Adlucem

Member
  • Content count

    368
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

799 Excellent

2 Followers

About Adlucem

  • Rank
    Active Member
  1. Actualités de Curiosity - 2013

    Voilà une bouleversante nouvelle. Sa disparition m'attriste profondément tant il était affable sur le forum. Condoléances à ses proches, je partage ta peine, Daniel. Un jour vient où il s'endort d'un sommeil qui est le dernier… Mourir.., dormir, dormir ! peut-être rêver ! (Hamlet)
  2. Après ce coup d'éclat, il est à craindre qu'il continue sur sa lancée pour asseoir son contrôle hégémonique sur la sphère de la communication et du spatial. Tôt ou tard il va racheter Astrosurf...
  3. Actualités de Curiosity - 2013

    A propos de cette manœuvre inattendue, l'équipe de la mission reconnaît enfin qu'il y a eu un problème. Curiosity est devenu subitement incontrôlable. Il souffrirait du syndrome du capitaine Haddock dans la fusée lunaire ! Le rover a ensuite envoyé un message : "J'ai les pieds en purée, j'ai le bras qui s'abat, j'ai la tête en girouette, les roches de grès j'en ai assez, les plaines d'argiles ça m'horripile, les tas de sulfate ça me les gratte ; See you later alligator, je rentre chez moi mille sabords". Les techniciens parviendront-ils à le persuader de continuer la mission ?
  4. LA DIXIEME PLANETE ENFIN DECOUVERTE !!!!!

    OOOh ! Shocking ! moi qui croyait que les astrosurfeurs (euses) étaient de purs esprits, le fait de scruter les cieux ne serait donc pas plus que des prolégomènes à s'envoyer en l'air ? La Muse Uranie se prendrait-elle pour Vénus ? N'extrapolons pas toutefois, sur ce terrain scabreux avançons à tâtons. Le divin Marquis sera notre guide pour nous conter les exploits des galants qui exhibent une longueur d'avance ! Mais les donzelles ne sont pas bien loin en vérité, avec cet aplomb et cette charmante ingénuité qui leur fait dire : "Mais non voyons ! Je n'y avais jamais pensé"...
  5. Entre chars d'assauts et missiles autoguidés, essayons de nous distraire un peu et sans vouloir juger plus haut que la sandale, permettons-nous encore une anecdote sur le célèbre peintre Apelle qui nous parvient du II siècle ap JC par les écrits du médecin Sextus Empiricus, un tenant de l'école philosophique du scepticisme, un discours philosophique qui nous présente un diagnostic sur les causes du malheur des hommes et nous propose face à cette souffrance un remède surprenant : "Celui qui croit qu'une chose est belle ou laide par nature ne cesse d'être inquiet. Que vienne à lui manquer ce qu'il croit être un bien, il se figure endurer les pires tourments et se lance à la poursuite de ce qu'il croit être un bien. Le possède -t-il enfin, que déjà le voilà plongé dans de multiples inquiétudes qu'excite en lui une raison sans mesure, et dans la crainte d'un revers de fortune, il fait tout pour que ne lui soit point ravi ce qu'il croit être un bienfait. Tandis que celui qui ne se prononce ni sur ce qui est naturellement bon, ni sur ce qui est naturellement mauvais ne fuit rien et ne se dépense pas en vaines poursuites. Aussi connaît-il la quiétude. En somme, il est arrivé au sceptique ce qui, dit-on, est arrivé au peintre Apelle. Un jour, peignant un cheval et voulant représenter sur son tableau l'écume du cheval, il y renonça, furieux, et jeta sur sa peinture l'éponge avec laquelle il essuyait ses pinceaux; ce qui eut pour effet de laisser une trace de couleur imitant l'écume du cheval. Les sceptiques, eux aussi, espéraient atteindre la quiétude en tranchant par le jugement la contradiction entre ce qui nous apparaît et les conceptions de l'esprit, et n'y parvenant point, ils suspendirent leur jugement. Par bonheur, la quiétude accompagna la suspension du jugement, comme l'ombre le corps." Voilà donc le remède sceptique ; de même qu'Apelle parvient à réaliser la perfection de l'art en renonçant à l'art, le philosophe sceptique parvient à réaliser la paix de l'âme en renonçant aux discours philosophiques, y compris jusqu'au discours sceptique lui-même, qui comme un purgatif finit par s'évacuer avec les humeurs dont il a provoqué l'expulsion !!!
  6. Il se prend pour Tarass Boulba, il finira Gogol...
  7. Semmohnole tnesid : Esod mumixam, Eviv nolE ⚡⚡⚡
  8. Lu dans Le Monde : Après l’Ukraine et la Géorgie hier, c’est au tour de la Moldavie de faire une demande formelle d’adhésion à l’Union européenne, a annoncé sur Facebook la présidente moldave, Maia Sandu. Dans les états indépendants de l'ex URSS, c'est la peur qui s'installe. Après l'Ukraine Who's next ?
  9. Petite question de relativité

    La question du savoir, de l'opinion vraie ou fausse, du bonheur dans la vie fait écho aux anciens de l'école de la philosophie stoïcienne qui professaient à leurs disciples que les valeurs qui jalonnent le chemin d'une vie heureuse s'obtenaient par notre capacité de distinguer ce qui est à notre portée ou en notre pouvoir et ce qui ne l'est pas. Cette distinction de faire la part des choses est inhérente à notre nature d'êtres doués de langage et de raison par opposition aux plantes ou aux animaux. Ils disaient donc : "Je ne suis pas un vivant plus une raison, mais un vivant par la raison !" Ils voulaient dire que notre raison c'est tout ce qui gouverne notre relation à l'extériorité, c'est tout ce que nous arrive et ce que nous croyons avoir appris, ce sont par conséquent autant de préjugés que de jugements. Donc, il appartient à celui qui veut posséder la tranquillité de l'âme et la vie heureuse, de découvrir les évaluations implicites que nous nous faisons des évènements au travers de nos passions afin de se libérer des servitudes qu'elles nous imposent. L'œuvre de la raison consiste justement à établir ce partage, et ce n'est rien d'autre que la réflexivité de la raison sur elle-même, l'auto évaluation. Contrôler ses représentations pour accepter l'évènement c'est s'assurer que l'évaluation que l'on s'en fait n'excède pas le sens de l'événement et qu'aucun fantasme ne vient troubler notre raison, sinon elles peuvent n'être que de dangereuses et irréfléchies persuasions, des motifs plus ou moins éclairés et non des analyses. En cela, des évaluations implicites forgées sur nos désirs et nos impulsions nous asservissent, et du même coup, les contrôler c'est trouver le chemin de la vertu et du bonheur. Il faut se résoudre parfois à accepter les choses même si elles nous touchent de près et admettre qu'il n'est pas en notre capacité de les modifier. Ainsi, la question fondamentale est la suivante : Pourquoi ce que tu veux n'arrive-t-il pas et ce que tu veux pas arrive-t-il ? Et si tu y réponds, tu seras libre et heureux.
  10. Oculaires récents et moins récents : THE BOOK!

    A propos des BGO et des coatings différents, j'ai eu cette surprise il y a quelques années... il faut croire que la fabrication a été sensiblement différente selon les époques ! TS m'avait répondu qu'ils ne savaient pas pourquoi. J'avais donc acheté un troisième pour faire la paire. A part ça j'en ai toujours été satisfait.
  11. Actualités de Curiosity - 2013

    Non, non, une fois passé l'étonnement et revenu à la raison, ce rognon de silex ne doit être qu'un bloc de sable sédimenté du fronton de Greenheug qui a roulé ici et poli par le vent... mais pourquoi cette forme étrange ?
  12. Actualités de Curiosity - 2013

    Si nous sommes en substrat argileux, cette roche polie par le vent est totalement allogène ! Soit une météorite, soit un rognon de silex ? Dans cette hypothèse du silex, s'agirait-il de serait la décomposition de la silice du plancton (?...) ou la sédimentation de cendres volcaniques ? De mon temps à Toulouse on appelait ça des Boulards, et les pains au chocolat des chocolatines...
  13. Gravitation quantique

    Je trouve que ce post déteste les particules !
  14. Igor a rejoint son frère...

    Qu'ils reposent en paix. Quoi qu'ils aient écrit, tant que ça ne porte pas atteinte à l'humanité, ils ont le droit au respect. De quelque manière il ne faut pas médire des morts, ils ont été ce que nous sommes, ils sont maintenant ce que nous serons... Eux au moins, les voilà rentrés en communication avec les astres.
  15. Comunication avec les astres

    @asgeir nous révèle être entré en communication avec les astres, voilà qui ne manque pas de nous interroger. Si l'auteur est sincère, le rappel d'une connaissance inspirée non pas par la science mais par une illumination lui ayant permis de pénétrer de tels mystères doit se comprendre comme une véritable révélation. Pour sûr, acquérir une telle connexion avec le cosmos ne doit pas être tâche facile. Au départ, il doit falloir se dépouiller totalement de toute connaissance scientifique pour ne pas influencer son intuition par des représentations théoriques plus ou moins bien assimilées mais néanmoins ancrées dans notre champ culturel. Ensuite, pouvoir accéder à la révélation de l'univers implique de transformer sa perception, et pour y parvenir, de se libérer totalement de toute attache humaine. En effet, il faut dépasser le point de vue limité de l'humain pour se hausser à cette clairvoyance supérieure, qui nous reste impénétrable car la création de l'univers est par essence inhumaine. Atteindre cet état de contemplation c'est donc se penser antérieur à toute chose, c'est outrepasser la nudité de l'existence au-delà de valeurs que l'homme lui donne. Si c'est bien cela la voie de @asgeir ce serait intéressant de poursuivre la discussion avec ce grand initié.