JPMasviel

Member
  • Content count

    399
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by JPMasviel

  1. Extremely Large Telescope de l'ESO

    On peut voir une vidéo de l'installation de MUSE au VLT par l'équipe du CRAL. L'instrument est passé directement par le cimier: Roland Bacon avait fait une présentation aux Rencontres du Ciel et de l'Espace en 2018:
  2. Aujourd'hui à 16h, dans La Méthode scientifique, sur France Culture: https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-emission-du-mardi-04-fevrier-2020 Starlink : tout ce qui brille Qu’ambitionne de faire Elon Musk avec son nouveau réseau satellitaire Starlink ? Où en est-il concrètement ? Que doit-on attendre pour l’année 2020 ? Quelles sont les craintes des professionnels de l’astronomie ? Les observations du ciel depuis le sol terrestre sont-elles amenées à disparaître ? Intervenants: -Xavier Pasco Directeur de la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste de l’espace -Fabrice Mottez Astrophysicien au Laboratoire Univers et Théories (LUTH) de l'Observatoire de Paris-Meudon (CNRS)
  3. Apparemment, ça commence aussi à polluer les observations des échos radar des observateurs de météores qui utilisent en Europe le radar français GRAVE. Ces observations sont complémentaires de celles réalisées par les réseaux de caméras (comme FRIPON) et permettent d'étudier les essaims météoritiques ainsi que de détecter de possibles chutes de météorites pouvant être retrouvées au sol: https://www.spaceweather.com/
  4. Spectro Calibration Démétra

    Arnaud, J'ai un spectro ALPY, mais pas le module d'étalonnage. Effectivement, le module d'étalonnage doit avoir une ampoule argon-neon pour pouvoir faire la calibration ausi dans le bleu. Mais on peut très bien faire la calibration en longueurs d'onde en faisant l'acquisition d'un spectre d'une étoile de type A, sans le module. Il faut un bon rapport signal/bruit, mais sans saturer le spectre bien sûr. Tout est expliqué sur le site de Ch. Buil: http://www.astrosurf.com/buil/isis/guide_alpy/tuto.htm Il faut aller directement au paragraphe 3 (3. Je ne possède pas le module d'étalonnage Alpy 600 !) Après, on peut quand même utiliser Demetra en rentrant manuellement les éléments du polynome de calibration. L'ampoule neon seul pourra permettre de rentrer les éléments de géométrie. Jean-Pierre
  5. Daniel, en cherchant des idées pour les conférences du CALA, j'étais tombé sur cette conférence donnée cet été à l'observatoire de Mars. Je ne connais pas le conférencier, mais si tu conseilles la conférence, je pense qu'on va passer un bon moment demain soir. J'espère qu'elle sera bien retransmise en direct: https://fr-fr.facebook.com/pg/museedesconfluences/videos/?ref=page_internal
  6. Le CALA (Club d'Astronomie de Lyon Ampère) organise une conférence le mardi 21 janvier 2020 à 19H au Musée des Confluences à Lyon (pour les non-lyonnais, la conférence sera retransmise en direct sur le Facebook du Musée des Confluences): Télescopes et interféromètres : nouveaux yeux, nouveaux mondes par Guillaume Bourdarot, doctorant à l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble De la lunette de Galilée à l’interferomètre du Very Large Telescope (VLT), les astronomes n’ont cessé de perfectionner leurs instruments afin d’observer les plus fins détails du ciel. Trous noirs, systèmes solaires en formation et exoplanètes sont ainsi autant d’objets astrophysiques dont il devient possible de faire “une image”. Mais au juste, de quoi parle-t-on lorsqu’on fait une “image”, et en quoi consistent ces nouveaux moyens d’observation ? Nous verrons ensemble comment les progrès impressionnants de ces dernières décennies permettent de repousser toujours plus loin les limites de résolution dans les observations astronomiques, et les perspectives fascinantes qu’elles ouvrent.
  7. Une première pour le réseau FRIPON PRISMA

    Ah zut, j'ai raté le journal de 13h de Fr2. J'essaierai de voir le replay. On ne sait toujours pas de quel type est cette météorite. Sur les photos, on voit une croûte noire vernissée, un peu comme une eucrite. Souhaitons que ce ne soit pas une vulgaire chondrite ordinaire.
  8. Exoplanètes : dernières découvertes

    Dernières nouvelles du satellite CHEOPS, dont le lancement est prévu mardi prochain: Le télescope spatial CHEOPS devrait s'envoler vers l'espace à bord d'une fusée Soyouz depuis le port spatial de Kourou, en Guyane française, le mardi 17 décembre. CHEOPS est un projet de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et de la Suisse placé sous la houlette de l'Université de Berne, en collaboration avec l'Université de Genève. https://www.techno-science.net/actualite/lancement-prevu-satellite-cheops-17-decembre-N19083.html
  9. Thomas Pesquet sur le départ...

    J'ai vu cette semaine Proxima, avec Eva Green : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19584893&cfilm=256610.html Joli film, bien loin de Gravity ou Interstellar. Thomas Pesquet y fait une courte apparition, dans son propre rôle.
  10. Il était question des trous noirs primordiaux la semaine dernière dans l'émission de France Culture "la méthode scientifique": https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-emission-du-mardi-19-novembre-2019 A signaler également le prochain n° HS de Pour La Science (en kiosque le 8 janvier) sur le côté obscur de l'Univers, où il sera également question des TN.
  11. De toutes façons, il est possible que le premier drapeau planté sur la Lune ne soit pas américain … mais suisse. C'est ce que raconte en tout cas Lukas Viglietti dans son livre « Apollo Confidentiel » : la toute première expérience installée par les astronautes d'Apollo XI fut un collecteur de vent solaire conçu par Johannes Geiss, de l'université de Berne. Nixon voulait que le drapeau US soit déployé en premier, mais l'expérience suisse devant rester le plus longtemps possible sur la surface lunaire pour être efficace, elle passa avant le drapeau US de Nixon. Certains ingénieurs ayant travaillé sur le collecteur de vent solaire affirment qu'ils avaient caché un petit drapeau hélvétique dans le mât du collecteur.
  12. Une ballade en Helvétie. Du LHC au Gornergrat

    Merci pour ce reportage. Ca me rappelle des souvenirs. J'étais passé à l'observatoire du Gornergrat il y a une quinzaine d'années, mais je n'étais pas resté la nuit. En 2004, j'étais aussi allé à l'OFXB pour un week end sur la photométrie. A l'époque, il y avait un T 600 dans une coupole Ash Dome, mais je crois qu'il a été démonté depuis. J'ai retrouvé une photo du coronographe et de la lunette de 200 mm:
  13. Pour avoir la dernière mise à jour des comètes avec Cartes du Ciel, il faut télécharger le fichier ici: http://astro.vanbuitenen.nl/cometelements?format=mpc puis ouvrir CdC , onglet Configuration --> Système solaire -->Comètes --> charger le fichier -->Utilise le fichier local sélectionner l'endroit où le fichier soft00 a été enregistrer, puis cliquer sur Charger: That's all ! Jean-Pierre
  14. Une info transmise par Stéphane Takbou sur la liste Comètes: Un astronome amateur Gideon Van Buitenen Transmet les derniers éléments orbitaux des comètes sous divers formats. exemple : Pour le format MPC : http://astro.vanbuitenen.nl/cometelements?format=mpc Pour le logiciel guide : http://astro.vanbuitenen.nl/cometelements?format=guide Mise à jour le 10/09/2019 : Dernière comète enregistrée : PANSTARRS (C/2019 Q3). Amicalement. Steph Takbou Stéphane http://napac.free.fr/index.htm UAI : A11
  15. On doit pouvoir compléter le fichier utilisé par Cartes du Ciel https://www.minorplanetcenter.net/iau/Ephemerides/Comets/Soft00Cmt.txt en se servant des éléments orbitaux trouvés ici: https://ssd.jpl.nasa.gov/horizons.cgi#top En attendant que le MPC règle ses problèmes.
  16. Je viens de terminer la lecture du livre de Pierre Léna (Une histoire de flou. Editions Le Pommier), qui relate sur 300 pages la genèse du projet VLT/VLTI ). Livre parfaitement accessible au béotien et qui rend hommage aux nombreux acteurs engagés dans la "lutte" contre le flou grâce aux développements de l'optique adaptative et de l'interférométrie.
  17. Granulation HR 396 nm à St Véran au Newton 300 mm

    Salut Christian, Marche bien ce filtre 396 nm. Manque plus qu'une jolie tachouille à imager et continuer de profiter à fond de la qualité du site. Jean-Pierre
  18. lampes de calibration

    A une époque, Christian Buil était tombé sur ces lampes "Filly" vendues chez Habitat. Mais pour un usage "normal", ça éclaire tellement peu que tout le stock est resté sur les bras du magasin. Habitat les a bradé 1 ou 2 euros (j'en avais acheté un petit lot) et c'est maintenant introuvable. Jean-Pierre
  19. Comète, Champagne et anniversaire....

    Je ne sais pas s'il y a un rapport entre années à comètes et grands millésimes, mais la question sur le lien entre comètes et eau (terrestre) reste elle bien ouverte. On en parle dans le n° de Pour La Science de ce mois-ci en citant l'étude du rapport D/H (qui déterminerait l'origine des océans et de l'eau sur Terre) de 46P/Wirtanen réalisée dans l'infra-rouge à partir de l'observatoire Sofia : https://www.aanda.org/articles/aa/abs/2019/05/aa35554-19/aa35554-19.html Jean-Pierre
  20. Soucis avec le Skybot d'Aladin

    Je n'utilise pas le skybot d'Aladin, et je ne sais pas si c'est la raison, mais il y a en ce moment des problèmes avec les bases de données du MPC. On en parle sur le forum comets-ml: https://groups.yahoo.com/neo/groups/comets-ml/info et l'annonce sur le site du MPC: https://www.minorplanetcenter.net/iau/MPCStatus.html J-Pierre
  21. SN2019ein dans NGC5353

    Salut Vincent, C'est bien d'avoir pu faire le spectre de cette supernova. Peut-être une fenêtre météo mercredi, avant le retour de la pluie. Bons spectres ! Jean-Pierre
  22. On voit régulièrement passer sur le forum les magnifiques images du Soleil faites par Christian Viladrich avec son filtre Ca K : En spectroscopie, on peut aussi étudier ces raies du calcium sur d'autres étoiles que le Soleil. C'est ce que j'ai fait la semaine dernière avec un spectro LHIRES monté derrière un simple télescope Maksutov INTES de 150 mm de diamètre. J'ai fait une page web pour présenter mes observations: http://astrosurf.com/jpmasviel/201905OHP/201905OHP.html Voici un premier spectre d'une étoile de type spectral G, proche de celui de notre Soleil : et un autre spectre, celui de l'étoile Xi Bootis, qui est en fait une étoile double composée d'une étoile de type solaire (G) et d'une étoile de type K (plus froide que le Soleil): A première vue, ces deux spectres semblent assez similaires, sauf si on regarde dans le fond des deux raies H et K, où on peut observer une raie en émission. Cette raie en émission est la signature de l'activité chromosphérique de l'étoile K. Or certaines études tendent à montrer qu'une exoplanète tournerait autour de cette étoile K. Toute la difficulté est de discriminer le transit de l'exoplanète du passage d'une tache stellaire. C'est la raison pour laquelle un programme associant les amateurs est en train de de mettre en place pour effectuer un suivi de ce type d'étoile et de leur activité chromosphérique. Pour plus d'infos, voir le post sur le forum ARAS: http://www.spectro-aras.com/forum/viewtopic.php?f=6&t=2283 Jean-Pierre
  23. C'est toujours spectaculaire d'observer la couleur bien rouge des carbonées, comme T Lyr. J'avais fait quelques spectres de carbonées avec l'ALPY, mais je ne vais pas plus loin que 7500 Angst. X Cnc: Y Cvn: RY Dra: SS Vir, qui présente une raie H alpha en émission: Un document sur les étoiles carbonées, publié dans la revue de la Société Astronomique de Lyon, avec des explications sur la physique de ces étoiles ainsi qu'une liste de carbonées à observer: http://astrosurf.com/jpmasviel/Docu_A.Bremond.pdf Jean-Pierre
  24. Michaël, Je suis venu à l'OFXB, il y a peut-être une quinzaine d'années maintenant. J'étais resté une nuit, mais la météo n'avait pas permis d'observations. Le site est magnifique, avec montée en funiculaire. Pour apprendre à utiliser l'ALPY, il y a le site incontournable de Christian Buil, et notamment la page sur les méthodes d'étalonnage avec ISIS: http://www.astrosurf.com/buil/isis/guide_alpy/resume_etalonnage.htm ISIS permet de bien comprendre les principes d'acquisitions et de traitements avec l'ALPY. Après, on peut passer à DEMETRA qui fonctionne plus comme un pipelline très efficace quand le nombre de spectres à traiter devient important. Jean-Pierre
  25. Sur le sujet de la dénomination des astéroïdes, il faut lire le livre de Michel Ory, "Chasseur d'astéroïdes", qui vient de paraître: https://www.editions-lepommier.fr/chasseur-dasteroides#anchor1 Ce livre est plein d'anecdotes, et on découvre que parfois le choix d'un nom n'est pas si trivial que ça. Jean-Pierre