Huitzilopochtli

Membre
  • Compteur de contenus

    966
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    France

Huitzilopochtli a gagné pour la dernière fois le 26 novembre 2018

Huitzilopochtli a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

687 Très bonne réputation

À propos de Huitzilopochtli

  • Rang
    Membre actif

Visiteurs récents du profil

2 221 visualisations du profil
  1. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Petit rapport du 17 01 par Alan Stern, pour un bilan préliminaire du survol : http://pluto.jhuapl.edu/News-Center/PI-Perspectives.php?page=piPerspective_01_17_2019 Animation de Roman Tkachenko :
  2. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    L'idée n' était pas de moi. Extrait du lien https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1901/1901.02578.pdf (Vers le bas de la colonne gauche de la deuxième page) "The most prominent albedo feature is a narrow (<300 m tall) bright, cylindrically symmetric neck where the lobes Ultima and Thule are joined. The origin of this remarkable feature is unclear ; either endogenic (fine particle accumulation) and/orexogenic (lobe merger) possibilities may be the cause."
  3. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Oui. Mais c'est une hypothèse parmi d'autres. On a penser aussi au résultat de la fusion partielle d'ultima et de Thulé dans la zone de contact. (Résultats préliminaires post-survol) J'ajouterai personnellement (et audacieusement) que la configuration des deux objets aurait pu diminuer l'exposition aux rayons cosmiques dans cette zone, par rapport aux surfaces plus exposées, et que cela aurait pu influer sur cette franche différence de couleur (?)...
  4. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    "En fait chaque lobe semble applati et il est plus judicieux de les comparer à des macarcons qu'à des boules de glace." @Jean-Luc Qu'es-ce donc un "macarcon" ? Peut-être un macaron pour moi ?...
  5. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Nous sommes quelques uns, ici et ailleurs, à nous être un peu étonnés des formes apparemment sphériques d'Ultima et de Thulé. Il semblerait, en fait, que ces formes soient aplaties comme le laisse percevoir cette animation réalisée par Ian R membre d'UMSF. John Spencer, lui même faisant partie de l'équipe NH et, intervenant régulièrement sur ce forum, a chaudement félicité Ian pour cette réalisation qui nous apporte indubitablement une vue plus juste de cet objet lointain. Comparaison a été faite avec des hamburger... mais en France, nous parlerons plutôt de macarons.
  6. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    La petite difficulté dont je parlais plus haut à été surmonter :
  7. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    Un excellent article signé par Jason Davis, du planetary blog, qui rend compte de la conférence de presse tenue le 8 janvier par l'équipe d'Hayabusa2. Tentative de prélèvement à la mi-février : http://www.planetary.org/blogs/jason-davis/hayabusa2-updates-sample-collection.html
  8. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    Sur Mars, Insight connait une petite difficulté pour un test de repositionnement du câble reliant SEIS au lander. Rien de très préoccupant à priori, mais engendrant un léger retard dans l'installation du bouclier thermo-éolien. https://twitter.com/InSight_IPGP
  9. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    L'expérimentation biologique lunaire est d'ors et déjà terminée, mais l'analyse des données se poursuit. Un mini labo identique à celui déposé sur la Lune avait été activé simultanément sur Terre pour comparer les évolutions parallèles des organismes. https://news.cgtn.com/news/3d3d414f7949444d32457a6333566d54/share_p.html
  10. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Pour faire suite à vos post, ce qu'en dit Emily dans un court article du Planetary Blog : http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2019/a-few-new-images-of-mu69.html
  11. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Non. Callisto n'est qu'un démonstrateur dont le premier vol devrait avoir lieu dans un ou deux ans au pire. Ensuite, à partir de cette expérience, il faudrait développer un premier étage réutilisable à échéance d'un peu moins de dix ans. Alors que Space X maîtrise déjà le truc. Mais la firme d'Elon n'est pas la seule sur ce créneau et prochainement le New Glenn de Blue Origin devrait postuler https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/blue-origin-blue-origin-new-glenn-prepare-lancements-doubles-64320/ , voire le Vulcan d'United Launch Alliance (Boeing et Lockheed Martin ) si leur projet aboutit. Dans les deux ans qui viennent, on pourrait avoir déjà trois opérateurs privés américains utilisant des lanceurs ayant un premier étage réutilisable. En réalité, il ne faut pas totalement se focaliser sur Space X, même si leur avance sur la concurrence est significative. C'est l'intrusion du privé dans le secteur des lanceurs qui l'a révolutionné, avec il est vrai les considérables investissements du ministère de la défense des Etats-Unis pour doper les projets. A pleins d'égards, comme beaucoup d'autres, je m'autorise aussi à rigoler d'Elon et de sa mégalomanie. Mais il a su prouver que certaines de ses innovations technologiques, auxquelles très peu de gens croyaient, bouleversent la donne dans le domaine spatiale. Attention à ne pas mourir de rire !
  12. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    En mandarin, fleurir la Lune n'est pas synonyme d'avoir des boutons sur le cul. Un peu de poésie que diantre !
  13. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    A-t-on quelques part dans ce forum évoqué le démonstrateur Callisto qui voit Allemands, français et japonais coopérer sur un projet de lanceur réutilisable ? On a bien l'impression que nous courrons (désespérement ?) après Space X et sa Falcon 9... Si je ne suis pas certain que tous les projets de Musk aboutissent (au moins dans les délais qu'il annonce) il faut bien reconnaître que ce type a quand même foutu un sacré coup de pied dans la fourmilière...
  14. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    Un petit plus. Chang'e 4 transporte donc une expérience qui devrait notamment faire éclore les premières fleurs sur cette surface sans vie. La sonde apportera une boîte contenant des semences de pommes de terre et d’arabidopsis, une petite plante ressemblant au chou et à la moutarde. De même, elle comporte également quelques œufs de vers à soie, afin de réaliser les premières expériences biologiques sur la Lune. D’ après une conférence sur l’innovation scientifique et technologique organisée par la municipalité de Chongqing, cette expérience de « mini-biosphère lunaire » fut conçue par 28 universités chinoises menées par l’Université de Chongqing (sud-ouest de la Chine). Les chercheurs espèrent que les graines germeront sur la Lune, dans un processus qui sera filmé et retransmis sur Terre. Les astronautes ont déjà cultivé des plantes dans la Station spatiale internationale (SSI), ainsi que du riz et de l’arabidopsis dans le laboratoire spatial chinois Tiangong2. Cependant, ces expériences ont été réalisées en orbite terrestre basse, à une altitude d’environ 400 km. L’environnement lunaire, à 380000 km de la Terre, est plus exigeant. Liu Hanlong, directeur en chef de l’expérience et vice-président de l’Université de Chongqing, explique qu’en l’absence d’atmosphère, l’échelle de températures sur la Lune va de –100 °C à +100 °C. « Nous devons maintenir la température de cette "mini-biosphère" dans une fourchette allant de 1 à 30 °C, mais également contrôler l’humidité et les apports nutritifs. Nous utiliserons un tube pour diriger la lumière naturelle de la surface de la Lune à l’intérieur de la boîte, afin de faire pousser les plantes », déclare Xie Gengxin, le concepteur en chef de l’expérience. « Nous voulons étudier la respiration des semences et la photosynthèse sur la Lune, ajoute Liu Hanlong. Pourquoi la pomme de terre et l’arabidopsis ? Tout simplement parce que la période de croissance de l’arabidopsis est courte et facile à observer, et que les pommes de terre pourraient devenir une source majeure de l’alimentation pour les futurs voyageurs de l’espace. Cette expérience pourrait nous aider à accumuler des connaissances pour la construction d’une base lunaire. » Addendum botanique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Arabidopsis_thaliana
  15. Chang'E-4 : the dark side of the moon

    D'un lien précédemment donné : Chang'e 4 a également livré à la Lune un support conçu par des étudiants et contenant des graines de pomme de terre et des œufs de vers à soie. Des étudiants et des scientifiques suivront de près la croissance des organismes hébergés dans une chambre et alimentés en lumière naturelle et en nutriments une fois sur la surface lunaire. S'adressant à un public de scientifiques américains plus tôt cette année, Jun a déclaré que l'expérience biologique à bord de Chang'e 4 est "tout à fait unique et intéressante." "Il y aura un micro-écosystème à l'intérieur", a déclaré Jun. "Il y a quelques légumes et des vers, ce qui, je pense, sera une bonne démonstration astrobiologique."