CB7751

Member
  • Content count

    727
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1183 Excellent

2 Followers

About CB7751

  • Rank
    Active Member
  1. Démarrage du projet Sol'Ex

    Je suis très intéressé, mais j'ai du mal à suivre.. et comprendre tout ce qu'il faut, rien que pour l'instrument optique de base pour optimiser le coût / performance. Actuellement je n'ai que des objectifs photo de grand diamètre 120-125mm, le prix des filtres ERF est prohibitif dans ces diamètres et pour être honnête j'aurais la trouille de les pointer sur le soleil, une achromatique à quelques centaines d'€ beaucoup moins.. Des conseils? J'aimerais que le budget total soit au grand max de 2000€. J'ai une caméra ASI 183MM. Est-ce raisonnable d'espérer des bonnes perfs du Sol'Ex sur des grossissements assez forts? Ca vaudra pas du matos à 12000€ je veux bien l'entendre... Edit: je viens de capter qu'il y a des onglets sur le site http://www.astrosurf.com/solex/ J'ai donc beaucoup plus d'infos que je ne pensais.
  2. Pour moi, ça fait tout. J'ai décidé de ne jamais le démonter. De M42 cadrée en entier aux nébuleuses planétaires.
  3. Merci à tous. C’est ça. J’ai testé 2 brutes de 120s sur M51 à gain 0 et 111 aucune différence visible entre les 2 sous pix. Au moins à 0 j’ai des étoiles moins cramées. Et les flats c’est une galère terrible à faire... je fais du nettoyage bien comme il faut régulièrement j’ai pas peur de la poussière, juste le vignettage mais que je corrige au traitement. Il m’arrive de tourner la caméra pour le cadrage alors c’est impossible d’avoir des flats à chaque fois..
  4. Je remonte après un premier essai sur une lune bien dégagée hier. En visuel c'est impeccable, avec un grossissement autour de 190x on sent qu'il y a de la marge, c'est encore très fort lumineux et très piqué. Puis séance photo avec la ASI183MM, autour de 1500mm F12 un crop pour montrer. La full ici: https://www.astrobin.com/y2y3hd/?nc=user Peut être la turbulence, mais il y a finalement assez peu de différence avec le doubleur photo et le montage classique à 1000mm F8, qui a l'avantage en plus de la cadrer en entier jusqu'à ~90%. En bonus j'ai jeté un oeil dans le 300mm F2.8 pointé vers M42 en appui au bord de la fenêtre, c'est assez sympa, la partie la plus lumineuse des extensions apparait très clairement, simplement blanche mais très visible, beaucoup plus petite bien sûr mais plus lumineuse que vue au C9 avec le même oculaire. J'ai pratiquement jamais fait de visuel en fin de compte j'étais assez épaté.
  5. Merci. Après vérifications il y a plus de pose que je ne me souvenais: - M51 = 112 x 120s gain 0 - M81 & M82 = 96 x 60s gain 0 - NGC2403 = 249 x 60s gain 0 - NGC3184 = 180 x 120s gain 0 Pour toutes: 53 darks, 53 offset, pas de flats. Guidage avec chercheur 50mm, focale 190mm, caméra ASI120MM Mini. J'utilise les cales fournies avec mes caméras pour avoir le bon backfocus, sans avoir les mesures précises, je suppose 0.5 + 0.1 + 0.1mm soit 0.7mm. La différence entre 0.6 et 0.7mm est visible. Il y a un défaut de tilt, àa se voir légèrement sur M81 et M82 puisqu'elles sont prises dans le même champ et relativement loin du centre de l'image. J'ai glissé un minuscule morceau de papier ultra fin d'un côté de la caméra et ça avait amélioré les choses. Il faudra que je fasse un repère.
  6. Merci Des poses soit de 60s soit 120s, entre 1h30 et un peu moins de 3h par cible.. J'aimerais essayer d'aller encore plus à fond dans M51 au bout du bout des extensions, les autres sont sûres de ne rien avoir de plus en luminance. Bien vu, l'une est dans l'autre alors bon...
  7. Merci. C’est bien l’idée je l’ai appliqué localement de façon très subtile. Plus que ça et ca laissait trop apparaître d’artefacts.
  8. Merci. Les gens utilisent ce genre de support pour passer les câbles. J'ai essayé.... visiblement pour moi c'est moins bien.. je fais juste une seule courbe un peu plus ronde avec les câbles ensemble. Une dernière M51 optimisée, sans et avec Topaz Denoise. Allez hop je m'arrête là..
  9. Merci à tous. Et ajout d'une V2 améliorée de NGC3180 qui était pas terrible.
  10. Bonjour à tous. La météo abominable ne permet pas d'avancer.. voici quelques travaux en cours. Couches luminances pas forcément définitives, en attente de Ha et RGB. Fortement recadrées au C9.25 Hyperstar, focale 515mm F2.2, caméra ZWO ASI183MM Pro, monture EQ6R Pro, gestion ASIair. Un an d'hyperstar, des mois de collimation, de bidouille, de galère, d'envie d'arrêter... et enfin j'ai le bon bout. Deux nuits exploitables et sans lune ça devrait être terminé... Je suis pas peu fier de ma M51 et NGC2403 devrait être mignonne aussi. Les défaut de diffractions sur les étoiles sont causés par le passage des câbles devant la lame.. il semblerait que la meilleure méthode soit de faire juste un arc de cercle simple (ex: M51) plutôt que le fameux demi cercle imprimé 3D (M81/M82)...
  11. Démarrage du projet Sol'Ex

    Ca m'intéresse, j'aimerais voir des résultats avec des focales plus longues. Bravo en tous cas c'est super.
  12. ASIAIR PRO ( LIVE et AUTORUN )

    Je suis aussi intéressé. Habitué au simple autorun avec dithering... le livestack peut être sympa, mais vu le peu de temps exploitable j'ai pas envie de rater un truc et perdre du temps pour rien.
  13. En mettant en parallèle les courbes de plage dynamique du capteur utilisé dans le Nikon Z6 et la ASI2400MC Pro on a une idée. Gain 140 correspond à ISO 640/800. Mais c'est très certainement pas parfaitement transposable aux autres capteurs.
  14. Bonjour à tous. C'est pas l'exploit technique de la décénie, mais je suis content d'avoir enfin trouvé la formule. L'idée était de pouvoir utiliser mes objectifs en monture Nikon F comme lunettes d'observation et astro, et pouvoir faire une mise au point jusqu'à l'infini. Photo 1 les éléments et montages avec dans l'ordre de gauche à droite: - téléobjectif photo monture Nikon (ici 500mm F4 Sigma Sport) - adaptateur Nikon femelle vers T2 mâle marque ZWO pour roue à filtres, modèle EFW - adaptateur T2 femelle vers 1/25 marque Baader (version ultrashort) - élément optique de la barlow x2.7 marque APM - lentille démontée, sans verre, barlow x0.5 utilisée comme allonge de 14mm, marque Svbony - renvoi coudé TS Optics ou redresseur terrestre - oculaire au choix 1.25" ici un Luminos 15mm 82° Photo 2 et 3 pour illustrer le montage des éléments. Le ciel étant bouché de nuages gris jusqu'à la fin des temps, j'ai pu faire un essai hier soir uniquement dans la longueur de la maison. Pour illustration photo de la matrice RGB de ma télé à 12m de distance au smartphone devant l'oculaire 7mm Luminos 82°. Ca fait en théorie un grossissement autour de 180-200 fois pour un diamètre de 120-125mm. A l'oeil c'est parfaitement net et clair sur tout le champ couvert par l'oculaire et c'était assez marrant à voir.. J'ai hâte de pointer ça sur la lune. Un avantage intéressant est de pouvoir faire une mise au point très proche autour de 4m pour mon 500mm F4, ça fait donc aussi microscope Par contre, la mise au point interne n'est pas faite pour être ultra précise à ce point donc ça se joue à une fraction de millimètre. La lentille de Barlow doit entrer assez loin après la monture, ça fonctionne uniquement sur des téléobjectifs, ça passe sur 300mm F2.8, 200mm F2 de justesse, sans problème sur mon 70-200 F2.8 certainement toutes marques et modèles.
  15. Encore merci pour vos messages. Faut pas lâcher ses rêves. j'entame ma troisième année d'astrophoto, j'imaginais pas arriver à faire ça.