Sign in to follow this  
Ciel Austral

NGC2359 Le Casque de Thor au CDK500 depuis le Chili

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

C'est magnifique, bravo! On redécouvre cet objet! :)

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Incroyable ! C'est dingue toutes ces extensions qu l'on n'arrive pas à capturer par cheu nous autres ;)

Des images vraiment superbes, aussi bien l'une que l'autre ;)

Par contre, c'est peut-être du au changement d'hémisphère, mais par chez nous les images ont plus de rouge ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, ALAING a dit :

Par contre, c'est peut-être du au changement d'hémisphère, mais par chez nous les images ont plus de rouge ;)

 

Ici, en France, le OIII est souvent limité par le ciel (pollution, atmosphère un peu humide...

Au Chili, pour cet objet, nos poses en OIII ont plus de signal que celles en Ha !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 vous n'avez pas eu tord de la faire ! il est magnifique ! :)

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe. Nette préférence pour la RGB...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adore. ^^

 

Comme b2, idem pour la version RGB.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By serge vieillard
      durant le périple Argentin pour l'éclipse de Soleil,
      il n'y eu que quelques nuits où nous observâmes, soit  la journée ayant été bien chargée et atteint d'une grosse flemme, soit l'altitude ne nous invitait point à des sorties nocturnes au point de préférer nos hébergements  ou duvets douillets, soit des ciels parfois voilés, ne daignant sortir le bout du nez que lorsque tous les paramètres était au vert - ou du moins acceptables.
      De là, une production nocturne des plus réduites.
      J'avais comme seul devoir de vacance un dessin grand champ du Grand Nuage de Magellan, tant les innombrables nébulosités y sont présentes. Le Nicolas - ce coquinou - m'avait préparé un champ pré-étoilé et il ne restait plus qu'à y griffonner ces tâches échevelés, tourmentés et complexes. Sur un autre dessin, je n'ai représenté que le nuage stellaire de cette galaxie naine, sous forme d'un vaste nuage diffus. De retour à la maison en post-production, il ne me reste plus qu'à superposer ces 2 dessins, celui des nébulosités étant légèrement colorisé en vert, puis d'y coller en lieu et place les 3 dessins déjà réalisés de la Tarentule (minuscule ici, et 2 autres formations notables) :
       

       
      Lorsque le ciel est ultime - comme ce fut le cas quelques-fois ici - l'aspect de la Voie Lactée prend une présence stupéfiante, notamment à partir du bulbe galactique et plus loin dans sa partie australe. En juillet,  cette gigantesque arche lumineuse monte au zénith et offre un spectacle stellaire des plus saisissant, celui où l'on prend pleinement conscience d'habiter une vaste galaxie. Celle-ci se pare tant de mille rehauts lumineux des amas stellaires et nuages gazeux que de déchirures sombres, témoins de nuages interstellaires plus ou moins opaques. Vadrouiller et se perdre avec la L80  dans ces ornements est des plus agréables et ce sont surtout ces nébuleuses obscures qui attirent mon attention - chose qui témoigne d'un ciel vraiment exceptionnel. J'ai choisi de croquer Barnard 263, non que ce fut la plus spectaculaire, mais la plus facilement identifiable à proximité de théta Sco (tout en bas sur le dessin) :
       

       
       
    • By tosi philippe
      Bonsoir à tous, je n'en reviens pas de ce zoom Nikon  200-500 mm F/5.6 constant...utilisé à 450 mm.
      Site : prés de Paranal vers 2300 m.
      Monture : Sphynx Vixen sans auto guidage viseur polaire extra pour le Sud
      Sony A7S + Duo narrow band Ha / OIII à 3200 iso 60 poses de 30 sec / traitement Siril, Pi et CS6.
      Un ciel d'enfer evidemment...N'hésitez pas à cliquer pour la full 
      Phil
       
       

    • By Serge
      Bonjour,
       
      1er jet de ngc 6992 au c8 avec réducteur prise la nuit dernière.
       
      59 poses de 3mn à l'EOS 77d à 800 iso avec filtre UHC dans le coeur Essonne.
       
      Je parle d'un premier jet car au niveau traitement je ne suis pas totalement convaincu donc je suis preneur de vos critiques et conseils avisés
       
      J'ai innové en empilant avec Siril et pas dss et j'ai utilisé pour la première fois PHDMax pour le dithering en laissant le paramètre de 2 pixels par défaut.
       
      Je m'y recollerais demain
       
      Bonne nuit
       
      Serge
       

    • By exaxe17
      Salut,
      NGC 6572, une petite nébuleuse planétaire (12,48''x4,8'') mais bien brillante (mg surface: 6,1) qui a la particularité de posséder plusieurs noms avec autant de couleur.
      De la nébuleuse Verte ou la nébuleuse de l’émeraude ou la Raquette Bleue voir l'Orbe Violet, selon le diamètre/l'observateur/les conditions elle change de couleur!
      En tout cas avec mon 300mm je l'ai vu bien Émeraude.
      Elle se trouve du Serpentaire, repérable assez facilement avec sa couleur pétante à faible grossissement.
      Malgré qu'elle soit la plus brillante dans notre ciel, elle est rarement photographiée, trop petite je pense!
       
      J'ai profité de plusieurs nuits avec différentes focales pour étoffer le fond tout en gardant une cohérence entre la résolution de l'objet et celle de l’arrière plan.
      Du boulot de compositing mais elle le vaut bien.
       
      Materiels utilisés:
      TN newton 300mmF4
      Powermate 5x , expo:200msx72000 pour le coeur de la nebuleuse
      barlow 2.5x, expo:200msx40000 pour les extensions et les fins détails de la nebuleuse+expo:500msx12000 pour l'arriere plan
      QHYIII 290MM pour la luminance
      ASI224mc pour la couleur
      Monture Atlas (EQ6)
       
      Logiciels utilisés:
      Pipp
      Siril
      AS!3
      Photocs
       
       
       
       

       
      un crop sur la cible avec une comparaison avec le HST, on valide certains details:

       
      une autre comparaison avec Saturne pour mieux se rendre compte de la taille de la cible:
       

       
       
       
       
       
      un lien sur le groupe pose rapide pour avoir plus de details sur la capture:
       
      et un petit timelapse avec le 300mm sur la cible en question:
       
       
       
      Stephane
    • By b2
      Bonjour à tous.
      A quelques encablures du croissant, dans le cygne. ic1310, l'amas ngc6871 (au centre) et une petite tulipe à tribord (qui me rappelle + un coquelicot d'ailleurs). Concernant ic1310, je pensais que c'était cette grosse nébuleuse en plein centre, mais il semblerai que ce soit un petit amas (en bas à gauche). Si certains savent ce qu'il en est, je suis preneur...
      16x20mn en Ha avec la FSQ85 x0,73 (FD=3,8), capteur Kaf8300. En Bourgogne les 11 et 13 juillet.

  • Images