Christophe Lehenaff

Member
  • Content count

    76
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

110 Good

About Christophe Lehenaff

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Astronomie, photographie, VTT
  1. Unitron 128 mm dispo

    C'est une très belle lunette cette Unitron, mais c'est vrai que le prix est vraiment too much. Mais bon, certains amateurs de belles pièces optiques et mécaniques ne se posent pas de question et ont surtout le porte-monnaie qui va avec. Tant mieux pour eux. Tiens, pendant qu'on parle de "vieilles" japonaises et de qualité optique, je vous invite à dévorer le prochain Astrosurf-Magazine dans lequel vous trouverez un rétro-test concernant - justement - une de ces lunettes en 60 mm de diamètre : les mesures qui ont été faites par Airylab vont faire se décrocher quelques mâchoires. J'en jubile d'avance.
  2. Images d'ambiance depuis l'observatoire de Château Renard...

    Ça sent le vécu dis moi ! D'autant que le vent était bien tombé. Tout était très calme. Par contre j'ai été surpris de voir un couple de randonneurs planter sa tente en contrebas de l'observatoire... Faut dire que le site en jette, notamment au crépuscule.
  3. Disparition de Gérard THERIN

    Un grand merci. J'invite tout le monde à (re) scruter les mosaïques lunaires : c'est juste la perfection niveau traitement... naturel et ultra résolu ! Chapeau Gérard !
  4. Images d'ambiance depuis l'observatoire de Château Renard...

    Disons que le nombre de participants n'était pas vraiment compatible avec une utilisation efficace du matos de l'observatoire. Et comme on pouvait a priori monter du matos perso, personne ne s'est réellement privé... ce qui était au final une erreur. Oui j'ai vu... C'est l'éternel problème de la démocratisation ou non d'un site scientifique : soit on permet à chacun d'y aller facilement (et avec éventuellement du gros matos perso), et dans ce cas il faut accepter le fait que le côté "sauvage" du lieu en pâtisse, soit on reste comme cela et on crée des frustrations !
  5. Images d'ambiance depuis l'observatoire de Château Renard...

    Merci à tous pour vos messages. Le temps a été mitigé. Je ne suis resté que 2 nuits car les matos étaient bloqués - a priori pour la semaine - dans les 4x4 situés plus bas. Une nuit très bien dégagée (mais sans matos) et une seconde nuit qui devait être dégagée et pour laquelle on avait décidé de descendre jusqu'au 4x4 et observer/imager sur place... Sauf que le ciel fut partiellement dégagé seulement, avec des voiles d'altitude très pénalisants. Il a fallu prendre une décision compte tenu de nos impératifs respectifs... Certains sont donc repartis (dont moi), d'autres sont restés et ont visiblement bénéficié d'une, peut être deux nuits dégagées semble t-il, mais avec le minimum de matos perso à utiliser. Mes premières venues là-haut datent du milieu des années 1990. J'animais des stages d'astro en hiver, notamment dans le cadre du fameux hôtel L'Astragale de Saint Véran, aujourd'hui disparu (l'hôtel bien sûr, pas le village ). On montait donc en peau de phoque et on redescendait quelques nuits plus tard en hors piste. Les conditions étaient alors nettement plus dures là-haut puisque l'infrastructure était minimaliste par rapport à aujourd'hui. Ce qui n'a pas changé en revanche c'est la difficulté de monter son propre matos là haut, hors période estivale. Cet observatoire se mérite.
  6. Bon, le cœur n'y est pas trop avec la disparition de Gérard mais bon... J'ai passé quelques jours à l'observatoire du Pic de Château Renard la semaine dernière. Quelques jours mouvementés durant lesquels on a fait du cardio pour monter une partie du matériel. Je vous propose quelques images d'ambiance du site pour ceux qui ne connaissent pas le Queyras, donc dans les Hautes-Alpes... Des images hélas généralistes car on n'a pas pu monter le matos astro. Une vue générale et lointaine de l'observatoire depuis la montée vers le pic : on est à près de 2 990 m. Vue rapprochée des bâtiments principaux : à gauche l'une des coupoles abritant les RC 500, et à droite la coupole "historique" hébergeant le 620 mm. La deuxième coupole RC 500, située quelques mètres plus au nord... La nuit tombe sur le site. Une petite grimpette le lendemain matin de mon arrivée pour admirer le panorama depuis le sommet du pic. Depuis là haut on a une belle vue sur le Mont Viso qui culmine à 3 841 m. Une image que j'aime beaucoup, très épurée : le croissant de lune du 27 octobre, suspendu au-dessus du Viso. Beau souvenir pour moi, accolé à la coupole du T620 pour me protéger du vent... La coupole du 620, toujours à l'aube... Une vue générale côté italien, l'aube est alors bien avancée... Côté ciel nocturne, des images sympas à cette période de l'année, avec une Voie lactée estivale encore bien présente ! Un séjour un peu court certes mais particulièrement intense (ceux qui étaient avec moi en conviendront).
  7. Disparition de Gérard THERIN

    Nous venons de perdre un des tout meilleurs astrophotographes au monde ! Il était un des rares à avoir maîtrisé aussi bien l'argentique que le numérique, et surtout à avoir su aussi optimiser son matériel en le modifiant et en le réglant comme personne. Il était perfectionniste et acharné. Toutes mes condoléances à son épouse et à son fils.
  8. Ambiances spectaculaires depuis le Pic du Midi (long post)

    Les conditions à remplir pour les missions T60 sont plus contraignantes dorénavant. En revanche, il y a visiblement de la place car la semaine de ma venue personne n'était en mission. Et bien c'est... possible ! Mais il y a une astuce : il faut garer sa voiture au Tourmalet, puis monter jusqu'au Pic via un chemin de randonnée (2h30 de marche). On arrive alors vers les terrasses ouest, tout près du TBL, d'où on peut faire... à peu près tout ce qu'on veut visiblement, car au moment de ma visite c'était un peu le grand n'importe quoi : aux randonneurs de passage venaient se mêler des gens venus pique-niquer, et même bivouaquer !!!??? Côté ouest on a une vue imprenable sur le coucher de soleil, et sur les coupoles Baillaud, Pécantet, etc. Ensuite, a priori si on vient dans la journée toujours par ce chemin de rando, il est possible de basculer de l'autre côté de l'observatoire, donc avec tous les touristes "classiques", moyennant l'achat d'un billet (il faut se renseigner).
  9. Ambiances spectaculaires depuis le Pic du Midi (long post)

    Non quand même pas. On se sert comme on veut en fait.
  10. Ambiances spectaculaires depuis le Pic du Midi (long post)

    On peut passer la journée là-haut car tout est prévu pour profiter du site : instruments mis à disposition (longue-vue, PST), visites possibles et très sympas (planétarium, musée (très réussi d'ailleurs)), restaurants, etc.
  11. Ambiances spectaculaires depuis le Pic du Midi (long post)

    Merci Alain. Merci Jean-Luc... Tu le sais mieux que moi là-haut le spectacle est très souvent au rendez-vous. Et quand le soleil agonise, on peut s'amuser en allongeant les poses. Un grand merci au passage aux amis de la Ferme des étoiles qui me permettaient de squatter la terrasse côté TBL.
  12. Ambiances spectaculaires depuis le Pic du Midi (long post)

    Excellent !!! Oui... il faisait très beau et donc beaucoup de monde forcément ! Tu y étais de passage en journée uniquement ?
  13. Ambiances spectaculaires depuis le Pic du Midi (long post)

    J'y étais durant la semaine du concert de Zazie. Ça devait ressembler plus à ça... par moment, effectivement il fallait attendre pour s'y rendre.
  14. Ambiances spectaculaires depuis le Pic du Midi (long post)

    Les photos de paysages sont faites au 5D MKIII avec le 24-105 4 L pour les plans classiques, le Canon 70/200 4.0 L + doubleur Canon pour les plans resserrés, et surtout avec le Tamron 15-30 2.8 pour les plans larges notamment de nuit.
  15. Ambiances spectaculaires depuis le Pic du Midi (long post)

    Encore merci pour vos remarques et compliments. Tu vas avoir un choc en y retournant car les choses sur place ont énormément changé : infrastructures nouvelles, accès restreints, tourisme très important (en tout cas en été), événements spécifiques (concerts), allumage automatique en lumières blanches des couloirs (tu as bien lu), etc. Et d'autres changements sont à venir... qui vont probablement faire grincer quelques dents.