Christophe Lehenaff

Member
  • Content count

    129
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

294 Excellent

About Christophe Lehenaff

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Astronomie, photographie, VTT
  1. Jean-Dragesco nous a quitté

    Encore un grand nom de l'astronomie qui disparaît... Toutes mes condoléances à ses proches...
  2. NEOWISE VS UMA...

    Merci à tous ! Pour ceux qui connaissent le coin, cette image prise il y a quelques jours depuis la pointe de Montmartin-sur-Mer, donc en direction d'Agon-Coutainville. Au premier plan une partie du havre de Regnéville...Marée ultra calme pour une fois !
  3. NEOWISE VS UMA...

    Pour participer humblement... Suis en Normandie actuellement pour les vacances et la vue de la comète est toujours aussi sympathique ! La nuit dernière, "rapprochement" comète et Grande Ourse depuis le jardin et la pollution lumineuse du patelin. 12 poses de 1 minute à 3 200 ISO, Canon 5DMKIII + Pancake 40 mm fermé à 5.6. Suivi sur SkyTracker.
  4. Toute première image à l'EQ 6 (pas taper...)

    Là, je vais détonner dans votre conversation... Je ne savais pas pour Olivier Le Fèvre !!!??? Avec la disparition il y a quelques semaines de Michel Verdenet je m'étais replongé dans quelques lectures anciennes et avais relu avec bonheur ton article intitulé "Les champions du ciel" paru dans C&E, dans lequel tu parlais justement notamment de lui. Tu citais ce qu'il ressentait le soir à l'observatoire... Au sommet du Mauna Kea, lorsque je sors sur le chemin de ronde de la coupole pour voir le ciel, vérifier qu'aucune perturbation ne s'annonce à l'horizon, je suis frappé à chaque fois par l'austérité du lieu : obscurité totale du désert d'altitude, vent glacial, air sec et raréfié. A 4 200 m d'altitude, nous sommes si loin des îles de cartes postales... Transmets à sa famille de la part des gens qu'il ne connaissait pas mais qui le connaissaient et appréciaient son travail nos plus sincères condoléances.
  5. RedCat 51 APO 250mm f/4.9, des infos? des tests?

    Salut, A priori tu n'es donc pas lecteur d'Astrosurf-Magazine. Tu trouveras toutes les infos + caractéristiques + mesures + résultats dans notre numéro 99. Voici le lien : Bonne lecture !
  6. Excellent !!! Merci pour ce partage. De mon côté je ne vois plus rien...
  7. Rapprochement d'hier soir, Lune... ballon-sonde !

    Merci.
  8. Rapprochement d'hier soir, Lune... ballon-sonde !

    Je guette en fait... mais rien ce soir a priori, en tout cas pas dans mon secteur...
  9. Rapprochement d'hier soir, Lune... ballon-sonde !

    En Seine-et-Marne, pas loin de Coulommiers.
  10. Je suis visiblement sur un site propice aux observations des ballons météo ! Hier soir alors que j'étais en promenade post-confinement je lève le nez comme ça vers la Lune et bingo : je reconnais un drôle d'objet bien brillant pas loin de la Lune ! J'avais du petit matos photo sur moi et, ni une ni deux, je shoote. Le ballon a éclaté vers 20h50.
  11. Le croissant de Lune du 26 avril à la vénérable Vixen 93/1300...

    Merci à tous ! Je ne connaissais pas ce lien... très intéressant. Cette lunette que j'aime beaucoup devrait faire l'objet très bientôt d'un rétro-test...
  12. J'ai été contacté par Proton57 qui nous fournit des informations extrêmement intéressantes quant à ce qu'il s'est produit. Un GRAND MERCI à lui donc. Je vous livre son texte... ----------------------------- Quelques précisions et pistes au sujet de ton observation : Météo France effectue des radiosondages 2 fois par jour à 11h15 TU et 23h15 TU. Le confinement dégrade les observations météo faute de personnel et d'observations, par conséquent la fréquence des radiosondages a été revue à la hausse avec deux radiosondages quotidiens en supplément à 05h15 TU et 17H15 TU. Le lâcher est effectué de Trappes (à ma connaissance). Ces lâchers supplémentaires sont provisoires et cesseront bientôt en fin de confinement. Ton observation correspond au lâcher de 17h15 TU donc 19h15 loc. Nouveaux ballons ; vitesse ascensionnelle 5 m/s soit 300 m en une minute puis accélération en fin de course, éclatement théorique après 1h50 à 2 h de montée à 35 km. Cela correspond à ton observation....................... belle émotion !!!! Capteurs dans boite polystyrène blanc de 15 cm de côté avec petit capteur extérieur de 2x10 cm en aluminium brillant poli. Parachute rouge (visible de jour) mais verni et donc réfléchissant la nuit. Distance entre capteurs et ballon progressive par le biais d'un dérouleur de 50 m. D’où le phénomène d'oscillation vue par des témoins au sol. Après éclatement l'attelage met une heure pour descendre jusqu'au sol. Ce qui permet éventuellement un autre radiosondage en descente par dérive. Ballon caoutchouc crème de + 1 m de diamètre au départ puis proche de 8 m à l'éclatement. Le froid, gel et dégel puis l'arrivée en tropopause -40° altère la qualité du caoutchouc qui se rigidifie, d’où l'éclatement en mille morceaux du ballon.
  13. Pour info et si cela peut aider, la première image a été faite à 21h02 heure légale (à 30s près) et la seconde à 21h06 (idem). Ne pas tenir compte des exif qui ne sont pas bons. Les coordonnées du lieu d'observation : 48°43'56.1"N / 3°00'50.4"E
  14. Le croissant de Lune du 26 avril à la vénérable Vixen 93/1300...

    Bah en fait c'était pareil pour moi ! Du coup quand j'ai eu l'occasion de l'acheter d'occasion (justement) il y a quelques années je ne me suis pas gêné, et je ne le regrette absolument pas. Sa qualité est très bonne et sa manipulation très sympa.
  15. C'est une discussion que nous avions eue en son temps avec la rédaction d'Astronomie Magazine : dans certaines conditions il devait être possible de voir le croissant de Vénus à l’œil nu, donc sans passer par des jumelles. C'était en mai 2012. Fin mai 2012, Vénus était en position hyper favorable pour tenter la chose, et vers la toute fin du mois j'ai halluciné en repérant assez facilement le très fin croissant vénusien au crépuscule, juste au-dessus de l'horizon nord-ouest. Le croissant était assez brillant, très fin et parfaitement visible. Et ce qui est encore plus intéressant c'est qu'on se retrouve dans une configuration sensiblement identique en mai de cette année, avec un croissant vénusien ultra fin à une hauteur encore confortable en fin de mois. Autrement dit : faut qu'on retente cette observation !