• 0
AlbeAlbe

Mise en température Dobson

Question

Bonjour

 

j'ai acheté un Dobson 200 mm pour commencer l'observation. Je le reçois demain, enfin !

Petite question car j'ai vu sur pas mal de sites et forums une histoire de mise en température du miroir principal. Comment se met il en température ? Tout seul ? Il faut faire quelque chose de particulier ? J'ai vu également qu'il faut éviter les forts grossissements avant la fin de la mise en température.

Si quelqu'un pouvait m'éclairer un peu.

 

Merci beaucoup !

Share this post


Link to post
Share on other sites

9 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bienvenue parmi nous,

tu n'as pas trop à t'inquiéter de la mise en température à cette saison sauf si tu gardes ton télescope dans la voiture en plein soleil la journée. La mise en température, c'est le temps qu'il faut au miroir pour atteindre un équilibre avec l'air ambiant. Sur un 200mm, c'est assez rapide surtout si le télescope est stocké dans un endroit frais avant de sortir. C'est vrai que tant que le miroir n'a pas atteint cet équilibre, les images ne seront pas très détaillées, agitée par les mouvements de convection de l'air à la surface du miroir, c'est pourquoi on conseille de rester à des grossissements faibles en début d'observation. Mais les conditions d'observation de chacun étant différentes, fais-toi ton opinion en testant les divers grossissements à ta disposition.
Tu as dû acheter ton télescope par correspondance, il te faudra donc commencer par aligner ton chercheur avec soin de jour sur un pylône lointain par exemple (tu mets le pylône dans le centre de ton oculaire de fort grossissement, et sans bouger le télescope, tu centres ce même pylône dans le chercheur).
Autre chose à savoir, dans une offre avec plusieurs oculaires, seul l'oculaire de plus grande focale ( autour de 25mm) qui donne le faible grossissement est correct. En général celui autour de 10mm qui est fourni aussi devra être remplacé rapidement par un oculaire de meilleure qualité.

Bonnes observations, et essaie de rejoindre un club ou une rencontre astro pour te faire expliquer la collimation, la recherche par saut d'étoiles, l'utilisation d'une carte de champ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Merci beaucoup Maïcé pour  ta réponse !

Pour la collimation je me suis déjà renseigné et j'ai acheté un collimateur laser.

Pour l'oculaire j'ai également acheté quelque chose de supérieur à ce qui est fourni de base avec le télescope.

L'alignement du chercheur, je ne savais pas ça, merci beaucoup.

Et j'ai également pris contact avec le planétarium où j'habite, et j'ai commencé à étudier le ciel en suivant des chemins de constellation etc..

 

Merci beaucoup !

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 10 heures, AlbeAlbe a dit :

Pour la collimation je me suis déjà renseigné et j'ai acheté un collimateur laser.

Bonsoir,

 

tu n'as pas acheté un collimateur laser mais un laser qui aide (ou pas…) à faire la collimation, différence ;)… c'est pas compliqué la collimation, on s'en fait tout un "plat" mais c'est assez simple ! Tu verras bientôt qu'il y a des choses bien plus compliquées :D

Bonne soirée,

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

En effet Franck, tu as raison c'est un laser pour la collimation.

Par contre, les choses plus compliquées...quelles sont-elles ? Ton retour d'expérience quand tu as débuté, c'était quoi ? Quelles difficultés, ou questionnements, tu as rencontrés ?

 

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Le plus compliqué au début c'est la recherche d'objet, et encore que quand tu as trouvé le chercheur qui te convient et que tu te repères pas trop mal dans le ciel ça se fait tout seul.

Autre difficulté au début c'est que tu ne sais pas à quoi ressemble se que tu cherches ni sa taille, d'où l'importance d'essayer de faire des sorties avec d'autres astram pour boire un peu de leur expérience et apprendre quelques astuces sur le terrain.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Jolinar, en effet j'imagine qu'au début, même si on a beaucoup scruté le ciel auparavant, avec un téléscope c'est compliqué pour se repérer et il faut un peu d'expérience.

L'avantage c'est qu'il y a un planétarium là où j'habite et je vais profiter de leur expérience.

je l'ai reçu en tout cas, je vais le monter et faire une première observation ce soir ! On va commencer par la lune, c'est le plus simple

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Ha j'ai oublié aussi... Maïcé, quand tu parles d'aligner le chercheur ? Il faut faire correspondre quels éléments du téléscope ? Tu veux dire qu'en plus de la collimation il faudra aligner d'autres pièces ?

 

Merci encore

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonsoir,

 

Maïcé voulait dire qu'il faut faire correspondre le chercheur avec le télescope, pas l'inverse. Tu vises un truc lointain avec le scope, tu mets au point et tu centres le + possible , ensuite tu alignes le réticule (la croix) du chercheur avec l'objet. C'est tout ce que tu as à aligner dans un 1er temps. Après, collimation : alignement du secondaire au centre du primaire et orientation du primaire pour le retour dans le secondaire (as- tu un œilleton de collimation au fait ? c'est bien pratique !). Après… Comme a dit Jolinar, la recherche d'objet en visuel avec un dob est super chouette, tu vas galérer ça c'est sûr (le ciel à travers ton occulaire n'est pas tout à fait pareil que sur un planétarium), mais quand tu tombes sur le truc que tu voulais avoir, là c'est l'ivresse astronomique 9_9 et… Après, c'est la photo, et là c'est la tentative de suicide :D !!!

 

Je te rassure, c'est un peu comme le visuel, c'est juste un os à ronger, ça prend du temps mais on y arrive… Ci-joint une petite juju après juste 3 mois d'expérience, elle est un peu pourrie mais le résultat est déjà satisfaisant pour ma femme, mes enfants et moi, et c'est le principal ! C'est surtout excitant quand tu vois la galère pour prendre un cliché (enfin c'est pas vraiment un cliché, c'est AS et registax qui fait ça :D) comme ça et quand tu penses à la marge de progression que tu as en regardant la galerie photo du site avec tous ces clichés de folie…xD

 

 2019-07-08_22_50__g4_ap20.png.4d21af89af154bbd25c224a63a0b4069.png

 

Plein de bonnes choses et de nuits trépidantes ! 

 

Bonne soirée,

Franck

 

PS : j'ai oublié de préciser que l'image est faite sans filtre, sans adc,... et tout ce qui va bien avec tout astrophotographe qui se respecte, là c'est juste avec un tube et une cam...

Edited by Franck_77

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Concernant la mise en température, faut-il laisser tourner en permanence le ventilateur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now