Dominique A

Premiers résultats avec Star Analyser

Recommended Posts

Bonjour !

Il y a longtemps que je lis Astrosurf et un certain nombre d'années que je pratique la photo astro avec un APN, et depuis quelques semaines je m'essaie à la spectro avec un Star Analyser acheté à Noël, que j'utilise sur mon 200/800 avec mon vénérable Canon 450D.

 

J'ai commencé par traiter des acquisitions de spectres de l'étoile Merak dans la grande ourse (parce que c'est un type AOV si j'ai bien lu), et commencer à utiliser VisualSpec.
J'ai additionné 10 poses de 1s à 800 ISO sous Iris pour obtenir le spectre, que je pense voir calibré correctement.

5e1e27c7a33cf_spectremerakcalibr.png.e4a08f3386cf7e36ebafd9ee279fc098.png

 

Ensuite j'ai suivi quelques tutos pour créer la "réponse instrumentale" :

reponseavecmerak.png.05d762553cb62f0f1078006ff11ed6fb.png

 

J'obtiens à la fin le spectre corrigé de la réponse instrumentale :

5e1e28127f7eb_spectremerakcorrig.png.411d28a15396cce93aadc49d6ace380e.png

 

Pour finir, j'ai fait la fonction AutoPlanck pour faire une estimation de la température de l'étoile :

meraktemp.png.cddb61d8787a8e6f8541e9b744eb7179.png

J'obtiens 10400 K, wikipédia donne une température de 9800 K.

 

Bref, est-ce que tout cela semble correct aux amateurs expérimentés que vous êtes ?

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour Dominique,

 

Plusieurs remarques sur ton spectre :

- Les oscillations sur le continuum ne sont pas normal avec des zones très bruitées ou l'on distingue tout juste la raie H alpha.

- Avec quel étoile de références as tu calibré la RI ?

 

A titre de comparaison, voici un spectre de cette même étoile parfaitement calibré en longueur d'onde et corrigé de la réponse isntrumentale qui a été réalisé par John Coffin avec le même APN que toi.

 

Merak_spectrum.png.21f3734a05a87e47e920e994b2a6a8b6.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, merci pour ta réponse !

 

- J'ai effectivement des zones très bruitées comme cela sur mes spectres, que j'arrive à faire diminuer un peu en additionnant plus de poses. Je ne me suis pas trop occupé du fond du ciel, y a t'il une influence importante sur le résultat ?

 

- Pour la réponse instrumentale, si j'ai bien compris, j'ai divisé le sceptre calibré de Merak par un spectre de référence AOV (pris dans la bibliothèque de Vspec), j'ai fait en sorte de le lisser (un peu au pif, pas trop compris clairement comment jouer avec le curseur dans Vspec...) puis je l'ai enregistré.

 

- Ensuite j'ai corrigé mon spectre de Merak avec le spectre de réponse ... obtenu avec elle-même. C'est peut-être pas ce qu'il fallait faire !

 

- Avec Vspec j'ai une dispersion de 5,82 A/pixel, je me disais que peut-être c'était une dispersion trop importante par rapport à la résolution du Star Analyser (je ne suis pas sûr de maîtriser les termes que j'emploie).

 

- Le spectre que tu me montres a effectivement été fait avec un Canon 450D, mais avec un Alpy si je vois bien. Puis-je avoir la même finesse de résultat avec le Star Analyser ?

 

Bon, je vais traiter d'autres spectres pour voir... Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut retirer le fond de ciel du spectre. Cela se fait en sélectionnant une zone de l'image au dessus et en dessous du spectre mais c'est assez délicat à faire avec un star analyser du fait qu'il n'y a pas de fente sur ce spectro.

 

Pour la RI, il faut la faire non pas sur la cible en elle même mais sur une étoile de référence "stable" à proximité de la cible et à la même hauteur dans le ciel que la cible pour tenir compte de la masse d'air. Le fait de corréler la cible avec un spectre d'une base spectrale ayant la même classe spectrale n'apporte pas d'info sur le continuum de l'étoile en elle même et donc dans ton cas tu as mesuré la température d'une étoile de type A0V.

 

Le mieux serait d'utiliser ISIS de A à Z pour le traitement des spectres, il y a un auto très complet sur le site d'ISIS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut être que 800ISO, c'est un peu haut pour le 450D, qui apporte beaucoup de bruit.

Il faudrait refaire à 200 voir 100 ISO avec les poses en conséquence, n'importe quelle monture peut suivre 8s...

Et peut être compositer plus de 10 images.  Quel est le signal maxi en ADU d'une image ?  Tu peux peut être poser plus longtemps sans pour autant cramer la pose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question bête du jour; tu es bien en RAW pas en JPG ! xDxDxD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses !

 

- Pour la RI, il faut donc que je prenne une autre cible que celle que je vise (ce qui semble logique), mais elle peut-elle être du même type que l'étoile que je vise ? C'est-à-dire : est-ce-que je peux prendre une étoile de référence de type A par exemple, faire une RI en la divisant par un spectre de référence de même type, et quand même me servir de cette RI pour corriger une étoile du même type A ? Je ne sais pas si je suis clair.

 

- Je vais regarder les tutos d'ISIS alors.

 

- Oui j'ai refait des séries à 100 ISO avec 20 poses, je vais essayer de traiter tout ça pour voir la différence. Et oui c'était bien du RAW, mais on sait jamais :P !  Pour la valeur du signal je ne me suis pas posé la question, je vais aller voir ça aussi.

 

- Est-ce-que ma dispersion 5,8 A/pixel n'est pas trop petite ? Je me pose la question car je vois des spectres fait au Star Analyser avec des dispersions plutôt supérieur à 10, est-ce un problème ? Est-ce que ça ne joue pas sur la finesse du spectre ?

 

En tout cas merci, bonne journée !

Edited by Dominique A

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Dominique A a dit :

Pour la RI, il faut donc que je prenne une autre cible que celle que je vise (ce qui semble logique), mais elle peut-elle être du même type que l'étoile que je vise ? C'est-à-dire : est-ce-que je peux prendre une étoile de référence de type A par exemple, faire une RI en la divisant par un spectre de référence de même type, et quand même me servir de cette RI pour corriger une étoile du même type A ? Je ne sais pas si je suis clair.

 

La RI ce fait toujours sur une étoile de type A ou B. Pourquoi ? parce que ce type d'étoile a un beau continuum avec seulement les raies de l'hydrogène. Donc on arrive ainsi à obtenir une réponse instrumentale la plus fidèle possible. Ce qui n'est pas le cas avec des étoiles plus froide ou il y a beaucoup plus de raies présentes.

 

Cette RI peut alors être appliqué à toute cible, quelque soit sa classe spectrale à condition que la cible soit à la même hauteur que l'étoile de référence ayant servis à calculer la RI (à cause de la masse d'air qui n'est pas la même si l'on pointe au zénith : masse d'air de 1 par définition ou si l'on pointe par exemple une cible à 30 degrés de hauteur : masse d'air de 2.

 

Le but de la RI est donc double :

- Corriger le spectre obtenu par les défauts de réponse en longueur d'onde du matériel d'observation (pas que la caméra)

- Corriger l'absorption atmosphérique dépendant de la masse d'air à traverser selon la hauteur de la cible.

 

On peut vérifier la qualité de la RI en superposant le spectre de l'étoile de référence que l'on a réalisé avec le spectre de la base spectrale pickles ou Miles ayant servis à calculer la RI comme sur l'exemple ci-dessous :

5e202f99e7142_ComparaisonetoileRef.jpg.9a5517e06771ad987594a78b618b8d52.jpg

 

Les 2 spectres doivent se superposer.

 

Il y a 1 heure, Dominique A a dit :

- Est-ce-que ma dispersion 5,8 A/pixel n'est pas trop petite ? Je me pose la question car je vois des spectres fait au Star Analyser avec des dispersions plutôt supérieur à 10, est-ce un problème ? Est-ce que ça ne joue pas sur la finesse du spectre ?

 

La dispersion n'est pas critique et dépend bien sur de la taille du pixel de la matrice de la caméra et de toute manière il vaut toujours mieux sur-échantillonner que le contraire. La résolution spectrale est imposée par le SA 100, donc R=100 (on peut voir des détails de 1/100ème de la longueur d'onde mesurée, par exemple sur H Alpha : 6562,8 Å, on pourra voir des détails de 65 Å)

 

Edited by OlivierG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Pour l'étoile de référence tu peux utiliser le lien suivant pour choisir ton étoile la plus proche de ta cible et aussi de spectre A ou B, ça marche très bien.Le lien:

https://spectro-starfinder.net/

 

Bonne journée.

Alain.L

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Pour la RI, il faut la faire non pas sur la cible en elle même mais sur une étoile de référence "stable" à proximité de la cible et à la même hauteur dans le ciel que la cible pour tenir compte de la masse d'air. Le fait de corréler la cible avec un spectre d'une base spectrale ayant la même classe spectrale n'apporte pas d'info sur le continuum de l'étoile en elle même et donc dans ton cas tu as mesuré la température d'une étoile de type A0V.

 

Comme quoi une observation, ça se prépare ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, alors j'ai refait des acquisitions de spectres pour voir, voici un résultat sur Menkalinam, étoile de la constellation du Cocher.
J'ai additionné avec Iris 20 poses de 1 s à 100 ISO, le spectre est bien moins bruité et mieux réussi et, si j'ai bien compris, on voit nettement les raies de l'hydrogène, H-béta vers le centre puis H-gamma, H-delta... et les autres, bien moins profondes mais visibles quand même.
Je pense avoir bien calibré le spectre avec Vspec car quand j'utilise l'outil Elements du logiciel et que je clique sur les longueurs d'onde des différentes raies, le curseur se place bien dans le creux des raies sur le graphique.

 

5e2766408a17d_spectremenkafinalcalibr.png.2dade4fd106451131706b4947861b365.png

 

- J'ai donc utilisé Iris pour l'image du spectre puis Vspec pour créer le profil et le calibrer. Si j'ai bien compris, ISIS doit pouvoir faire tout ça tout seul, j'ai trouvé plusieurs tutos sur le net mais qui ne correspondent pas tout à fait à la version actuelle d'ISIS que j'ai téléchargé, donc j'ai essayé de les suivre mais je patauge un peu donc pour l'instant je reste sur Iris et Vspec.

 

- Je vais essayer d'en tirer une réponse instrumentale maintenant...

Edited by Dominique A
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

C'est mieux on attend la suite, aussi je te propose un tuto réalisé par une équipe qui est monté au Pic (T60) , ce tuto explique très bien le traitement d'un spectre  réalisé sous Isis avec un Alpy 600, avec un star analyseur il suffit de reprendre le principe. Dans l'onglet configuration du logiciel Isis il suffit de choisir pour le modèle de spectrographe Star Analyseur au lieu de Alpy 600.

Le lien:

https://www.webastro.net/forums/topic/144922-tutoriel-de-traitement-de-spectres-avec-le-logiciel-isis/

Bonne journée.

Alain.L

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le spectre à l'air bien calibré en longueur d'onde, reste à faire la RI.

 

D'une manière général, il est souhaitable de tout faire avec le même soft et comme l'indique Alain, pour le SA, ISIS fait le traitement et il y a un tuto pour expliquer les différentes phases du traitement :

http://www.astrosurf.com/buil/isis/guide_sa/tuto.htm

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, vous m'encouragez alors je continue ...

 

Voilà ma réponse instrumentale : dans la doc du Star Analyser il est indiqué que Menkalinam a un spectre de type A2IV.
Par contre dans la bibliothèque de Vspec il n'y a que A2I et A2V. J'ai donc divisé mon spectre par un spectre A2V de référence, et voilà ma réponse instrumentale :reponseavecmenka.png.f0faed20dd923abf31196be70a2ee8aa.png

 

Et donc le spectre corrigé de mon étoile :

 

5e2858ea69c56_spectremenkafinalcorrig.png.211b7a432e23d8f9d114183fcb323b4b.png

 

Après quand je superpose le spectre A2V sur le mien, j'obtiens ça :

 

5e2858faa72bf_spectremenkafinalcorrigcompar.png.23684324923f4feccff6d0860531eafc.png

 

J'ai tendance (à tort ou à raison ? ...)  à me dire que le résultat est correct, le profil général semble correspondre même si la profondeur des raies n'est pas la même.

 

Bon, en tout cas je m'amuse comme un fou avec tout ça ... :D

Edited by Dominique A
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

C'est mieux on attend la suite, aussi je te propose un tuto réalisé par une équipe qui est monté au Pic (T60) , ce tuto explique très bien le traitement d'un spectre  réalisé sous Isis avec un Alpy 600, avec un star analyseur il suffit de reprendre le principe. Dans l'onglet configuration du logiciel Isis il suffit de choisir pour le modèle de spectrographe Star Analyseur au lieu de Alpy 600.

Le lien:

https://www.webastro.net/forums/topic/144922-tutoriel-de-traitement-de-spectres-avec-le-logiciel-isis/

 

Merci Alain, effectivement j'ai imprimé le tuto, les captures d'écran correspondent mieux à la version d'Isis que j'ai.
J'ai plus qu'à potasser tout ça ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, donc pour la RI cela fonctionne mais attention, pour avoir une vraie mesure il ne faut pas corréler la cible avec la RI. La RI se calcul avec une étoile de référence stable proche de la cible et à la même hauteur, puis on applique la RI sur la cible, mais on ne corrèle jamais la cible avec sa propre classe spectrale, sinon, on ne mesure rien.

 

Au niveau de la profondeur des raies c'est normal est du à la faible résolution du SA 100 par rapport au spectre de la database Vspec ou ISIS : plus la résolution est importante, plus raies sont profondes.

 

Par contre la calibration au niveau de H Alpha n'est pas bonne, les 2 raies ne se superposent pas. De quel manière as tu fait la callibration en longueur d'onde ? 

On ne voit pas également les raies de Balmer en dessous de 400nm, là c'est sans doute normal du fait que l'APN est aveugle à ces longueurs d'onde du proche UV.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Olivier pour ces précisions. J'ai calibré dans Vspec en faisant une calibration "2 raies", puis j'ai essayé d'encadrer les raies H-Gamma en entrant la valeur 4341 pour la longueur d'onde et H-Beta avec la valeur 4861. Après avec l'outils Elements du logiciel, en cliquant sur les longueurs d'onde j'ai essayé de vérifier que le curseur tombe bien dans le "creux" de chaque raie, ça a l'air pas trop mal sauf effectivement pour la raie H-Alpha qui est légèrement décalée et effectivement très faible sur mon spectre de départ. Peut-être réessayer en calibrant à partir de l'ordre 0 ?


Après je constate que selon l'endroit où l'on clique avec la souris, le "centre" des raies peut facilement se décaler quand on vérifie avec l'outils Elements. Comment savoir où cliquer ? Faut-il "cliquer large" ou "cliquer fin", faire en sorte d'encadrer une zone symétrique ou se centrer sur le pic de la raie ? ... 

 

Autre question un peu hors-sujet que je me posais (vous me direz quand vous en aurez marre de mes questions, hein ... ;)), j'utilise mon télescope qui est un newton 200/800 et dans mon montage optique est inclus un correcteur de coma (Paracorr) entre le Star Analyser et l'APN. Est-ce que le correcteur a une influence quelconque sur le spectre obtenu ?

Edited by Dominique A

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même soir, j'ai fait 20 poses de 1s à 100 ISO sur Alnitak.
Addition sous Iris et spectre sous Vspec :

 

5e2ab66b11915_spectrealnitakcalibr.png.d522beffa1613c8fa5f55721c7bbd585.png

 

Là je retrouve un spectre assez bruité, en même temps Menkalinam est au zénith en cette période et Alnitak relativement basse (et en plus j'ai fait ces acquisitions dans mon jardin qui est entouré de deux grands lampadaires...). Bref, j'ai tendance à mettre ça sur le compte de la différence de position des étoiles, il faudrait que je fasse beaucoup plus de pose pour voir !

 

Je trouve intéressant de voir la différence des deux spectres, là les raies sont très peu visibles.

Du coup j'ai corrigé avec la réponse instrumentale que j'ai obtenu avec Menkalinam :

 

5e2ab79f231f4_spectrealnitakcorrig.png.9b2563a21ef52558b73971a2a4904df0.png

 

Et là, la comparaison avec un spectre O9 de la bibliothèque de Vspec :

5e2ab7de55a8e_spectrealnitakcorrigcomparaison.png.350ffec07c61e7a5af92527fff147687.png

 

Donc là c'est complètement raté :D ...

 

Bon, là j'ai tendance à me dire que calibrer Alnitak avec Menkalinam ne fonctionne surement pas bien étant donné la grande différence de hauteur dans le ciel des deux étoiles ! Je peux au moins comparer les deux spectres initiaux pour constater la différence entre ces deux types d'étoiles.
Je continue à en traiter d'autres, à bientôt ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Dominique A a dit :

Bon, là j'ai tendance à me dire que calibrer Alnitak avec Menkalinam ne fonctionne surement pas bien étant donné la grande différence de hauteur dans le ciel des deux étoiles !

C'est bien pour cette raison qu'il faut réaliser la RI avec une étoile standard à la même hauteur dans le ciel que la cible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et surtout de type A  (ou B)   entre parenthèse, car pour moi ce sont les types A les vraies références !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now