gitod

Member
  • Content count

    192
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

48 Neutral

About gitod

  • Rank
    Member
  1. lunette 230 mm

    Un test comparatif de moi est ici https://www.cloudynights.com/articles/cat/user-reviews/findings-on-a-home-built-refractor-with-a-150mm-f10-achromat-doublet-from-istar-r2378 Une autre approche est donnée de W. Sacek pour comparer des ouvertures différentes placées à des niveaux de turbulence différents. Juste pour montrer l'intérêt d'ouvertures moyennes statistiquement.
  2. lunette 230 mm

    Autant partir sur cette 150ED SW, il y aura la même prestation pour un prix inférieur. APM faisait l'un des 1ers doublets en 150mm dit économique. Le stehl aux extrêmités du spectre est inférieur. Autant rester sur l'achromat 150F10. Le tube avec faisceau replié n'a que peu d'intérêt pratique: si c'est pour ramener l'optique au niveau hauteur à celui d'un C11, cela n'a aucun intérêt vis à vis de la turbu locale, avec un faisceau lumineux qui traverse 2 ou 3 fois la bouillie interne du tube, sans parler de la stabilité mécanique des miroirs (dont celui en position plafond). A considérer aussi les problèmes de rosée sur les optiques. Vaut mieux mettre en œuvre un tube complet (200F12) de 2,4m avec un poids de 15-16kgs que de complexifier une construction pour un gain négatif. Le D-d peut exprimer le diamètre efficace d'un instrument parfait en le combinant avec le strehl il peut y avoir une ouverture parfaite équivalente pour obtenir un même contraste, sur le papier. Pour un C11 de 33% de CO et 90% de strehl jaune-vert il n'y aurait que 169mm d'ouverture parfaite équivalente, à comparer avec la 200F15 avec 93% de strehl jaune vert, cad 186mm d'ouverture parfaite. Pour un C14 il n'y aurait que 214mm (33%, 90%) Ce n'est que pour le contraste de détails de premières grandeurs. Donc cette 200mm devient compétitive au plan contraste et avec un doublet placé à 2.5m du sol présentera le plus souvent un gain au plan de la turbu locale et instrumentale. C'est l'intérêt de ces tubes longs. En testant avec une 150F10 et comparant avec des SC200, 280, 305, newton, cette 150 présentait statistiquement le plus souvent des images plus détaillées et plus stables. Un gain de un step dans l'échelle de danjon, pour passer le plus souvent de 3/5 (avec sc) à 4/5 avec la lunette. Bien sur il y aura certaines nuits où le sc prendra son potentiel davantage mais ces nuits sont de plus en plus rares. Il n'y a pas que le 0% d'obstruction des lunettes.
  3. lunette 230 mm

    Pour cette 234 encore https://www.tecnosky.eu/index.php/prodotti/telescopi-e-ota/acromatici-ota/acromatico-tecnosky-goliath-234-1825.html avec un descriptif plus approprié.
  4. lunette 230 mm

    Pour les frileux de l'aberration chromatique il y a: https://www.tecnosky.eu/index.php/prodotti/telescopi-e-ota/acromatici-ota/doppietto-acromatico-210-f12.html Chez dkd il y a aussi le F15 au catalogue, des variantes pour 230mm. C'est la même source. Quant au faisceau replié 2 fois avec miroirs circulaires, ce sera bonjour la recollimation permanente et surtout si le tube n'est pas installé en fixe. Déjà sur une simple 3" unitron "schaer", il fallait le tournevis à portée de main constamment. 2.4m de tube, cà passe encore mais avec une monture conséquente style eq8. Pour 6000-7000 on doit boucler ce budget en construction amateur, en oubliant tous ces tubes alu et autres. Même en récupérant une monture cave astrola ou meade pour newton 200-250 ce sera plus favorable. Le goto est inutile puisque pour les planètes. Le tout sous un abris en bois et en station fixe, avec des images assez souvent 7/10 pour la pleine résolution très souvent en visuel avec 300x souvent. En tout état de cause, faudra pas s'attendre à une image sans aberration chromatique même avec cette 220F15. Le chromacor, qui n'est plus produit depuis bien des années n'est qu'une panacée, trop dépendante de la qualité du composant reçu. Le modèle N que j'avais eu colorait les images rose pâle pour un contraste assez peu amélioré sur une 152F7 TS. Plutôt sans intérêt et avec une exigence de mise en place très élevée (quelque 1/100mm latéralement, axe strictement parallèle à celui du doublet et 1mm longitudinalement), le crayford ne permettait pas de tenir ces exigences constamment. Ce que j'ai eu de Istar/dkd, sur 150F10, c'était L/6 dans le jaune vert avec faible rugosité des surfaces, sur 3 doublets. La source est bonne.
  5. lunette 230 mm

    Oui dkd peut faire plus... Là je demande bien à voir ayant eu cet astrola 200F8 avec 19% de CO. Cela ramasse aussi les calories des pâquerettes. Faut un sol gelé pour trouver le gain intellectuel avancé. Avec notre réchauffement climatique faudra attendre encore.
  6. lunette 230 mm

    Vous l'avez dans le commerce cette 230. https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-tecnosky-ac-234-1800-goliath-ota/p,65696 avec la petite soeur en 204mm. https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-tecnosky-ac-210-1200-goliath-ota/p,64785 aussi en F12. Tout çà n'est que pour un doublet F2K7, il y en a d'autres types.
  7. lunette 230 mm

    F7 parce que sur 152mm il n'y avait que çà et toutes ces F8 culs de bouteille. Puis F10 avec istar.../dkd, qui montrait substantiellement plus confortablement. Il ne faut pas comparer les nécessités visuelles minimales et celles de la photo. Quant à 460x tout le temps c'est illusoire, même au pic je pense à n'importe quel moment. Il en reste encore un peu de ces moments ici dans les plaines pour espérer les obtenir et les exploiter. Combien ont fait leur bilan local concernant cette turbulence? Et on ne parle pas de vision en lumière blanche...tout aussi illusoire avec 228.
  8. lunette 230 mm

    235F7.7 pourquoi pas. En fait c'est 228 F8 pleine ouverture libre. Le chinois dkd peut faire différent que ce F2K7. Faut le questionner sur ce sujet. Istar a bien proposé des R30-35% de même origine. Ceci dit il ne faut pas espérer visionner en lumière blanche avec un oculaire, il faudra filtrer R, V, B ou avec des filtres colorés passe bande que l'on trouve facilement pour remonter le strehl image, ou des sloans. Une 152F7 ferait aussi bien qu'une 228F8 R35 par le jeu des diamètres et des F/D respectifs pour le chromatisme. Avec la 152F7 ES/TS on pouvait observer proprement avec 250x et plus les bons soirs. En utilisant un filtre W8 ou 12 et puis dans chaque couleur de base selon l'objectif recherché. Cependant, 228 mm feront plus de sphérochormatisme que la 152 de sorte que dans le bleu le W80A passerait seulement proprement, pas le W38A. Pour dire que sur vénus les nuages passeraient proprement, les nuages bleu et blancs sur mars sans soucis. Y compris sur uranus neptune avec un 400x soutenable avec un filtrage léger W8. C'est jouable, mais cela reste spécialisé. 228 F10 R35 serait le must. Faut demander malgré le tube de 2,3m au final avec un tuyau en résine...sans diaphragme et un crayford 1/10. Tout çà pour du visuel. Une optique à 2.5m du sol cela fait une différence au plan turbu locale. Un 735 ramasse les calories des pâquerettes.
  9. Je cède cette apo Explore scientific D127mm F7.5 tube aluminium: objectif triplet FCD1, collimatable crayford 1/10 pare-buée rétractable anneaux de tube et queue d'aronde vixen renvoi coudé 2" avec réducteur 1.25" chercheur 8x50 Le tout dans sa malle de transport alu avec mousse prédécoupée. A prendre sur place exclusivement. Belle optique sur le ciel. Prix : 1050€ enlevée.
  10. Je cède cet ensemble - un newton 130mm F5 Sky Watcher avec crayford DS, cherche 8x50, anneaux de tube et queue d'aronde, correcteur de coma MPCC Baader, sortie M48 pour boitier DSLR canon - une monture Orion Sky View Pro (les axes sont montés sur roulements à billes): double motorisation Orion avec raquette et boitier piles poids de 5kgs codeur sur chaque axe pour pointeur intelliscope Orion avec raquette et câbles trépied tubulaire mallette de transport pour la monture. Capacité de charge 10kgs. Prix: pour l'ensemble: 700€ à prendre sur place uniquement, séparemment: tube newton 130 320€ expédiable avec port en sus (21€ pour la france) monture Orion 450€ à prendre sur place exclusivement.
  11. Un filtre 2" vissant verre enlevé fait aussi un excellent diaphragme.
  12. Pour revenir à ces bafflages internes, ce n'est pas quand incontournable, il peut se faire sans. Il n'y a pas tous les jours la lune à proximité d'une planète. La lumière des étoiles à proximité de celles du champs visionnés ne sont pas un problème. Cela tombe sous le sens mais il vaut mieux tester sur le ciel. Là encore sur l'istar 150 avec 3 baffles au début et puis enlevés (gain 1kg), il n'y avait pas de différence ni perte de contraste. La lune toute proche (1°) environ commençait à dégrader le contraste sur la planète légèrement baignée dans une diffusion de lumière. Le tube interne était peint noir mat avec le produit vendu de gert neujman qui semble excellent et qui ne renvoi que 2% de l'incident. Une feutrine sur 1/4 de la longueur du tube derrière le doublet. Un diaphragme devant le tube crayford 2". Ce n'est pas pire qu'un C8 non bafflé, plutôt mieux, sans voir cet arc lumineux reflet causé d'un astre très lumineux à proximité. Autre effet, un tube sans baffle, c'est juste un seul site de bouillonnement thermique, dilué dans le volume, 3 baffles, c'est 4 sites de bouillonnement thermique...qui interagissent entre eux. Effectivement le doublet ED chute en strehl dans le bleu, mais 85% ce n'est pas si mauvais déjà, workable comme disent les usmen. Vénus qui se montrait dans l'achro istar doit mieux se montre dans cette 150ED. Perso même si pas aussi top qu'une autre 3x plus chère, étant passé par cette 150 achro qui donnait, il n'y a pas lieu de pousser en perf pour un gain subtil qui sera dur à arracher sur le ciel. Ce n'est plus décisif en action. Si tu veux tester par interféro cette 150ED il y a wellenform à sarrebruck qui peut le faire, Myriam les connait, el pancho aussi. Il avait testé la 80-1000 de scopetech que j'avais repris pour voir. C'était propre. Quant au roddier, c'est toujours faisable mais attention à la mise en oeuvre. Il faudrait pointer une étoile blanche bleue style les 3 belles d'été, altair, véga, deneb, ces 2 dernières plus aptes par leur proximité au zénith. Poser 30-60s pour intégrer la turbu. Avoir une image de 200-250pix. Et puis tester en utilisant déjà ces filtres tricolor RGB, séparément, faire une série de douze sur chaque, prendre ceux qui convergent vers des données voisines, on aura une idée de l'optique. Cela ne fera pas mieux que le L/5-6, mais il y aura une bonne idée semi quantifiée. Ce que je peux en dire, avec le rms fantaisiste. Pour la petite histoire le 1,5m à Flagstaff image en planétaire dans les bonnes soirées avec un strehl de 0.50, turbu intégrée.
  13. Je cède cet ensemble - un newton 130mm F5 Sky Watcher avec crayford DS, cherche 8x50, anneaux de tube et queue d'aronde, correcteur de coma MPCC Baader, sortie M48 pour boitier DSLR canon - une monture Orion Sky View Pro (les axes sont montés sur roulements à billes): double motorisation Orion avec raquette et boitier piles poids de 5kgs codeur sur chaque axe pour pointeur intelliscope Orion avec raquette et câbles trépied tubulaire mallette de transport pour la monture. Prix: pour l'ensemble: 700€ à prendre sur place uniquement, séparemment: tube newton 130 320€ expédiable avec port en sus (21€ pour la france) monture Orion 450€ à prendre sur place exclusivement.
  14. Il y a une aberration chromatique longitudinale résiduelle qui reste et se montre bien avec le masque de batinov et l'usage de filtres colorés sur la même étoile blanche. Ca serait bien que tu suives le sujet correctement, ma remarque se basait sur une crémaillère à simple vitesse, il faut lire la suite, @xs_man a précisé que c'était un crayford et j'ai approuvé ici : Avec un Crayford, je suis d'accord. on peut atteindre une meilleure précision qu'une crémaillère du fait du diamètre plus petit de l'axe en contact avec la surface plane 8mm pour une crémaillère, 4-5mm pour un axe de crayford. Pas de citation hors contexte merci. Le système de map permet-il d'effectuer l'opération à quelque 1/100eme de mm près? confortablement. C'est plutôt la question et l'usage su masque permet d'évaluer cette nécessité indirectement. oui excellent http://www.rfroyce.com/standards.htm mais j'attends toujours une réponse sur du factuel ça fait deux fois. Quels sont ces chiffres ? Les chiffres de strehl doivent se traduire sur le terrain qui est le ciel: rouge 0.95: bien pour le Halpha et les telluriques bleu 0.85: bon pour vénus jaune-vert 0.93: les observateurs sans filtre colorés resteront ravis. Le strehl cela reste au bout du compte le contraste image. Maintenant passer de 93 à 97%, 4% de gain, qui le voit sensiblement à l'oculaire? bien peu et cela reste malgré tout très subtil. Par contre passer de 85 à 90% c'est une amélioration sensible à l'oculaire.
  15. Les chiffres parlent mais malgré tout cette 150ED donnera en potentiel plus de données avec 20mm de plus en diamètre (13,8mm en plus avec le jeu des strehl dans le rouge, 10% du diamètre 130).