xavierc

Membre
  • Compteur de contenus

    1 340
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

153 Bonne réputation

1 abonné

À propos de xavierc

  • Rang
    Membre très actif
  1. 11 dessins : 8311 à 8321. Dobson 508/1920 Après avoir montré M4, je me cantonne à la même zone du ciel pour regarder quelques amas globulaires d'Ophiucus Le Serpentaire. La turbulence est défavorable pour ces objets bas, de 5 sur 5 en échelle de Danjon. Observation 8311 : NGC6325. 201x, 276x. Diffus et considérablement faible, il commence à être résolu en étoiles perceptibles. Observation 8312 : NGC6316. 276x. Assez faible, il révèle un début de résolution mais la turbulence pourrie limite le pouvoir séparateur. Je poursuis avec quelques nébuleuses diffuses du Sagittaire. Observation 8313 : NGC6589/90/95. 85x, 138x. NGC6589 et 90 sont considérablement faibles à faibles et NGC6595 assez faible. Ces nébuleuses sont faciles, verdâtres émeraude à 85x. Ces nébuleuses par réflexion réagissent très faiblement en OIII et pas du tout en HBêta. Observation 8314 : IC1283/84. 85x. Très faibles et très diffuses, ces nébuleuses n'apparaissent qu'en HBêta. Passons aux nébuleuses planétaires de l'Aigle, notamment la première que quelques dessins sur les forums m'avaient donné envie d'observer enfin au 508. Observation 8315 : NGC6804. 402x, 201x, 85x. Sans filtre, je la vois colorée verdâtre pomme à 85x. Assez faible, sa forme est complexe. Les extensions sont très faibles à VI1. En OIII la nébuleuse est plus arrondie. Elle réagit bien à ce filtre et très faiblement au filtre HBêta. Observation 8316 : NGC6803. 85x, 631x. Brillante, elle répond bien en OIII, elle aussi est vert pomme à 85x. Comme je fatigue à 2h30, place à une demi-heure de sieste dans l'auto. La suite concerne la comète 29P dans les Poissons. Observation 8317 :Comète Schwassmann Wachmann 29P. 85x, 201x. Elle est vue dès 85x assez facile, faible, très diffuse. Je pars sur 2 groupes de galaxies Hickson dans les Poissons d'après une idée d'observation de Michel Nicole. Observation 8318 : Hickson 97. 201x, 276x. IC5356 et IC5351 sont faibles, la seconde n'est pas facile à repérer collée à l'étoile, mieux détachée à 276x. IC5357 est considérablement faible à faible, IC5359 très faible et enfin PGC72405 est vue VI1. Observation 8319 : Hickson 98. 276x. NGC7783 faible est accompagnée de PGC72808 très faible à VI1, PGC72810 = NGC7783C vue VI2-3. C'est aussi Arp 323. A 4h quasi tous les autres sont partis dormir. Je termine par 2 autres galaxies des Poissons jusqu'à l'aube quasi nautique. Observation 8320 : NGC7787. 276x. Elle est très faible et très diffuse. L'aube arrive. Observation 8321 : NGC7750. 276x. Très faible et très diffuse comme la précédente, elle est allongée dans l'aube. A 5h20 on est encore quelques-uns levés. Cette nuit j'ai aussi montré M8, M11 notamment aux voisins Thomas, Georges et Aymeric.
  2. Valdrôme matin du 10 août 2018

    Merci Messieurs. C'est à partir de ce dessin que j'ai décidé d'explorer plus finement le catalogue Arp.
  3. 1 dessin : 8309. Dobson 508/1920 Le ciel ne s'est redégagé qu'à 1h. L'unique dessin sera une surprenante galaxie de la Petite Ourse. Observation 8309 : NGC6217. 85x, 201x, 276x. C'est aussi Arp185. Je la note considérablement faible, et sa structure spirale est suspectée dès 85x, confirmée à 201x. Le bras le plus brillant est évident en vision directe et s'étend sur un demi-tour en vision indirecte. L'autre est VI3. Je vois aussi des nodosités à 201x et 276x. Jean-Baptiste de mon club de Thorigny la voit aussi. Puis nous subissons des passages de nuages orographiques presque incessants. A 4h nous sommes carrément dans le brouillard, avec Nicolas et Jean-Charles encore levés. Le premier transforme pour l'occasion son télescope en projecteur de DCA en mettant une lampe blanche au foyer! Le faisceau traverse quelques dizaines de mètres de brouillard avant de s'estomper. Les affaires sont très humides depuis l'arrivée du brouillard. A 4h30 je capitule.
  4. Valdrôme nuit du 8 au 9 août 2018

    Comme quoi la nuit n'est pas si noire que ça! bzastro, le nombre d'observations de 4 chiffres s'approche de 5, mais ça fait 30 ans que j'observe. Merci aussi José, j'ai aussi bien aimé NGC6068 et sa surprise de spire.
  5. Nebulosa VdB98

    Bonjour Je ne l'ai pas encore dessinée non plus.
  6. 6 dessins : 8303 à 8308 Dobson 508/1920 Le début de nuit est clair, je rends visite à 2 objets exigeants sur les conditions, une nébuleuse diffuse et un nuage obscur dans le Sagittaire. Observation 8303 : NGC6559 et Barnard 303. 85x, 138x. Nous avons là une nébuleuse par réflexion et un nuage obscur dans le même degré de ciel. NGC6559 est très faible et diffuse, mieux vue à 138x et ne répond pas aux filtres interférentiels comme sa nature le laissait supposer. Le nuage sombre Barnard 303 est diffus, assez sombre, pas facile. Il y a beaucoup d'animation sur le parking au sud, des visiteurs notamment. Le public était présent quasi tous les soirs de cette semaine. Je pointe un amas ouvert du Sagittaire. Observation 8304 : NGC6583. 85x, 201x, 276x. Il est laiteux et partiellement résolu à 85x. Serré, il m'oblige à grossir fort pour y voir clair. La turbulence est forte dès 201x. Des nuages orographiques descendant de l'Aups au sud gênent de plus en plus. Je file à l'opposé dans le ciel pour admirer la belle 21ème comète périodique dans Cassiopée. Observation 8305 : Comète Giacobini Zinner 21P. 85x, 138x, 201x, 276x. Le noyau est positionné à 1h01. Elle m'apparaît au chercheur 9x50 faible et floue. Je la vois colorée bleu ciel à 85x, assez brillante à considérablement brillante. Les clameurs du parking diminuent. Les nuages orographiques bouchent le sud et le bas de l'est à 1h30. Ils viennent même jusqu'à la comète par instants pendant mon dessin. Le vent se renforce à l'ouest. Je jette mon dévolu sur quelques galaxies de la Petite Ourse, zone du ciel la plus éloignée des nuées. Les observations deviennent intermittentes selon les nuages. Je pars faire un tour sur le parking jusqu'à 2h10 à cause de passages forts de ces nuages. Observation 8306 : NGC6251/2. 201x. NGC6251 assez faible est accompagnée de NGC6252 faible. Observation 8307 : NGC6331. 201x. Je note la forme allongée, le centre VI2 et les nodosités limite VI5 de cette galaxie très faible. Observation 8308 : NGC6068/68A. 201x, 85x, 276x. Bonne pioche sur ce duo, NGC6068 assez faible semble spiralée et NGC6068A est facile très faible à VI1. La galaxie principale est vue à 85x. Par contre ça turbule fort à 201x avec ces nuages envahissants (S = 5 sur 5). A 4h10 survient la fin des observations, les nuages ont gagné, le ciel est bouché. Nicolas va se coucher. Le fort vent ne faiblit plus. Je somnole dans la voiture jusqu'à 5h puis range les accessoires et vais dormir.
  7. IC 4406 dans le Loup

    Bonjour J'ai retrouvé un dessin de cette sympathique nébuleuse planétaire qui semble orienté comme le tien, Mérope. Fait au Chili la nuit du 8 au 9 février 2011 avec un Dobson 254. Comme toi, pas d'étoile centrale vue mais objet vu coloré. Avec le commentaire de l'époque : "Je pars explorer le Loup, constellation coincée entre le Centaure, la Balance et le Scorpion. Une chouette nébuleuse planétaire m'y attend, IC4406 de magnitude 10.2 pour 28". Verte claire à 343x et 75x, elle pâlit un peu à 686x. Assez brillante et réagissant fortement au filtre OIII, elle montre une double enveloppe et un aspect en anneaux brisés à la NGC40. Je n'ai pas vu l'étoile centrale de magnitude 14.7, le fond devait être trop brillant."
  8. Valdrôme matin du 8 août 2018

    Mérope, le 508 sous bâche est laissé libre de tourner pour faire girouette afin de ne pas être renversé par des rafales. Mais une nuit où une alerte orage violent était levée, j'ai démonté la cage secondaire et les tubes serruriers pour diminuer la prise au vent. Le reste du télescope est alors un cube massif sous bâche. Il me faut 20 minutes pour remonter et rerégler cette partie donc le télescope redevient vite opérationnel. On y réfléchit à 2 fois avant de remballer totalement un gros télescope comme ça dans la voiture et il faut que les intempéries en laissent le temps. Ne pas lésiner sur l'épaisseur de la bâche! Le télescope est resté bien sec malgré des pluies torrentielles à condition que la bâche soit bien fixée. Nicolas, on a interchangé nos nuits orageuses, car la nuit de l'orage qui aurait dû être violent, tu as observé 2h avant son arrivée alors que j'avais démonté le haut du Dobson. Puis ça s'était bâché pour tous. J'avais fait du TDA à cette occasion.
  9. Valdrôme matin du 8 août 2018

    etoilesdesecrins, quand la turbulence le permet, les images dans le 500 sont plus piquées pour le même grossissement, oui, grâce à la qualité des miroirs. J'ai aussi constaté que ce télescope passait mieux quand les conditions sont turbulentes que le 250. Avec l'augmentation de diamètre, les amas ouverts vont être plus fournis mais aussi souvent plus colorés.
  10. NGC 6781, 18 années plus tard...

    Bonjour La comparaison est intéressante. Voici mon dessin avec un diamètre intermédiaire de 508, où l'anneau n'est pas autant fermé mais montre un aspect chevelu Site Bortle 4 de Seine et Marne Nuit du samedi 9 au dimanche 10 juillet 2016 Observation 7424 : nébuleuse planétaire NGC6781 Assez faible à 201x, bleuâtre, intérieur plus foncé à limites floues, bord sud plus net. Par rapport au Strock 254, la forme en "C" devient un "O". Elle répond très bien en OIII et pas en HBêta.
  11. Valdrôme matin du 8 août 2018

    Bonjour Alain, toute l'info est sur le papier, je n'ai pas une bonne mémoire, passé plusieurs objets tout se mélange dans ma tête! Fabrice, il y a en effet du détail supplémentaire à chercher sur IC1296 mais la course au diamètre doit bien s'arrêter un jour. Ou s'offrir un séjour à Stellarzac?
  12. Valdrôme matin du 8 août 2018 7 dessins : 8296 à 8302 Dobson 508/1920 Le début de nuit est agité : un orage au crépuscule nous a fait remballer à l'arrache vers 22h30, avec le ciel se voilant avant et des éclairs au sud-est. Je m'offre un somme dans l'auto pendant l'orage, ce qui a pour avantage de nettement moins l'entendre que sous la tente, laquelle est en plus sous les arbres, donc j'échappe aussi au risque d'être foudroyé! Le parking était rempli de télescopes avant cet orage, certains ont totalement remballé pour toute la nuit. J'ai juste bâché le Dobson, il sera vite ré-opérationnel. Le ciel se redégage à 1h45, partiellement encore voilé par endroits, mais bien exploitable. En avant pour une demi-nuit avec d'abord un amas ouvert connu du Cygne. Observation 8296 : M29. A 201x, il est fourni, brillant. Ses étoiles sont piquées, Haaaa ce 508 donne aussi envie de réobserver tous les amas ouverts vus avec plus petit, afin de les voir plus piqués, plus peuplés et souvent plus colorés! J'embraye sur la rouge et australe planète dans le Capricorne, proche de se coucher derrière la montagne de l'Aups au sud-ouest. Observation 8297 : Mars. Je ne la trouve pas assez rouge, je lui colle donc le filtre rouge 23A! Non en fait c'est comme déjà indiqué sur d'autres CROAs pour diminuer l'effet de la turbulence, supprimer le chromatisme atmosphérique et augmenter le contraste. 402x, 631x. Turbulence 4 à 5. Le filtre rouge sauve encore la mise. Je repère Hellas, Sinus Meridiani partiellement, Syrtis Major se couchant. La calotte polaire sud est plus claire. 631x passe mieux que la fois d'avant. Mars va se coucher bientôt derrière la montagne de l'Aups. J'ai grondé de loin une personne à la gênante lumière blanche qui m'éclairait en montant le talus vers sa tente. J'hériterai d'ailleurs du surnom d'"Astronome Garou" le lendemain, étant aimable le jour et hargneux la nuit. Le déclencheur n'est pas la lumière de la Pleine Lune mais des lampes frontales blanches. Graoooo!!! Je m'inspire du travail du québécois Michel Nicole pour les cibles suivantes qu'il observait avec un Dobson de 22 pouces. Observation 8298 : IC1296. C'est la petite galaxie à côté de M57. A 276x, elle est bien là, bien faible, avec son centre VI2, et le pourtour VI3 à 4. J'en profite pour regarder le bel anneau très structuré et déjà dessiné l'un des 2 derniers étés. Le vent bruyant s'entend à l'ouest, mais il a bien dégagé le ciel à 3h40. Des éclairs d'orages lointains illuminent l'ouest par intermittence. Le 508 va se repaître de galaxies de Pégase. Observation 8299 : le groupe de NGC7609. 276x, 402x. En compulsant les fiches de Michel Nicole, j'ai noté ce groupe qui n'est autre que Hickson 95. J'y vois 4 galaxies, la dominante NGC7609 faible à très faible, accompagnée de PGC71077 et PGC71080 toutes 2 VI2(vues 75% du temps en vision indirecte) et de PGC71074 la plus faible à magnitude visuelle 16.2 vue VI3-4. C'est un faible groupe, l'ensemble est mieux défini à 402x. Le croissant lunaire s'est levé, il est déjà 4h. Observation 8300 : le groupe de NGC7579 et NGC7584. 276x, 402x. Je m'attendais à voir 2 galaxies, finalement j'y vois double avec 2 PGC additionnelles! NGC7579 très faible ressemble à une étoile floue, NGC7584 est faible, PGC70978 est très faible à VI1, PGC70963 est limite VI4. Mine de rien ça arrive assez fréquemment avec ce diamètre! Pendant ce dessin, à 4h26 un bolide de magnitude -6 vert apparaît à droite de la tête du Dragon puis sa traînée orange ondulée verticale termine sa course vers 10° de hauteur au bout de 3 secondes. Observation 8301 : NGC7601. 276x. Très faible et très diffuse, elle s'efface dans l'aube à 5h. Je clôs les observations avec Uranus et 2 de ses satellites dans le Bélier. Observation 8302 : Uranus. 631x. La planète est brillante vert clair, par contre je crois que je m'y suis pris trop tard pour les satellites qui se noient déjà dans l'aube. Je détecte Obéron très faible et Titania faible dans un ciel turbulent (S=4 sur 5 sur l'échelle de Danjon / Ciel Extrême). J'ai fini à 5h20. Une dame dort dans l'auto juste au nord, emplacement pas le plus adapté quand un observateur avec son escabeau métallique grinçant est à 5 mètres. J'espère qu'elle n'a pas l'ouïe fine.
  13. Valdrôme nuit du 6 au 7 août 2018

    Merci à tous pour vos réponses! Je vois que ces objets secondaires suscitent malgré tout de l'intérêt. chevaliler, tu étais donc mon voisin au 600 dans le virage. Mon dessin de la comète 21P date de 6 jours avant le tien, je l'ai dessinée quelques jours après avec une queue bien plus allongée comme sur ton dessin. Concernant la différence de contraste entre 2 instruments de diamètre différent, il faut tenir compte de la diffusion générée par l'optique, due à la régularité de l'état de surface (on le mesure avec le rapport de Strehl ou le RMS). Yann, je n'ai pas encore puisé dans ta liste, car je parcours celle de Michel Nicole actuellement. Je note la correction de référence pour NGC 6975, tu es notre spécialiste catalogues!
  14. Valdrôme matin du 5 août 2018

    Salut Fred heureusement que sur Mars j'ai eu mieux dans la suite du séjour, parce que là je restais sur ma faim. La météo étant instable, je me contentais de ce que j'avais au niveau turbulence pour les petites PK notées quasi stellaires dans les catalogues, et je réservais aux nuits plus stables les objets ayant plus de détails à voir.
  15. 9 dessins : 8287 à 8295 Dobson 508/1920 Cette nuit survient après une nuit bouchée, et pourtant j'ai d'abord veillé, puis revérifié toutes les 2 heures entre 2 siestes pour ne pas rater une possible embellie. Ce soir on devait se prendre un orage par l'ouest mais finalement il nous évite et le ciel qui le remplace est dégagé, avec un reliquat voilé au sud-ouest, le haut des cumulus de cet orage. J'entame la nuit avec un amas globulaire d'Ophiucus. Observation 8287 : M107. 138x, 201x. Il est considérablement faible, avec des étoiles très faibles à perceptibles. Je m'attendais à plus de pétant, il semble atténué par les voiles. Je monte plus haut regarder des galaxies du Serpent. Observation 8288 : NGC5984. 85x, 201x. Elle est vue à 85x. A 201x elle se révèle allongée, facile, très faible, un peu diffuse. Des nodosités la parcourent en vision indirecte VI3 à 5. Observation 8289 : NGC5951. 201x. Elle m'apparaît très faible à VI1 (100% du temps en vision décalée), diffuse. La transparence diminue sur la fin du dessin. Francis Ogier le vice-président de la SAF et fidèle des Rencontres s'est installé à côté avec ses jumelles. Observation 8290 : NGC5953 et NGC5954. 201x, 276x. C'est Arp 91. La première est faible et la seconde est vue VI1. L'ensemble est difficile à analyser, mais je constaterai à postériori et avec satisfaction que mon dessin est fidèle aux photos. Je dois changer de coin de ciel car les voiles se sont installés un peu trop dans le Serpent maintenant (ou plutôt ce dernier a plongé vers eux). Observation 8291 : Comète Giacobini Zinner 21P dans Cassiopée. 201x, 85x, 402x. C'est la belle comète de cet été, vraiment sympa à voir. J'ai placé le noyau précisément à 0h52, car cette comète se déplace sensiblement pendant la demi-heure du dessin. Elle est déjà vue au chercheur 9x50 comme une étoile faible floue. Au Dobson 508, elle est d'un beau vert tirant sur le turquoise, assez brillante et facile. Je note à 201x et 402x des détails dont des jets. Des fragments précèdent le noyau à 402x, très intéressant! La queue est diffuse et bien déployée. Fatigué à 1h20, je fais une sieste dans l'auto, je ne suis décidément pas encore dans le rythme nocturne! Puis je pointe le Quintet de Stephan dans Pégase pour rassurer (ou pas) Jean-Bernard qui doute de la collimation de son Dobson Obsession 635, le plus gros diamètre du rassemblement. Je me mets à un grossissement proche du sien pour que la comparaison en pupille de sortie ait un sens. Il en ressort que ces galaxies sont aussi lumineuses dans les 2 tubes avec un meilleur contraste pour le mien. Observation 8292 : Comète P/Johnson 48P dans le Verseau. 85x, 276x. Je la vois dès 85x petite et diffuse, faible à très faible. Je remarque son centre ponctuel en vision indirecte. La Lune s'est levée, ce qui ne m'empêchera pas de visiter 2 groupes de galaxies dans le Verseau. Observation 8293 : Hickson 88. 276x. Ce groupe de galaxies est formé de NGC6975 (VI3, petite, fine), NGC6976 (floue et très faible), NGC6977 (faible) et NGC6978 (considérablement faible à faible). Un moustique m'embête brièvement, je m'en débarrasse en partant au pas de course! Observation 8294 : NGC6959 à 6967. 201x. Ce groupe de 6 galaxies a pour membres NGC6959 faible, allongée, montrant des nodosités, NGC6961, très faible à VI1, NGC6962 considérablement faible, NGC6963 très faible, NGC6964 faible et condensée, et NGC6967 faible et à centre ponctuel. L'aube arrive à 4h40. Je termine sur Uranus dans le Bélier avec 4 de ses satellites vus. Observation 8295 : Uranus. 631x. La lointaine planète est brillante verdâtre clair, et 4 de ses 5 principaux satellites sont visibles, seul Miranda manque à l'appel. Obéron et Titania sont faibles, Ariel très faible et Umbriel VI1. Nicolas est parti traquer quelque comète ailleurs sur le parking avec son télescope roulant. le photographe Marouane du club de Rouen range son matériel photo à la lumière du tiers de Lune qui gît sous Aldébaran et les Hyades.