble résolu. Ses étoiles faibles à VI3 se distinguent mieux à 201x. Il est pas mal cet amas globulaire. Mes visiteurs vont voir mon voisin du nord. Je tourne le télescope sur une nébuleuse planétaire du Sagittaire. Observation 10606 : NGC6629. Considérablement faible, un peu floue et verdâtre à 201x, elle arbore un centre plus brillant malgré la très forte turbulence. Elle présente une forte réponse au filtre Oxygène 3 et une faible au HBêta, on ne peut pas être bon partout! Je fais un tour sur le parking côté nord-ouest pendant 20 minutes à 0h10, il y a plus de monde qui observe par là-bas. Je réobserve une nébuleuse planétaire du Dauphin, puis une autre dans la Flèche, dessinées les premières années avec ce Dobson. Observation 10607 : NGC6891. La nébuleuse est évidente à 85x, assez brillante, verte et fortement rehaussée par le filtre Oxygène 3, et faiblement en HBêta. A 631x, avec une turbulence forte de 4 sur 5, son étoile centrale se détache difficilement de la première zone, par contre pas d'anneau vu cette fois-ci dans cette zone contrairement à l'ancienne observation. Observation 10608 : NGC6879. Encore une nébuleuse tête d'épingle! Considérablement faible, elle est ponctuelle à 85x, puis un peu floue et verdâtre à 201x. A 631x, malgré la turbulence très forte, elle me semble plus floue que les étoiles alentours, y compris de même brillance. Elle m'est confirmée par sa réponse très forte au filtre Oxygène 3 et très faible au HBêta. La turbulence est décidément trop forte pour de bons résultats sur ces petits objets. Je fais une pause sur la bâche à 1h35, l'heure habituelle de mon coup de barre pendant ces vacances. Bien pratique et moelleuse cette bâche! Je pars à la chasse de galaxies Shakbhazian de Pégase et des Poissons. Elles ne sont pas indiquées sous ce nom de catalogue dans Sky Safari Pro, mais je les ai retrouvées dans ce logiciel avec leurs coordonnées précédemment en journée, et marque donc sur leurs fiches papier (des pdf de Rainer Vogel) le PGC équivalent. Du coup, la recherche est rapide dans le logiciel. Observation 10609 : Shakhbazian 361. Il n'y a rien à voir à 85x, poussons à 201x. Ah, je détache 3 galaxies du fond du ciel, et à 276x le compteur monte à 5. J'ai donc recensé PGC3090431 et PGC98459 vues VI2, PGC1538596 VI1 à 2, PGC1539366 VI4 vue qu'à 276x, et PGC1540666 très faible d'abord vue à 276x puis à 201x. Observation 10610 : Shakhbazian 4. Une des galaxies du groupe est vue à 85x, sinon tout le reste à 276x. Le groupe est difficile, seules 2 galaxies sont sûres, PGC1238686 VI4 et PGC1239527 VI3. Observation 10611 : Shakhbazian 40. Je repère à 85x plusieurs de ses membres. D'après les documents et Sky Safari Pro, c'est aussi Abell 193, dont au total je verrai 7 galaxies plus ou moins facilement à 276x : UGC967 VI3, PGC94306 très faible à VI1, IC1695 faible, PGC94352 et PGC94337 VI2, PGC94341 VI3 et PGC94311 très faible à VI1. Fatigué à 4h40, je dessine une galaxie des Poissons hors catalogues exotiques. Observation 10612 : NGC524. Condensée, bleutée, elle est assez faible à 85x, et très diffuse. Je note peu de traces de spirale à 201x. J'ai mal aux pieds avec les marches de l'escabeau. Je redéplace le télescope plus au nord pour enfin voir la comète P1 Nishimura dans les Gémeaux. Observation 10613 : comète C/2023 P1 Nishimura. Elle pête celle-là, découverte très récemment comme indiqué par Nicolas Biver le spécialiste des comètes. Dommage qu'elle plonge vers le Soleil! Elle est assez brillante à considérablement brillante et bleue à 85x, sur fond de ciel bleu aussi. A 201x, elle est diffuse, tout comme son noyau. Je remballe à l'aube à 5h30.
  3. Bonne année pour commencer! Dobson Factory Mirrosphère 508/1920 Dans le virage Est des Rencontres Astrociel, à la station de ski de Valdrôme (26) 11 dessins : 10592 à 10602 Si besoin, échelle de visibilité des objets : http://xcamer2.free.fr/astrodessins/Echelle_Ciel_Extreme.html Je me suis installé à 21h50, le début de nuit nautique est tout juste passé, il va falloir attendre un peu pour que le ciel s'assombrisse bien. Mon premier sujet est un nuage obscur du Sagittaire déjà observé avec moins de diamètre. Je dessinerai d'abord le champ d'étoiles autour le temps qu'il se détache avec la nuit astronomique. Observation 10592 : Barnard 90. Le nuage obscur est sombre et aux limites floues à 85x. Je suis en tee-shirt au début. Pierre anime pour une visiteuse. Je dessine une nébuleuse planétaire du Sagittaire. Observation 10593 : NGC6565. Elle est visible à 85x, et répond très bien au filtre Oxygène 3, ce qui aide à la repérer. De plus elle a un diamètre apparent à ce grossissement. Elle est assez faible à considérablement faible à 201x. Il y a trop de turbulence pour grossir plus (turbulence forte de 5 sur 5). Pierre anime maintenant pour un groupe de public. Je regarde un amas globulaire du Sagittaire. Observation 10594 : NGC6553. Bleuté et assez brillant à 85x, il commence à se résoudre à 201x, toutefois limité par la turbulence de laquelle je me suis déjà plaint. Je connais un coup de barre à 23h30, me repose un peu puis passe à une galaxie du Serpent. Observation 10595 : NGC5936. La galaxie est vue facilement à 85x, considérablement faible. A 201x et 276x, une barre se distingue avec des nodosités. Je rends visite à quelques galaxies d'Hercule. Observation 10596 : NGC6555. Assez faible et diffuse à 85x, elle dévoile à 201x et 276x un centre discret et des nodosités dures. Observation 10597 : NGC6610. A 85x, elle est facile et assez brillante, bleutée ciel. A 201x, elle reste facile et condensée. Fatigué, je dors sur la bâche à 1h50, puis me relève à 2h25. J'avais bien besoin d'énergie pour dessiner des amas ouverts du Petit Renard! Observation 10598 : NGC6830. Tache floue faible au chercheur 9x50, l'amas ouvert est bien détaché à 85x, assez fourni à 201x. Observation 10599 : NGC6882. L'amas est pauvre mais rehaussé de trois étoiles brillantes colorées dont la jaune 19 Vul. Pierre anime encore pour une dame à 3h, quel charmeur! D'ailleurs des visiteurs jusqu'à cette heure, c'est rare. Je croque une galaxie de Pégase. Observation 10600 : NGC7217. Bleutée ciel et assez faible à 85x, elle affiche son centre bien plus brillant à 201x, mais je ne note pas de détails dans le diffus halo faible à VI1. Je pointe une galaxie d'Andromède. Observation 10601 : NGC214. La galaxie est assez faible à 85x, tandis qu'à 201x je soupçonne un bras VI5. Je termine par un groupe de galaxies Hickson de la Baleine. Observation 10602 : Hickson 13. Il n'est pas trop difficile pour un groupe Hickson. 2 galaxies sont suspectées à 85x et une troisième est vue à 201x. PGC5732 est très faible, PGC5735 est VI1 et diffuse, et PGC5736 est VI2. J'ai mal aux pieds à 5h, à force d'être debout sur l'escabeau. L'aube est là, ainsi que la fatigue. Je regarde Jupiter et l'ombre de Io vers la Grande Tache Rouge, malgré la turbulence importante. Je remballe mes petites affaires à 5h06 et rebâche le télescope.
  4. JOYEUX NOËL !

    Joyeuses fêtes! Et sympa l'hommage à Hubert Reeves, notre Père Noël des Etoiles. Ses conférences et livres sont des cadeaux.
  5. Un arbuste, il fait à peine 2m de haut, imagine si j'avais pris un f/D de 4.5! C'est bien pratique pour monter la cage secondaire en gardant les pieds au sol (j'ai mangé beaucoup de soupe étant petit)!
  6. Dobson Factory Mirrosphère 508/1920 Dans le virage Est des Rencontres Astrociel, à la station de ski de Valdrôme (26) 11 dessins : 10581 à 10591 Si besoin, échelle de visibilité des objets : http://xcamer2.free.fr/astrodessins/Echelle_Ciel_Extreme.html Comme hier, je n'arrive qu'après 2 heures de sommeil et suis installé à 23h37. C'est que ça devient dur d'enchaîner tant de nuits dégagées successives mais on ne va pas non plus s'en plaindre! Pierre est en cours d'observation à côté, il engrange de la matière pour ses CROAs hallucinés où je me cache derrière les arbres ;-)! Je démarre les observations avec un amas globulaire du Sagittaire. Je m'assois sur le tabouret vu comme c'est bas. Au Strock 254, je serais à genoux! Observation 10581 : NGC6638. Je le devine déjà au chercheur 9x50. Il est logiquement évident à 85x, petit, assez brillant. A 201x, il est bleuâtre. La turbulence immonde brouille l'image, beurk! J'isole néanmoins une barre d'étoiles mal résolues à 276x. Je dessine ensuite une nébuleuse planétaire de la même constellation. Observation 10582 : NGC6644. Je la vois à 85x, un poil verdâtre. Elle répond très bien au filtre Oxygène 3, l'effet blinking est fort. Considérablement faible à 631x, elle est trop altérée à ce grossissement du fait de la forte turbulence. Je redescends à 201x, où elle semble plus floue que les étoiles alentours, et toujours vert pomme. Elle réagit faiblement au filtre HBêta. La cible suivante est un nuage obscur de l'Aigle. Observation 10583 : B139. Bien visible à 85x, Barnard 139 tranche avec son environnement, bien sombre et à limites floues, et en forme de haricot. Je fais une petite pause à 1h puis reprends avec une nébuleuse planétaire de l'Aigle, avec toujours la forte turbulence bien que je vise plus haut. Observation 10584 : NGC6778. Je la distingue un peu floue à 85x, et répondant fortement au filtre Oxygène 3. Je vois sa forme bilobée à 631x malgré la forte turbulence qui brouille l'image, alors qu'elle m'avait échappé au Strock 254. Elle est considérablement faible et m'évoque un noeud papillon, même sans filtre. Son étoile centrale est visible VI3. La nébuleuse offre peu de réponse au filtre HBêta. La comète 237P LINEAR dans l'Aigle est la suivante sur la liste d'observation. Observation 10585 : comète 237/P LINEAR. Je la soupçonne à 85x, puis la confirme à 201x, très faible et diffuse, la discrète voyageuse. Quittons la Voie lactée en direction des galaxies du Dauphin. Observation 10586 : NGC6944. La galaxie est vue minuscule à 85x, puis condensée et considérablement faible à 201x. Observation 10587 : NGC6944A. Elle se montre très diffuse et vue VI1 à 201x. Il fait bon à 3 heures, j'ai ouvert le manteau pour ne pas avoir trop chaud. Observation 10588 : NGC6969. La galaxie est petite et facile à 85x. Elle est bien effilée à 201x, et son centre est ponctuel. Je tente un groupe de galaxies Shakhbazian dans les Poissons. Observation 10589 : Shakhbazian 84. Bien que ce catalogue de groupes de galaxies soit absent de Sky Safari Pro, j'ai pu en journée trouver l'équivalent PGC en m'aidant des coordonnées sur les fiches pdf Shakhbazian de Rainer Vogel. Je ne vois rien à 85x, ce qui est une entame habituelle avec ce catalogue au grossissement de recherche. 201x m'en montre une, puis 276x trois de ses membres. Ce groupe est dur, avec des galaxies VI3 à 5, et au final je n'ai identifié de façon certaine que PGC1336278 et PGC1336363. Direction ensuite deux autres galaxies de cette constellation zodiacale. Observation 10590 : NGC520. Cette galaxie bien atypique est assez faible et allongée à 85x, bleuâtre. Je note des nodosités et sa forme évasée à 201x. A 276x, je vois sa forme spéciale avec le retour de spires, et la retrouve ensuite à 201x avec les nodosités. Observation 10591 : NGC488. Je la vois comme une très faible tache floue au chercheur 9x50. Du coup, à 85x, elle est assez faible et bleutée. A 201x, je devine une difficile structure spirale VI3 à 5, pas mieux vue à 276x. J'avais une impression d'enroulement dès 85x. L'aube arrive, j'arrête à 5h20, il reste d'autres observateurs au sud-ouest dont Nicolas Biver.
  7. Plus maintenant, depuis 2 ans que je vis dans les Deux-Sèvres j'observe depuis mon jardin. Plus rarement avec les gens du club dans notre site à 8kms, ou lors des rassemblements astro comme Valdrôme ou les NAT. Ah la vieillesse, hier j'ai observé pour la première fois avec le Dobson 508 dans le jardin de ma maison, de 19h à 23h, et le gros coup de barre alors est arrivé. La buée aussi sur les miroirs, du coup j'ai remballé au retour à minuit, j'avais pourtant le sèche-cheveux adéquat mais plus l'énergie. Bon après, c'est assez dense au niveau boulot en ce moment, heureusement les vacances de Noël arrivent pour recharger les batteries.
  8. Ca compte, les mirages gravitationnels? Ah zut, déjà fait la Croix d'Einstein, le quasar double et le parachute d'Andromède!
  9. Bonjour Tu voulais dire "bulle" au lieu de "ville", je suppose. Vu les conditions, je n'en ai pas vu plus, je regrette presque d'avoir entamé le dessin car j'avais mieux vu la bulle au 508. Je la retenterai si la météo me laisse un créneau cet automne, pas évident en ce moment. Voici ce que ça avait donné avec le même télescope en 2017 en Haute-Provence, il y avait de la structure dans la Bulle et une grande nébulosité la prolongeait vers le Nord. Observation 7973 : NGC7635 la Nébuleuse de la Bulle. 85x, 138x, 201x, 276x, 402x. Très répondante en OIII et faiblement en HBêta, elle est évidente à 85x sans filtre. Le vent brouille l'image (seeing de 4 à 5 /5) ce qui rend délicat la lecture des détails. Mieux vue sans filtre, elle est faible à très faible pour la partie la plus brillante. Une extension VI1 à 2 au nord-est déborde du dessin.
  10. Dobson Factory Mirrosphère 508/1920 Dans le virage Est des Rencontres Astrociel, à la station de ski de Valdrôme (26) 9 dessins : 10572 à 10580 Si besoin, échelle de visibilité des objets : http://xcamer2.free.fr/astrodessins/Echelle_Ciel_Extreme.html Je commence les observations à 23h50 après 2 heures de sommeil, afin de laisser aux voiles de début de nuit le temps de se résorber, ce qui est quasiment fait. Le ciel est maintenant bien transparent. Je regarde des galaxies du Dragon dont des Arp. Observation 10572 : NGC6503. Je la soupçonne au chercheur 9x50 et la vois sans soucis à 85x, brillante et même teintée en bleu ciel. A 276x, plein de nodosités difficiles à placer se dévoilent, ainsi que des bords déchiquetés. Les nodosités étaient déjà soupçonnées à 201x. Son centre est discret. Observation 10573 : NGC6365. La galaxie est vue très faible à 85x. A 201x, fidèle à son appartenance au catalogue Arp sous le numéro 30, elle affiche des nodosités VI2 inégales. UGC10832 VI2 et UGC10833 VI4 l'accompagnent. A 276x, je sépare un peu mieux tout ce monde, mais ça reste dur. Des voiles dégradent la vision du dernier groupe à 1h20, ils descendent du nord et pourrissent cette zone, sauf l'Est. Observation 10574 : NGC6285/6. Les 2 galaxies sont vues à 85x et 201x. NGC6285 ou Arp 293 est très faible, à centre discret. NGC6286 est faible, pleine de nodosités en enfilade, donc plus riche de détails que la Arp. UGC10641 vient en bonus, vue VI4, mais elle disparaît dans les cirrus. Ce groupe est intéressant. Du coup je dévie vers Cassiopée pour tenter une célèbre nébuleuse diffuse. Un voile perturbe cette observation finalement. Observation 10575 : NGC7635. La nébuleuse de la Bulle se montre à 85x. Elle répond bien au filtre Oxygène 3 et assez bien au HBêta. Je la dessine à 201x et 276x, mais un voile perturbe l'observation. Elle est faible sans filtre à 138x. Elle me semble plus petite que dans mes souvenirs. Je la dessine avec et sans filtre, mais il ne faut pas se leurrer, je l'ai déjà vue mieux, dégradée ce soir par les voiles. je passe aux toilettes sèches vers 2h20, bien pratiques pour ne pas devoir descendre aux sanitaires de la station à 5 minutes de marche par les chemins sûrs. Je dessine ensuite un amas ouvert de Cassiopée. Observation 10576 : NGC7790. L'amas ouvert est vu à 85x avec NGC7788. Il est assez fourni à 201x. A partir de 3h20, pour la fin de nuit, je picore des galaxies dans le groupe de NGC90 d'Andromède. Observation 10577 : NGC90/3. NGC90, aussi Arp 65, est faible et très diffuse à 201x et domine le groupe de galaxies que je commence à explorer. NGC93 est considérablement faible. PGC1669768 est vue VI3. Observation 10578 : NGC80/3. NGC80 est assez faible et NGC83 est considérablement faible à 201x dans le groupe de NGC90. PGC1352 est vue VI1, vive Sky Safari Pro pour identifier ces galaxies impromptues! Observation 10579 : NGC86. Toujours dans le groupe de NGC90, la considérablement faible NGC86 est escortée à 201x de 4 galaxies PGC : PGC1384 VI1 allongée, PGC1671888 VI3, PGC1375 faible et PGC1382 très faible et allongée en vision décalée. J'ai mal aux pieds à 4h40. Observation 10580 : NGC79. Je termine ma balade dans le groupe de NGC90 avec NGC79 qui est faible, IC1542 très faible et diffuse, et encore une PGC qui traîne dans le coin, PGC1672513 vue VI2 à 201x. Fatigué, alors que l'aube arrive, je remballe à 5h.
  11. Dobson Factory Mirrosphère 508/1920 Dans le virage Est des Rencontres Astrociel, à la station de ski de Valdrôme (26) 11 dessins : 10561 à 10571 Si besoin, échelle de visibilité des objets : http://xcamer2.free.fr/astrodessins/Echelle_Ciel_Extreme.html Suite à une grosse randonnée, car j'avais sauté sur l'occasion suite à la nuit précédente couverte, je dors un cycle de sommeil en début de nuit. Les observations commencent en conséquence tardivement à 23h30. Je rends une ultime visite à la supernova de M101, montrée à Pierre/Vesper. Observation 10561 : M101 et sa supernova 2023ixf. La galaxie est faible à très faible. La supernova a faibli, elle se voit à 85X et 201x, faible. Je sens quelques courbatures suite à la randonnée, notamment quand je monte à l'escabeau. Je pointe une galaxie du Serpent. Observation 10562 : NGC5962. Je vois facilement cette galaxie à 85x. Elle est assez faible, diffuse, dure à détailler à 201X et 276x. Direction ensuite un amas globulaire de l'Ecu de Sobieski. Observation 10563 : NGC6712. Je le détecte déjà au chercheur 9x50 comme une faible étoile floue. A 201x il est bleuâtre. Puis une nébuleuse planétaire du Sagittaire, montrée à Serge Vieillard. Observation 10564 : NGC6818. La nébuleuse planétaire me saute à la figure à 85x, brillante, petite, vert pomme. Je la grossis à 631x, la turbulence est moyenne, ce qui est bien quand on pointe dans le Sagittaire. Je note qu'elle semble un peu ovale, et annulaire. Je n'ai pas vu d'étoile centrale, je ne sais plus si elle est accessible à ce diamètre. Le filtre Oxygène 3 la réhausse bien mais sans plus de détails. Elle se détecte à peine à travers le filtre HBêta. Je plonge dans le ciel d'automne avec les galaxies du Verseau. Observation 10565 : NGC7218. Considérablement faible, elle est allongée à 85x, avec un centre assez discret. Son éclat est hétérogène dans la zonne centrale à 201x et 276x. Pierre est parti dormir à 2h30. Observation 10566 : NGC7184. Elle est bleuâtre à 85x, allongée et assez faible. Je la trouve diffuse avec ses bords assez flous. Le Dobson 508 va fureter parmi les galaxies des Poissons dont des Arp. Observation 10567 : NGC7554/6. NGC7556 est considérablement faible à 85x. Je détecte vite d'autres galaxies dans le champ à 201x et 276x. Ce groupe est intéressant avec en plus NGC7554 très faible, les galaxies PGC195267 très faible et PGC195265 vue VI2. Observation 10568 : NGC7682 et ses copines. Pointée pour sa qualité de galaxie Arp (numéro 216), NGC7682 est vue à 85x avec les autres galaxies du dessin. A 201x, elle est faible, diffuse, et à 402x je décèle des nodosités incertaines vues VI5. NGC7679 est assez brillante, elle ressemble à une étoile floue, et domine le groupe de son éclat à défaut de sa taille. UGC12628, diffuse et vue VI2, complète le trio. Je cherche et trouve une galaxie du Verseau. Observation 10569 : NGC7692. Je la vois faible à 85x. A 201x, rien de nouveau, par contre à 402x sa forme est résolue, notamment une barre avec des nodosités. Dans le même registre, je dessine un groupe de galaxies Hickson dans la Baleine. Observation 10570 : Hickson 15. Composé exclusivement de galaxies du catalogue PGC, ce groupe est bien fourni, pas moins de 6 membres! 4 galaxies sont vues à 85x et 201x. J'estime que le groupe est facile hormis son membre le plus faible que je repère à 276x. PGC8096 est très faible à VI1, PGC8110 faible à très faible, PGC8117 considérablement faible à faible, PGC8114 très faible, PGC8116 VI3 et PGC8128 considérablement faible. Neptune et Triton dans les Poissons sont mes dernières cibles de la nuit. Observation 10571 : Neptune et Triton. Pour finir la nuit, je reviens dans le système solaire, mais dans ses lointaines contrées. La géante bleue passe pas trop mal à 631x malgré la turbulence forte de 4 sur 5. Elle est bleu ciel pâle et brillante. Triton l'accompagne de son éclat faible, mais facile. L'aube arrive à 5h15.
  12. Dobson Factory Mirrosphère 508/1920 Dans le virage Est des Rencontres Astrociel, à la station de ski de Valdrôme (26) 10 dessins : 10550 à 10559 Si besoin, échelle de visibilité des objets : http://xcamer2.free.fr/astrodessins/Echelle_Ciel_Extreme.html Installé à 22h30, j'ai chaud avec le manteau. Je regarde en préambule la comète ATLAS E1 dans le Cygne Observation 10550 : comète ATLAS C/2023 E1. Elle se montre au chercheur 9x50 comme une tache floue très faible. Son déplacement est sensible pendant le dessin, je l'ai positionnée à 22h49. Elle est considérablement faible à 85x, très diffuse à 138x et plus étendue au grossissement précédent. Pas très loin, je dessine une nébuleuse planétaire dans le Cygne. Observation 10551 : NGC7048. La nébuleuse se laisse facilement voir à 85x comme une boule bien ronde. Ell est considérablement faible à 201x et verdâtre clair. Je soupçonne son annularité sans filtre, et elle me saute à la figure avec le filtre Oxygène 3, en vision indirecte tout de même. Je note aussi qu'elle est moins nette côté Nord-Est. La turbulence est immonde à 402x. La nébuleuse est invisible avec le filtre HBêta et répond bien au filtre Oxygène 3. Le Cygne est ensuite trop haut, je me rabats plus bas sur les galaxies d'Hercule. Observation 10552 : NGC6632. Je la vois immédiatement à 85x. Ell est considérablement faible, à centre ponctuel à 201x et 276x. Observation 10553 : NGC6599. Elle est petite à 85x, puis condensée et considérablement faible à 201x, et là encore le coeur est "stellaire" au télescope. Observation 10554 : NGC6548/9. Ces galaxies m'apparaîssent à 85x. NGC6548 est la plus intéressante, son centre assez faible est le départ d'une barre considérablement faible, elle-même point d'accroche d'une structure spirale VI3 à 4 sur un halo très faible à 201x. NGC6549 est faible à très faible. Ajoutons au tableau de chasse un amas globulaire Palomar du Capricorne. Observation 10555 : Palomar 12. Revenons dans la banlieue de notre galaxie avec cet amas globulaire, vu à 85x très faible. Héhé, des étoiles semblent résolues en vision décalée VI4 à 201x, disposées tout en longueur! Suite à un coup de barre à 2h30, je dors sur la bâche une bonne demie-heure. Je pars ensuite sur des galaxies du Verseau. Observation 10556 : NGC7606. La galaxie, colorée de bleu ciel à 85x, est assez faible et diffuse. A 201x et 276x, j'attrape sa délicate structure spirale, bras respectivement VI3 et VI5. Mais elle n'aime pas "grossir", étant déjà trop sombre à 276x. Observation 10557 : NGC7600. Elle est assez brillante et petite à 85x. A 201x, je note son centre marqué et son allongement important en vision décalée. J'observe aussi un groupe de galaxies Hickson de la Baleine Observation 10558 : Hickson 11. Une seule de ses galaxies se repère à 85x. Heureusement à 201x et malgré la forte turbulence, je vois au final 4 galaxies : PGC5362 très faible diffuse, PGC5357 VI3, PGC5381 VI4 et PGC5365 VI2. La turbulence reste encore forte à 5 sur 5, tandis que des éclairs d'orages lointains flashent par moments dans le ciel. Je termine la nuit avec la comète ZTF V2 dans l'Eridan. Observation 10559 : comète ZTF C/2020 V2. Je l'ai cherchée au chercheur 9x50 sans réussir à la détecter par ce moyen. Par contre, à l'oculaire du télescope à 85x, je la vois tout de suite, assez faible, bleutée, avec une queue. Même à 201x, elle ne semble pas bouger pendant le dessin. Je remballe à 5h12.
  13. Merci de vos réponses. Comme vous le voyez, j'ai commencé l'étape des réobservations avec ce télescope donc il n'y a pas que des tachouilles dans le lot, bien qu'en parallèle je continue d'explorer les catalogues Hickson, Arp et autres Shakhbazian. Pour M102, il me semblait que le rattachement au catalogue Messier était sujet à caution donc j'ai gardé l'appellation NGC. Yann, c'est quoi la chanson de Jean-Raphaël sur l'air de Harley Davidson? Bruno, j'avais déjà dessiné Mars sur fond noir, mais là pour Saturne avec son satellite et son anneau de crêpe j'ai eu la flemme, du coup j'ai directement scanné mon gabarit sur fond blanc. D'autant qu'avec une imprimante jet d'encre sur papier standard, un fond noir déteindrait avec l'humidité nocturne. Quant à la turbulence à Valdrôme, j'ai noté qu'elle était plus forte depuis quelques années. J'ai souvent mieux chez moi dans les Deux-Sèvres.
  14. Dobson Factory Mirrosphère 508/1920 Dans le virage Est des Rencontres Astrociel, à la station de ski de Valdrôme (26) 9 dessins : 10541 à 10549 Si besoin, échelle de visibilité des objets : http://xcamer2.free.fr/astrodessins/Echelle_Ciel_Extreme.html Après un cycle de sommeil, je commence les observations à 23h. Quelques nuages traînent dans le ciel mais ça se dégage, malgré le sud plus ennuagé. On entend le vent autour de la station. Je démarre la séance avec des galaxies d'Hercule. Observation 10541 : NGC6278. La galaxie a un centre ponctuel assez faible. Je la vois à 85x. Je soupçonne une structure à 201x, pousse un peu à 276x, je détecte alors des indices de spirale VI4 à 5. PGC59419 l'accompagne, vue à 201x, faible et facile. Observation 10542 : NGC6408. Elle est considérablement faible à 85x, diffuse à 201x, et je ne note à 276x que son centre discret sans voir plus de détails. Je pointe ensuite des galaxies du Dragon dont la star NGC5907, montrée à Pierre (dit aussi Vesper). Observation 10543 : NGC5907. Il y a du lourd, elle est déjà bleutée ciel à 85x. Assez faible à considérablement faible à 138x, elle montre des nodosités en collier de perles vers le centre en vision indirecte. La bande sombre n'est pas si évidente que ça, vue VI3 à 201x, grossissement qui la montre le mieux et optimise aussi la vue des nodosités. Observation 10544 : NGC5866. Je la trouve assez brillante et bleu ciel à 85x. Je grossis ensuite 201x, 276x et 402x. A ce dernier grossissement, une bande sombre subtile se devine VI4, je suis content de l'avoir vue alors que j'avais oublié son existence. Des voiles sont visibles loin au nord. Je change un peu des galaxies pour visionner un amas globulaire de l'Aigle, qui va dans un arbre à la fin. Observation 10545 : NGC6749. Bien que vu à 85x, il est très faible et diffus. Je ne le résous pas à 201x, ce qui n'est guère étonnant vue que le DeepSky Field Guide annonce à postériori la magnitude de sa branche horizontale vers 19! Devinez quoi, ma cible suivante est Saturne dans le Verseau! Observation 10546 : Saturne. Ce n'est pas souvent que je dessine les planètes maintenant! Là, je feinte avec l'oeil gauche pour préserver mon adaptation nocturne côté droit. A 631x, la résolution est limitée par la forte turbulence de 4 sur 5. Je place aussi son satellite Téthys qui rentre sur le dessin, faible. Je regarde Jupiter, avec encore l'oeil gauche, dans la lunette de 180 de Malik puis dans mon télescope, mais sans dessin car l'atmosphère turbule trop, dans les 2 instruments d'ailleurs. Je me goinfre successivement de 3 groupes de galaxies Hickson dans la Baleine. Observation 10547 : Hickson 3. Aucun de ses membres n'est décelé à 85x. Il en va autrement à 201x : PGC2043 est faible et condensée, PGC2059 VI3, PGC2064 très faible et PGC2045 très faible à VI1. J'aperçois des nuages sur les horizons sud à nord ouest, et des orages à l'ouest à 4h20. Qu'ils y restent! Observation 10548 : Hickson 6. Ce groupe est serré et faible, donc ses galaxies sont difficiles. PGC2353 est très faible, PGC2351 et PGC2350 sont vues VI1 à 201x et 276x. Un nuage gêne bien lors de l'observation du dernier groupe Hickson, sans parler de la collision d'un voisin avec mon pare-lumière. Observation 10549 : Hickson 9. Je ne vois qu'un seul de ses membres à 85x. Ce groupe n'est pas si simple même à 201x et 276x, ses deux galaxies les plus extrêmes restent dures à voir. J'ai vu PGC3196 très faible, PGC3201 VI1 à 2, PGC3198 VI4, et PGC3200 VI4 à 5. Je remballe dans l'aube à 5h10.
  15. Merci Mérope, je l'aime bien cette nébuleuse qui me fait penser à Dumbell vu dans un petit diamètre. Héhé, Serge, j'ai commencé des réobservations de cibles brillantes donc il y aura d'autres objets connus dans ces CROAs de l'été 2023. Mais pas les plus gros mastodontes demandant des heures de dessins, j'ai eu la flemme.