OlivierG

Member
  • Content count

    519
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

84 Neutral

2 Followers

About OlivierG

  • Rank
    Active Member
  1. Salut Pierre, Oui, j'ai pu apprécier le proto à Calern, je pense que ce spectro en DIO intéressera pas mal de personnes en attendant la version industrielle de Shelyak....
  2. David Antao a écrit un trés bon article sur l’étude d’une binaire spectroscopique avec des moyens amateurs et qui est disponible ici : https://www.shelyak.com/etude-dune-binaire-spectroscopique-avec-des-moyens-amateur/ Il détaille la méthode et les mesures qu'il a pu faire avec son propre matériel.
  3. Il doit y avoir un problème quelque part car avec la même CCD, on n'a jamais eu ce genre de problème de pixels chaud...
  4. Une probable nova dans UMa

    Lionel, Ta RI est bonne et colle bien à l'étoile de réf mais est ce que cette RI est à la même hauteur que la cible et avec la même transparence de ciel au moment des acquisitions. Si ta cible est basse sur l'horizon (<30 degrés) c'est difficile d'obtenir une bonne RI.
  5. Lionel, Est ce que tu utilises bien un fichier cosmétique ET la fonction filtre rayon cosmique pour retirer les raies en emissions qui n'en sont pas ?
  6. Pendant notre mission sur le T1M de Calern nous avons découvert une nouvelle galaxie à noyau actif. Déjà sur le spectre brut qui est apparu sur l'écran on voyait bien que les raies étaient shiftées dans le rouge Le spectre montre les raies de balmers en emissions ainsiq ue les raies [OIII] Le tableau ci dessus montre le calcul du redshift z. Elle va rejoindre les 3 autres galaxies que nous avons découvert durant nos missions précédentes dans une prochaine publication.
  7. Une probable nova dans UMa

    Salut Lionel, Oui, c'est cela, quoi qu'en basse résolution on ne peut rien affirmer... Il faudrait à minima un spectre avec une résolution R=5000 pour voir un peu plus le détail de la raie H Alpha. Sinon, je pense qu'il y a un problème de RI sur ton spectre car le pic en emission vers 3900Å n'est pas réel. C'est très délicat de bien régler le lissage de la RI dans l'extrême bleu du spectre
  8. Suite de nos résultats durant notre mission sur le T1M de Calern Une nouvelle NP de confirmé
  9. Les nuits s'enchaînent ici à Calern et l'on récolte pas mal de spectre comme celui ci, qui confirme que c'est bien une NP ou encore ce spectre sur la découverte d'une nouvelle étoile de type O ou une Naine Blanche. On bosse également sur la mise au point d'un prote de l'UVEX III avec Pierre et Bertrand
  10. Actuellement au C2PU de Calern pour une mission de 7 nuits sur la confirmation de NP en spectroscopie avec l'équipe du PNST composée de Pascal Le Dû, Bertrand Guégan, Pierre Dubreuil et Olivier Garde. Installation d'un spectrographe LISA sur le télescope Epsilon de 104 cm de diamètre avec une fente de 50 µm. La salle de contrôle avec pleins d'écrans dont la fonction est indiqué (on peut penser qu'il y a trop d'écrans, mais c'est bien pratique d'avoir un écran dédié à une tâche bien précise). Et notre première confirmation de NP probable qui ne laisse pas de doute sur la signature spectrale de cette cible : raies [OIII] et H Alpha visibles ainsi qu'un rapport de raies conforme à ce que l'on peut attendre d'une NP. Plus d'infos sur la confirmations de NP et le groupe PNST : http://planetarynebulae.net
  11. Le groupe Grrr (groupe pro/am qui étudie l’évolution des étoiles variables et pulsantes) organise un atelier de spectroscopie sur un week end à l’OHP les 27 et 28 juillets (juste une semaine avant la spectro party annuelle). Voici le programme (non définitif) et les modalités d’inscription, les places étant limitées, il est nécessaire de ne pas tarder à s’inscrire : premier inscrit, premier servis. Les repas seront pris à l’extérieur de l’OHP dans divers resto autour de l'Observatoire.
  12. Le groupe Grrr (groupe pro/am qui étudie l’évolution des étoiles variables et pulsantes) organise un atelier de spectroscopie sur un week end à l’OHP les 27 et 28 juillets (juste une semaine avant la spectro party annuelle). Voici le programme (non définitif) et les modalités d’inscription, les places étant limitées, il est nécessaire de ne pas tarder à s’inscrire : premier inscrit, premier servis. Les repas seront pris à l’extérieur de l’OHP dans divers resto.
  13. Spectro des raies H et K

    Lionel, Cela dépend des cibles, mais il est recommandé de faire la manip avec des résolutions >10000.
  14. Créer un Club Asto

    Bonjour François Xavier, En lisant ton message et les descriptions de matériel que tu envisages, c'est exactement ce que possède déjà en partie une association fort connue de la région Lyonnaise : le CALA. Pourquoi ne pas voir directement avec le CALA s'il y a quelque chose à envisager avec eux ? Je pense comme d'autre l'ont exprimé ici que de trouver autant d'argent public pour une structure qui n'existe pas à ce jour est mission impossible de mon point de vu. Faisant partie de divers clubs d'astro ou structures à vocations astronomique, j'ai pu mesurer au fil du temps que les subventions publiques ont presque totalement disparu et que les associations ont recours à d'autres moyens de financement (mécénat, dons, recette de leur propre activités, etc..) mais pour cela, il faut déjà avoir une certaine notoriété et avoir prouvé ce que l'on est capable de faire sur le terrain en terme d'animation, de formation, d'observation, etc... Sans compter que si l'on prend la liste de ce que tu envisages, y compris la coupole de 3m, la base de vie, on est bien au dessus de 50.000 € Rien qu'un C14 + une caméra à grand capteur disons un KAF 16803 + monture de type Astrophysics ou 10 micron, on est dans un budget de plus de 26.000 €
  15. Spectro des raies H et K

    Et pour tout savoir sur les mesures que l'on peut réaliser : http://www.astrosurf.com/buil/chromospheric_activity/ Trés utiles pour la future chasse aux éxo-terre afin de caractériser l'activité de l'étoile qui doit être "au repos" avant de pouvoir mesurer une vitesse radiale <10cm/s (cas de la perturbation engendrée sur le Soleil par la Terre).