Olivier Meeckers

Member
  • Content count

    3717
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8
  • Last Connexion

    Soon available - 40439

Olivier Meeckers last won the day on October 17 2023

Olivier Meeckers had the most liked content!

Community Reputation

3868 Excellent

2 Followers

About Olivier Meeckers

  • Rank
    Astronomie planétaire

Personal Information

  • Hobbies
    Astronomie lunaire et planétaire
  • Adress
    Belgique
  • Instruments
    Takahashi TSC-225
    TEC Maksutov-Cassegrain 300mm

Recent Profile Visitors

13758 profile views
  1. Orion StarSeek

    Bonjour, Je recherche un boîtier de module Orion StarSeek en parfait état. Olivier
  2. Restauration C14

    J'avais également cette gravure sur un C14 orange des années 70. Si mes souvenirs sont bons, cette gravure, qui sert également de repère d'orientation, doit être placé en haut quand tu regardes le tube de face.
  3. Ces instruments "vintage" de notre jeunesse...

    Pour ma part, c’était à Verviers, chez Optiques Contrain si je me souviens bien. Ce magasin n’existe plus depuis des plombes.
  4. Bonjour à tous, Suite à leur non-utilisation, je me sépare des accessoires suivants en excellent état : - 1x oculaire Zeiss ZAO 6mm => prix à discuter - VENDU - 1x oculaire TMB Supermonocentric 10mm => prix à discuter - 2x oculaires Baader Genuine Ortho 12,5mm => 100€/pièce - 1 VENDU - 2x oculaires Baader Eudiascopic 15mm => 85€/pièce - 1x filtre UV Schüler 31,75mm => 120€ Frais de port en sus. Clear skies!
  5. barre de contrepoids NJP

    Faire un peu comme toi donc, c’est-à-dire ne pas utiliser son matos et le monter dans le salon pour l’admirer . Quand on fait de l’astro sur le terrain, même avec toutes les précautions du monde, le matériel prend parfois des coups, à moins d’avoir un poste fixe.
  6. barre de contrepoids NJP

    Scandaleux quand tu connais le prix des accessoires de la marque. Sur les montures, même constat! Même pas fichu de mettre un "bête" primaire pour que la peinture accroche sur une monture de 10.000 boules!
  7. barre de contrepoids NJP

    Je veux bien être d'accord avec toi pour un tube optique mais pour une monture... alors là, je n'en ai fichtre rien à faire! Ben les contrepoids Baader ne semblent moins apprécier les éléments. J'ai eu des petites piqûres qui sont parties à la crème à métaux alors que sur les contrepoids AP, que dalle! Peut-être pas la même qualité d'inox. Sais pas trop.
  8. barre de contrepoids NJP

    On ne me fera jamais croire que des poids en inox réalisés sur mesures par le gars du coin coûteront plus chers que les 369€ que demande O.U. pour un contrepoids de EM-400 de 8kg! Quelle arnaque pour un bout de métal : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/contrepoids-8kg-monture-em-400-jp-z-c2x30329068 Tu en as vus récemment à ce prix? Non. J'en avais achetés trois à l'époque (2018 je crois) pour 100€/pièce. C'est encore trop cher pour un bout de métal avec une peinture de piètre qualité qui s'écaille. A ce prix-là, les poids pourraient être électrozingués et couvert d'une couche primaire avant d'être envoyés à la peinture. Les contrepoids Baader en INOX pour montures AP sont deux fois moins chers et beaucoup mieux foutus. J'en ai 3 pour mon AP-1100 : https://www.baader-planetarium.com/en/accessories/mount-accessories/counterweights/85kg-cdp-counterweight--ø-40mm-stainless-steel-(v2a)-incl.-14"-photo-thread.html Les meilleurs en terme de qualité demeurent les véritables contrepoids AP en inox. J'en ai deux achetés d'occasion à prix d'amis dans les P.A. Ils ne bougent absolument pas, pas de piqûres, ne ternissent pas. Du bon matos de qualité quoi!
  9. barre de contrepoids NJP

    J'avais pensé faire pareil avant de revendre mon EM-400 à Jean-Luc. Mon idée était alors de faire réaliser en inox une barre de contre-poids plus grosse et donc plus lourde (à l'instar d'AstroPhysics). Ainsi, la barre constitue déjà en soi un contre-poids. Ensuite, je voulais faire réaliser des contre-poids en inox sur mesures, aux différents poids qui me convenaient (5kg et 10kg). Au vu du prix que Takahashi demande pour un contre-poids d'EM-400 (je pense qu'on dépasse les 300€ pour un morceau de métal peint et même pas en inox), je devais pouvoir m'en sortir à bon compte.
  10. C’est reparti pour un tour… Pop corn, friskos, chocolats glacés!
  11. Nouveaux oculaires Takahashi

    Hier soir, le ciel s'est enfin dégagé après plus de deux mois de grisaille et de pluies incessantes. Les cartes météos annonçaient en jet rapide en altitude augurant un mauvais seeing. J'ai malgré tout saisi l'opportunité de cette large éclaircie, qui a finalement duré plusieurs heures, pour observer Jupiter avec mes nouveaux oculaires TPL. Le ciel était donc dégagé avec une légère brume trahissant une humidité ambiante assez importante. Par moment, de fins voiles nuageux traversaient le ciel et diffusaient la lumière autour de la Pleine Lune. Le vent était calme et la température ambiante fraîche. La transparence était assez bonne. Quant au seeing, il s'est révélé être celui que l'on est en droit d'attendre lorsqu'un jet rapide surplombe la zone d'observation : une turbu très haute fréquence empêchant les forts grossissements (au-delà de 350x) mais des images très fines et détaillées à plus faibles grossissements (200x - 220x). J'ai donc emporté ma valise d'oculaires et ouvert l'observatoire sous la lumière de la Pleine Lune et Jupiter hautes dans le ciel. Les oculaires et la tête bino étaient encore chauds. Ca se ressentait dans les images. Peu de temps plus tard, après que les accessoires eurent refroidi, les images devenaient de plus en plus stables et belles. Jupiter et les quatre lunes galiléennes étaient parfaitement ciselées sur le ciel dans la paire de ZAO 34 à 220x. De nombreux détails apparaissaient sur le globe jovien. L'heure était enfin arrivée de mettre la paire de TPL-25 (310x) dans la bino. Comme dit plus haut, la turbu haute fréquence empêchait de percevoir les plus fins détails. Mais un grossissement de 310x tel que généré par les TPL-25 laissait encore voir de très belles images. J'ai pu comparé les TPL-25 aux ZAO 25. Le TPL-25 est plus lourd que le ZAO 25 et son oeilleton en caoutchouc est le bienvenu pour y coller son oeil. Le relief d'oeil est confortable, similaire à celui du ZAO. Les deux oculaires sont parfocaux (les Takahashi Abbe Ortho étaient déjà parfocaux avec les ZAO et le sont donc également avec les TPL) et leurs designs respectifs permettent de les mettre côte-à-côte dans la bino et d'observer avec les deux yeux. Tout d'abord, je précise que je fais de l'observation planétaire, donc exclusivement sur l'axe. D'ailleurs, je ne vois pas l'intérêt, comme le font certains, d'aller chercher la petite bête dans les "coins" du champ de l'oculaire. J'ai pu noter que le champ apparent du TPL-25 (annoncé à 48°) était parfaitement similaire à celui du ZAO 25 (annoncé à 45°). Dans les deux oculaires, Jupiter était magnifique, parfaitement découpée sur le ciel. Au travers du TPL-25, les images sont propres, les images sont nettes, les couleurs sont neutres. Malgré la forte luminosité de la planète et l'utilisation de la bino, aucun reflet fantôme n'a été constaté. Dans la bino, en observant Jupiter, il était impossible de dire quel oculaire était le ZAO ou le TPL tant les images étaient similaires à tout point de vue! Les deux oculaires présentaient le même contraste, la même transparence, le même rendu des couleurs. Tous les détails visibles dans le ZAO l'étaient dans le TPL, ce qui est très flatteur pour le TPL! J'ai tenté de pousser le grossissement avec les TPL-18 (430x) que j'aurais ainsi pu comparer aux Taka Abbe 18mm. Bien que la planète demeurait parfaitement tranchée sur le ciel, les détails de l'atmosphère jovienne commençaient à être estompés par la turbu haute fréquence. J'ai rapidement mis de côté les 18mm. Au vu des conditions de la soirée qui imposaient un grossissement plus faible, les plus belles images ont été observées avec les ZAO 34, devant les Eudiascopic 35 qui semblaient avoir plus de mal que les ZAO à "gérer" la turbulence sur le limbe de la planète. J'attends une excellente nuit pour mieux évaluer le comportement des TPL sur les très fins détails peu contrastés et voir si ils tiennent la comparaison avec les ZAO mais je parie sur un match très serré!
  12. Nouveaux oculaires Takahashi

    J'aurais dû préciser que j'observais exclusivement les planètes et la Lune, et toujours avec une tête bino. Par conséquent, je ne pense pas que les Ethos soient les oculaires les plus adaptés à la vision binoculaire, et dans les longues focales, c'est tout bonnement impossible puisqu'ils sont en 50,8mm. J'avais essayé une bino avec des Nagler 16mm. J'avais trouvé ça très inconfortable. En vision binoculaire, le champ semble bien plus important que le champ apparent des oculaires en vision mono.
  13. Nouveaux oculaires Takahashi

    Ok, je retire le "n'importe quoi", mes excuses mais vous comparez des choses incomparables! Optiquement parlant, les formules optiques Ethos et Plössl sont fondamentalement différente et n'ont pas les mêmes vocations ni applications.
  14. Nouveaux oculaires Takahashi

    N'importe quoi! Comparer un Ethos à un Abbe, à un ortho, à un plössl ou à un monocentric, c'est comme comparer des pommes et des poires! En tant qu'observateur planétaire, je n'ai que faire d'observer avec un oculaire à 9 lentilles et avoir 100° de champ.
  15. Nouveaux oculaires Takahashi

    Tu veux qu’on fasse l’inventaire des oculaires indécents que tu possèdes? 🤣