DVernet

Membre
  • Compteur de contenus

    250
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par DVernet

  1. astrociel 2015 ?

    Salut Valère,Valdrôme c’était un tout, un site sympas, mais pas seulement, il y avait aussi une équipe organisatrice efficace qui faisait l'ambiance, des copains que tu y retrouvais avec plaisir et qui ne viendront pas cette année etc... Là forcément ca sera plus pareil, et du coup ben pas motivé pour cette année, désolé... Ne faisant pas parti des organisateurs, mais étant qu'un simple intervenant je prendrais pas parti, je regrette juste que ca parte en couille de cette façon. Je dois dire que l'alternative du coté d'Aspres sur Buëch ne me branche pas davantage, site probablement moins bon pour l'astro, moins haut, donc plus chaud, juste à coté d'un aérodrome qui doit être bien actif l'été, bof bof... Depuis chez moi, avec 1h de route de moins, je suis au Restefond...On verras si l'année prochaine tout le monde revient à plus de raison ou si la situation perdure...
  2. Article états de surface : planche HD

    Ah cool, c'est vrai qu'on en avait parlé sur le gros fil.Par contre l'article en lui même, ca fait un peu publireportage pour skyvision non?[Ce message a été modifié par David Vernet (Édité le 09-01-2014).]
  3. critères minimums pour un miroir ?

    Effectivement, la comparaison sur la diffusion entre un 1m et un télescope plus petit sera toujours en défaveur du télescope plus grand, car plus l’objet sera lumineux et plus la diffusion autour sera visible. Donc si la comparaison est tout de même en faveur du 1m, alors ca ne pourra qu’être plus évident entre 2 1m. Après je pense que personne n’a eu l’occasion de tester 2 télescopes de 1m au même moment sur le même site pour pouvoir vraiment conclure, ca arriveras peut être un jour lors d’une star party, mais j’ai eu l’occasion de tester dans les mêmes conditions 2 T300, l’un superpoli et l’autre non, et idem pour 2 T600, et plus le diamètre est grand et plus la différence est évidente, donc 2 1m…
  4. startest

    « on voit que l'anneau exterieur est moins definis en intra, et le contrast de tout les anneau est plus faible. »C’est toujours un peu le cas à cause de la turbulence qui n’est pas a l’infini comme l’étoile. Sur ta dernière série, faudrait resserrer les plages pour avoir plus de sensibilité, mais déjà vu comme ca les plages ont l’air assez homogène, plus qu’avec la barlow en tout cas, donc bien possible que la barlow t’introduise de l’aberration de sphéricité. A priori pas de bord rabattu, mais si tu as un test de Ronchi, c’est vraiment facile à confirmer.
  5. Le principal intérêt de l’alvéolé, c’est quand même sa rigidité, un verre alvéolé de 120 kg doit avoir une rigidité équivalente à un verre plein épais de 350 kg. D’ailleurs j’ai jamais bien compris ton choix du barillet à 54 points dès le départ pour l’alvéolé qui devait sûrement pouvoir se contenter d’un barillet basique à 9 points.Tu verras qu’a coté un 1.10 m de 58 mm, dont l’épaisseur n’est plus que de 40 mm au centre est une vraie guimauve. Sur ce point, il sera infiniment moins tolérant au barillet qu’un alvéolé bien plus rigide.
  6. [Admin] Ouverture du bistrot

    Oui oui, c'est l'élément décoratif du bistrot
  7. [Admin] Ouverture du bistrot

  8. [Admin] Ouverture du bistrot

    On se traine même Bubu au bistrot, c'est dire Scc : Pour les passes droits avec l’admin, il faut avoir le fondement complaisant.[Ce message a été modifié par DVernet (Édité le 15-04-2012).]
  9. Fabrication OO ODK 20"

    « quand au 500 a lv/8 »Mais il sort d’ou ce L/8 ? c’est quoi ? du PV ? Foucault ? interféro ? du RMS ? De plus des artisans qui font des miroirs en France il n’y en a pas 50… Je comprend que tu l’ai un peu mauvaise avec OO et que tu sois tendu, mais bon pas une raison pour jeter l’opprobre sur d’autres, en tout cas pas sans plus de précisions…
  10. T300

    « par contre je ne sais pas si c'est épannouissant pour moi du travail c'est...du travail!Ettonant,non? »Dans ce cas n’importe quel effort peut être considéré comme du travail, y compris sortir le télescope dehors pour pouvoir observer avec Faire son télescope peut être une grande satisfaction, une belle aventure et une fierté qui donne d’avantage de plaisir a regarder dedans une fois l’instrument achevé, la démarche est assez différente de celle d’un simple consommateur. Après c’est sûr faut que ca plaise, mais c’est en essayant qu’on a une chance de le savoir Ils sont un peu outillé tes parents ? il y a de la place chez toi pour bricoler ?Et n’écoute pas trop superfulgur, quand il y a quelques années on a écrit dans Ciel et Espace que fabriquer son télescope est à peu près aussi débile que de fabriquer sa bagnole, ca le disqualifie d’avance sur le sujet
  11. Second Hivernage en Antarctique !

    Rastaman : En fait t’as de vrais habitués des hivernages. Au labo astro de Nice, t’as au moins 2 chercheurs qui ont fait 2 hivernages à Concordia, Eric Aristidi et karim Agabi, Erick m’avait expliqué que le chef de base qu’il avait eu la dernière fois doit être à son 3ème ou 4ème hivernage, si tu compte ses hivernages à Dumont d’Urville, idem pour certains cuistots et techniciens qui sont également des habitués des hivernages en antarctique.
  12. levier chrysocal

    J12 : 43 mm pour un 600 c’est mince, et c’est justement sur un 600 en 40 mm, mon ancien 600 à F/4.7 que je suis passé d’un barillet tout triangle, pourtant bien fait, de 27 points à un barillet hybride 18 points secondaires pour 6 points primaires, dont les 3 points de collimations + les 3 leviers. Et la différence à l’image a été nette, non pas que le barillet tout triangle ne me donnait pas de bonnes images mais parce que régulièrement ce barillet m’engendrais de l’astigmatisme, il fallait secouer le miroir assez régulièrement. Dès que je suis passé aux leviers, je n’ai plus été emmerdé. Après entre du levier chrysocal et un barillet double étage pour la collimation et des leviers classiques en simple étage, ca se discute, l’un et l’autre ont leur avantages et leur inconvénient. Perso j’ai toujours une préférence à éliminer les étages quand on le peut pour plus de stabilité, donc plutôt barillet avec leviers classiques. En fait si tu regarde bien sur les leviers classiques, il y a pas tant de choses qui nécessite un tour, seulement pour faire les pointes, ca fait 6 pointes à usiner dans ton cas, c’est pas la mort, tout le reste peut se bricoler avec une perceuse à colonne et de l’outillage de base.
  13. C11 contre C11...

    Je te trouve particulièrement de mauvaise foi Zeubeu, et depuis un moment…Sur le site de Thierry, tu as tout. Les formules, l’application numérique pour un positionnement à L/8 en fonction du F/D et même des images: http://legault.perso.sfr.fr/focus_fr.html Ou il précise également : « Le rapport F/D du miroir primaire d'un Schmidt-Cassegrain est généralement voisin de 2 : la tolérance de positionnement requise à l/8 pour ce miroir est de ± 2,5 microns seulement ! La simulation ci-dessous montre l'effet sur une image planétaire d'un décalage de 1/100 de mm d'un miroir primaire de Schmidt-Cassegrain ouvert à F/D 2. »Je comprend qu’il ai pas envie de se répéter à l’infini…
  14. astronomie région de bourdeaux (drôme)

    Bin viens faire un tour a Valdrome, c'est qu'a 60 km, pas la mort, le site est bon et il y aura plein d'astrams
  15. Contraste de phase d'un OO CT8

    Chonum : à mon avis ca tiens pas comme explication le coup du résultat sur le verre, un rapport de Strehl, ca se donne jamais sur le verre, ca n’aurait pas de sens puisque ca quantifie un effet sur l’onde…
  16. Contraste de phase d'un OO CT8

    Oui, Bruno, sur le tiens ca collait bien avec leur mesures, et à l’époque ils contrôlaient aussi au Foucault, mais depuis de l'eau a coulé sous les ponts et la concurrence chinoise s'est accentué. Mais ce que j'ai vu passer de chez OO reste malgré tout cohérent avec leur prix de vente, c'est juste leur bulletins interféro qui pose à priori problème.
  17. Contraste de phase d'un OO CT8

    Oui, me rappelle Erick , depuis je leur ai envoyé un autre miroir, un 300 F/4, que j'ai un peu fait tourner, 3 tests interferos réalisé dessus, dont un de chez OO, les 3 tests me donne un Strehl de 0.97, ce qui est bon, mais aucun de ces 3 tests ne donnent le même genre de défauts, un coup c'est un résidu de trifoïl, l'autre un résidu d'astig, et le 3eme un résidu d'aberration de sphéricité... Ca veut juste dire qu’au delà d’un Strehl de 0.97, il est difficile de conclure sur la qualité réelle du miroir, ce qui ne me choque absolument pas sur un Pyrex de 32 mm d’épais. Bon faudrait que je continue à le faire tourner un peu, pour voir Ca veut dire au moins une chose, par rapport a d’autres tests interféros, celui de OO est dans les clous… quand ils mesurent un autre miroir que les leurs…
  18. Contraste de phase d'un OO CT8

    « Bon, le gars de chez OO nous a invité à jeter un oeil sur nos miroirs au cours du processus de fabrication... Je demanderai qu'il me fasse le test de contraste de phase devant moi ou bien je le ferai moi-même!! »Ben pas dit que OO sache ce qu’est un contraste de phase… même pas sur qu’ils aient la moindre conscience de ce qu’est un état de surface… Typiquement le genre de truc que l’on ne voit pas à l’interfero, donc si ils ne font que ca, ils passent forcément à coté de cet aspect. Le contraste de phase, c’est une mode assez française qu’on a relancé il y a 15 ans dans le milieu amateur, regardez sur des sites étrangers, personne n’en parle, ni ne parle d’état de surface en général, à part Rohr qui pratique le test de Lyot (très mal, l’as pas tout compris du principe). Donc sur ce point, on ne peut rien reprocher à OO.Par contre ce qui vaudrait le coup de creuser, c'est leur résultats mirobolants à l'interfero...
  19. Contraste de phase d'un OO CT8

    Il n'y a pas de contraste de phase sur ce test, par contre on voit nettement du mamelonnage au foucault.
  20. Un petit Restefond d'octobre, ça vous tente?

    Bah, y'a jeudi qui est un peu moyen avec quelques petites chutes de neige annoncé, mais rien de méchant, et beau à partir de vendredi matin pour tout le we, donc a priori on vas se pointer la haut à partir de vendredi, sauf si les chutes de neiges sont plus importantes que prévu et que le col soit bloqué.
  21. Un petit exemple en image de la manip de mesure de contraintes dans un Pyrex, avec analyseur et polariseur croisé + lame onde (en mica).Le dispositif : La mesure au bord, la teinte sensible, pourpre, ne traverse pas le verre : Le jaune dans ce cas correspond à une différence de marche de –140 nm environ, cet axe est en compression.En tournant de 90° sur la même zone, on voir l’autre axe qui est en tension de + 100 nm Sur les autres zones de la galette, on obtient bien moins de contrainte qu’au bord, du à la coupe : Ici, on est autour d’une dizaine à une quinzaine de nm de différence de marche, c’est totalement négligeable.En moyenne le Pyrex a des contraintes autour de 20 nm de différence de marche par cm de verre traversé près du bord, ici, c’est un Pyrex de 55 mm d’épais. Pour le Suprax, sur le seul que j’ai pu contrôler pour l’instant, un 600 de 60 mm d’épais, c’est le triple. [Ce message a été modifié par David Vernet (Édité le 28-09-2009).]
  22. Eh non pas l'an prochain, la manifestation a lieu une fois tous les 2 ans.
  23. Le programme des NCO: http://www-g.oca.eu/public/nco/
  24. lambda/8 ou lambda/10?

    asp06 : t'as essayé? c'est assez propre? avec quel type d'imprimante?Stanislas, je parle de 5 traits noirs et 5 traits blancs au mm, peut être que certains interprètent ca comme étant du 10 traits/mm, mais il faut pas mettre trop de traits / mm après on est trop gêné par la diffraction.
  25. 3 ou 9 points pour un 250 ?

    Ah un autre petit détail pour la tolérance sur les secondaires, quelque soit la nature du défaut et l'emplacement du secondaire par rapport au foyer, on profite pour un secondaire incliné à 45° d'une tolérance de racine de 2. Donc même un défaut de L/4 sur l'onde en escalier sur le secondaire deviendra avec l'inclinaison à 45° un défaut à L/5.6