thierrymartin2018

Member
  • Content count

    11
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Dominican Republic

Everything posted by thierrymartin2018

  1. Cosmologie : et un modèle de plus

    Tout les cosmologues savent qu un model qui ne prèdit pas une observation voir l effet, est un problème. Einstein permit d'expliquer un phènomème près de chez nous, concernant l'anomalie de l'avance du périhélie de Mercure. 60 ans à ne pas expliquer ce phènomène sans devoir inventer une planète jamais observée. Au final avec un espace à 4 dimensions l'explication fut trouvée. Depuis la dècouverte du deep sky grace à l'imagere argentique puis numèrique, l'èquation de champ de Einstein fut mise à l'èpreuve sans pouvoir expliquer de nombreux phènomènes, comme celle que notre Soleil tourne autour d une Galaxie à une vitesse qui devrait l'avoir injectée de sa gèodèsie, Alors comme impossible de parler de matière nègative sans parler de l'effet runaway incompatible aux fait, il fallut inventer une matière qui a les mèmes effets le problème serait mineur si 96% de la masse notre Univers n'ètait pas invisible. A l image de Vulcain pour Newton, the dark matter est une pietre solution pour Einstein. Heureusement toute action engendre une rèaction,. Avec l'idée d un univers bimètrique qui apporterait des rèponses à des lacunes serait rassurante, dans la philosophie bien humaine qui dans son grand paradoxe annonce que la nature a horreur du vide....
  2. Image d'un Trou noir, question naïve….

    pour les curieux : https://www.researchgate.net/publication/278019492_How_to_cancel_the_central_singularity_of_the_Schwarzschild_solution_Natural_mass_inversion_process
  3. Image d'un Trou noir, question naïve….

    "Ah? Sgr A, les fusions de TN détectées par LIGO/VIRGO, etc... on m'aurait menti?' Toujours est -il que la fusion des 2 étoiles à neutrons ne dépasse pas les 3 masse solaires. Or c'est bien quand la gravité est supérieure à l'énergie au repos des neutrons que l'on a l'impossibilité pour tout objet avec ou sans masse ( avec l'équation de Broglie) de s'échapper. Les ondes gravitationnelles se sont échappées! Donc on était pas dans ce cas de figure d'un trou noir: CQFD
  4. Image d'un Trou noir, question naïve….

    POUR LES CURIEUX : https://arxiv.org/pdf/physics/9912033
  5. Image d'un Trou noir, question naïve….

    A ce jour aucun trou noir découvert, mais des amas de soleils anemiques, ou des étoiles à neutrons de masses inférieurs à trois masse solaires. De tout manière les trous sont seulement des objets issus de la mathématique dans l'espace des Imaginaires. C'est à dire LA SOLUTION DE LA RELATIVITE GENERALE , dans la simulation par ordinateur , utilise UNE METRIQUE EN DEHORS de l'Espace des Réels. Cette simulation n'est pas établie dans un Espace de Minkowski, mais dans un Espace Hermitien. En clair est fausse. Pour obtenir la solution exacte du trou noir, il faut s'attarder à ce qu'on appelle la singularité selon sa solution mathématique exacte de l'équation de champ complet de la Relativité Générale ( cella qui s'applique à un corps quia une masse) En effet seule lasolution de Schwarzschild de février 1916 est mathématiquement correcte car elle conserve l'effet de l'Event Horizon que Hilbert éliminera dans sa publicaton de fin 1916? sachant que Schwarschild été décédé pour ne pas ètre contredit. En effet Hilbet confondra un scalaire à une coordonnée, et éliminera ainsi le poids du rayon de schwarschild de la solution. Cela ne changeant en rien pour la précision recherchée dans le cadre de tout objet dans notre système solaire ( les erreurs etant de l'ordre du mm avec la soltion de Hilbert) . Mais dès la découverte de Etoiles à neutrons cela aura un immence impact au point de faire penser qu'il n'y avait pas de Limites à ce qu'une étoile à neutrons devienne un trou noirs de plusieurs milliers de masse solaires. Et pourquoi? tout simplement que le rauon de Schwarzschild de vient proche du Rayon réeel d'une étoile à neutron avant mème qu'elle puisse absober par son immence effet de gravitation de la matière à son voisnage. Schwarschild en février 2016 publie la solution exacte de la Relativité Générale avec solution non nulle. Il démontre mathématiquement que dans l'Espace des Réels , lorsque la pression au coeur d'uné étoile atteind l'infinie , c'est à dire à la limite de l'Espace des Réels, la solution de la métrique de l'équation générale de Einstein se situe géographiquement à racine carré de 8/9 du rayon de Schwarzschild de l'Etoile à neutrons. Au delà de cette limite, les solutions sont imaginaires., c'est à dire le temps devient négatif au dela de la limite! Il s'avère que mathématiquement il est prouvé que l'inverstion du temps correspond en fait un changement de signe de la masse dans ce cas. Cette démonstration n'existe que dans un Epace Hermitien à 5 dimensions ( 4 dans le cas de la Relativité Générale) Donc si on veut ètre rigoureux pour un physicien ( ce qui n'est pas souvent le cas) , il faut construire un model d'équations de champ introduisant l'inversion de masse, qui au passage n'affecte nullement les équations fondamantales de la physiques, et est parfaitement envisageable dans la mécanique quqtique pour peu que l'on s'y interesse...Er en faisant l'analogie avec le magnétisme les poles opposés se repoussants, on imagine bien que des masses de signent inverse se repoussent. Or c'est impossible avec l'Equation de champ de la Realtivité Générale. Si on fait sortir les solutions imaginaires telles qu' utilisées pour les simulations, et bien c'est faux, car en dehors de l''Espace de Minkowski. On peut simplement en conclure que le gas n'a pas la base mathématique pour comprendre la physique qui lui donne son salaire. ... TRES TRES GRAVE
  6. Noir c'est noir, y'a p'tetre encore de l'espoir

    Matière négative à la place de la matière noire ;. Le modèle Janus explique avec de nombreuses données observationnelles :observations relativistes locales, accélération de l'expansion, nature de l'antimatière primordiale, nature des composants invisibles de l'univers (de masse et d'énergie négative), effets de lentille gravitationnelle, nanisme apparent des galaxies à grand redshift, platitude des courbes de rotation et confinement des galaxies, avec passage à un système de deux équations de champ couplées., ai lieu d'une seule qui entraine l'effet runaway , le champ magnétique ne fesant pas de difference entre la matière positive et la matière négaive. C'est publié sur Astrophysics and Space Science: https://link.springer.com/article/10.1007/s10509-018-3365-3
  7. parler de travaux de physiciens approuvés par des experts dont JPP se propose de reprendre comme des arguments positifs sur ce qu'il a engendré il y a 40 ans , sont aussi valables pour valiser ou non n'importe quel model cosmologique . Hawking en 2014 se permettra de publier la non existence des trou S noirs que des milliers d'astrophysiciens prennent pour une vérité interdite de contester? sous peine d'ètre pris pour une bille. Si cette pointure par la mécanique quantique en arrive à cette conclusion, il y a de quoi mettre en doute une grosse partie de la cosmologie actuelle. Reprendre Schwarzschild qui avait trouvé une solution à la relativité générale dont Einstein par manque de maitrise complète de la mathématique avancée, ne pouvait pas juger par rapport à celle de Hilbert, qui donnait de très bons résultats pour la connaissance de l'Univers de son époque. Ce qui est à retenir c'est que l'avancée des découvertes actuelles ne sont pas compatibles à la solution de Hilbert, mais bien celle de Schwarzschild publié en février 1916. Sauf que ce grand chercheur n'a pu en faire la promotion. Si JPP introduit de la matière repulsive à la matière ordinaire, c'est dans un premier temps incompatible au model actuel. Mais l'Histoire de la Science s'est dérouléee avec des conflits d'opinions. Ce qui importe c'est que si on veut avancer, il faut accepter de mettre en compétition les théories, de manière transparente. A notre époque cela conciste à simuler par des centaines de milliards de calculs qui sont facilement réalisables avec les moyens des labos civiles. Le reste c'est de la pure spéculation et n'a rien à voir avec de la Science , mais du lobbying comme le dogme religieux
  8. Toutes ces théories basées sur des particules jamais detectées mais qui représentes 95 % de la masse manquante ou la modification des lois maintes fois demontrées mais qu'il faudrait modifier pour que cela colle . Il est logique de proposer un model cosmologique qui ne renie pas les lois classiques, car elles sont le fruit d'une situation particulière qui ne serait pas influencée par la matière invisible. Le Geat Repeller qui est une nouveauté dans l'analyse du Deep sky qui a tout pris en compte pour constater qu'il existe une energie de répulsion dans l'UNIVERS qui explique l'éloignement des galaxies , l'explication de la formation des galaxies. Mais aussi les effets optiques qui déforment la trajectoires des photons qui nous parviennent. Pas question de parler de matière froide qui maintiendrait la forme des galaxies, ni de particules exotiques présentent ou non pour expliquer la variation de la gravité . Il suffit de reprendre la relativité générale et ajouter l'existance de l'inversion de la masse quand la pression au sein d'une étoile à neutrons devient infinie vers son centre sans pour cela que ce soit en son centre comme Hilbert s'est permis de le prétendre en éliminant le Rayon de Schwarzschild dans sa publication de decembre 1916; Et que dire que le temps serait de nature imaginaire? Ce n'était mème pas l'opinion de Einstein! Confondre les coordonnées à une dimension est aussi un gros problème qui continue à étre enseignée en cosmologie depuis un siècle! la singularité de Hilbert etait la big mistake car c'est en fait un problème de coordonnées et non de dimension., comme le précise Schwarzschild dans son papier de février 1916, afin de pouvoir reprendre les paranetres de Einstein dans sa formule de la Relativité Générale avec la matièe de janvier 1916; En acceptant le fait que ce qui au delà de l'infinie ne peut exiter dans le monde réel, il ne peut exister de trou noir, mais bien des etoiles à neutrons supermassique de l'ordre de 3 masses solaires, car au delà aucune énegie de peut échapper à cet astre qui se vide du trop plein par une fuite de matière répulsive à la matière ordinaire. Ce phénomène est de nature spacio temporaire qui dure une presque infinité car cette position ne se fait pas au centre de l'étoile à neutrons mais proche de l'event horizon SANS étre au niveau de l'Event horizon qui serait la signature d'un trou noir. Hawking confirmera en 2014 qu'il n'existe pas de trou noir parceque il ne peut avoir d'emission au niveau du rayon de Schwarzchild, mème si lui mème parle d'une emission qui prendrait plusieurs fois l'age de l'Univers . Schwarzschild calculera un phénomène près du rayon de Schwarzschild à 0.9428 précisément. La matière en excés disparait à CETTE POSITION! Cette matière disparait mais pas sa masse qui composerait 95% de la matière manquante! Il se pourrait donc bien que ce soit ce que Hawking parlait d'un horizon apparent. Vu que le rayon de schwarzschild pour une étoile à neutrons avec 3 masses solaires est proche de 9KM ( en theorie égale à 8,862 KM ) cette position singilière serait à 8.355 km du centre de l'étoile à neutrons, soit environ 500 metres avant!!!!. Au delà il faut simuler sur ordinateur les belles animations qui font vivre beaucoup d'astronomes. Mais il y a un debut de renversement d 'opinion pour cetains cosmologues frustrés par l'incompatibilité des models cosmologiques et les découvertes. Est ce que sans les trous noirs on peut avancer en cosmologie? Dommage qur Schwarzschild soit mort et n'a pas fini son travail se contentant de répondre à M.Einstein sur sa Relivité Générale pour sa dernière publication de 1915....Autrement Hilbert il aurait disparu dans l'oubli à force de faire des hypothèsesn'ayant pas compris ce qu'est la physique ...
  9. Le temps astronomique, humain et quantique

    Il y a un article en anglais à ce sujet : https://arxiv.org/pdf/hep-th/9609093.pdf
  10. Au revoir Monsieur Hawking

    Il n'est pas question de parler en mal d'aucune communauté religieuse. Mais il faut pas oublié que notre Histoire n'est pas dès plus brillante du point de vue humanitaire. Dans le contexte historique il faut aussi éviter le dogmatisme du bien pensant. Einstein fera beaucoup dans la promotion de la création de l'Etat d'Israel. C'est incontestable et à son honneur. En espérant que l'on comprendra que reprendre des faits historique publiés et mèmes filmés dans le cadre d'une volonté politique de la part de la communauté internationale d'essayer de répondre à une communauté qui a énormément souffert, n'est pas une opinion. Parfois je me pose la question si en France , le citoyen se prévot d'utiliser son libre arbitre pour éviter de faire des amalgames dont je serais le premier à lutter . Einstein est un symbol scientifique mais aussi politique. Et il n'y a rien de mal à expliquer sa notorité universelle.
  11. Au revoir Monsieur Hawking

    “The absence of event horizons means that there are no black holes — in the sense of Regimes from which light can’t escape to infinity,” Hawking wrote in his paper in 2014. Si en 2014 Hawking admet la non existance des trous noirs , alors toute la cosmologie du deep sky qui domine est fausse! Et dans ce cas il y a peu de chance que ce physicien reste dans les mémoires....En effet le monde de la recherche est devenu un organisme inquisitoire . Cela fait 50 ans qu'il n'y aucune avancée dans cette discipline. Le pire l'observation est contraire aux simulations. Si des découvertes ont lieu c'est seulement grace à la technologie, pas dans la théorie sérieuse. Cet homme aura eu le courage d'écrire un phénomène déjà connu et démontré depuis février 1916 , mais jamais repris car contradictoire avec le tricheur Hilbert qui se sera transformer en physicien pour promouvoir la personalité de Einstein, promu par la presse mondiale qui est sous control des mèmes gens de son culte, dans un conteste très politique malheureusement pour la probité de la science. Si Hawking pouvait avoir réussi par sa notoriéte à contredire le dogme du trou noir, alors il mériterait un prix . Concernant le document qui prouve mathématiquement dans un espace réel d'un objet sytellaire de très grande densité comme une étoile à neutrons qui capture la matière pour continuer à grossir, il existe une limite physique qui l'empèche d'atteindre son rayon de Schwarzschild d'après l 'auteur de ce rayon. il publiera en février 1916 Cet article inconnu par 99% des PHD en cosmologie : .Schwarzschild, K. (24 February 1916). "Über das Gravitationsfeld einer Kugel aus incompressibler Flüssigkeit nach Einsteinsechen Theorie". Sitzungsber. Preuss. Akad. Wiss. Berlin (Phys.-Math.) 1916. 424–434. Cet article demontrera que l'étoile supermassique comme une étoile à neutron qui aspire la matière à son voisinage ne peut atteindre son rayon theorique dit de Schwarzschild " event horizon" pour devenir un trou noir. En effet la mathématique n'est pas une opinion surtout si elle ne travaille pas dans l'approximation comme Hilbert. A la valeur de racine carré de 8/9 de ce rayon, la pression devient infinie: " At the center of the sphere (χ = 0) velocity of light and pressure become infinite when cosχa =1/3, and the fall velocity becomes square roots 8/9 of the (naturally measured) velocity of light. Hence there is a limit to the concentration, above which a sphere of incompressible fluid can not exist." Ce qui logiquement exprime que le trou noir n'est pas une singularité de la Relativité générale . . A ce jour ON n'a toujours pas vu un véritable évènement prouvant les trous noirs sinon les ondes gravitationnelles qui est un évènement engendré par le mariage de 2 étoiles à neutrons, mais pas pour un trou noir ! En effet la masse critique qui empècherait que la lumière soit absorbée par cet objet théorique, est de 3.3 masse solaire. L'energie de la lumiere liée à sa fréquence et la constante de Planck doit fournir 100% de celle ci pour s'échapper de la gravitation extrème . Or une fois consommé il ne reste plus rien du photon. Et en fait le pseudo trou noir qui pourrait le faire n'atteind jamais son rayon de Schwarzschild qui est la condition pour s'appeler trou noir; et Hawking le confirme en 2014 . La singularité est une erreur d'interprétation faute de n'avoir pas changer de variable pour annuler la singularité apparente. VOIR l'article Petit, J.-P.; d'Agostini, G. (21 March 2015). "Cancellation of the central singularity of the Schwarzschild solution with natural mass inversion process". Modern Physics Letters A. 30 (9): 1550051. doi:10.1142/S0217732315500510.. En espérant que les astronomes amateurs acceptent le fait que les trous noirs sont une erreur, qui ne leur empèchent pas de faire leur hobby. Ce n'est pas le cas des professionnels qui vivent grace à des publications pour parler des trous noirs! E nespéranr que l'avenir en cosmologie va pouvoir évoluer pour comprendre notre Univers et aussi parler celui qui n'est pas visible à nos yeux etqui permet de tout comprendre ( l'effet RUNAWAY n'existe pas) , comme le fait que sondes spaciales qui ont quité l'attraction solaire ont leur vitesse qui se réduit ( un contre sens total si il n'y a plu d'attraction graviatationnelle...) Hawking aura eu le courage de vivre une vie dans un handicap insupportable pour nous les valides; son courage aura été de se retrouver en fin de sa carrière en opposotion avecle reste de sa communauté, pour faire sortir la VERITE. Son ame ira rejoindre celles des grands esprits et peut etre entendre leur grand architecte de notre univers...