Philippe Bernhard

Member
  • Content count

    337
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Philippe Bernhard last won the day on December 15 2018

Philippe Bernhard had the most liked content!

Community Reputation

120 Good

3 Followers

About Philippe Bernhard

  • Rank
    Active Member
  1. IMX455 bruité?

    Jérome, Tu auras très prochainement le Gsense4040 FSI et BSI de Gpixel intégré chez les QHY, FLI et autres constructeurs ! 4096x4096 en 9x9 µm Le problème n'est pas le capteur. On peut faire fabriquer un CMOS de 7 8 ou 9µm . C'est juste une histoire de prix. Les grands CMOS scientifiques sont l'avenir pour les gros projets et pour les labos de recherche. Mais ils ne vont pas être donné, c'est sur. Donc, à part Sony, pour les amateurs comme nous, pas beaucoup d'autre choix à prix raisonnable. Sony semble gérer ça assez bien Il faut noter que le 1600 est un ancien capteur Panasonic destiné à une génération précédente d'APN M4/3 Sony a aussi complètement modifié ses microlentilles sur ses dernières générations de capteurs Mais je te l'accorde, une microlentille ça a des chances de fiche la pagaille Après, tu peux aussi regarder les Gpixel BSI, il n'y a pas de microlentilles, juste le silicium nu et 100% actif ! Mais bon, le prix...
  2. Comparaison Canon 6D et Sony A7s pour des poses de 30 sec max

    En fait, tu as surtout un problème de matos (que ça soit le focus, la MES, le suivi..) et non un problème de capteur. Le 6D Les 30s de pose ne sont pas un soucis avec une star-adventurer (grosse EP) ou une monture plus grosse puisque l'erreur s'étale sur 4 à 8 minutes (en fonction de la durée de rotation de la VSF et selon son modèle). Lorsque tu fais défiler les poses de 30s tu peux voir l'EP mais les logiciels de prétraitement vont recaler tout cela. Perso, j'utilise POLEMASTER pour la MES aussi bien sur une star adventurer qu'une NEQ5 avec un A7III et un 135mm f/2. Je n'ai aucun pb. J'avais aussi essayé la FS60 avec reducteur et A7s sur la star-adventurer, ça passait (sauf optiquement sur les bords), mais c'est pas super stable. Je préfère le A7III sur le 135.
  3. QHY600 ou sonyA7III sur RASA C11

    C'est un choix différent, entre une caméra refroidie monochrome ou couleur à 60Mp et un APN à 24Mp. L'APN te coutera bien moins cher (facteur 2 à 3 environ). Pour la A7III, le star-eater gêne surtout ceux qui ne possèdent pas ce boitier Mais dis-toi bien que tu ne verras AUCUNE différence entre des poses de 4s et des poses de 3 minutes puisque le star-eater est effectif dès 4s. Tu as le Nikon Z6 sinon (il a le même capteur que le A7III) Sinon, tu peux choper une QHY ou ASI à base du capteur 36Mp du Nikon D810A. Il n'est pas BSI mais il reste une référence sympa en terme de cam couleur.
  4. IMX455 bruité?

    Certains découvrent subitement que les petits pixels sont moins sensibles que les gros pixels... Hein Jérôme Prend ton téléphone portable, avec son capteur à 1e- de bruit et avec des pixels de 1µm BSI, bah... il monte pas à 200 000 iso !! Voire même qu'à 2000 c'est déjà tout pourri. Meme si c'est quand-même le meilleur capteur du monde. Alors effectivement, si tu veux mettre un A7R-IV au cul d'un C8, tu risques d'être un peu déçu. Autant rester sur un A7s, tu prendras moins de risque. Ensuite, sur une caméra à base de 455 mono. Un CMOS à petits pixels ne s'utilise pas forcément comme une CCD, c'est à dire que son bruit de lecture bas lui permet de faire des poses plus courtes mais plus nombreuses, sans compter sur l'optimisation de la valeur du gain. Donc oui, ce capteur sera certainement bien, même très bon, mais il ne conviendra pas forcement à tout le monde, ne serait-ce que pas le prix ou la capacité de traitement qu'il induira (60Mp, ça se gère pas facilement avec un PC en windows XP). Ensuite, ceux qui possèdent des optiques ouvertes de courte focale (disons de l'objectif UGA à la Tak FSQ réduite à f/3.xx ), ça devrait être pas mal, même en suréchantillonnant un peu. On peut critiquer les détracteurs et les encenseurs de cet IMX455, ça n'empêchera pas que des astram l'achètent et sortent des images. Le capteur ne faisant pas tout, il reste la maitrise de l'instrument (monture, optique, focus, guidage) et bien entendu du traitement. Après, si qqun cherche à tout prix un capteur mono en 24x36, un peu moderne (exit Kodak), beh... il ne va pas non plus avoir l'embarras du choix. Si le 24x36 n'est pas la priorité, je pense qu'il y a actuellement pas mal de choix sur le marché, et sans se ruiner. Et je le répète, il y aura la façon d'utiliser un CMOS (tps de pose et gain en fonction de l'échantillonnage du setup)
  5. sony A7s

    il veut peut-être avoir des photos sans étoile
  6. Questions sur Sony A7s

    Oui, c'est également le cas de beaucoup d'utilisateurs, dont moi, maintenant passé du A7s au A7III... Le pilotage logiciel astro est tellement rébarbatif que ça en est chiant. Mais certains programmes font des trucs pas mal lorsqu'on veut faire d'autres types de photos... C'est vrai que le LACERTA pilote le mode shutter du A7s et si on règle bien les intervalles pour éviter le bulb, alors on peut synchroniser efficacement le dithering en étant sur la position 30s de pose. Le Lacerta est en bulb 29s mais le boitier est en pose de 30s Aussi, un petit moniteur video HDMI 7 à 10 pouces alimenté sur 5V/12V permet de voir l'écran du A7s en plus gros au cas où...voire un smartphone ou une tablette qui affichent aussi le liveview (wifi généré par le boitier sony) Après, certains souhaitent piloter par PC donc...
  7. Questions sur Sony A7s

    Celui que j'avais bien aimé était Capture One Pro for Sony mais il est cher Maintenant Sony a sortie sa suite gratuite de 3 logiciels et tu peux piloter le boitier par USB avec le liveview avec la nouvelle appli REMOTE https://imagingedge.sony.net/fr-fr/ie-desktop.html
  8. Questions sur Sony A7s

    Pour le A7s, le point nominal est 3200 iso, 30s de pose (en mode pose normale, pas en BULB), avec ou sans mode silencieux. Eté comme hiver, le dark étant moins évolutif que chez Canon en fonction de la température. Au dessus de 30s (donc en BULB) ou pour tous les temps de pose réalisés en BULB, un "star eater" sévère risque de poser des problèmes. Le A7s est "iso-less" à partir de 2000 iso, à savoir que toute l'information est sur le capteur (en RAW uniquement) dès 2000 iso et que monter à 25600 iso ou 100000 iso ne le rendra pas plus sensible (sauf à faire du JPEG ou de la vidéo) Pour utiliser avec un ordinateur, il y a plusieurs solutions. Soit ASCOM, soit par USB, soit en WIFI avec des logiciels soit de chez Sony soit d'autres fournisseurs de programmes photo (capture One par exemple) qui permettent (ou non) quelques fonctions comme le LiveView. Mais souvent, c'est assez aléatoire et lorsque la connexion est perdue, ça peut être un peu galère à la retrouver... Mais bon...
  9. sony A7s

    bah si tu fais un pose de 30s, le temps total doit être proche (env 30s). S'il sauve 4 fichiers RAW, c'est qu'il y a passé 2 minutes en tout, non? Regarde les EXIFS et l'HEURE de prise de vue (soit c'est 4 fichiers, par exemple 10h10m00s, 10h10m30s, 10h11m00s... sinon, s'ils sont tous à la même heure c'est plus grave (carte mémoire HS ?)
  10. sony A7s

    Vérifie simplement les EXIFS (sous tous type de logiciels photo comme Sony Edge, Lightroom, photoshop, Fastone, ... de chaque RAW pour voir s'ils ont 30s de pose (et non pas 7 ou 10s seulement). Ta télécommande "timer" est peut-être HS ou tu l'as pas bien paramétrée (les histoires d'intervalle)
  11. Cmos vs ccd en images

    Effectivement, en CMOS, le binning est meilleur lorsqu'il est fait en post-acquisition (alors qu'en live sur le FPGA, c'est souvent limité). Et d'ailleurs, sur logiciel, il ne se limite pas à 2x2 ou 3x3 ou 4x4 car on peut s'adapter à des valeurs Pareil, en CCD, il faut faire gaffe au binning car certains constructeurs ne savent pas gérer le bruit en mode binning et souvent le bruit de lecture grimpe en flèche alors qu'il devrait rester quasi identique (au bruit de binning près) A part ça, bravo pour ces tests ou du moins l'initiative. Après, je le répète, on utilise pas forcément un CMOS comme on utiliserait un CCD. Les poses longues en CMOS sont moins recommandées qu'en CMOS à cause de la structure des bruits. Le plus dure va être de trouver le meilleur rapport signal sur bruit. Perso, sur la CMOS, j'utiliserais 2 ou 3 gains différents (0 en temps long, unitaire en temps moyen, et entre unitaire et max en pose courte ) donc par exemple, 10min en 0, 3 min en unitaire, et 1 min en max et faire le nombre de poses pour un temps cumulé donné.
  12. Nouvelles caméras ASI 6200 et QHY 600

    Le capteur semble tenir ses promesses au vu de la bourre que se tirent ZWO et QHY sur les annonces de leur développement. Elles sont motivées ces 2 sociétés !!! On aimerait bien que d'autres le soient aussi pour développer ce modèle qui va peut-être devenir LA référence astro en 2020. Enfin un capteur 24x36 mono alléchant... 2 modes d'utilisation : haute dynamique (gain 0) pour de la longue pose ou beaucoup de lumière, haute sensibilité (gain 100/56 "unitaire" ou 'switch ampli" ) lorsqu'on veut des poses courtes. Pas mal.
  13. ce n’est pas si simple que ça. il y a la théorie et la pratique. Pourquoi les capteurs à 9um (ou plus) ont toujours un avantage sur les petits pixels ? Pourquoi les KAI11002 et le KAF16803 (et le KAF09000) donnent des images plus douces avec ce qu’on appelle en photo le « modelé » avec plus de latitude de traitement. j’ai eu (ou j’ai pu traiter) des images faites avec des 11002, 4022, icx694, 16803, 8300 montés sur des FSQ106ED soit au même moment avec des potes de mon club ou de missions, ou de Ciel Boréal J’avais, à l’époque, partagé une analyse de certains résultats (ici ou ailleurs, je ne sais plus) mais le plus désavantagé restait le 8300. Et plus on monte en taille de pixel, plus l’image semble prendre du volume (de la dynamique) et un certain rendu (appelons-le « modelé » ) comme ce que j’ai pu voir en passant d’APN APS-C à des 24x36 à gros pixels (D3 ou 5DmkII ) Après, les potes ont revendu leur 8300 pour passer à du 4022 et plus tard sur du 16803 pour certains. Le 11002 est tout à fait critiquable mais il en reste pas moins un capteur assez magique pour peu qu’on ait eu un grade 1 dans une STL11000 bien réglée. J’ai retrouvé ce choc avec le 16803 alors que mon ICX694 avait tout pour plaire (QE et bruit de 4e- ) mais hélas, moins de latitude de traitement au final. Mais là aussi le moins à l’aise restait le 8300 Ce 8300 permet quand-meme de faire de belles images mais au prix d’un nombre de poses beaucoup plus important (2x à 3x ). Impardonnable ! Aussi, tu admettras que si tu prends 2 tubes différents et 2 caméras à capteurs différents pour obtenir le même échantillonnage, le rendu ne sera pas le même. Les petits pixels sur la focale courte auront moins de douceur Le CMOS, c’est encore différent comme rendu d’image. Je n’ai pas vu des images exceptionnelles (meme si certaines sont belles) avec une dynamique semblant plus limitée au traitement. Tous les CMOS ne sont pas les mêmes et effectivement les nouveaux Sony sembleraient prometteurs en ciel profond mais il faudra aussi trouver les bons réglages entre gain et temps de pose. Les gros CMOS comme ceux de Gpixel que je connais bien ont des rendus entre le CCD et l’EMCCD. Après, toutes les caméras feront des images. Tout dépend de l’exigence souhaitée et bien entendu de l’optique et du budget possible.
  14. Parfois j'ai vraiment du mal à comprendre tes interventions Pourquoi ne pas avoir répondu à l'OP, avec un retour d'expérience objectif ? oui, Michel, c’est le problème c’est la différence entre « avoir » une caméra et « utiliser » une caméra (et publier des images) le KAI11002 (surtout la STL11000) a été une référence à l’époque mais les technologies évoluant, elle a fini par laisser transparaître ses lacunes. Elle reste une caméra mythique
  15. Tu lui aurait conseillé quoi comme caméra ? Tu connais ses besoins niveau échantillonnage ?? ce n’est pas parce que tu auras choisi le meilleur échantillonnage que tu feras la meilleure image. Ce n’est hélas pas aussi simple