xavierc

Member
  • Content count

    1508
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

381 Excellent

1 Follower

About xavierc

  • Rank
    Very active member
  1. Estivales de Webastro 2019 Nuit 1

    Salut JP Je suis aussi embêté que tu n'aies pas pu venir m'embêter aux Estivales, mais soulagé de te lire maintenant. Mes notes t'ont effectivement marqué à vie, je devrais les scanner, imprimer, et te les offrir avec une dédicace. Concernant les dessins qui seraient surtout des tachouilles, je m'inscris en faux et te propose de découvrir sur mon site tous les CROAs que tu as loupés : http://xcamer2.free.fr/astrodessins/CROA/listecompleteobjets_page1.html Et pour les dentelles du Cygne : + un dessin du Triangle de Pickering fait ces derniers temps au 254 mais pas encore mis au propre. Et pour la route, NGC7009 au 508!
  2. Estivales de Webastro à Aillon le Jeune (73), au sud-est du parking. 45°38'33,78"N et 6°3'44,27"E Matin du 25 juillet 2019 Dobson 508/1920 6 dessins : 8840 à 8845 J'ai installé le télescope après avoir dormi 2 heures, la route ayant été longue depuis Paris. Du coup je suis opérationnel à 1h30 mais le ciel s'est dégagé tard. La Lune en dernier quartier étant levée, j'observe à l'opposé. Je vais faire simple pour la première nuit, des galaxies de la Lyre, donc une toute petite zone du ciel. Observation 8840 : NGC6675. Vue dès 85x, elle est faible et très diffuse à 201x. Observation 8841 : NGC6663. Cette galaxie très faible et diffuse montre son centre un peu plus brillant à 201x. Issam dit Kiwi74 est passé me souhaiter une bonne nuit. On dirait que je suis le seul qui observe encore à 2h30. Observation 8842 : NGC6646. Vue tout de suite à 85x, elle est condensée et considérablement faible, observée avec un seeing moyen à 201x (3 sur 5). Un petit vent d'ouest se fait sentir. Je me repose un peu dans l'auto garée pas loin. J'entends pour la première fois les aboiements plaintifs des chiens de traîneaux de l'élevage en contrebas au Sud-Est, qui hurlent à la bouffe. On se croirait avec des loups dans Croc-Blanc. On accède par une petite route au virage en dessous à cet élevage. Observation 8843 : NGC6685. Elle reste petite à 201x, évoquant une faible étoile très floue. Observation 8844 : NGC6686. Je la trouve pas loin de la précédente et plus facile. A 201x, elle semble considérablement faible. J'ai commencé la nuit en pull, mais là à presque 4 heures du matin, il est temps de rajouter le gros manteau d'hiver par-dessus. J'observe une dernière galaxie de la Lyre avant que la fatigue me rattrape. Observation 8845 : NGC6702. Je la repère à 85x avec NGC6703 dans le même champ. A 201x elle se retrouve seule, considérablement faible. Habituellement, j'embraye sur la seconde pour un autre dessin, mais là à 4h10, je sens la main ferme de l'inéluctable sommeil se poser sur mon épaule, et je pars dormir une demi-heure dans la voiture. A mon réveil, c'est l'aube, je remballe les petites affaires et bâche le télescope.
  3. Dobson Strock 254/1200 Seine et Marne site des ballots de foin. 4 dessins : 8825 à 8828. Je suis arrivé à minuit et demi, la nuit commence à être assez sombre. J'ai dû piler pour ne pas écraser un lapin suicidaire en empruntant la dernière route d'accès. Je commence par des galaxies du Bouvier. Observation 8825 : NGC5633. 109x. Elle n'est pas évidente à repérer, diffuse. Son centre est faible à très faible. Des nuages du sud débordent un peu vers l'horizon ouest mais ne menacent pas mon ciel pour le moment. Observation 8826 : NGC5689. 75x, 109x. Je la repère à 75x. Son centre ponctuel facile est un bon repère. Elle est petite, condensée et allongée. J'ai oublié de noter son éclat mais elle était aisée à voir. Je sens une forte odeur de bétail. Je suis un peu fatigué à 1h30. Observation 8827 : NGC5784. 109x. Cette petite galaxie condensée est faible à très faible. Comme la précédente, elle est facile, mais à la différence que c'est qu'une fois repérée. Les nuages se sont éloignés vers le sud-ouest à 2h. Observation 8828 : NGC5899. 109x. Celle-là, plus diffuse que les précédentes, est allongée en vision indirecte et s'avère faible à très faible. A 2h30, mes cibles sont trop descendues dans la pollution lumineuse de Paris. De plus, des nuages arrivent dessus. La moitié du ciel est couverte. C'est le signal d'une petite sieste dans l'auto. A 3h30, à l'aube, le ciel est plus dégagé, mais des perfides nuages stagnants se forment sur place, occultant le ciel d'été notamment. Au vu de ces conditions défavorables, du peu de nuit restant et de ma fatigue latente, je remballe et dors sur place jusqu'à 7h. Voyant le site de jour, j'immortalise avec le smartphone quelques vues des vaches avec le soleil encore bas :
  4. Frédo a de la concurence

    Echelle des couleurs à droite, menu "overlay legend"
  5. M45 est de retour

    C'est superbe! Comme toi j'avais fait un dessin en grand champ à la lunette avant de peaufiner au Strock 254, histoire de bien respecter les proportions.
  6. Bonjour Yves Non c'était avec sa moitié, le Strock 254.
  7. Dobson Strock 254/1200 Seine et Marne site des ballots de foin. 4 dessins : 8820 à 8823. J'ai réussi à dormir après le dîner, ce qui me permet de venir ce lundi soir, en semaine de travail donc. Je suis seul sur le site à minuit, alors que la nuit n'est pas au moins à son maximum à défaut d'être totale en cette période de solstice. J'entends des chèvres au nord, ça me change des habituelles vaches. Un petit vent souffle par moments, gênant. Il me restait un dernier Dolidze à pointer vers gamma du Cygne, voilà chose faite. Observation 8820 : Do36. 75x, 109x. Reconnu de suite, il est plutôt fourni. Je pointe un nuage obscur du Cygne, ça passe bien ce soir dans ce ciel avec la constellation ailée haute. Observation 8821 : B352. 75x. Barnard 352 jouxte le bord nord-ouest de la grande Nébuleuse America, NGC7000. Il est assez évident, sombre, avec le bord ouest + tranché avec un tapis d'étoiles faibles. Je dessine ensuite 2 galaxies du Dragon quasiment au zénith. Observation 8822 : NGC6757. 109x. Cette galaxie faible à très faible montre son profil allongé et diffus. Il fait frais à 2h, j'en ai même froid aux mains. Le vent du nord est revenu. Observation 8823 : NGC6691. 75x, 109x. Vue dès 75x, la galaxie diffuse est très faible. Je remarque son centre plus brillant flou. De la buée s'est déposée sur la voiture et un peu sur les oculaires. J'entends des grenouilles dans un probable étang au nord-ouest. A 2h20 je remballe et pars car demain je travaille.
  8. Une galaxie extraordinaire

    Ca va être un numéro collector, je n'ai pas encore eu le temps de le feuilleter!
  9. Dobson Strock 254/1200 Seine et Marne site des ballots de foin. 5 dessins : 8815 à 8819. Tout comme hier, j'arrive tardivement, la nuit commençant très tard à cette période à 49° de latitude nord. Je rejoins Jcb à 23h40. Comme hier, la pollution atmosphérique est sensible sur la qualité du ciel, mais ça s'améliore. La lampe de la planche à dessins me fait des soucis de contact, sa luminosité fluctue en plus, mais je sais qu'en vérité c'est le symptôme que les piles sont presque déchargées. J'utilise en secours par moments celle qui me permet de lire les cartes de mon atlas céleste, l'Uranométria. J'observe quelques amas ouverts du catalogue Dolidze, dans le Cygne, vers gamma. Jcb quant à lui pointe quelques nébuleuses planétaires dans l'Aigle dont je pourrai admirer certaines (NGC6781 miam). Observation 8815 : Do43. 75x. Dolidze 43 a une structure lâche et n'est pas très remarquable. Observation 8816 : Do10. 75x. Dolidze 10 contraste avec le précédent par sa richesse, il est détaillé et chouette. Observation 8817 : Do42. 109x. Un dernier Dolidze pour la route. Il n'est pas mal, assez fourni. Jcb va regarder la nébuleuse du Croissant, du coup je la dessine aussi dans mon tube, car à mon programme des objets n'ayant pas été vus depuis au moins 5 ans au Dobson 254mm. Observation 8818 : NGC6888. 75x. Ce croissant est déjà repéré sans filtre, très faible dans un champ riche. Il réagit très bien en filtration Oxygène 3 (O3) et un chouia en HBêta, faible à très faible, la portion alors vue est la plus brillante en O3. Le dessin est fait en filtration O3, plus de nébuleuses et moins d'étoiles de champ. La nébuleuse, selon ses morceaux, montre ses volutes faibles à VI4 en O3. Je trouve qu'elle ressort pas mal compte tenu du ciel. A 3h un coup de barre me freine un peu mais je résiste à l'appel du siège incliné de la voiture. Jcb est parti se balader sur la route d'accès déserte. Ma cible suivante est une nébuleuse planétaire du Cygne. Observation 8819 : NGC7026. 480x. Comme pour le Croissant, c'est aussi une réobservation de la nébuleuse planétaire du Cheeseburger. Quasiment effacée en HBêta, elle resplendit au filtre O3, assez brillante, clairement et facilement bilobée. Je vois des extensions latérales en vision indirecte sans filtre. Les vaches nous rendent visite, pour autant que la clôture de leur pré le leur permette. A 4h, Jcb le marcheur est parti dormir. Je plie dans l'aube, la Lune se lèvera avant mon départ, ce qui sera l'occasion de quelques photos souvenir au smartphone de Séléné en conjonction avec les vaches alignées devant moi. Je constate comme hier de l'humidité sur les affaires. Je pars vers 4h10 de Meuhmeuhland.
  10. Quelques objets difficiles

    Abell 2151 je l'avais aussi fait au moins partiellement au 254mm, mais je n'ai pas en tête les références de ses galaxies pour vérifier dans mes CROAs.
  11. NGC7009 au T610

    Ce dessin est fidèle à ce que j'ai pu y voir, l'objet du ciel le plus vert flashy que j'aie vu au 508. Sinon sacrés éclairages dans la vallée en bas, c'est Saint-Luc?
  12. Quelques objets difficiles

    En croisant avec mes notes d'observation, j'ai retrouvé ce qui suit - nébuleuse planétaire PK 10+18.2 (Minkowski 2-9) Valdrôme 2016 Dobson 508/1920 Observation 7448 : PK10+18.2. 201x et 276x. Elle répond bien en OIII. Très faible, allongée, diffuse, elle est néanmoins effacée par un passage nuageux avant que j'aie pu noter l'orientation et l'échelle. Saletés! - amas de galaxies Abell 2151 dans Hercule : Valdrôme 2016 : Nuit du vendredi 5 au samedi 6 août 2016 Dobson 508/1920 Observation 7472 : Abell 2151. 201x. Une dizaine de galaxies sont repérées. Je ne me suis pas attardé sur les non NGC à cause des nuages tournoyants qui rendent l'observation pénible. NGC6040 faible NGC6039 faible à très faible NGC6041 faible NGC6042 très faible NGC6043 très faible NGC6044 faible NGC6045 faible NGC6047 considérablement faible IC1179 + NGC6050 VI1-2 NGC6054 faible à très faible IC1182 faible IC1183 faible IC1185 considérablement faible NGC6057 faible NGC6055 assez faible PGC57092 VI1-2 NGC6053 très faible - NGC 6822 Galaxie de Barnard Restefond 2017 Dobson 508/1920 Observation 7883 : NGC6822. 138x, 85x. Elle est vue très faible dès 85x. 2 régions HII ressortent très bien en OIII à 138x, c'est amusant. Elles sont invisibles en HBêta. A 201x des régions HII supplémentaires et des condensations plus subtiles valident que cet objet est très intéressant. Pour comparaison, les 2 régions HII les plus brillantes ont aussi été vues au Strock 254 sous un très bon ciel. Valdrôme 2015. Strock 254/1200 observation 7122 : NGC6822 Galaxie Naine du Sagittaire. 75x, 109x. A 109x, quelques nodosités dedans. Galaxie très faible, très diffuse, fantômatique.
  13. Bien joué. Un été sans étoiles, c'est possible?
  14. Si tu as une voiture, pour fuir tous ces lampadaires et retenter M8 sous un ciel où tu vois la Voie Lactée, ça sera le meilleur filtre anti-pollution. Elle en sera transfigurée, et l'amas sera plus fourni, surtout si tu peux rester un peu de temps dessus sans obstacles à l'horizon abrégeant ton observation.
  15. Attention, pour un peu de confort lors d'une observation un peu poussée, c'est bien de pouvoir s'appuyer et si possible pas sur le télescope lui-même. Sur mon 508 à f/d 3.8, mon escabeau me sert même quand l'oculaire est accessible pieds au sol, pour être bien stable pour regarder dans l'oculaire. Car rester de longues minutes debout sans appui, je trouve ça vite fatiguant.