DVernet

Member
  • Content count

    2399
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9
  • Country

    France

DVernet last won the day on July 2

DVernet had the most liked content!

Community Reputation

3029 Excellent

2 Followers

About DVernet

  1. Tu sais bien qu'on lui garde toujours une petite place dans son EHPAD préféré...
  2. De 400 a 500 ou 600 ?

    Oui c'est préférable Non, vaut mieux éviter de passer la main sans le liquide vaisselle, c'est justement la main, qui détecte très bien les particules, + le Paic citron en abondance, qui fait une sorte de "matelas" qui fait que tu ne prend pas de risque de faire de rayure.
  3. De 400 a 500 ou 600 ?

    Non car la main les détecte immédiatement, contrairement à une éponge, ou on les entrainerais sans savoir.
  4. De 400 a 500 ou 600 ?

    Ça marche aussi, mais c'est plus difficile de s'en procurer, et pas le même prix, pour au final le même résultat.
  5. De 400 a 500 ou 600 ?

    Pour la collimation à F/3, faut arrêter de s'en faire un monde, ça ne pose pas plus de problème que ça tant que la mécanique derrière est un minimum correcte avec du pas de vis fin. Tous les possesseurs de Schmidt Cassegrain, collimatent à partir du miroir secondaire sur le faisceau à F/2 du primaire et n'en font pas tout un flan
  6. De 400 a 500 ou 600 ?

    Le coup de l'éponge, c'est pour remplacer l'eau distillée à la fin, jamais pour laver. Faut laver uniquement à la main pour pouvoir sentir les particules dures. Dans tous les cas, essuyer à l'éponge est une manip que je ne tente pas sur un 1m, trop de surface, surtout en extérieur, t'as toutes les chances qu'une merdouille vienne se poser sur le miroir pendant que tu passe l'éponge et provoquer une grande filandre. Terminer à l'eau distillée, c'est plus simple. Le séchage à léponge, c'est une manip "de campagne" que je ne recommande pas de toute façon, car il faut un certain coup de main pour ne pas faire de connerie. Après chacun fait comme il veut mais je décline toute responsabilité....
  7. De 400 a 500 ou 600 ?

    Alors pour le transport comme pour le nettoyage, le miroir ne sort plus du barillet, pas le choix, à 100 kg le miroir, il reste en place... Donc ben la bonne vieille recette, jet d'eau, Paic citron (de base et rien d'autre) puis rinçage final à l'eau distillée. Une évacuation relié a un tuyau a été aménagé dans le barillet. Et pour la fréquence, c'est 2 à 3 fois / an suivant les sorties astro. Petite illustration de la manip en image: Premier rinçage sans frotter pour virer le plus possible de particules abrasives. Puis 1er nettoyage doux avec la main et une bonne dose de paic citron: Rinçage abondant au jet. Renouveler l'opération 2 à 3 fois suivant le degré de saleté présent sur le miroir. Puis dernier rinçage à l'eau distillée et laisser sécher. Voilà
  8. De 400 a 500 ou 600 ?

    On est d'accord
  9. De 400 a 500 ou 600 ?

    Ta courbe ne parle que du Parracor type 2. On ne parle pas du même. Dans les années 90, Televue n'aurait eu aucun intérêt a développer un Parracor optimisé pour F/3.5, quasiment personne aux US ne possédaient de newton aussi ouvert. le standard à l'époque c'était F/4.5.
  10. De 400 a 500 ou 600 ?

    Sur celui là, qui n'est pas le plus ancien, il est dit que la plage d'utilisation se situe entre F/3.5 et F/5, mais il n'est pas dit qu'il est optimisé à F/3.5. http://www.televue.com/pdf/literature/Visual Paracorr Instructions.pdf Je retrouve pas la doc pour le plus vieux, mais de mémoire, la doc disait que c'était optimisé pour du F/4.5.
  11. De 400 a 500 ou 600 ?

    Hum, je suis pas certain qu'on parle du même, en fait il y a eu au moins 3 versions. J'ai les 3 versions, et le tout premier, de mémoire était bien optimisé pour du F/4.5, d'ailleurs, aux US, fin des années 90, le newton F/4.5 était déjà quelque chose de court...
  12. De 400 a 500 ou 600 ?

    Petite anecdote sur l'importance des Pomermate à F/3 En 1993 quand on a commencé a utiliser notre 1er 1m F/3, les powermates n'existaient pas encore. On savait déjà que les barlows classiques ne fonctionnaient pas à F/3. Raison pour laquelle ce 1m a été d'emblée conçu, non pas comme un dobson, mais comme un altaz d'observatoire, forcément plus encombrant, pour pouvoir y installer un foyer Nasmith à F/16. A F/3, on faisait du grand champs avec le tout premier paracorr + le Nagler de 20 mm première génération (qui était une révolution à l'époque), et quand on voulait grossir, on passait sur le foyer Nasmith F/16 et un ploss Clavé 2". Et là les observations étaient tout confort, sans escabeau. Par contre dès que les premières Powermates sont arrivés quelques années plus tard, on a totalement laissé tomber le foyer Nasmith, on pouvait obtenir des grossissements de 1000 à 2000x directement en Newton, on devenait nettement plus polyvalent sans devoir changer de combinaison.
  13. De 400 a 500 ou 600 ?

    Oui, Parracor type 2 optimisé pour les correction à F/3 contre F/4.5 pour le type 1
  14. De 400 a 500 ou 600 ?

    Je confirme Pour résumer, sur les escabeaux, on a de bonnes solutions bien stables, pas de problème, par contre quand on a une solution pour s'en passer, c'est de suite un gros gain de confort d'observation. D'ailleurs a y réfléchir, lors des observations sur le 1m, ce qui me gonfle le plus, c'est pas de monter à l'escabeau pour observer, mais c'est de devoir pour chaque nouvel objet, déplacer l'escabeau et lui retrouver une position stable sur le terrain...
  15. De 400 a 500 ou 600 ?

    C'est vrai, mais pour avoir longtemps utilisé un 600 à F/4.7, le passage à un 600 à F/3.3 a vraiment été un gain de confort, juste un petit escabeau 3 marches pour accéder à l'oculaire quand ça pointe au zénith, et encore, parce que j'ai la table équatoriale dessous qui rajoute de la hauteur, mais en motorisation altaz, tu dois presque pouvoir t'en passer. Pour la même focale, ton oculaire serait moins haut que sur le 500, à cause du retour newton plus important sur le 600. D'autre part entre F/3 et F/3.3, tu as déjà une différence, en gros à F/3.3, la correction de la coma peut se faire avec le Parracor type 1 dont la correction de la coma est suffisante à cette ouverture et qui génère nettement moins d'aberration de sphéricité que le Parracor type 2. En fait à F/3.3, c'est quasi négligeable. Et pour les grossissements on a de toute façon la solution Powermate. Bref quand je peux me l’éviter, je n'échangerais pas une Powermate contre un escabeau