Nostra

Member
  • Content count

    73
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

63 Neutral

About Nostra

  • Rank
    Member
  1. Ce n'est pas de ma faute si les échelles fournies pour permettre une totale contemplation de ces images n'est pas claire! Mais je retourne à mon status de voyeur muet qui n'en pense pas moins de ces images époustouflantes.
  2. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Certes c'est vaste j'ai pas le compte exact mais on est à plus que 1/semaine non? Même si évidemment ce n'est pas statistiquement représentatif... En tout cas c'est bien cool, croisons les doigts pour multiplier les contreparties optiques également!
  3. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Vraiment impressionnant le nombre de détections! Ils ont bien pensés à ne pas mettre de micro-ondes à proximité eux?
  4. La longueur donc?
  5. En ajoutant par ailleurs que les panneaux solaires, s'ils sont fabriqués en Chine, éviteront moins de production de CO2 sur leur durée d'utilisation que ce qu'il n'en aura fallu pour les fabriquer.
  6. NGC 1052-DF4

    Sans doute une civilisation galactique de type 3 qui se sert de la matière noire pour faire tourner les usines
  7. Avec un playmobil à côté ça rentre
  8. Pour être complet sur cette histoire, les russes comme les américains utilisaient des crayons de papier. Mais forcément, ça faisait peur a pas mal de gens qu'une mine se casse en apesanteur et aille se fiche dans des circuit imprimé. Fisher, un producteur de stylo, eu vent de cette histoire et développa, sur fond propre, un crayon a bille a cartouche pressurisé (le fisher space pen) et l'a proposé à la Nasa à la fin du développement. La Nasa a testé et a approuvé ce stylo qui a ensuite volé avec les américains (vendu par Fisher au prix "catalogue" de quelques dollars par unité). Mais c'était surtout un joli coup de pub de la part de Fisher. EDIT : https://www.scientificamerican.com/article/fact-or-fiction-nasa-spen/
  9. Isolation thermique et pouvoir réfléchissant!
  10. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    S'ils ont atteint la vitesse de libération ils ne se mettront pas, par définition, en orbite (enfin, si, mais autour du soleil, ce qui était peut-être ta question?) Si tu penses à la 1ère vitesse cosmique et donc à une mise en orbite autour de Ryugu c'est très improbable, "l'orbite" que va décrire le caillou repassera par le point sur lequel lui a été transmis son deltaV, (i.e. le sol) donc au mieux il fera un tour et percutera le sol de nouveau, sauf à imaginer qu'un second caillou le percute en vol et que ce choc aurait pour effet de surélever le périastre de l'orbite au dessus du niveau du sol.
  11. Bonjour dg2 et merci pour votre réponse sur laquelle je ne peux revenir que maintenant. Je pense qu'il doit me manquer quelques notions nécessaires à la bonne compréhension de votre propos. Je vais donc poser directement la question dans l'autre sens, si un observateur immobile à une distance suffisamment éloignée du trou noir pour qu'il ne soit pas affecté par la RG me regarde tomber dans le trou noir, il va bien percevoir un ralentissement de mon déplacement? Quel sera le rapport de l'écoulement de nos temps respectifs au moment où je vais passer l'horizon?
  12. J'ai regardé cette conférence ma foi fort intéressante mais je me pose depuis une question et je n'arrive pas à m'en sortir... J'imagine que je dois faire une erreur de raisonnement quelque part, mais je n'arrive pas à l'isoler.... AB nous explique que l'horizon du trou noir correspond à la zone de l'espace où la vitesse de libération atteint la vitesse de la lumière. Jusque là OK. Il nous explique aussi que si je tombe dans un trou noir, ma vitesse va augmenter jusqu'à atteindre la vitesse de la lumière au moment où je passe l'horizon, c'est jusque là logique (en faisant j'imagine l'hypothèse que j'arrive avec une vitesse nulle à l'infini mais pourquoi pas, même si je me pose une autre question qui est que si j'arrive avec une vitesse non nulle à l'infini, quid de ma vitesse au moment ou je vais passer l'horizon? mais ce n'est pas ma question principale) Il explique aussi que quelqu'un qui me regarderait tomber dans le trou noir verrait d'abord ma vitesse augmenter, puis ralentir à cause de la dilatation du temps, et qu'au final je ralentirais de plus en plus en approchant de l'horizon jusqu'à me figer dessus. Jusque là ça me paraît cohérent. Mais du coup j'en déduis la chose suivante : Au moment où, dans mon référentiel propre, je passe l'horizon, alors la dilatation temporelle devient infinie (j'atteint la vitesse de la lumière) et donc, quelque part, le temps défile infiniment vite au dehors par rapport à moi, et donc qu'en quelque sorte, au moment où je passe l'horizon du trou noir, l'univers à fini d'exister (= est infiniment vieux) au dehors. Et ça ça me perturbe car ça voudrait dire qu'il est impossible que quoique ce soit tombe dans un trou noir alors que l'univers n'est pas infiniment vieux. Et donc comment un trou noir peut-il grossir? Comment deux trous noir peuvent coalescer? Si quelqu'un pouvait m'éclairer...
  13. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Enfin si j'ai bonne mémoire la dernière fois on en a détecté, et puis on a pu trianguler la position d'origine et avoir une contrepartie visuelle non? Je veux dire, elle est de combien la proba d'extraire du bruit une donnée fausse sur deux instruments différents, au même moment, de dire regarder par là-bas dans le ciel et que paf, une fusion d'étoiles à neutron?
  14. absence de taches solaires

    Sur l'écran d'accueil tu cliques sur more images et ensuite tu verras toutes les dernières images filtre par filtre. En dessous de chaque image tu peux sélectionner la résolution
  15. (et ça ne touche que les effectifs affectés aux lanceurs civils, donc 2300 sur beaucoup moins de 9000)