etoilesdesecrins

Member
  • Content count

    800
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by etoilesdesecrins

  1. Petit apparté concernant 52 Orionis : Hier en fin d'après-midi cela s'est couvert conformément aux prévisions météo. Après manger je jette par hasard un oeil dehors : la plupart des étoiles étaient là, avec Orion pas si mal. Ni une ni deux je sors la Taka FC-100 DF, me rappelant ce post sur 52 Orionis. Mais nombre de nuages et voiles s'avéraient tout de même menaçants. Vite, sans donc attendre une quelconque mise en température je pointe 52 orionis, la lunette à peine sortie. A 148 X (Pentax XW 5) la forme en bâtonnet est évidente dès les premières secondes, orientée NNE/SSO, le trait fin de séparation semble perçu une fois ou deux mais non confirmé par la suite. Je chausse le Delos de 3.5 pour monter à 211 X illico, l'allongement est confirmé, plus facile et permanent mais la résolution n'est pas effectuée. L'image est plus turbulente et moins stable, et surtout on perd pas mal de luminosité (au gré des voiles nuageux aussi). Après quelques instants, je perçois assez nettement 100 % du temps un étranglement dans l'allongement, sans aller toutefois à la forme de 8. Cette forme de 8 avec disques quasi accolés semble perçue par très rares intermittences. Pas de variation de luminosité (les 2 étoiles étant quasi de même éclat) Admettons un modèle représentant la double par 2 disques : Si d est la distance des 2 centres stellaires et r le rayon d'un disque, nous sommes dans la configuration r < d < 2 r. J'ai retenté ultérieurement dans la soirée mais les voiles nuageux m'ont alors empêché d'accéder à la zone. J'ai noté la turbulence générale assez faible. Test donc sévère pour 100 mm selon les conditions, à retenter par ciel très calme.
  2. Le cobra

    Hello, petit retour concernant cette fameuse 52 Orionis. Hier en fin d'après-midi cela s'est couvert conformément aux prévisions météo. Après manger je jette par hasard un oeil dehors : la plupart des étoiles étaient là, avec Orion pas si mal. Ni une ni deux je sors la Taka FC-100 DF, me rappelant ce post sur 52 Orionis. Mais nombre de nuages et voiles s'avéraient tout de même menaçants. Vite, sans donc attendre une quelconque mise en température je pointe 52 orionis, la lunette à peine sortie. A 148 X (Pentax XW 5) la forme en bâtonnet est évidente dès les premières secondes, orientée NNE/SSO, le trait fin de séparation semble perçu une fois ou deux mais non confirmé par la suite. Je chausse le Delos de 3.5 pour monter à 211 X illico, l'allongement est confirmé, plus facile et permanent mais la résolution n'est pas effectuée. L'image est plus turbulente et moins stable, et surtout on perd pas mal de luminosité (au gré des voiles nuageux aussi). Après quelques instants, je perçois assez nettement 100 % du temps un étranglement dans l'allongement, sans aller toutefois à la forme de 8. Cette forme de 8 avec disques quasi accolés semble perçue par très rares intermittences. Pas de variation de luminosité (les 2 étoiles étant quasi de même éclat) Admettons un modèle représentant la double par 2 disques : Si d est la distance des 2 centres stellaires et r le rayon d'un disque, nous sommes dans la configuration r < d < 2 r. J'ai retenté ultérieurement dans la soirée mais les voiles nuageux m'ont alors empêché d'accéder à la zone. J'ai noté la turbulence générale assez faible. Test donc sévère pour 100 mm selon les conditions, à retenter par ciel très calme.
  3. Idem, pas souvenir d'un pb particulier pour la Double Double à la FC-100 ... Vivement cette 52 Orionis, vous parlez de 1''4 j'avais 1''0 dans mes sources. Et maintenant je viens de vérifier le NSOG donne 1''6 ! Donc ça devrait pouvoir largement passer à la 100 ...
  4. Preparez vous à avoir un temps pourri.

    En tous cas on peut dire qu'il ne s'est pas loupé le dd pour nous balancer un temps pourri ! On en a eu pour notre saoûl tout l'automne, tout l'hiver et voilà que la PL est passée et ça continue les nuages !
  5. Le cobra

    Salut, ah oui 52 Orionis je l'ai sur mes listes mais pas encore visitée, 1'' d'écart mais magnitudes proches, j'ai 5,96 et 6,02. Du coup test très sévère à 100 mm mais ça doit pouvoir passer par ciel calme, vue la hauteur confortable près de Bételgeuse. Petite soirée de doubles hier à la FC-100, STF 987 de la Licorne à peine séparée à 148 X (Pentax XW) 25 à 30 % du temps dans les trous de turbu. L'écart est donné à 1''3, et idem les magnitudes sont quasi égales (mais plus à 7). Pour Schröter joli sujet en effet, je l'ai croquée à la lune de 12 j à la FC-100 DF X 148 et lune de 13 j à seulement 53 X et 92 X pour la vue d'ensemble. Chaque fois j'ai noté (mais seulement évoqué) le petit renflement mais comme tu dis j'étais plus près du terminateur donc plus facile. En tous cas cette vallée est un régal esthétique, et un bel exercice pour y cerner les ombres et lumières. Par contre à la lunette et RC, j'ai bien la config "cuillière" et non "cobra", i.e. avec Hérodote en bas
  6. hors-piste en ciel profond de février

    Salut, dès le départ le ton est donné avec ce soleil juste caché par la montagne pour montrer l'aspect coronal qui sied fort bien à nos belles Hautes-Alpes ! Dans ces conditions le champ des possibles s'élargit grandement pour un instrument donné, si en plus il y a l'extinction des lampadaires ! Pour moi (et beaucoup j'imagine) c'est un peu l'inverse : mon site historique du sud des Hautes-Alpes noir dans les années 90 s'est paré avec les années de jolis lampadaires, alors qu'il s'agit en gros de 2 maisons ! Idem sur place dans le Lyonnais, les détecteurs de présence fleurissent comme les pâquerettes en ce moment ! Bon, comme d'hab les objets que tu présentes ne me sont pas très connus, me cantonnant actuellement aux listes du NSOG, hormis quelques uns comme IC 351, NGC 4559, NGC 5746 ... Mais comme les autres, superbe approche que ces brutes avec la mention du niveau de vision, on s'y croirait, notamment quand ces niveaux sont différents par ex sur le groupe de la Vierge -NGC 4933). Bravo pour l'exhibition éducative de la perception des bras sur 4559 ! Ici comme d'hab après les 2/3 sorties max par mois d'hiver, voici que ça s'améliore mais c'est la pleine lune ! De plus depuis plusieurs jours un air troublé et bleuté contrastant fortement avec le ciel coronal que tu montres, semble décourager toute tentative de ciel profond hors amas ouverts ! Les soirées claires s'enchainent presque dans ces conditions, peut-être une petite sortie d'étoiles doubles bientôt en attendant enfin un ciel plus favorable ?
  7. Entre Newton & Casatus

    Magnifique, notamment présenté ainsi ! Oui, sensations de survol bluffantes près du limbe !
  8. Petits créneaux lunaires

    alut, voici assez récemment deux petits croquis lunaires, réalisés assez rapidement par la force des choses. Cratère Posidonius au T300 X 170 le 17/02. Lune de 5 j, pas de vent, voiles nuageux, turbulence assez faible. Le 300 était sorti ce soir-là pour du ciel profond (comme d'hab) mais les voiles de plus en plus importants m'ont obligé à interrompre momentanément l'observation. J'en ai donc profité pour croquer ce magnifique cratère qui s'imposait près du terminateur, avant de revenir dans Monoceros poursuivre mes observations quand les voiles se sont un peu dissipés, env 30 min après. Le grossissement rendait déjà l'exercice bien plus délicat niveau suivi qu'avec les petits grossissements que j'utilise habituellement à la lunette pour des vues d'ensemble. En outre la résolution permettait de montrer de très fins détails dans les trous de turbu, quasi impossibles à rendre ici dans le temps que je me suis donné. A noter : - la longue formation en arc sur la gauche dans le cratère, peut-être un "rempart" supplémentaire ? - un étonnant chapelet de zones sombres en haut à droite, comme soulignées par une ombre un peu identique - quelques dômes ou formations rocheuses centrales, en plus du cratère élégant - les murailles (côté soleil) un peu complexes à cette ouverture - les différences de ton sur le fond - des plissures et irrégularités sur la gauche ... - etc ... Hevelius et Grimaldi cette fois à la FC-100 DF X 53 pour une vue d'ensemble le 25/02/2021, avec une lune presque pleine, avant l'arrivée de légers voiles et d'un vent gênant, et avant le repas. La transparence était moyenne (peu gênant pour ce sujet) mais les vibrations assez fortes sur le tubes en raison du vent, avec pourtant des détails assez fins : A noter : - cette vaste zone gris sombre de Grimaldi sur la gauche, attirant l'oeil rapidement, assez unie telle une mini mer lunaire - les 3 autres cratères quasi alignés avec , sur la droite : Lohrmann, Hevelius et Cavalerius - 2 belles plages plus sombres partant au-dessus de Hevelius - le cratère très sombre Riccioli en-dessous, émergeant de la nuit, plissé et irrégulier au possible, contrastant avec le lissé de Grimaldi - des zones plus claires sur Grimaldi - une sorte de faille reliant Riccioli à une zone en relief au-dessus - plusieurs petits craterlets ça et là, notamment sur les bords de Hevelius - du relief avec contraste d'ombres et lumières sur le bord de Grimaldi
  9. Un Mewlon 300 ?? Sans rire, sujet intéressant ! J' ai aussi cherché dans cette voie là, mais avec la démarche un peu inverse (d'abord la lulu légère puis après le Dob). J'ai pas lu tout l'autre post, mais y a des points intéressants dans celui-ci. Mais tout d'abord : - quel budget ? - taille ou poids max pour l'encombrement / le transport ? Sinon je suis assez d'accord avec Jean-Luc : - le tube de 210 fait 8,1 kg et un tube de Mak 150 fait 5,5 kg à peu près. L'intérêt étant je pense de prendre une monture bien moins encombrante que celle du Mewlon, il faut vérifier que le 150 passe sur une azimuth ou SkyTee2 par ex. Sur la AZ4 ça doit aller mais limite. - bien définir tes besoins en terme de poids, mis en place rapide, objets et conditions d'observation, mais aussi ce que tu es prêt à perdre par rapport au 180 en lumière et résolution - gaffe au doublon avec ta 80 ! A ce sujet c'est clair qu'une 100ED ou FC-100 DF en montrera (un peu) plus. J'ai les 2 diamètres Faut donc trouver un compromis entre un gain par rapport à la 80, et plus léger / transportable que le 210. Y a aussi les lunettes de 110/120 mais déjà lourdes pour une petite monture, ou les grosses jumelles Franchement, si tu veux de la qualité sur une petite monture de 4-5 kg, j'ai la FC-100 DF sur AZ4 et c'est le top pour sortir à la moindre occasion. Moins de 10 kg le tout, vite mis en température, et des images plus que sympas (petit dessin hier au pied levé par ex avant de manger, et avant que les voiles et le vent n'arrivent)
  10. Appel à cielextrémistes : NGC 2470

    oui Laurent j'ai vu ton périple sur ton blog. Sympa en effet NGC 4361! Pour moi aussi, le 17/02 avec ciel moins bon et lune de 5 j, c'étaient déjà trop d'obstacles pour (tenter de) pointer du détail sur une galaxie de mv 12,7 !
  11. Hello, lors de ma dernière balade d'observations d'objets un peu méconnus (03/02/2021), la galaxie NGC 2470 dans le Petit Chien m'a posé une énigme. Donnée pour mv 12.7, de type Sab elle serait située à 185 millions d'AL. La faible turbulence ce soir là m'a permis de noter une structure légèrement irrégulière voire granuleuse dans la partie centrale étirée. Cette partie baignait dans un halo plus diffus et large autour. Au T300 X 170 j'ai noté peut-être une très faible étoile sur l'extrémité NO, étoile confirmée à 270 X en vision indirecte. Je n'ai pas fait de dessin mais à mon avis cela ne peut être que l'étoile juste à droite du noyau sur la photo simbad : http://simbad.u-strasbg.fr/simbad/sim-id?Ident=NGC+2470 Elle n'est pas exactement dans l'alignement de la galaxie comme constaté, mais je ne vois rien d'autre dans les environs sur photos. L'orientation est OK, j'ai bien noté l'astre de mv 12.5 à env 1' NE (grosse étoile en haut de la photo) Le souci, c'est que Aladin lite donne une mag corrigée de 16.5 pour cette étoile, et qu'à mon avis on est là au-dessus des limites de mon scope (T 300 X 270 Mirrosphère avec faible turbu mais quand même ...) Je n'ai pas fait de test de mv limite, mais sur de petites galaxies presque ponctuelles dans des groupes ça plafonne à 14.5 - 14.8. En stellaire j'ai dû noter quelques fois entre 15 et 15.5 mais sans forcer pour faire un record. Là, pareil, j'ai perçu cette étoile de façon immédiate, mais très faible. Je lui aurais attribué mv 14.5-15 à vue d'oeil, certainement pas 16.5. ET comme je disais j'ai perçu un peu de granulosité sur la galaxie, on voit sur des photos à bonne résolution que c'est le cas mais probablement des étoiles d'avant plan, en tous cas plus faibles que celle de mag 16.5 donc piste à délaisser. Donc si quelqu'un a des notes d'observation sur NGC 2470, merci je suis preneur !
  12. VdB 98

    Yann, j'allais donner la consignes que tu écris en P.S ! C'est toujours comme cela que je fais sur ces objets si pas "apparents" rapidement, vus qu'ils sont placés autour d'une étoile
  13. Appel à cielextrémistes : NGC 2470

    pas de soucis Yann ! Juste une histoire banale finalement car heureusement que dfremond nous a sorti une photo à la même date à peu près, ne montrant rien d'anormal. Car le fait le 17 de ne plus voir de trace de l'étoile aurait pu encore plus pencher dans la balance d'un astre temporaire ...
  14. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    C'est sûr, que l'époque formidable actuelle montre bien que l'essentiel est d'être connecté en allant plus vite (...dans le mur !) C'est vraiment l'essentiel ! Pauvre Humanité ! Le tout avec la bénédiction de nos dirigeants, mais bon, pardon, faut pas faire de politique
  15. Appel à cielextrémistes : NGC 2470

    J'y suis revenu le 17/02, enfin une soirée à peu près claire mais bien moins transparente que le 03/02. Par moment d'épais voiles nuageux bouchaient presque complètement Orion à côté, j'ai attendu plus tard que ce soit à peu près correct mais juste assez bon seulement. Hé bien je n'ai pas pu voir l'étoile ! J'ai poussé à 170 X / 270 X / 390 X mais en vain, tout au plus une légère irrégularité ou nodosité à l'emplacement ...Et je maintiens pourtant l'avoir perçu sans équivoque quasi tout de suite le 03/02, notée de toute façon sans connaitre son existence. Est-ce la qualité du ciel nettement moindre, ou une fatigue plus prononcée que le 03/02 ? Bref, en galactique il faut toutes les conditions réunies.
  16. VdB 98

    Salut, il me semble que ce sujet était sorti il y a quelques années, peut-être sur le forum d'en face, ou alors je confonds. Aucun de ces 3 objets ne figurent dans mes notes pour le moment, mais j'ai une mention "Non vu" pour VDB98. Faut dire que ces nébuleuses par réflexion souvent souvent bien faibles (quoique, j'ai déjà eu de bonnes surprises) et le fait qu'elle soit située si bas dans Puppis n'arrange rien sauf dans l'extrême sud de la France.
  17. Programme d'observation Lunaire

    Salut, tu parles des moyens et des supports de ton projet, et concernant le résultat, ce sera donc des CROA ici et/ou des dessins ? Impressionnant quand même l'apport du RC !! Faudra vraiment que je change le mien car il n'est pas adapté du tout à la chaine optique de ma lunette, c'est un RC se série récupéré ... Hier soir j'ai sorti le 300 et pendant un passage voilé j'ai pointé la lune, tout de même hallucinant le diamètre dans les trous de turbu ! J'ai croqué vite fait Gassendi le temps que ça se redégage, mais après en comparant avec le même objet dessiné à la lunette, y avait finalement du détail aussi avec cette dernière
  18. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    Lancements reportés suite à un problème ? Double réjouissance donc ce jour, car bien printannier et enfin peut-être OK pour sortir ce soir ...On parle de plus en plus ici et en face des aspects sociétaux et environnementaux (Covid, vaccination, réchauffement ...) peut-être à cause du mauvais temps nous empêchant de sortir. Alef, je trouve la photo particulièrement représentative de cette sorte de pensée dominante pro-consommation, que d'aucuns ici et en face semblent associer à la Science comme si cela allait de soi. Hélas cette dernière est souvent détournée au profit des puissants, et utilisée par eux dans des intentions bien moins nobles. Ta photo montre bien la propagande et l'absence de débat qui est souhaitée par rapport à ces aspects 5G ou Starlink, dès lors que cela rapporte des milliards. L'aspect surdimensionné de l'affiche indique que l'on ne lésine pas sur les moyens
  19. Pénuries astronomiques...

    Sans parler d'ingérence dans d'autres pays on voit tous à quel point les avis sont partagés sur ces sujets-là, dans nos entourages (entre l'écolo extrême et celui qui n'est mû que par le plaisir de la conso immédiate). Sujet toutefois peut-être un peu moins clivant qu'il y a quelques années. Difficile effectivement d'interdire à d'autres pays ce que l'on a fait pendant des années, mais en même temps cela pourrait servir d'exemple à ne pas reproduire. Bien idéaliste toutefois quand on continue aussi à polluer grand-train ! A priori on est partis sur des pages et des pages ! on sent le manque de ciel !
  20. Pénuries astronomiques...

    Quand j'ai vu le titre je pensais que c'était à la gloire de cette foutue météo qui nous empêche d'observer quasi tout l'hiver, au N de la fameuse ligne Valence - Bordeaux en gros. Mais non, c'est encore de matos qu'il s'agit. On nous présente le risque de ne plus avoir rapidement ce que l'on a acheté, donc éventuellement d'acheter moins. Il aura donc fallu un petit virus pour venir mettre le grain de sable dans le sacro-saint pilier de la société, travail - consommation immédiate. Là n'est pas mon propos de donner un avis négatif ou positif de cela, il ne faudrait jamais perdre de vue les quantités de morts du Covid et de la douleur des familles. Mais si cela perdure, qu'est ce qu'il va advenir ? Déprime profonde des consommateurs compulsifs ? Remise en question du système social évoqué ? Recours à l'artisanat (avec la ségrégation financière) ? Recours à des modes de conso de recyclage, de seconde vie, d'occasion ? Relocalisation quand c'est possible ? Avec un certain délai ... Etc ... Bref, peut-être des impacts conséquents
  21. Super ! J'aime bien ces chapelets granuleux comme Arp 102 ! On dirait des petits pois à écosser !
  22. Appel à cielextrémistes : NGC 2470

    Pas eu de bol, pas la moindre éclaircie pour vérifier avec quelle facilité cette étoile de mv 16,2 à 16,4 a bien été perçue au T300 X 270 ...Un petit doute sur la source de Gaia du coup
  23. Pénuries astronomiques...

    Blague sur le local à part, ça va encore râler pour les délais de fabrication du coup !
  24. QUEL INSTRUMENT POUR L'ASTRO DESSIN

    Le sujet n'est pas "quel est le meilleur instrument pour l'astrodessin", mais "quel instrument pour l'astrodessin". Dans le premier cas, bien sûr, une réponse pertinente aurait été : un gros dobson. Et encore, la truculence de détails pourrait décourager les débutants
  25. Appel à cielextrémistes : NGC 2470

    Cela m'apprendra au moins à l'avenir, à défaut d'avoir internet à côté du scope, à faire un dessin très précis (position, éclat ...) quand je vois une petite étoile dans un halo galactique, vu que je fais maintenant systématiquement un débriefing avec photos