Laurent 45

NGC 2264 ou Nébuleuse de l'Arbre de Noël

Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

Voici ma dernière photo !
NGC 2264 ou Nébuleuse de l'Arbre de Noël !

7 heures de pose sur 4 nuits (120 x 200 s) - Offset - Dark - Flat
Télescope Newton de 254 mm f/d 5 - EQ6 Pro - APN Canon défiltré- refiltré astrodon

Autoguidage: PHD2 - Lunette Altair - Camera Altair

Prétraitement: IRIS - Traitement: The Gimp et Darktable

Amicalement,

Laurent

NGC2264-Luminance-Binning-X1.jpg

  • Like 2
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les couleurs sont sympas.

Ca ne ressemble pas du tout aux photos qu'on a l'habitude de voir. On a l'impression que l'ensemble est plongé dans un halo noir, comme si tu avais enlevé un gradient un peu trop violemment...

Mais c'est sympa !

Matt

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'image est sympa aussi je trouve :) Dommage que tu aies un peu coupé le Cône.

Mais on dirait que tu as fait un très gros filtrage qui lisse toute la nébuleuse.

Par contre tes étoiles sont superbes ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très joli ton sapin, mais il est tombé sur le coté ;)

Belle image :)

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous,

merci beaucoup pour vos commentaires et conseils.

Le problème, c’est que le traitement est réalisé avec un écran haut résolution et très lumineux.

Le rendu des couleurs est beaucoup plus vif sur mon écran.

Ensuite, pour réduire le bruit de fond, j’ai réalisé un flou gaussien sur les parties sombres de la photo. 

Donc, je vais recommencer en baissant la luminosité de l’écran et atténuer le flou.

J’en profiterai pour rééquilibrer le Halpha + vers le rouge vif.

Bonne nuit à tous,

 

Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites

 j'aime ces contrastes de couleurs différentes  ! bravo ! :)

 polo

Edited by polo0258

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Nathanael
      Bonjour à tous!
      Ca fait plus d'un an que je n'ai pas posté une image (23 février 2023) tout simplement car je n'en ai pas fait : de gros dossiers sur le plan personnel m'ont pris tout mon temps libre  Je ne sais pas si je vais me mettre à imager à nouveau régulièrement mais voici une petite image faite hier soir, avec pas mal de lune et des passages nuageux, l'humidité... si bien qu'il n'y a qu'une heure en luminance et 15 mn par couleur.
      Le télescope, après un essai infructueux (contact de fin de course défectueux), a bien résisté aux assauts du temps (sauf les toiles d'araignées et la poussière!), il a suivi l'étoile guide jusqu'au petit matin, avec plusieurs rembobinages du secteur lisse!
      Cette petite nébuleuse ne mesure que 25" de diamètre et est de magnitude 13. Vu le temps de pose et la lune, je ne suis pas mécontent. Full à 0.52"/p.
      Au plaisir de vous lire.
      Nathanaël

    • By Discret68
      Bonjour à tous
      En novembre 2023 (ce n'est pas si vieux), je vous avais présenté ce qui constitue implicitement ma première version de cet amas.
       
      Après avoir imagé M92, un autre amas qui ressemble comme 2 gouttes d'eau à M13, le rendu de M92 me plaisait davantage par rapport à la version initiale de M13. J'ai donc logiquement repris mes images de M13 pour réaliser un traitement dans la lignée de celui appliqué à M92, que je vous soumets aujourd'hui.
       
      Pour mémoire, l'image est un empilement de 350 images de 10s soit un total de 58mn.
      Les images ont été prises avec le newton de 300 f/d4, le correcteur TS Wynne 3, le focuser/rotateur Integra85, le filtre IDAS LDS-D2 et l'ASI2400MC. Le tout sur la GM2000HPS en fixe dans l'abri.
       
      La nouvelle image du champ complet (non présenté initialement) à la résolution de 3600 x 3100 pixel :

       
      La même image annotée :
       

       
      Et un focus sur M13 à la résolution de 3200 x 2900 pixels, à regarder préférentiellement en grand :
       

       
      Bonne soirée à vous.
       
      Jean-Pierre
       
    • By siegfried_M31
      Le 9 & le 10 Mai j’ai profité de 2 nuits claires.
      La 1ere nuit j'ai commencé par de la maintenance de l'observatoire.
      Une fois tout en place, n'ayant plus beaucoup de temps je me suis décidé pour un objet assez lumineux. Les conditions étaient correctes et j'ai mixé le résultat avec mes séries 60s de 2016.
      L = 65*60s + 16*300s (Fwhm médian 2,5)
      R = 7 *60s + 4*300s
      G = 8 * 60s
      B=10 * 60s + 4 * 300s
       
      Capture : SW254/1200 / G42 observatory + / AtikOne6
      Guidage : OA + Phd2
      Traitement PixInsight + Iris+ Toshop
       
      Infos complètes : https://telescopius.com/pictures/view/188571/deep_sky/great-globular-cluster-in-hercules/M/13/globular-cluster/m13/by-siegfried_m31?gallery_user_id=11315&gallery_order=is_featured
      Pleine résolution, cliquez sur l'image :

       
       
      La nuit suivante je comptais capturer une grande galaxie, je relevé 11' et je me suis trompé de taille. Mais le champ était bien placé pour faire la photo, les galaxies ainsi que le fond du ciel semblait riches en détails.
      Conditions assez bien sans être optimales. Les aurores semblent ne pas avoir affecté la photo. Je craignais pour les couleurs.
       
      Capture et guidage voir M13
      L=37*300s (Fwhm médian, 2.7")
      R+B=8*300s bin2
      Traitement PixInsight + Iris+ Toshop
       
      Autres infos + annotation objets : https://telescopius.com/pictures/view/188291#annotated
      La galaxie centrale , Ngc5899, montre un très faible arc de gravitation sur sa gauche.
      Ngc5900 (en haut) montre un jet de gravitation plus facile à voir que l’arc de la 5899.
      Le grand phare illuminant l’image est de magnitude 6. Le ciel est tapisser par un grand nombre de galaxies lointaines, certainement au délà du milliard d'AL
      Pleine résolution, cliquez sur l'image :

       
      Cette photo du zénith réaliser avec le smartphone, montre l'ampleur de l'aurore qui occupe la majeure partie du ciel, nord à gauche:

      D’abord je ne comprenais pas d’où sortait ces reflets rouges, suite aux infos le lendemain j’ai compris qu’il n y avait pas d’anomalies, c’était l’aurore.
      Dommage que je ne me suis pas attardé à regarder le nord. Mais la 2émé nuit à l’extérieur je n’était plus trop joueur.
    • By Goofy2
      Hello   
       
      Nuit de 19 mai 2024, ciel dégagé, mais Lune de 11 jours (gibbeuse)très présente et gênante.
      L'eVscope 2 pointe une nébuleuse planétaire M27, située dans la Voie Lactée.
      M27 (NGC 6853) est surnommée "la nébuleuse de l'Haltère" ou "Dumbell". C'est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Petit Renard, dans la Voie lactée. 
      La nébuleuse de l'Haltère est la première nébuleuse planétaire observée dans l'histoire de l'astronomie. Dans la nuit du 12 juillet 1764, Messier découvrit cet objet qu'il décrivit comme une nébuleuse ovale sans étoile.

      Une nébuleuse planétaire est un corps céleste qui ressemble à un disque d'aspect nébuleux. Il s'agit d'une nébuleuse en émission constituée d'une coquille de gaz en expansion éjectée d'une étoile en fin de vie, en transition de l'état de géante rouge à l'état de naine blanche. Quand une petite étoile (moins de huit masses solaires) achève de consommer son hydrogène, puis son hélium, son cœur s'effondre pour former une naine blanche, tandis que les couches externes sont expulsées par la pression de radiation.
      Ces gaz forment un nuage de matière qui s'étend autour de l'étoile à une vitesse d'expansion de 70 000 à 100 000 km/h. Ce nuage est ionisé par les photons ultraviolets émis par l'étoile qui est devenue très chaude (50 000 à 100 000 K). L'énergie ainsi acquise par le gaz est réémise sous forme de lumière de moindre énergie, notamment dans le domaine du visible. Ce sont des objets qui évoluent assez rapidement. On en connaît environ 1 500 dans notre Galaxie.
      Sur M27, les couches externes sont constituées d'hydrogène et émettent dans le rouge. Les couches sous-jacentes sont constituées essentiellement d'oxygène et émettent dans le bleu. Le tout éclairée de l'intérieur par la naine blanche, reste de l'étoile initiale.
       
      - Dimensions apparentes:    6,7'
      - Dimensions réelles:    ~2,43 années-lumière
      - Magnitude apparente:    +7,4
      - Distance: ~250 années-lumière
       

    • By Goofy2
      M27 (NGC 6853) est surnommée "la nébuleuse de l'Haltère" ou "Dumbell". C'est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Petit Renard, dans la Voie lactée. 
      La nébuleuse de l'Haltère est la première nébuleuse planétaire observée dans l'histoire de l'astronomie. Dans la nuit du 12 juillet 1764, Messier découvrit cet objet qu'il décrivit comme une nébuleuse ovale sans étoile.
       
      - Dimensions apparentes:    6,7'
      - Dimensions réelles:    ~2,43 années-lumière
      - Magnitude apparente:    +7,4
      - Distance: ~250 années-lumière
       
      (avec un eVscope 2)
  • Upcoming Events