Pulsarx

Member
  • Content count

    15
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Sweden

Community Reputation

11 Neutral

About Pulsarx

  • Rank
    Inactive member
  1. Actualités de Curiosity - 2013

    C'est ça la science, on étudie, on fait, on apprend et on en tire les conclusions pour le futur ! Deux questions: 1) Je me doute que les ingénieurs savaient que les roues allaient se dégrader. Mais est-ce qu'elles se dégradent plus rapidement qu'anticipé ? Et si oui, est-ce dû à des surfaces plus abrasives/aiguisées/... que prévues ? 2) Est-il prévu d'utiliser une peau alu pour les futures missions ? Je penses notamment aux différents matériaux composites qu'on a de nos jours, fibre de carbone entre autres, qui peuvent posséder des caractéristiques de résistance supérieures pour une densité moindre.
  2. Actualités de Curiosity - 2013

    Donc de ce que je comprends, l'arrêt de l'effet dynamo était en quelque sorte programmé ... de par la taille de Mars ? J'étais plus dans l'idée qu'une succession d'événements que je ne connaissais pas avaient conduit à l'arrêt des mouvements internes. La réalité serait donc plus simple et presque un peu déprimante vis a vis de la vie qui a éventuellement pu se développer sur Mars. En somme, c'était couru d'avance ... Reste la question du rôle des grands impacteurs dans la vitesse de disparition de l'atmosphère comme dit plus haut.
  3. Actualités de Curiosity - 2013

    Question de néophyte suite à vos commentaire sur les nuages et plus généralement l'atmosphère de Mars. De ce que je sais et ai pu lire, Mars a eu dans un lointain passé une atmosphère digne de celle de notre bonne vieille Terre. La disparition progressive de celle-ci serait dû aux vents solaires/rayonnements UV provenant du soleil et également au fait que Mars ait perdu son champ magnétique. C'est là que ça se corse au niveau des explications (pour l'instant je n'ai guère que wikipedia qui me donne des réponses...). Pourquoi cette disparition du champ magnétique ? La théorie des astéroïdes impacteurs annulant les convections internes et donc l'effet dynamo est-elle la seule envisagée actuellement ? Plus généralement, est-il admis que sans événements majeurs (type astéroïdes ou autre raison), Mars disposerait toujours d'un champ magnétique suffisant pour protéger son atmosphère ?
  4. Hubble qui fait du Hubble

    Peut-être que la full révèle plus de chose : http://hubblesite.org/image/4493/news_release/2019-17 Quasiment 1 Go la photo quand même
  5. Pour ceux qui n'auraient pas vu passer l'image ! https://www.nasa.gov/feature/goddard/2019/hubble-astronomers-assemble-wide-view-of-the-evolving-universe En quelques chiffres: 16 ans d'observation, 7500 poses, quelques 265 000 galaxies. Précaution: on peut se retrouver à passer pas mal de temps, plongé dans ce décors, donc soyez sûrs d'avoir du temps devant vous
  6. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Question 1: comment font-ils pour différencier fusion de TNs et fusions d'étoiles à neutrons ? Est-ce possible uniquement avec les données de détection des interféromètres (durée de l'évènement, etc ...) ? Question 2: quelles sont les sources "confirmées" de détection d'ondes gravitationnelles pour le moment ? Fusion de TN et d'étoiles à neutrons uniquement ?
  7. Super ! C'est moi ou le 2ème (en arrière plan) à l'air légèrement bancal ?
  8. L' heure indiquée dans le live a été corrigée, on est bien sur du 00:35 !
  9. Mais 03:35 sur le live https://www.spacex.com/webcast (alors que le texte plus haut annonce 00:35 hf). Wait and see je suppose !
  10. Des infos sur l'horaire estimé ? Le site de spacex annonce 00.35 heure française mais le live lui annonce 03.35 , c'est plus pareil là niveau éveil Rien sur twitter de ce que j'ai pu voir.
  11. A mon tour d'avoir une question. De ce que je comprends, cette image est issue d'un ensemble d'observatoires constituant un radiotélescope géant (diamètre de la terre), mais très incomplet car on a pas tartiné toute la surface de la terre avec des coupoles. Sachant également que la "lumière/onde" reçue est la portion courbée par le champs gravitationnel du TN, venant d'un peu partout au final (lumière allant en direction du TN et courbée à 180° pour revenir vers nous par exemple, etc etc), soit un "gros merdier" si vous me permettez l'expression. A quoi devrait-on s'attendre si on augmentait drastiquement le nombre de coupoles à la surface de la terre, en terme d'image, résolution etc ? Mon 2eme point sur le "gros merdier" me pousse à penser qu'on ne verrait pas beaucoup moins flou ... mais je n'en sais rien au final ! Des idées ?
  12. Pour ceux que ça intéresse et qui ne l'aurait pas vue, cette vidéo apporte pas mal de renseignements très intéressant sur les flammes des différentes fusées, mais aussi ce qui tourne autour comme les injections d'eau massives, les étincelles, retours de flamme. Très instructif !
  13. Bonjour à tous, Petite question que je me suis posée aujourd'hui. Mes connaissances en relativité sont très limitées et j'ai toujours eu du mal avec la dilatation du temps et les équations associées. Quelqu'un a t-il déjà calculé la "différence de temps passé" entre une personnes restée sur Terre et une autre faisant un aller-retour vers Mars avec les technologies actuelles ? Je sais que la Terre n'est pas une source énorme de champs gravitationnel (relativement à ce qui se fait ailleurs ), et que de ce que j'ai pu lire, la sonde la plus rapide envoyée avoisine les 50 000 km/h donc on est (très) (très) (très) loin de la vitesse de la lumière. Mais dans quel ordre de grandeur on se situerait ? Millisecondes, secondes, minutes, .... ? Merci bien. Pulsarx
  14. Comme il y a eu un petit souci au moment de la publication de ce post, je me permets de le relancer. Merci d'avance et bonne journée !
  15. Bonjour à tous. Je suis le nouveau propriétaire d'un mak 102/1300 az synscan (cadeau), et par la même occasion tout nouveau en pratique de l'astronomie (mais je m'intéresse à l'astronomie en général depuis longtemps). Il était fourni avec les classiques 10mm et 25mm super long view eye relief (aucune marque cependant...) Je me suis fait un peu la main dessus sur Mars, Lune, M42 (je sais, il n'est pas fait pour du CP mais on voit quand même des choses ), etc. J'ai lu pas mal de posts ici et ailleurs sur les diamètres, focales, rapports f/d, etc ... et je me suis rendu compte que je faisais quelque chose de "pas bien", à savoir utiliser la barlow x2 dans mes observations. 1°) Je suis cependant satisfait du résultat barlow + occulaire 25mm sur la lune. Est-ce dû à la forte luminosité de celle-ci qui fait que la barlow est acceptable sur une focale de 1300 ? Je suis un peu plus réservé sur Mars mais je n'ai pas encore pu faire d'observations dans des conditions très bonnes. 2°) D'où cette question: à grossissement résultant identique, quelle est la différence entre une observation provenant de télescope+occulaire et télescope+barlow+occulaire ? Netteté ? Luminosité ? Si mes soupçons sont bons, je dois toujours privilégier l'option sans barlow du moment que j'atteins le grossissement voulu ? 3°) Du coup, vu la focale de mon mak, je suppose que la priorité serait d'investir dans un bon occulaire de faible focale pour obtenir le grossissement maximum (en respectant les limites de l'instruments = 2x100 = 200 hein c'est ça ?). L' occulaire de 10mm fourni me satisfait nettement moins que le 25 et je ne suis apparemment pas le seul. 4°) C'est là que ça se gâte. Je suis un peu perdu dans la jungle des occulaires disponibles et j'aimerais donc avoir vos conseil sur des occulaires "de qualité" ou du moins sensiblement meilleurs que ceux de base fournis avec le télescope. Aussi bien au niveau des marques que des focales idéales pour ce télescope. Je vais quand même mettre une limite de ~ 100€ pour cadrer un peu la chose mais je suis ouvert à + ou - . Voilà, merci d'avoir tout lu si vous en êtes arrivé jusqu'ici et merci beaucoup pour votre aide. Pulsarx