IMPACTISME et CATASTROPHISME


Dans cette partie IMPACTISME et CATASTROPHISME, je présente des documents concernant l' impactisme terrestre (sous ses trois formes : macroscopique, microscopique et particulaire), le catastrophisme d'origine cosmique et le néo-catastrophisme.

On peut consulter LA TERRE BOMBARDÉE 2007 (livre publié avec le concours d'Axel Vincent-Randonnier) pour savoir ce que recouvrent ces deux notions complémentaires que sont l'impactisme et le catastrophisme, notamment la section Définitions de l' Avant-propos.

La question historique est traitée dans l'introduction : Le renouveau des idées catastrophistes, et dans les chapitres : 1 Le catastrophisme dans l'Antiquité, 2 Déluge et catastrophisme biblique, 3 La grande époque des catastrophistes et 4 Impactisme et catastrophisme aujourd'hui.

Sur les causes de l'impactisme, on peut consulter les chapitres : 5 Un univers cataclysmique, partout, toujours, 6 Les astéroïdes qui frôlent la Terre, 7 Les comètes et 8 L'impactisme invisible.

Sur les preuves de l'impactisme, on peut consulter les chapitres : 9 L'événement de la Toungouska en 1908, 10 Les météorites et les météores, 11 Les astroblèmes et les tectites et 12 La mort des dinosaures.

Sur les conséquences de l'impactisme, on peut consulter les chapitres : 13 Les conséquences terrestres, 14 L'origine cosmique de la vie, 15 Extinctions et évolution et 16 La vie et la mort viennent du cosmos.

Sur l'histoire cosmique des hommes, on peut consulter les chapitres : 17 Les fausses pistes, 18 Cataclysmes terrestres dans l'Antiquité, 19 13 000 ans de cataclysmes cosmiques et 20 L'inconnu, l'avenir.

En guise de conclusion, LA TERRE BOMBARDÉE 2007 rappelle que l'impactisme et le catastrophisme constituent Une révolution scientifique et culturelle. La Bibliographie complète (plus de 500 titres) permet de connaître de nombreux livres intéressants sur ce sujet multiforme. Je propose aussi une Bibliographie 100 titres resserrée. On peut également visualiser les illustrations pour s'informer et réfléchir. L'index des noms cités permet de savoir les chercheurs du passé et actuels mentionnés dans ce livre. Un autre index rappelle leurs dates et leurs spécialités.

Pour ceux qui sont intéressés par l'hypothèse d'une liaison possible entre l'impact de la comète Sekhmet, les Peuples de la mer, le pharaon Merenptah, certaines Plaies d'Egypte, l'Apocalypse et l'Exode des Hébreux à la fin du XIIIe siècle avant J.-C., j'ai résumé les connaissances actuelles dans un article intitulé : Sekhmet, Phaéton, Surt et les autres. Sujet très controversé (car révolutionnaire), mais dont il est bon de mettre aujourd'hui les différentes données sur la table. L'astronomie est en passe d'apporter des éléments décisifs à cette énigme millénaire (voir entre autres mon article : These asteroids that graze the Earth).

Le néo-catastrophisme est un sujet à la mode et plusieurs sites en langue anglaise existent déjà. On peut les consulter en cliquant sur les liens correspondants de la page Sites Internet. Plaisir et richesse de l'information assurés. Certains se plaignent aujourd'hui d'une pléthore d'informations, parmi lesquelles il n'est pas toujours facile de faire un tri définitif. C'est la rançon d'Internet : le trop-plein a succédé au vide des années 1970 et 1980. Le site de base sur le sujet est The Cosmic Tusk, site très instructif auquel participent de nombreux spécialistes du sujet.

Pour se tenir au courant de l'actualité, il faut consulter le site de l'Australian Spaceguard Survey qui propose, en outre, plusieurs centaines de liens (directs et secondaires) dont l'examen attentif conduit à une étude quasi exhaustive du néo-catastrophisme sous ses différents aspects. A consulter aussi : Terrestrial impact craters caused by asteroids, meteorites and cometary debris publié par le Morien Institute.

En 1992, la NASA a publié un document de base sur le danger que constituent les astéroïdes proches de la Terre : The Spaceguard Survey Report. Mais c'est seulement quatre ans plus tard, en 1996, que l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe a pris la Résolution 1080 qui était censée officialiser la nécessité d'une recherche des astéroïdes menaçants pour la Terre. Même si la volonté politique européenne n'a pas suivi, les Européens se rangeant totalement derrière les Américains dans ce domaine (voir le palmarès des observatoires pour comprendre), il s'agit d'un document qu'il est utile de connaître. L'Europe n'a jamais jugé utile de financer de telles recherches.

Les astroblèmes sont la preuve principale de la réalité de l'impactisme terrestre dans le passé. Plusieurs sites leur sont consacrés. Les Canadiens tiennent à jour l' Earth Impact Database qui est un site très instructif avec les photos et les caractéristiques de tous les astroblèmes recensés et qui tient au courant des nouveautés. Les Américains possèdent également un excellent site Terrestrial Impact Craters. En 2012, les Russes ont confirmé l'existence d'un site diamantifère associé à l'astroblème de Popigai.

L'Impact Field Studies Group (IFSG) donne sur son site une liste intitulée Suspected Earth Impact Sites (SEIS) qui comprend près de 550 structures réparties en probables (~ 110), possibles (~ 390) et rejetées (~ 50) qui s'ajoutent aux 180 structures confirmées. Il est possible de les visualiser à l'aide du logiciel Google Earth. Il faut aussi consulter la List of probable and possible impact structures of the World de Jarmo Moilanen. Il faut noter que ces listes d'astroblèmes probables et possibles se densifient chaque année et que le nombre de structures confirmées dépassera bientôt les 200. En français, il existe l'excellent site Luxorion qui a un chapitre spécialisé : Histoire d'impacts.

La preuve de la réalité de l'impactisme est évidemment la collision de l'astéroïde Ogdy en 1908. Plusieurs sites sont consacrés à cet événement exceptionnel, notamment le site Tunguska qui donne de nombreux renseignements. On peut consulter également l'article The Tunguska Event de Giuseppe Longo, qui comporte une importante bibliographie, et le dossier Tunguska du site Luxorion. Voir aussi les documents suivants : Tunguska : The largest recent impact event et Sandia supercomputers offer new explanation of Tunguska disaster.

Le 15 février 2013, un petit astéroïde de type Apollo dont le diamètre a été estimé à environ 19 mètres, s'est désintégré au-dessus de la ville de Chelyabinsk, située dans le sud de l'Oural. On a donné à cet objet le nom simplifié de "météorite de l'Oural". Le souffle de l'explosion, très violent, a détruit plusieurs bâtiments et surtout des milliers de vitres dont les éclats ont blessé plus d'un millier de personnes. Mais, heureusement, on a dénombré aucune victime. Il faut bien préciser qu'il s'agissait d'un événement local qui n'a eu aucune conséquence en dehors du périmètre élargi de l'impact que l'on peut évaluer à seulement quelques kilomètres carrés.

De très nombreux sites concernant les météorites et les météores existent sur Internet. Parmi ceux-ci, on peut d'abord consulter Meteorite fall, Stones falling from heaven et la List of meteor bursts qui sont explicites et instructifs.

Pour avoir de nombreux renseignements sur le catastrophisme historique, je conseille les sites suivants. Celui de Pib Burns et notamment les sections : Catastrophism, Clube and Napier : Coherent Catastrophism et Other Unorthodox Catastrophism. Celui de Bob Kobres qui présente de nombreux textes et liens fort intéressants. Et surtout le site incontournable d'Alfred de Grazia, le fondateur de la Quantavolution, une nouvelle manière de concevoir la place et l'importance des catastrophes dans le passé : Quantavolution & Catastrophe sur lequel on peut trouver la quasi-totalité des textes qu'il a écrits sur le sujet. A lire aussi : The 2008 Paris Conference on Quantavolution et The 2010 Conference on Quantavolution, conférences également inspirées par Alfred de Grazia.

Parmi de nombreux autres articles très intéressants, on peut consulter celui d'Emilio Spedicato : Galactic Encounters, Apollo Objects and Atlantis : a Catastrophical Scenario for Discontinuities in Human History qui présente de nombreuses idées nouvelles et enrichissantes et celui très détaillé d'Amanda Laoupi, la première archéologue "catastrophiste" : Gods in heaven, havoc on earth. Pour connaître les possibles impacts cosmiques depuis 14 000 ans, il faut consulter le site de Barry Warmkessel. Enfin, il faut consulter le site du spécialiste finlandais Timo Niroma qui contient de nombreuses propositions fort intéressantes.

L'Atlantide reste l'un des grands sujets d'interrogation concernant le catastrophisme historique, et de nombreux chercheurs essaient de faire avancer les choses en proposant des solutions. Au XIXe siècle, Ignatius Donnelly croyait déjà que la Terre avait été victime de la chute d'une comète à l'époque préhistorique qui avait détruit une civilisation avancée. En 2005, a eu lieu sur ce thème une conférence internationale en Grèce : The Atlantis Hypothesis : Searching for a Lost Land. Deux autres conférences sur le même thème ont eu lieu en 2008 et 2011 avec de très nombreuses communications de spécialistes de divers pays. On peut aussi consulter les Actualités Atlantes pour connaître les nouvelles hypothèses et livres parus sur ce sujet intemporel (ce site a fermé en 2007, mais ses archives sont consultables). Le site de base aujourd'hui est celui de Tony O'Connell : Atlantipedia, qui recense toutes les hypothèses concernant le sujet. L'hypothèse de l'impact d'une comète est de plus en plus prise en compte par certains spécialistes.

Un autre grand sujet d'interrogation, qui refait surface après avoir été discrédité un peu trop vite, est celui concernant les Carolina Bays de la côte est des Etats-Unis qui pourraient être liées à l'épisode géophysique connu sous le nom de Younger-Drias Event et qui date de 10 950 ans avant J.C. (voir des extraits de la Conférence de 2007 de l'American Geophysical Union et l'article publié dans les PNAS). Un dossier très complet avec débat sur le sujet est paru en 2009 sur le site NOVA. Cet événement pourrait être lié à l'impact d'une comète (ou d'un astéroïde cométaire) sur la Terre, peut-être un fragment de l'ancien centaure Hephaistos (voir la liste des membres possibles de la famille et celle de la famille Heracles associée), d'après de nouveaux marqueurs (notamment des traces d'iridium dans une trentaine de localisations) mis récemment en évidence. (voir aussi More Carolina Bay Information). Voir aussi Catastrophic impact events in the late Pleistocene.

L'impactisme et le catastrophisme sont pris en compte de nos jours par des chercheurs de disciplines diverses et qui, à première vue, n'ont rien à voir entre elles. Un livre de référence : Comet/asteroid impacts and human society. A interdisciplinary approach, sous la direction de Peter Bobrowsky et Hans Rickman, est paru en 2007. En plus de 500 pages, il fait le point et apporte une vision globale sur ce sujet très mal connu.

Des découvertes majeures nous attendent ces prochaines années, notamment celles qui permettront d'élucider progressivement le passé de la Terre depuis 30 000 ans (et notamment la période très troublée centrée sur –20000 ans), depuis que nos ancêtres de La Combe-d'Arc ont laissé leurs traces émouvantes dans une grotte de l'Ardèche. Le catastrophisme d'origine cosmique a probablement été le frein principal à une montée plus rapide vers la modernité. Des périodes de recul ont succédé aux avancées, possibles uniquement durant les périodes plus favorables.

Plus généralement, il y a une notion fondamentale dont toute personne cultivée doit s'imprégner si elle veut comprendre le monde dans lequel elle vit : nous vivons dans un Univers dans lequel le cataclysme est la règle, PARTOUT, TOUJOURS. A l'échelle locale, sur notre Terre, cette règle universelle est tout à fait valable. Le passé très mouvementé de notre planète et la vie qu'elle abrite sont là pour le démontrer. Le cataclysme est à la fois force de destruction et force de création. Il a été nécessaire pour que l'homme sous sa forme actuelle existe aujourd'hui, pour qu'il surfe sur Internet en ce début de XXIe siècle. La conclusion est sans appel : l'homme n'est qu'un maillon transitoire dans l'histoire de la vie. Il devra laisser la place à une autre espèce, mieux armée pour survivre. C'est la règle depuis toujours.

Autre conclusion qu'il faut avoir à l'esprit quand on étudie le catastrophisme au niveau historique : le cataclysme de grande envergure (comme l'explosion du Santorin et l'impact de Sekhmet au IIe millénaire avant notre ère) est un carrefour entre le passé et l'avenir pour les civilisations sinistrées et peut entraîner la refonte des sociétés humaines.

Trois tableaux permettent de mieux se rendre compte de l'énergie dégagée par les impacts d'astéroïdes et de comètes ainsi que l'énergie dégagée par les différents cataclysmes d'origine terrestre :

Equivalences mégatonnes (MT) de TNT / magnitudes sismiques (Mw) / énergie en joules

Energie cinétique des EGA selon leur diamètre et leur type physique

Energie cinétique des comètes selon leur densité

Une comparaison énergétique montre que le très grand séisme du 26 décembre 2004 qui a atteint la magnitude 9,0 et qui fut accompagné par un tsunami dévastateur et meurtrier pour l'Indonésie et les pays voisins, correspond à une énergie dégagée de l'ordre de 2 x 10^18 joules. C'est l'équivalent d'un impact d'astéroïde carboné de 200 mètres de diamètre (vitesse d'impact de 20 km/s) et à l'explosion dans l'atmosphère d'une comète de même diamètre de densité 1,0 (vitesse d'impact de 30 km/s). On se rend mieux compte des dégâts que pourrait faire un EGA comme Apophis, qui a près de 350 mètres de diamètre et qui va s'approcher très près de la Terre (à moins de 30 000 km de sa surface) en avril 2029, surtout si l'impact est océanique. On peut visionner les conséquences d'un impact sur le site Impact Earth en entrant les différentes données afférentes à cet impact.

Les tsunamis d'origine cosmique paraissent être un danger terriblement menaçant pour l'humanité qui vit en très grand nombre près des côtes. Voir à ce sujet le remarquable document publié sur le site de l'Australian Spaceguard Survey : Tsunami from Asteroids/Comet Impacts.

Le catastrophisme d'origine terrestre est le deuxième volet à ne jamais perdre de vue quand on étudie les cataclysmes du passé. Le volcanisme et les séismes sont une réalité de toujours qui ont eu de très sérieuses conséquences, à la fois, géologiques, géographiques et humaines. La liste Large holocene eruptions regroupe les éruptions très importantes depuis 12 000 ans recensées par le Global Volcanism Program (il en est quelques autres). Les listes Most destructive know earthquakes on record in the world et Historic worldwide earthquakes, publiées sur le site de l'USGS, concernent les principaux séismes. Ces listes confirment, s'il en était besoin, que la Terre n'est pas une planète morte, mais qu'au contraire elle est en perpétuelle activité, une activité volcanique aussi bien que sismique (sans parler ici évidemment de l'activité cyclonique et météorologique).

Par opposition, le catastrophisme d'origine cosmique, lui, est épisodique et imprévisible (et en aucun cas cyclique, comme le pensent à tort de nombreux chercheurs non astronomes), mais plus dangereux du fait de l'énergie qu'un impact important peut dégager. Le risque d'impact d'un objet de taille hectométrique est loin d'être négligeable à l'échelle du millénaire, puisqu'on découvre en moyenne un PHA (objet potentiellement dangereux pour la Terre) tous les cinq jours en moyenne depuis le début de l'an 2000 (voir la progression des découvertes pour comprendre). Plus de 1500 PHA sont connus en octobre 2014.

Une chose est sûre : nous devons rester vigilants et nous préparer au prochain impact calculé. S'il est prévu suffisamment à l'avance, une intervention humaine préventive sera sans doute possible (le détournement étant à coup sûr la meilleure solution). Sinon, l'humanité, plus que la Terre elle-même (qui s'en remettra facilement et rapidement), devra en subir les conséquences. Le prix a payer peut être lourd si l'objet (que ce soit un astéroïde ou une comète) est de taille hectométrique.

 

INFORMATIONS  SUR  INTERNET

Impact craters as sources of megatsunami generated chevron dunes  (Philadelphia Annual Meeting, 22-25 octobre 2006)
Impact Craters : Structures, Drilling, Ages, and Geophysics  (Philadelphia Annual Meeting, 22-25 octobre 2006)
Remarks to the origin of craters in Egypt and Libya  (www.b14643.de/Sahara/Clayton Craters)
Did a Comet Cause the Great Flood ?  (discovermagazine.com, 15 novembre 2007)
Ancient collision between asteroids likely transformed life on Earth  (The Planetary Society, 21 septembre 2007)
Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques  (Cassiopean Experiment, 15 juin 2007)
Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l'extinction  (Cassiopean Experiment, 20 mars 2007)
Impact cométaire au Dryas récent  (site www.newsoftomorrow.org)
Did a comet hit great lakes region, fragment human populations, 12,900 years ago ? (Science Daily, 23 mai 2007)
Nouvelle lumière sur la peste noire : la connexion cosmique  (site www.futurquantique.org/articles/catastrophes-cycliques)
Ancient Taurid Meteor Storms  (morien-institute.org)
Terrestrial Impact Craters caused by Asteroids, Meteorites and Cometary Debris  (morien-institute.org)
Ancient killer crater found under Antarctic ice  (spaceflightnow.com, 4 juin 2006)
Météorites : le plus grand champ de cratères du monde  (Journal du CNRS, octobre 2004)
Astronomers Unravel A Mystery From The Dark Ages  (spacedaily.com, 11 février 2004)
From Mythical Omens of Doom To Object of Great Desire  (spacedaily.com, 24 février 2004)
A blast from heaven ? Major impact disaster 500 years ago ? (CCNet, 4 décembre 2003)
Catastrophes : Diluvial Evidence  (CCNet Essay, 28 octobre 1999)
On the cause of ice-ages  (texte de F. Hoyle et C. Wickramasinghe, 1999)
The Carolina Bays  (texte de George Howard, 1997)
Collapse of Early Bronze Age Civilisations : Has the Smoking Gun been found ?  (CCNet, 5 novembre 2001)
What happened in 3114 BC ?  (site Tilmari)
The cometary breakup hypothesis re-examined : a reply  (Clube & Napier, MNRAS, avril 1987)
Comets and the Bronze Age Collapse  (abob.libs.uga.edu/bobk)
Comet Phaethon's Ride  (abob.libs.uga.edu/bobk)
Comets and Catastrophes  (Robert Burnham, earthsky.com)
On the possibility of instantaneous shifts of the poles  (Flavio Barbiero dans grahamhancock.com/forum)
Tollmann's hypothetical bolide  (encyclopédie Wikipedia)
Asteroid catastrophe  (site atlantisquest.com, texte de R.C. Leonard)
Supernova explosion may have cause mammoth extinction  (Research News Berkeley Lab, 23 septembre 2005)
Les Traverses du Temps - Les comètes  (cosmovisions.com)
Leonid Kulik  (unmuseum.org)
Sweet Meteorites  (science.nasa.gov, 20 décembre 2001)
The Resurgent Sun  (science.nasa.gov, 18 janvier 2002)
Comètes, astéroïdes et apparition de la vie  (Fusion, 1995)
Life and Death From Space  (The Royal Astronomical Society, 4 avril 2003)
Cosmic Impacts Punctuated Human Evolution  (neoss.org)
The Great Dying  (science.nasa.gov, 28 janvier 2002)
Sickening Solar Flares  (science.nasa.gov, 27 janvier 2005)
Searching Antarctic Ice for Meteorites  (psrd.hawaii.edu, 26 février 2002)
The First Rock in the Solar System  (psrd.hawaii.edu, 24 octobre 2002)
Protecting the Planet : Space.com Q&A with David Morrison  (space.com, 2 juillet 2002)
Lunar Crash of 1953 : Impact Crater Identified  (space.com, 14 décembre 2002)


QUELQUES PHOTOGRAPHIES

Astronomy Picture of the Day Archive  (toutes les photos du ciel)
HubbleSite - Picture Album  (toutes les photos prises par Hubble)
Manicouagan Impact Crater on Earth  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Impact : 65 Million Years Ago  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Mjolnir : Impact Crater  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Barringer Crater on Earth  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Earth's Richat Structure  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Aristarchus Plateau  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Mare Orientale  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Impact on Jupiter (july 1994)  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Hubble view : Jupiter impact (july 2009)  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The Largest Impact Crater  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Outband from Mercury  (Astronomy Picture of the Day Archive)
A Mercury Transit Sequence  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Callisto Full Face  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Io's Surface : Under Construction  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Phobos : Doomed Moon of Mars  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Saturn's Moon Tethys  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Hyperion : Sponge moon of Saturn  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Epimetheus : A small moon of Saturn  (Astronomy Picture of the Day Archive)
A Meteorite From Mars  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The Car, the Hole, and the Peekskill Meteorite  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Vela Supernova Remnant in Optical  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The Crab Nebula from VLT  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The Small Cloud of Magellan  (Astronomy Picture of the Day Archive)
A Milky Way Band  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Doomed Star Eta Carinae  (Astronomy Picture of the Day Archive)
M82 : Galaxy with a Supergalactic Wind  (Astronomy Picture of the Day Archive)
M51 : Cosmic Whirlpool  (Astronomy Picture of the Day Archive)
A Dust Cloud in NGC 281  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Fractal Interstellar Dust Up-Close  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Maximun Sun  (Astronomy Picture of the Day Archive)
A Wind From The Sun  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Sun Storm : A Coronal Mass Ejection  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The Sun Erupts  (Astronomy Picture of the Day Archive)
An erupting Solar Prominence from Soho  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Large eruptive prominence imaged by STEREO  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Sunbather  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Sunspot 875 Flares  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Double Trouble Solar Bubbles  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Comet Ikeya-Zhang's Busy Tail  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Tail Wags of Comet Ikeya-Zhang  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Comet McNaught photo gallery  (spaceweather.com)
Looking into an Io Volcano  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The Mysterious Rings of Supernova 1987A  (Astronomy Picture of the Day Archive)
1006 AD : Supernova in the Sky  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Shocked by Supernova 1987a  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Cosmic Rays  (Astronomy Picture of the Day Archive)
A Piece of Interplanetary Dust  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Zodiacal Light and the False Dawn  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The Comet and the Galaxy  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The Earth's Magnetic Field  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Hurricane Katrina in the Gulf of Mexico  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Planets Over Stonehenge  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Antarctic Ice Shelf Vista  (Astronomy Picture of the Day Archive)

The great meteor procession of 1913  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Doomed star Eta Carinae  (Astronomy Picture of the Day Archive)
The gegenschein over Chile  (Astronomy Picture of the Day Archive)
Superstorm Sandy from formation to land fall  (Astronomy Picture of the Day Archive)

Page d'accueil    Partie NEO