maxip

Member
  • Content count

    9
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

0 Neutral

About maxip

  • Rank
    Inactive member
  1. Bonjour, je souhaite piloter une Webcam SPC900 SC3 avec MaximDL, si quelqu'un a déja fait l'éssai je suis interessé par la configuration.Mes tests avec une exposition en Longue Pose donnent une image brulée sur la partie haute de l'image sur les FITS. Ma webcam fonctionne parfaitement avec K3CCD.Maxime
  2. Maksutov 127/1500? votre avis m'intéresse

    Bonjour, je possede ce petit mak depuis peu. Je le destine principalement pour l'observation planétaire (F11,5), il est petit, pas trop lourd, la finition est bonne, la mollette de mise au point est souple sans etre molle, la collimation est bonne d'origine et si ça bouge elle est facile a faire (déja fait). Mon seul reproche concerne le fait qu'il n'a pas de poignée pour le saisir ! Et puis par rapport a une lunette, faut pas oublier de le mettre en température avant de l'utiliser.Pas de mauvaise surprise pour le prix. je ne peux pas te donner mon avis sur cette monture que je ne possede pas, mais tu trouveras beaucoup de feedback sur le net sur ce modele GOTO. Cdlt Maxime[Ce message a été modifié par maxip (Édité le 12-09-2010).]
  3. Bonjour, si tu as connecté ta monture avec ton PC via EQmod, jette un coup d'oeil la ça va te facliter la vie ! http://www.astrolabo.com/?p=2879 En 3 minutes c'est fait.La mise en station se fait avec la charge a supporter, pas a vide. Les vis ne doivent pas être serrée comme une brute, si non ... elle se torrdent !PS : avec une SPC 900 non modifiée ça doit pas être facile de trouver des étoiles. Maxime[Ce message a été modifié par maxip (Édité le 03-09-2010).][Ce message a été modifié par maxip (Édité le 03-09-2010).]
  4. Stellarium - logiciel

    Bonjour,dans la fenetre de configuration (F2) choisir l'onglet OUTILS puis taper sur récuperer les catalogue 5, 6.Un logiciel sympa, mais trop gourmand en ressources CPU pour mon portable dans les dernières versions, j'ai du le désinstaller au propfit de CDC pour donner la priorité au flux de capture vidéo, et a l'autoguidage.Maxime
  5. Bonjour, Tu donnes peu d’éléments sur le contexte qui conduit a cette erreur et les sources sont multiples.je vais te faire part de ma modeste expérience sur les difficultés que j'ai rencontrés sur l'autoguidage qui vont je l'espère te donner des pistes pour résoudre tes problèmes (jeux asymétrique, échec du calibrage, mauvaise valeur de l’EP, perte de l’étoile guide …)Je n’ai pas la prétention dans ce qui suit de donner une liste exhaustive mais seulement de faire part de ma démarche pour éliminer bien des problèmes de l’étape de guidage.Avant de parler des problèmes d’autoguidage et de se lancer sous Guidemaster, il faut au préalable vérifier si les conditions préalable permettront de faire du guidage :Problèmes liés au choix de matériel : Le trépied doit pouvoir absorber les vibrations et supporter le poids de la monture, une évidence ? Il doit pouvoir également absorber les vibrations des moteurs. Une petite tape sur le télescope et l’observation visuelle du temps d’oscillation pour l’absorber en dit long.La monture, si tu lis la notice technique et si tu charges la monture a sa charge maxi sans prendre 30% de marge de sécurité tu t’exposes a des déceptions. Fais un bilan de la monture a pleine charge, tu sera surpris du poids total. L’équilibrage des masses sur les deux axes en configuration maximale est très important, le réglage du contre poids est primordial. Les jeux de la monture sur les deux axes doivent être réglés et vérifiés périodiquement. Pas de jeu ne signifie pas que tout va rouler, c’est le contraire ! Il faut du jeu mais pas trop.La stabilité du terrain, et la mise a niveau du trépied doivent être assuré durant toute la séance ; attention au terrain herbeux. La mise en station doit être effectuée avec beaucoup de soins, sans quoi le guidage ne fera pas de miracle. Avec une monture possédant un interface PC, l’utilisation de la mise en station avec ASCOM est un vrai plaisir et d’une bonne précision autrement il reste la méthode manuelle. Le viseur polaire doit être préalablement réglé sans quoi la mise en station sera mauvaise.L’instrument de guidage ne doit pas être choisir au hasard, sa focale doit être choisie en fonction de la focale de l’instrument principal. Sa qualité ne doit pas être négligée, un optique pas collimatée (figure de airy), un PO qui donne un centrage approximatif, ou un réglage de la mise au point sur l’étoile de guidage donnera de mauvais résultats. J’en ai fait les frais.Voila les quelques éléments qui sont un pré requis avant de parler de problème de guidage. Mon impatience du début m’a fait « bruler » des étapes et perdre du temps en chercahnt a comprendre pourquoi le guidage marchait mal. En vérifiant et en trouvant une solutions au problèmes ci-dessus la majorité de mes problèmes de guidage ont disparu, je me suis réconcilié avec Guidemaster, et j’ai pu consacrer un peu plus de temps a faire de l’astro ! Maxime[Ce message a été modifié par maxip (Édité le 01-09-2010).][Ce message a été modifié par maxip (Édité le 01-09-2010).][Ce message a été modifié par maxip (Édité le 01-09-2010).][Ce message a été modifié par maxip (Édité le 01-09-2010).][Ce message a été modifié par maxip (Édité le 01-09-2010).]
  6. Bonjour,je pense qu'il y a beaucoup de domaines ou le "bricolage" est encore possible parceque l'astro nécessite la mise en oeuvre de plusieurs technologies autour de plusieurs discipline telles que informatique, électronique, optique, micromecanique, et que le matériel accessible pour un amateur est loin d'être parfait. Il y a donc une grande latitude pour optimiser ce matériel existant,ou en créer de nouveaux. C'est vrai que certaines technologies évoluent rapidement, la possibilité d'acceder à des capteure CCD "bon marché" performants, ouvre par exemple la porte à la possibilité d'observer ce que l'on pouvait pas voir dans l'occulaire d'un amateur il y a quelques années par exemple. Cependant cette activité demande des comptéences technique, un bonne connaissance des produit disponibles ... et du temps, beaucoup de temps, c'est peut être ce qui manque le plus et est le véritable frein au bricolage. Cdlt Maxime [Ce message a été modifié par maxip (Édité le 01-09-2010).][Ce message a été modifié par maxip (Édité le 01-09-2010).]
  7. Bonsoir, personne n'a de camera CCD sur une lunette ED80 ? Maxime
  8. Bonsoir, Je souhaiterai acheter une camera CCD NB pour ma lunette 80ED pour le CP. J’ai débuté en photo il y un an, un an durant lequel j’ai mis au point ma configuration matérielle, logicielle, et rodé mon processus de traitement des images prises avec le 40D sous Iris. Bref,je sui pret pour l'étape suivante voici ma configuration astro pour le CP : Monture HEQ5 (courbe EP acceptable), lunette principale ED80 80/600 (collimation bonne) avec réducteur de focale SW 0.8, lunette guide 80/40, webcam SPC900 LP (mode couleur optimisé).Aaujourd’hui mon site astro (mon jardin la nuit) n’est pas le pic du Midi, il ressemble à beaucoup de sites de proche banlieue et les photos prises avec mon APN non défiltré, une fois passé les joies des premières images celle ci ne me plaisent plus. Bref la pollution lumineuse m’obligerai avec mon APN à chercher des cieux plus noirs et a le faire défiltré pour pouvoir faire progresser mes captures. Or il existe aujourd’hui une offre autour des camera CCD accessibles à l’amateur que je suis et qui sont devenues des appareils de ciel profonds performants capables et dans une certaine mesure capable supporter des contraintes de pollution lumineuse.Le bref coup d’œil sur le marché n’aide pas beaucoup le néophyte que je suis. Laquelle choisir pour que le mariage avec ma lunette soit harmonieux ?Je me suis donc livré à un petit calcul théorique que je vous soumet pour déterminer le détecteur qu’il me faudrait. Pour cela j’ai utilisé deux formules de calcul : calcul du pouvoir séparateur (e = 206 x T / F) et calcul de la focale « idéale » ( F ideale = 206 x (2 à 3) x T/R) avec :- e : échantillonnage en sec/pixel - T : taille du pixel du capteur - F : focale de la lunette J’ai ensuite fixé arbitrairement le choix du constructeur ATIK pour sa large gamme de CCD, fixé des conditions de turbulence moyenne de 3 à 4 secondes d’arc et comparé quelques CCD pour trouver quel était le capteur qui répondait le mieux la double contrainte :Focale nécessaire au bon échantillonnage = focale de ma lunette et Echantillonnage = 1/2 de la turbulence ou 2 fois le pouvoir séparateur de ma lunette[U]Voici le tableau Excell qui résume la comparaison de CCD[/U] : Source : AVEXIndépendamment de toute considération tarifaire le capteur la CCD 320E semble le mieux convenir « théoriquement à ma lunette » ... si j'ai bien compris. L'ATIK 320E donne une focale nécessaire au bon échantillonage qui correspond a celle de mon ED80 a savoir entre 413 mm et 619 mm ainsi qu'un échantillonnage compris entre 1,51 et 1,99 seconde d'arc soit la moitié grosso modo de la turbulence que j'ai estimée en CP a 4 seconde d'arc.Les autres capteurs donnent un sous échantillonnage proche de la valeur de la turbulence avec ma focale.Voila pour l'approche théorique qui permet de fixer des choix de capteur mais je n’ai pas d’expérience et j’aurais besoins de quelques conseils.Que pensez vous du CCD ATIK 320E avec une 80ED et reducteur de 0.8 ? Ce capteur étant relativement récent j'ai trouvé peu d'images du couple ED80/ATIK320E, y a il des possesseurs de cette configuration ou d'une configuration proche qui peuvent me faire part de leur expérience ?Merci de m'avoir lu Cordialement Maxime[Ce message a été modifié par maxip (Édité le 26-08-2010).]
  9. astrophoto région parisienne

    Bonjour PATRICEM33,J'habite également en région parisienne et j'ai fait le même constat que certains, je n'obtiens pas grand chose de bon en CP avec mon APN non défiltré. Il est vrai que je rechigne a trainer tout mon matos en pleine campagne. Aprés avoir beaucoup lu, une lueur d'espoir est venue des recits et photos prises avec des CCD refroidies. Je ne defiltrerai donc pas mon APN et je m'orienterai donc vers une CCD qui me permettra de pratiquer majoritairement de mon domicile. Mon choix se porte vers une ATIK 314L+ avec un filtre H Alpha pour débuter ... Cdlt Maxip[Ce message a été modifié par maxip (Édité le 23-08-2010).][Ce message a été modifié par maxip (Édité le 23-08-2010).]