Maïcé

Moderator
  • Content count

    2720
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by Maïcé

  1. Bien vu, c'est ma IC . Je l'ai déjà vue au 250 en région parisienne il y a quelques années. Elle est très petite donc stellaire. Mais c'était la première fois que je voyais une étoile rose dans le champ!
  2. Dessinée au 250! Pff et moi qui croyais à un exploit!
  3. Avis Orion xt8 plus

    Chez OU, il ya l'Orion XTi avec le pointage auto. Il est un peu plus cher mais l'assistance au pointage sous nos ciels de plus en plus laiteux, ça peut être utile, même si ça ne dispense pas d'apprendre un peu où se trouvent les objets. Mais les autres marques chinoises sont vraiment équivalentes! Attention au dobsons "Orion Optic" UK dont les miroirs ont une très mauvaise réputation (à juste titre).
  4. Avis Orion xt8 plus

    Bonsoir, comme on le répète à tout les débutants, le site astroshop.de sait très bien se faire référencer sur google mais ce n'est ni le moins cher ni le meilleur au niveau conseil client des sites de vente en ligne. C'est un bon télescope (comme tous ses concurrents chinois de Orion à Skywatcher en passant par Bresser ou autre) pour débuter l'observation mais pas de photo! Il te faudra compléter avec un atlas du ciel, et si tu as les moyen un oculaire grand champ autour de 7mm pour le planétaire.
  5. Je ne suis pas dans son cerveau... Je l'ai juste vu travailler. Il ne pratique pas vraiment l'imagination décalée mais les détails ténus, c'est toujours difficile à interpréter.
  6. C'est Yann qui l'a vu .
  7. Je vois très bien ce qui peut passer pour une "double encoche" en visuel sur ce crop d'une photo du Capella Observatory Il y a une ligne plus brillante qui accentue le profil de Parsamyan 34, de l'autre côté le contraste est un peu plus faible. Quand on observe, le cerveau travaille par analogie surtout sur des détails fugitifs et ce détail peut fort bien passer pour une échancrure. Connaissant la méthode de Fred Burgeot, l'ayant vu dessiner à l'oculaire je n'avais aucun doute sur l'existence d'un détail de ce genre.
  8. premier coup d'crayon

    Bonjour, tu te débrouilles très bien avec un crayon, donc aussi avec tes yeux Voici quelques logiciels gratuits de retouche d'image qui te permettent d'inverser les couleurs en 1 clic entre autres (X'nView, photofiltre, GIMP...) Gimp est l'équivalent libre de toshop, et pour un truc léger ma préférence va à X'n'view qui est développé par un ami de mon beau frère .
  9. Pourquoi ??

    Clairement, ce n'est pas M42 que tu as observé! Règle ton chercheur sur un clocher lointain de jour et retente M42 qui doit montrer un petit amas d'étoiles dans une bulle nébuleuse QUI N'EST PAS RONDE mais avec "des ailes"!
  10. Première neige pour le 350

    Ah la mer de nuages, gage de beaux ciels au dessus et toujours magique de naviguer au dessus de la mêlée!
  11. Très beaux dessins d'un objet que j'ai revu il y a 2 jours... L'étoile qui borde la zone de poussière était très brillante, et la forme de Parsamyan 34 particulièrement bien définie. Ça donne beaucoup de présence à ce nuage sombre très dense
  12. Un grand champ de 40mm sur un dobson de 200, ça ne sert à rien! Tout ce que tu obtiendras c'est une image délavée. Ce sont les oculaires de courte focale qui nécessitent le plus de champ car sans suivi avec le grossissement les objets sortent rapidement du champ.
  13. C'est la raison pour laquelle je préconisais la boite de pellicule qui est l'outil le moins cher du marché pour une collimation suffisante dans un premier temps. Le laser est bien si on a un TRES bon outil et là on explose le budget (!) car un Howie Glatter ne rentre même pas dans le budget de départ à lui tout seul, et acheter un truc à 30€ c'est perdre 30€ car même si tu le collimates en le recevant, ça ne tiendra pas.
  14. Si tu as raison dans l'absolu, il faut dédramatiser le sujet aussi. Avec une boite de pellicule photo d'autrefois (si on en trouve encore dans les greniers des grands parents ) percée bien proprement en son centre, on arrive à dégrossir la chose suffisamment pour un début et apprendre par la suite à peaufiner sa collimation. Il y a eu aux débuts d'astrosurf magazine un remarquable article de Daniel Palazi qui expliquait très clairement les étapes de la collimation d'un newton, peut-être en fouillant sur la toile on peut le trouver en ligne. http://www.astrosurf.com/altaz/collimation.htm
  15. Bon, je continue de répondre. Le filtre UHC sera plus intéressant avec un 200 que le OIII qui est beaucoup plus sélectif (du coup les étoiles alentour risquent fort de disparaître complétement) Pour t'initier, 25 et 10 te seront suffisants au début, le 10 sera à changer plus tard pour avoir un plus grand champ et de meilleure qualité (en général dans le "bundle" fourni en standard c'est l'élément le moins bon). Plus tard, tu pourras aussi chercher une focale plus courte autour de 6 ou 7, toujours en grand champ car le dobson n'a pas de suivi et plus tu grossis plus il faut replacer sa cible au centre.
  16. Non les filtres "à nébuleuses" ne peuvent pas donner les couleurs des photos, en effet, ils éteignent certaines longueurs d'ondes pour réhausser le contraste et ne gardent que les bandes O3 (et/ou) H bêta qui sont dans le spectre bien visible par l'oeil humain. C'est efficace pour identifier des nébuleuses planétaires et saisir l'étendue des nébuleuses diffuses qui répondent bien. Les filtres H alpha dans le rouge ne servent qu'en photo. Se vendent aussi des filtres anti pollution qui vont atténuer les bandes orange des éclairages à vapeur de sodium, mais ces lampadaires sont de moins en moins nombreux au profit des LED qu'on en peut pas filtrer aussi facilement. Donc il vaut mieux un ciel sans lampadaire qu'un filtre.
  17. Bonjour, si tu peux aller vers le massif central facilement, le dobson 200mm ne devrait pas te décevoir (sauf si tu t'attends à voir le ciel comme sur les photos). En visuel, on ne voit que des taches grises pour les nébuleuses mais tous les amas d'étoiles sont bien plus beaux qu'en photo, surtout les amas ouverts. L'Ardèche est un territoire plutôt sec et ensoleillé, donc même avec de la pollution lumineuse proche, elle est moins diffusée dans l'atmosphère. Il peut suffire de mettre un relief entre la vallée du Rhône et ton point d'observation pour retrouver une qualité de ciel très correcte.
  18. 31.75 vers 50.8mm

    Bonjour, la barlow 2" ne pourra pas plus être installée sur un PO de 31.75 qu'en 2003. Faire entrer un gros tube dans un petit, ça défie les lois de la mécanique Pour le ciel profond, cela dépend de l'étendue des objets, un oculaire longue focale pour les grandes nébuleuses (M42, M31) et un courte focale pour les petites nébuleuses planétaires (M57, Blue Snowball...)
  19. Un quartier tranquille

    Il ne manque rien! La douceur du rendu, la teinte légèrement sépia des dessins précieux d’antan, des détails subtils! Bravo!
  20. Interrogations round 2

    Le tuto est en ligne
  21. Interrogations round 2

    Bonjour, je ne te répondrai ni sur la photo ni sur la monture équatoriale, je n'y connais rien. Mais SkySafari permet de visualiser les cercles du chercheur sur le ciel. J'ai fait autrefois un tuto pour astrosurf magazine où j'indiquais comment faire. Je viens de soumettre à JPC sa mise en téléchargement. Il s'agit de la version 4 du logiciel, mais la philosophie n'est pas radicalement différente même si quelques outils ont pu évoluer.
  22. Ok pour un DOB

    Juste comme ça, un dobson EST un télescope.
  23. Bien pour débuter?

    Bienvenue parmi nous. C'est un très bon outil pour débuter, son rapport focal rend la collimation et la mise au point plus tolérante et avec 200mm tu commences sous un ciel sans éclairage à voir des choses sympa en ciel profond et en planétaire. C'est un télescope très simple à utiliser, tu poses la base sur une surface plane, tu poses le tube optique dessus et tu peux commencer à observer. Le principal apprentissage qu'il te faudra faire, te repérer dans le ciel, constellations, étoiles repère et cheminement vers ta cible... Bref, lire la carte aux trésors célestes. Le principal réglage, c'est le chercheur qu'il faut aligner avant de commencer pour que les objets soient dans le champ de l'oculaire. Ca peut se faire de jour, tu places dans ton oculaire un clocher lointain (l'avantage, c'est que ça ne bouge pas) et tu bouges les vis du chercheur pour le mettre au centre du réticule, ou de la cible si c'est un telrad ou juste sous le point rouge, si c'est un chercheur de ce type. Bonnes découvertes!
  24. Quelle formule optique envisages-tu et pour quelle utilisation?
  25. j aurai du prendre lulu..

    Cédric a été bien plus précis que moi dans l'explication des magnitudes. En première approximation, si tu te bases sur des photos (en lrvb, pas avec des filtres) pour tenter une observation, dis-toi que si l'objet est très étendu sans zone brillante, tu ne le verras pas. S'il est étendu avec des zones brillantes, tu ne verras au mieux que les zones brillantes, s'il est très condensé selon la magnitude indiquée, tu le verras.