Maïcé

Member
  • Content count

    3064
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Posts posted by Maïcé


  1. Le starblast avait eu de très bons échos dans la presse spécialisée et je ne doute pas que comme petit instrument de table ou pour un enfant, tu pourras trouver un amateur intéressé si tu veux le revendre plus tard.

    Le filtre lunaire, non seulement n'est pas indispensable, mais il est même carrément inutile. C'est un simple argument marketing, la lune ne risque pas de vous éblouir, quel que soit le grossissement, et même quel que soit l'instrument. Tout au plus garderez-vous une rémanence rétinienne de quelques secondes après son observation mais sans risque.

    • Like 1

  2. Je partage l'avis de manup, un 200mm t'en fera voir beaucoup plus que le starbast ou une petite lunette. Un dobson est très intuitif à manipuler, contrairement à un instrument sur monture équatoriale. Tu peux rechercher dans les petites annonces de ce forum. Avec le Covid, quasiment toutes les boutiques sont en rupture de stock.

     

    • Like 2

  3. Bonjour, la question c'est "papa va-t-il s'y mettre avec fiston pour l'aider dans la manipulation du télescope ou fiston est capable changer un oculaire tout seul, ou bientôt capable de se débrouiller seul?
    Dans le second cas, je préconiserais le dobson starbast. C'est un vrai instrument, sa manipulation est très intuitive et sa taille est adaptée à un enfant. Si tu envisages d'observer avec lui et que l'astronomie te plait, il est possible que ce télescope soit trop petit pour toi (c'est un télescope qu'on pose au sol et sa hauteur t'obligerait à  te plier à 4 pattes.)


  4. Je reste sur le cul!:x

    Et je m'extasie sur celle que je connais (pour l'avoir observée à plusieurs reprises dans le 1m de Stellarzac aussi), NGC 7814 dont la présence sur ton dessin "crève l'écran".

    NGC 2276 m'impressionne, même si le dessin en est diaphane. Dis-moi, elle est tentable pour des yeux vieillis comme les miens?

    • Like 1

  5. Une lunette de 200, c'est déjà un gros morceau avec sa monture. Et il te faudra apprendre la mise en station. Le dobson prendra moins de place et sera plus facile à mettre en oeuvre et à manipuler.

    Pour les clubs, en général ils suivent l'année scolaire et c'est seulement la reprise.


  6. Bonjour et bienvenue à toi chez les mordus d'astronomie. tu as vu Jupiter et ses satellites, tente Saturne! C'est la claque garantie même avec ta petite lunette pour peu que tu arrives à grossir un peu plus de 20 fois. Voir les anneaux pour la première fois "en vrai", en visuel pur, même tout petits, c'est une émotion inoubliable qui peut rendre accro aux splendeurs célestes.
    En visuel, ton objectif sera le diamètre maximal de ton instrument, c'est lui qui permet d'aller dénicher les détails et les objets ténus.  Mais tu peux commencer par une bonne paire de jumelles qui te donnera accès aux champs d'étoiles et structures de la Voie lactée. Et des jumelles ce n'est jamais perdu tant c'est polyvalent.

    • Like 1

  7. Bonjour, moi je pencherais plutôt pour M6. C'est une belle nébulosité visible à l’œil nu sous un bon ciel. Avec plus de champ pour voir toute la "théière", ce serait plus simple de m'y retrouver, là j'ai un peu de mal à bien saisir l'inclinaison de la constellation.

     

    Non, ça n'a pas l'air de coller avec l'inclinaison... Ca semble plus bas et l'alignement des étoiles sur ton planiciel fait plus penser à celui qui entouré par NGC 6357.


  8. Il y a 3 heures, laurent bourasseau a dit :

    je m inscrit a l opossé : le grand champ ne sert a rien en planetaire

    Mais va-t-il se limiter au planétaire? Surtout avec des planètes basses.
    Et pour le ciel profond, c'est bien le champ qui permet de saisir l'objet dans son contexte (et même en planétaire, c'est sympa de voir Jupiter ET ses satellites)


  9. Bonjour, les formules toutes faites ne remplacent pas l'expérience. Le ciel profond, ça regroupe tellement de choses que la formule D/3 ou D/4 ne signifie rien concrètement. On n'observe pas au même grossissement une petite NP brillante et une grande nébuleuse diffuse, un amas globulaire et une galaxie. Et le mythe du "le ciel profond ça s'observe à faible grossissement" a du plomb dans l'aile. C'est la brillance de l'objet et son étendue qui vont conditionner le choix d'un oculaire. Pour une NP comme M57, tu peux grossir pour espérer voir l'ovalisation du rond de fumée, pour une galaxie comme M31 au contraire, il te faut du champ et un grossissement faible pour voir aussi ses compagnons M32 et M110, pour une nébuleuse telle que M42, tu dois essayer plusieurs grossissements selon que tu veux séparer les étoiles du trapèze ou saisir les ailes dans leur ensemble, Quant aux amas globulaires, selon qu'ils sont brillants ou non, étalés ou condensés, tu choisiras un grossissement différent.
    J'ai eu un mak aussi, j'ai pensé comme toi que le 26mm d'origine grossissait trop, j'ai donc acheté un 40mm... Qui n'a jamais servi! Les oculaires qui m'ont vraiment servi sur ce mak étaient un 22mm panoptic, un 13mm nagler et plus rarement un 7mm nagler, une focale de 8 ou 9 aurait été plus utile. Mais toutes focales en plus grand champ que les plossl.

    • Like 3

  10. il y a 20 minutes, mllcoucoumll a dit :

    S3RV4L n'a apparemment pas de soucis de budget, il serait peut être plus judicieux d'en tenir compte et de lui proposer du matériel peut être moins chère mais plus adapté à un débutant !! 

    Bonjour, je ne vois pas en quoi un dobson de 250mm n'est pas adapté à un débutant? Je connais des enfants d'une dizaine d'années qui n'ont aucun problème pour se servir d'un dobson (de 200, pour être adapté à leur taille). C'est très intuitif, si le F/D est assez long, la collimation est relativement tolérante, la mise au point facile.


  11. C'est ton choix et je le respecte, mais concernant la pollution due à l'écran, je ne partage pas du tout ton  optimisme. Il fait 20 minutes pour retrouver l'accoutumance nocturne. Alors tu ne verras pas les cibles faibles que ton application pourrait te faire chercher. La technologie, ça paraît un avantage, mais ce n'est souvent qu'un gadget. J'ai une tablette avec un bon soft dans le style de ton skyportal dessus, mais même avec la luminosité au minimum et un atténuateur supplémentaire, je ne peux pas m'en servir en observation... Rien que l'allumer (même si rien n'est affiché, genre écran noir) ça ruine déjà la vision nocturne.
    Une séance d'observation, ça se préparer à l'avance avec ton application si tu le veux, mais tu repères là où tu dois pointer ton télescope AVANT d'aller observer, tu te fais une liste de 4/5 objets nouveaux pas plus que tu puisses bien mémoriser leur position et tu pointes sans l'application, sinon, tu vas regretter ton achat parce que tu n'auras pas vu tes cibles. Déjà que le ciel profond ne ressemble pas du tout aux photos que tu as pu voir, si tu ajoutes le handicap de illumination par l'écran, tu risques la déception!

    • Like 1

  12. Je suis bien d'accord avec ce qui vient d'être dit, en visuel seul le diamètre compte... Mais en pratique, l'encombrement est aussi une donnée à prendre en compte.
    C'est ce qui rebute souvent dans le dobson, alors que si on ajoute l'encombrement de tous les éléments indispensables à un télescope compact sur monture équatoriale, on arrive souvent à un poids et un encombrement similaire.
    Mais il faut tout de même voir en vrai l'instrument convoité pour se faire une idée de sa capacité à être transporté. J'ai un 274 maison , c'est tout petit ; on est allé chez un copain qui a un 300 tube "plein", je n'aurais jamais pu avoir ça chez moi !

    • Like 1

  13. Je le répète, l'électronique fait monter le prix au détriment de l'optique. Autant, je peux comprendre que le push to te sera utile pour trouver rapidement les cibles convoitées, autant le pilotage par wifi est sans intérêt, à part celui de te cramer les yeux.  (Tu dis que tu as fait le test sans télescope, et que la lumière est limitée... As-tu essayé dans tes toilettes sans fenêtre, lumière éteinte? Ca te donnera une bien meilleure idée de la nuisance que l'écran peut être). Si tu as un push to, tu as une raquette sur laquelle tu rentres le numéro de ta cible, c'est un tout petit affichage rouge qui lui ne te ruinera pas la vision.
    Si tu ne peux pas regarder le ciel profond à cause de la luminosité de ton écran, tu penses te rattraper sur le planétaire... Mais là tu n'as pas besoin d'une aide au pointage, les planètes offrant des détails sont visibles à l’œil nu!

     

    Dernier détail, le filtre lunaire est inutile. Ca n'est pas dangereux quel que soit le diamètre! Au pire ça ruine ta vision nocturne pour un moment, mais sa luminostié est bien moindre que la lumière diurne.

    • Like 1