maire

Member
  • Content count

    5331
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

147 Good

About maire

  • Rank
    Hyperactive member

Personal Information

  • Hobbies
    Astronomie visuel et construction de dobsons
  • Adress
    68910 LABAROCHE
  • Personal website
  • Instruments
    T300 F/4 monobras + Nagler 2,5mm, Ethos 4,7mm, Nikon 12,5mm HW, Nagler 26mm + Parracor TII + filtre OIII Lumicon 2" de première génération sélectionné sur choix de bande passante optimale. Oculaire collimation Takahashi. Outil de collimation préféré: l'étoile. Table équatoriale SD

Recent Profile Visitors

6109 profile views
  1. Bonjour Mille bravos pour cette fabrication et ce fil où j'apprends beaucoup de choses! Mais je me pose une question... sans doute mal à propos vu les conditions techniques extraordinaires déployées ici, j'en conviens. En visuel, à quoi sert véritablement d'avoir un F/D long pour se positionner en HR alors que en donnant un peu de diamètre en plus, en utilisant un primaire respectant les critères de Francon et Couder avec absence de micro-mamelonage, certes un F/D inférieur ou égal à 4 associé à un correcteur de coma (pas un cul de bouteille), des oculaires de grande qualité on va dire... n'arrive-t-on pas à un résultat identique ? D'autant que quand on en arrive là ajuster le collimation, c'est un automatisme de fonctionnement sur le terrain qui n'est vraiment plus un problème... Et dans ce cas nous ne sommes plus vraiment dans un marché de micro-niche mais bel et bien dans ce que l'astronome amateur qui souhaite aller plus loin en visuel cherche à atteindre. Personnellement je préfère un instrument de plus petit diamètre mais dont la chaine d’acquisition optique est d'une qualité irréprochable... Ce qui me fait dire que les "Apo Killer" existent depuis maintenant fort longtemps Un simple dobson T250 à F/D court avec la combinaison optique qui va bien donnera une claque à une apo de 150 voire 200... Mais c'est un débat qui lui aussi est clos depuis de nombreuses années si je puis dire...
  2. C'est celle qu'on trouve sur le web, c'est pour cela que je fais du visuel OK, désolé je sors...
  3. C'est un risque que je n'ai jamais pris... Hormis lors de la phase de teste des premières lumières et de mise au point de l'instrument où il m'est arrivé d'extraire souvent le miroir de sa caisse (pour vérifier le barillet, les moteurs de collimations, recentrage, nettoyage, etc) avec un palan... le miroir ne sortait plus jamais de la caisse! Y compris lors de passages dans les chemins caillouteux et escarpés des Pyrénées. Le blocage du disque consistait en l'usage de grosses vis solidaires d'un disque tournant tapissé de feutre. Cette manipulation permettait de décoller le miroir du barillet à leviers astatiques de quelques millimètres et le positionner vers le haut sur des butées en mousses. Ce système n'a jamais été pris en défaut.
  4. Sur mon ex T600 fait maison j'avais, à l'instar des tambours de machines à laver que l'on peut bloquer pendant un déménagement, prévu un système de blocage vissant (avec appuis feutre) pour caler le miroir. Passer les nids de poules au retour d'une observation ne m'a jamais causé de soucis
  5. Très très bel instrument, propre, avec une cage primaire bien ramassé, un rocker trapu et une triangulation serrurier symétrique comme il faut. Après la cage secondaire cela ressemble à de l'obsession classico-classique, ça se discute On fait maintenant des cages secondaires pyramidales (surtout pour les gros instrument et là ça commence à parler) avec un secondaire qui reste protégé. Et c'est réconfortant qu'il y a toujours des pratiquants du Telrad sans Goto
  6. Aigrettes dédoublées

    Une araignée 4 branches dont une des branches n'est pas dans les axes de symétrie? Ou un peu vrillée par une torsion? C'est une araignée en tension?
  7. Miroir allégé ...

    Euh un dobson pour du visuel ne se satisfait pas forcément d'une optique moyenne...
  8. Offre dobson artisans

    Les Nikon NAV HW sont encore mieux que les Ethos...
  9. Offre dobson artisans

    En tout cas il y a 8 moins j'avais envoyé un email, je n'ai pas eu de réponse. Bon ce n'est pas un problème car depuis j'ai mis mon nouveau projet entre parenthèses
  10. La vis épaulée c'est bien mais si le triangle ou la barre qui supporte le miroir à un axe qui repose sur la poutre du triangle, c'est mieux. On a plus de porte à faux du au jeu du boulon ou même de la dite vis épaulée. Le poids du miroir reposerait alors de manière équilibré sur la structure triangulaire. Bien entendu, cela augmente la hauteur finie du barillet mais la rigidité n'a pas de prix.
  11. Offre dobson artisans

    Je ne dirais pas ça... C'est juste pas le même usage mais les enjeux sur la qualité de la chaîne optique sont les mêmes. Y compris quand ça turbule et avec un grand diamètre contrairement à quelques légendes urbaines! C'est une question de taille élémentaire des tavelures (ce que les anglophones nomment speckle). Sur une étoile de magnitude respectable on va dire, une bonne optique dans un barillet irréprochable donnera un ballet de petite tache qu'il est plus facile d'intégrer visuellement de les mêmes taches plus étalées par une optique qui est une bouse... On peut même réaliser une collimation sur une étoile, meilleure qu'une collimation au laser le plus sophistiquée les nuits où le ciel est agité...
  12. Offre dobson artisans

    Aussi pour du visuel!
  13. Offre dobson artisans

    Moi aussi et pourtant j'ai eu un T600 par le passé
  14. Quels sont vos oculaires en bino ?

    Je dirais même plus, j'ai abandonné la bino Televue associé à des Nikon 17,5mm SW pour un Nikon mono 12,5mm HW (encore mieux qu'un Ethos 13...). J'ai l'impression de voir plus de choses et le champ est net jusqu'au bord.... Finalement j'ai beaucoup aimé la bino mais je préfère un mono 100° de champ derrière le parracor II.
  15. Offre dobson artisans

    En fait avec un T300 on a déjà du mal à explorer tout le ciel... Donc répondre à cette interrogation me prends moins de 5 minutes à partir du moment qu'on a réglé les questions d'encombrement, de praticité et de déplacement.