Maïcé

Moderator
  • Content count

    2735
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Maïcé last won the day on October 27 2017

Maïcé had the most liked content!

Community Reputation

408 Excellent

5 Followers

About Maïcé

  • Rank
    Contemplative

Personal Information

  • Hobbies
    Astro visuelle

Recent Profile Visitors

7425 profile views
  1. la lumière cendrée et m42

    Dans un gros dobson, M42 n'est pas monochrome, mais on y voit du bleu, du vert, du jaune , du bordeaux...!
  2. Bonjour à tous, je vous propose de vous en tenir strictement au sujet de départ, sans quoi ce fil va finir au bistro.
  3. jm-fluo, je crois qu'on a fait le tour de la question. On tourne en rond. 3 posts pour répondre à un seul commentaire, je trouve ça excessif. Alors je clos... Et je te prie de ne pas rouvrir un fil sur le même sujet lunette de X mm contre télescope plus grand!
  4. avec la citation c'est mieux ! L'art de faire monter son compteur pour ne rien dire.
  5. Bonjour à tous

    Bonjour et bienvenue sur le forum! Le ciel de l'Ardèche peut être magnifique, peu d'humidité, une population pas trop dense donc moins d'éclairage public (la pollution lumineuse) donc tu peux avoir de très belles images avec ton 200. L'oculaire de 25mm livré en standard est correct, par contre le 10 est souvent mauvais. Donc en priorité je le remplacerais par un oculaire à grand champ comme te l'a conseillé Xavier2 (même si tu n'as pas de motorisation, l'astre que tu observes restera plus longtemps à l'oculaire et tu pourras mieux le détailler que si tu dois tout le temps pousser ton tube)... 11mm, 14mm Je dirais qu'il faut presque les 2, mais c'est vraiment un oculaire prioritaire quelle que soit la focale que tu choisiras entre les deux. Si tu préfères une image un peu plus lumineuse prends le 14 (il grossit moins et l'image pourra sembler plus nette) si tu préfères entre un peu plus dans les détails et que tes étoiles ne scintillent pas, le 11 sera préférable. Pour la lune, les planètes lorsqu'elles seront plus hautes (parce que là, elles sont vraiment basses sur l'horizon!) une focale autour de 5/6mm est vraiment bien pour avoir des détails sur les objets lumineux, y compris les nébuleuses planétaires. Et là, il te faut le plus grand champ possible, plus tu grossis, plus l'objet prend de place dans le champ et plus ça défile vite. Explore Scientific semble bien tenir le haut du pavé en oculaires grand champ à prix contenu. Mais en tout état de cause évite ABSOLUMENT Omegon!!! Et pour l'apprentissage et le repérage des objets dans le ciel, je te conseillerais bien l'application Skysafari sur smartphone (à condition de ne pas l'utiliser lorsque tes yeux sont habitués à la nuit, tu ruinerais ta vision des objets faibles). Par exemple, tu peux dessiner les étoiles les plus brillantes des constellations et essayer de les reconnaitre à l'oeil nu lorsque tu es sur le terrain. Puis choisir quelques cibles brillantes (en cette saison, la galaxie d'Andromède, le double amas de Persée, la grande nébuleuse d'Orion, l'amas globulaire M15, l'amas ouvert de la chouette NGC 457...) bien repérer sur le logiciel dans quelle zone ils se trouvent et les chercher avec ton télescope... C'est aussi un des (très grands) plaisirs lorsqu'on a un dobson! Bonnes observations.
  6. La Quête du télescope

    Bonjour, si c'est l'astrophoto qui te branche, pas le choix investis dans la monture ! Dessus, tu commences par monter ton APN, un petit instrument léger et sans trop de porte à faux (mak 102 ou 127 par exemple) mais ça ne rentre pas dans ton budget. Une monture taillée pour la photo, qui supporte charge et porte à faux sans osciller à la moindre brise et avec une erreur pas trop pourrie, ça coûte vite un bras. Le visuel et la photo ce sont deux domaines qui ne requièrent pas le même matériel. Dans un cas, la monture est primordiale, dans l'autre c'est le diamètre. Pour faire les deux avec le même instrument, il faut un budget plus que conséquent! Il te faut donc bien réfléchir à tes priorités.
  7. Mais comme tu ne cites pas tes sources qui sont souvent biaisées... Et que tu prends ces on dit pour une vérité incontournable, c'est fatigant!
  8. Je ne rentrerai pas dans ce débat qui n'a rien à faire ici, Norma, mais ce qu'on a fait et qu'on fait aux "autres cultures" n'est pas de l'ordre de la découverte mais de la colonisation. On leur "apporte" notre façon de voir sans épouser aucunement la leur. J'aime bien ce petit reportage. Et je me tais sur le sujet. Je n'ai jamais pratiqué le tourisme autrement que chez des amis ou la famille, voire en gîte mais les propriétaires sont aussi devenus des relations privilégiées. Les hotels, les supermarchés comme à la maison, les plages bondées et les sites classés payants, c'est pas pour moi.
  9. Pourtant tu as asséné cette affirmation comme une" vérité vraie avérée et incontournable" sans ces détails qui entachent la conclusion d'un biais commercial et qui donne à penser qu'un instrument de grand diamètre n'est utilisable qu'en haute montagne.
  10. Quand on ne veut pas pourrir le ciel de trainées d'avion, on reste à proximité (relative) de chez soi. Pour moi, en France, il y a plusieurs sites qui sont tout à fait honorables... On n'a juste pas accès au ciel du sud... Mais bon, y a pas mal à voir sous nos latitudes et avant d'en avoir fait le tour ...
  11. Bonjour, comme je suis un peu comme toi à essayer les trucs réputés impossibles. La boucle de Barnard, ça me tente avec les yeux de hibou, pour la pupille je pense que ce sera pas trop petit et pour le champ, ça devrait aussi le faire . J'attends juste le ciel qui ira bien pour tenter le coup, les nuits froides et cristallines d'hiver sur les Causses.
  12. Choisir un oculaire

    La réponse d'Alain_G est pertinente. Si tu n'as qu'un oculaire, en effet il te faut une plus longue focale pour les objets étendus et comme ton ciel a l'air plutôt bon, tu peux te le permettre sans noyer tes cibles dans la pollution lumineuse. Un bon 25mm te permettra d'atteindre des nébuleuses vastes comme les dentelles du cygne (attention c'est très diaphane, mais avec ton ciel, c'est jouable et c'est un très bon entrainement à l'observation dans d'objets très diaphanes) et bientôt la grande nébuleuse d'Orion, mais là il te faudrait aussi une focale autour de 15mm pour rentrer dans les détails.
  13. Parsamian 21, exotique mais discret

    J'ai téléchargé tous les atlas exotiques de Reiner Vogel... Une mine pour qui veut sortir des sentiers battus avec un télescope conséquent.
  14. Choisir un oculaire

    Bonjour et bienvenue sur ce forum. Pour la vision des nébuleuses et galaxies, il faut savoir qu'elles n'apparaitront au mieux dans ton télescope que comme des taches floues plus ou moins diaphanes. Pour savoir ce que tu peux espérer voir, il nous faut connaitre aussi tes conditions d'observation, lieu, pollution lumineuse, météo...
  15. Vitesse du vent et observation

    Il est difficile de répondre à ta question tant ça dépend de plusieurs facteurs. Donc seule l'expérience pourra te dire si ça vaut le coup de te déplacer ou non. Déjà, tu peux essayer chez toi quelles valeurs sont trop fortes pour la stabilité de ton télescope avant de faire tes 40 km. Mais surtout le mistral est réputé occasionner des ciels très turbulents.