Sign in to follow this  
N°6

Metal (sans hurlement)

Recommended Posts

Voilà le problème: Pour contribuer à résoudre la paradoxe de Fermi, j'avais envisagé que pour que la vie apparaisse dans un région de la galaxie, il fallait que cette dernière ait été suffisemment enrichie en éléments lourds (autres que H et He) par les supernovaes, donc que l'apparition de la vie éttait grosso modo synchronisée sur une large région de l'espace.
Alors je me suis mis à rechercher les taux d'éléments lourds dans les objets "vieux", qui devrient baisser avec leur âge.
Bernique ! Même dans les galaxies lointaines, vues jeunes, on trouve les mêmes éléments lourds...
Autant pour mon hypothèse (qui peut se révéler valable au niveau local, ce qui impose d'ailleur une certaine limite aux hypothétiques voyages interstellaires, mais passons).
Mais comme je suis curieux... Je continue en cherchant les résultats d'observations d'objets toujours plus jeunes... et je tombe sur des résultats du telescope Spitzer : des galaxies ayant un redshift si élevé qu'elles datent de 700 millions à 1 milliards d'années après le big bang contiennent déjà un grand nombre de vielles étoiles rouges... (emettant en IR), donc selon toutes probabilité déjà des éléments lourds...

D'ou ma question: comment des objets aussi jeunes ont ils pu déjà se retrouver peuplés de vielles étoiles ? Le rayonnement capté par Spitzer pourrait il provenir de jeunes étoiles bleues entourées d'amas de poussières réemettant dans l'IR ? Mais comment cette poussière a t'elle pu se former (il faut des éléments lours) en grande quantité si vite ? La nucléosynthèse est elle bien plus rapide et intense, à ces époques, que prévu ?
Ou alors faut il chercher ailleurs, dans la geometrie de l'espace-temps au voisinage du big bang?
Bref, que de points d'interrogations !

PS: pour Serge: je ne remet pas en cause le big bang! (bis)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Ce qui me derange dans le paradoxe de Fermi,c'est qu'il resonne comme un humain(normal c'en est un );et surtout qu'il pense qu'ET resonne comme un humain!

Mais sur quoi Mr Fermi se base t'il pour affirmer ça?Et pourquoi beaucoup de personnes pensent-elles qu'ET soit basé sur la même chimie que nous(le carbone)?Et purquoi ET aurait-il envie de venir voir des abrutis entrain de detruire leur belle planete à petit feu?

Et je ne peut m'empecher de finir sur cette plaisenterie: N°6 tu n'es pas un numero,tu es un homme libre

Share this post


Link to post
Share on other sites
<<La nucléosynthèse est elle bien plus rapide et intense, à ces époques, que prévu ? <<
Sans doute puisque la densité de gaz etait plus important dans un volume beaucoup plus réduit que maintenant et les éléments principaux des réactions H, He, D, présent. La gravitation a fait son travail meme si ce gaz ne pouvait êtres fixés sur des matériaux denses.C’est la quête des plus vielles étoiles dans les plus vielles galaxies.

<<des galaxies ayant un redshift si élevé qu'elles datent de 700 millions à 1 milliards d'années après le big bang contiennent déjà un grand nombre de vielles étoiles rouges... (émettant en IR)<<

1 sur 12 milliards cela me paraît raisonnable pour la première fournée stellaire.
Les vielles étoiles prouveraient que la nucléosynthèse c’est développée rapidement, mais de qu’elle type sont ces premières étoiles ?

Pour répondre à l’apparition de la vie dans l’univers il faudrait connaître les paramètres principaux sur la formation des planètes.
-quel taux minimum d’éléments lourds venus de l’extérieur faut il pour démarrer un processus planétaire autour d’une étoile ?
-ceux présent dans le nuage d’hydrogène responsable est t il suffisant ?
-connaître le nombre de générations d’étoiles nécessaire pour avoir une quantité suffisante d’élément lourd ?
-a quelle époque a commencé le processus stellaire et a t il commence dans les galaxies ?
-combien faut t il de supernovae et novæ pour produire suffisamment de matière et sur quelle période ?
-des étoiles supergeantes ont elle produit des matériaux plus légers mais plus abondant que de petites étoiles
plus rare mais plus productif en éléments lourds
-la chimie organique c’est t elle développé rapidement ou fait partis d’un processus plus long
etc.……
L’origine del’apparition de la vie est une question a questions plus qu’a réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
MOI, j'aurais envie de répondre à M.Fermi:
-soit on est les premiers à peupler l'Univers.
-soit on est les derniers, pas de bol !
-soit y en a partout mais chacun reste dans son coin !
-soit y a personne et là c'est la grande déprime !
Pour esquisser une ébauche de début de réponse à N°6 (de Chanel ?), je pense que dans les grandes étapes de la croissance de la complexité, il se peut que la formation d'éléments lourds se fasse assez rapidement.
Comme les étoiles de type 1 ont du être énormes, à la limite de l'incroyable, elles ont rapidement explosé et ensemencer l'environement proche de métaux.
Ensuite, il a sûrement fallu beaucoup plus de temps pour que de ces éléments lourds, on en fasse des planètes et encore plus pour que les ébauches de la matière semi-organique apparaisse.
Tout ça prend du temps.
Et une excellente échelle étalon de temps pour que la vie apparaisse serait de considérer une planète qui n'a jamais subbit les foudres de l'espace, sans collision d'aucune sorte. Donc sans intéruption de la chaîne de la complexité.
Faudrait alors voir le temps que ça mettrait...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à toutes et à tous, bonjour n°6,

je pense que la détection, l'observations d'acides aminés et d'hydrocarbures dans le milieu interstellaire et les moyens technologiques que nous mettons en oeuvre, devraient permettre de progresser.Je pense notamment aux dépouillements des mesures de spectres lors de l'impact.
Et aussi les observations d'acides aminés dans la Voie-Lactée.
Souvent les observations ne correspondent pas avec les modèles, c'est là le point crucial, et c'est ça qui est le plus passionnant ! Par exemple sur Titan, lors de la transmission des premières images, les planétologues ne s'attendaient pas à ce genre d'images !
ou sur les anneaux de Saturne, ces structures régulières, ondulations ,on a du mal à expliquer !
Lavoisier a introduit le concept fondamental.
Dans la nature, l'univers, il n'y que des éléments simples, ils s'associent sous certaines conditions (température , pression, gravité, forces électrostatiques, nucléaires, etc, etc...)et forment un système complexe qui est difficile à comprendre.
Et c'est de cette complexité que les systèmes évoluent.
Les concepts de système ordonnés (entropie) et complexité sont je pense très importants. Je n'ai pas assez de connaissances,mais quelques notions.
C'est sûr, il faut être rigoureux, voire quelles sont les incertitudes des mesures, savoir interpréter les résultats et ce n'est pas toujours évident.

Bon ciel


Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this