Huitzilopochtli

Membre
  • Compteur de contenus

    319
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

3 Neutre

À propos de Huitzilopochtli

  • Rang
    Membre actif
  1. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Bonjour, Les données spectrométriques suggèrent que Oumuamua est assez différent des objets de la ceinture de Kuiper (qui ont tendance à être beaucoup plus rouge que lui). Son spectre se rapprocherait plutôt de celui qu'une surface rocheuse aurait après avoir été «altérée» par une longue exposition aux rayonnements spatiaux. Des observateurs ont tenté d'enregistrer la courbe de lumière de l'objet pour déterminer sa période de rotation. Les observations de Matthew Knight (Université du Maryland) montrent des variations de la luminosité apparente d'environ 1,2 magnitude. Knight et son équipe soupçonnent que l'objet est très allongé, au moins trois fois plus long que large, et tourne sur lui-même avec une période de 3 à 5 heures. Le Hubble Space Telescope pourrait encore mieux nous renseigner sur les caractéristiques de 1I/2017 U1. On a accordé à une équipe d'astronomes, menée par Karen Meech (l'Université d' Hawaï) le temps d'observation pour étudier le visiteur interstellaire avant qu'il ne disparaisse rapidement dans les profondeurs de l'espace . "Nos travaux n'ont pas encore commençé," dit Meech, ils doivent se faire en trois séries d'observations, la dernière, en fin d'année." Il y a naturellement eu une vague de spéculations sur l'origine d'Oumuamua. Eric Mamajek (du Jet Propulsion Laboratory) a déclaré que la vitesse d'entrée de l'objet dans le système solaire (26 km par seconde) diffère de moins de 5 km/s de la vitesse moyenne des étoiles se situant à moins de 25 parsecs (80 années-lumière). En tout état de cause, cette vitesse ne correspond pas à la vitesse relative des étoiles les plus proches de notre Soleil (quelques années-lumière). Toutes ces caractéristiques suggèrent que «Oumuamua a dérivé pendant un temps très long parmi les étoiles, probablement plusieurs milliards d'années. http://www.skyandtelescope.com/astronomy-news/update-on-interstellar-object-oumuamua/
  2. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Bonjour, Je tenais à te remercier sincèrement pour le temps que tu consacres à nous instruire de ces choses passionnantes. Amicalement. 8zi'
  3. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Cette diversité de composition, semblable pour le nuage de Oort et la ceinture de Kuiper, pourrait peut-être résultée du fait qu'il y a eu (et même encore actuellement) transfert d'objets cométaires entre ces deux réservoirs. Ce ne sont pas deux stocks sans interactions. Au début de l'histoire du système solaire, un partie des comètes de la ceinture de Kuiper a été expulsé vers l'extérieur (objets épars , nuage de Oort et espace interstellaire) par les changements orbitaux des planètes Uranus et Neptune. De même, encore de nos jours, des comètes du nuage de Oort intègrent parfois le réservoir des comètes périodiques par des modifications orbitales provoquées par un passage près d'une planètes géantes. Corrige-moi si je dis des bêtises.
  4. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Cela paraît même assez évident si l'on considère les mouvements propres des étoiles dans leur ronde galactique. https://www.cieletespace.fr/actualites/plusieurs-dizaines-d-etoiles-ont-croise-le-soleil-ce-dernier-million-d-annees
  5. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Mais je suis bien d'accord avec cela Nicolas. Je ne faisais absolument pas allusion au cas de A/2017 U1 ou de tout autres objets nous ayant rendu visite après la dispersion de l'amas ouvert qui aurait servi de pouponnière au Soleil.
  6. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Pour revenir à ce qui avait été dit un peu plus haut dans ce topic: Lorsque Jackbauer imaginait qu'une part non négligeable des corps du nuage de Oort autour du Soleil puisse être d'origine extra-solaire, Nicolas avait répondu à cela : Citation de Nicolas : "Il ne possède peut-être rien du tout (en comparaison à ce qui est né avec le soleil)... car comme l'illustrerait cet objet, des milliards d'objets errants qui ont pu traverser notre sytème solaire, la plupart avaient sans doute une énergie cinétique / vitesse trop importante pour être capturés... 25km/s d'excès à la libération du système solaire, c'est beaucoup (aucune de nos sondes spatiale n'atteint guère plus de 15km/s, je crois), et pourtant le Soleil se déplace à 20 km/s par rapport au voisinage..." Il y a 7 ans, Harold Levison avait théorisé une formation particulière du nuage de Oort en s'appuyant sur des simulations numériques. http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-majorite-cometes-longues-periodes-seraient-extrasolaires-26642/ Cette hypothèse a-t-elle toujours cours ? A t-elle eut un autre écho que dans cet article de Futura ? Que faut-il en penser ?...
  7. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Bonjour, Oui, ses paramètres orbitaux pouvaient légitimement orienter vers la piste cométaire. Cette information figure d'ailleurs clairement dans le lien https://projectpluto.com/temp/2017u1.htm que Biver avait eu la gentillesse de mettre à notre disposition . Il est vrai aussi que c'est en anglais et que cela peut perturber certains.
  8. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Nicolas, J'ai bien pris en compte ta remarque au sujet de la présence probable d'astéroïdes dans le nuage de Oort. Je remarque néanmoins que Bill Gray, dans le lien que tu nous as donné, se faisait la même réflexion que moi avant que tu ne la modères. Je le cite : "... La cinquième suggestion, comme mentionné ci-dessus, est à peu près impossible à déchiffrer, mais semble également très peu probable: qu'une planète voyou, flottant entre les étoiles, a traversé le nuage de comètes au bord du système solaire. Ce faisant, les objets du système solaire sont passés par là et ont été éjectés par sa gravité. La plupart sont allés dans l'espace interstellaire. L'un d'entre eux a reçu un coup de pied vers le soleil, l'a dépassé et a été repéré peu de temps après et c'est l'objet dont nous parlons. Ce n'est pas un événement probable, mais nous ne pouvons pas totalement le rejeter; ça pourrait arriver. En dehors de la simple probabilité faible, cependant, il y a un autre problème avec ce schéma: le nuage de comètes autour des bords du système solaire sont ... des comètes. La personne qui a proposé cette idée l'a fait avant que le MPC n'annonce que ce n'était pas réellement une comète.)" La proportion d'astéroïdes dans le nuage de Oort doit certainement être très faible au regard des corps cométaires...
  9. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Oui, c'est vrai. J'ai été trop vite en besogne.
  10. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Je pense qu'il y a aussi un autre élément important qui tendrait à prouver que cet objet ne provient probablement pas du nuage de Oort, des confins du système solaire. C'est le fait qu'il soit plus certainement du type astéroïde que cométaire.
  11. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Merci pour ta réponse. C'est effectivement pour cela que l'hypothèse me paraissait fragile.
  12. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Bonjour, Je m'interroge sur une hypothèse envisagée initialement par Nicolas au sujet de l'excès de vitesse orbitale constaté pour cet objet (4km/s au périhélie). En effet, il évoquait le phénomène de dégazage du noyau cométaire pour expliquer cette "anomalie". J'ai du mal à imaginer cela possible, d'abord, dans la mesure où la rotation du noyau devrait faire varier sensiblement l'angle du vecteur d'accélération provoqué par le dégazage. De cette façon, ce serait essentiellement un facteur modifiant la rotation de la comète plutôt qu'une accélération de sa vitesse orbitale. Ensuite, accélérer de 4 km/s la masse d'un noyau cométaire (même modeste) me semble hors de portée des forces générées par ce genre de phénomène. Il est vrai aussi que pour dire cela, je ne me fonde que sur l'intuition et non pas sur des calculs rigoureux... De plus, si cet objet est finalement un astéroïde, la question ne se pose plus.
  13. Cassini, le spectacle continue ...

    Effectivement, mes données n'étaient pas valides! Merci d'avoir corrigé.On pourra donc, de même, ne pas tenir compte du ratio à 99/1 que j'indiquais pour les particules retombant sur Encelade.Milles excuses. Je retourne à mes études...
  14. Cassini, le spectacle continue ...

    Non Superuptif ! Quezacloaque c'est dégradant! A la rigueur, appelle moi Quetzaquatique pour rester astrobiologique.Tu vois, t'y viens. On sent bien que tes vieux blocages cèdent peu à peu face à l'implacable évidence.8zi'
  15. Cassini, le spectacle continue ...

    Tournesol : "La vie peut-elle apparaître dans une flaque ?"Bah ! Beaucoup de poissons dans l'océan, quelques uns dans mon aquarium.Cela devrait potentiellement pouvoir suffire pour ce que l'on cherche. Ceci dit, ça m'étonnerait beaucoup que l'on trouve...