OlivierG

Member
  • Content count

    500
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

66 Neutral

2 Followers

About OlivierG

  • Rank
    Active Member
  1. Tout est expliqué ici : http://www.astrosurf.com/buil/asi183mm/ Plus généralement c'est un défaut que l'on constate dans les caméras équipées de capteur CMOS.
  2. Attention a ne pas confondre résolution et dispersion (échantillonnage). La résolution spectrale nominal d'un ALPY 600 avec la fente de 23µm est de R=600. Si l'on utilise une fente plus large, on fait baisser la résolution et si l'on utilise une fente plus petite on l'augmente. La taille des pixels n'intervient que sur la dispersion spectrale et donc affecte l'échantillonnage. Il faut rester à ce niveau selon les critères de Nyquist-Shannon, certe si l'on sous échantillonne on vera la résolution baisser, mais si l'on sur-échantillonne la résolution n'augmentera pas plus par rapport à la valeur nominal de 600. Il est important de bien régler son Alpy "sur table" avant de l'utiliser sur le ciel, après sur le ciel seul compte la bonne focalisation de la cible en vérifiant le résultat sur un spectre brut en terme de finesse de spectre et non pas que sur le capteur d'autoguidage. Une ASI 1600 MM pro mono peut être utilisé sur un Alpy 600 sans problème mais faire attention à la dynamique de cette caméra qui peut poser problème sur des objets ayant une forte dynamique spectrale du style une raie H Alpha très intense avec un continuum faible. De plus il faut pouvoir gérer le bruit télégraphique. L'ATIK 460ex reste un très bon choix quelque soit le spectro (Alpy 600, LISA, LHIRES III, eShel)
  3. Ben pour faire de la vitesse radiale, il faut de la haute résolution à minima 10000.
  4. Gérard, Beaucoup d'étoiles Be sont en fait des couples d'étoiles, voir des systèmes multiples. Voir par exemple les travaux que j'avais fait sur Eta Ori pour montrer la présence d'un compagnon et le calcul de sa période de rotation : http://o.garde.free.fr/astro/spectro/Eta-Orionis-Period.pdf
  5. Lionel, Dans Bess il y a les étoiles suivantes : - Des Be classique - Des B[e] - Des Herbig Ae/Be Selon les publications les étoiles ne sont pas forcement dans les même classes spectrales et AG Aur est dans ce cas.... Donc perso, je fait plus confiance dans ce qui est annoncé dans Bess car le choix des étoiles présentes dans cette base de donnée a été sélectionné par plusieurs Pro selon leur propre analyse ou d'après certaines publications.
  6. Christophe, Certe cela fonctionne, mais d'un point de vue précision, tu ne "colles" pas à 100% avec la RI de ton setup.... La RI doit être indépendante du type d'étoile que tu étudies et est propre à ton setup et à la masse d'air de la cible étudiée. Cela peut peut être expliquer pourquoi les valeurs que tu as trouvé ne "colles" pas dans le rouge ou proche IR Par exemple est ce que tu as comparé en les superposant ton profil de HD 37160 avec celui figurant dans la base Miles ? Les 2 courbes doivent se superposer exactement comme dans la présentation dont je donne le lien plus loin ou l'image ci dessous : En bleu ma courbe réalisée sur l'étoile dans le ciel, en rouge l'étoile de référence de la base d'étoile de référence dans ISIS Miles ou Pickle je ne sais plus... (la différence entre les 2 dans le rouge sont dû aux raies atmosphériques qui dans mon cas, n'ont pas été retiré du spectre) Voici un lien d'une excellente présentation d'un Anglais qui fait référence en terme de spectre calibré en flux absolu (et qui est issue du monde photométrique et un grand contributeur pour l'AAVSO) : http://www.shelyak-instruments.com/Web/slides/20151010f BAA VSS NLO - Observing with a LISA spectrograph (David Boyd).pdf Certe sa présentation est basée pour un LISA mais cela reste valable quelque soit le spectro. A noter qu'il sera présent à l'OHP lors de la prochaine spectro party cet été : https://www.shelyak.com/ohp-spectro-star-party-2019-2/ Il y a également la page de Christian Buil avec cette page sur la calibration en flux absolue : http://www.astrosurf.com/buil/calibration2/absolute_calibration_en.htm
  7. Belle manipe Christophe, Juste une interrogation concernant ton étoile de référence : pourquoi prendre une étoile de type K qui comporte de nombreuses raies peut propice à faire une bonne RI (on recherche avant tout à ce stade à avoir un continuum), vaut mieux utiliser des étoiles ayant peut de raies comme des O, A ou B.
  8. Gérard, C'est pas une étoile froide mais cette inversion de profil est dû à l'extinction interstellaire car cette étoile est lointaine, donc le continuum est rougie. Donc le profil que tu obtient est tout à fait possible, d'ailleurs dans Bess on a en instance de validation cette même étoile et montre bien le même type de profil.- que ce que tu obtiens. Ton observation viens confirmer celle que l'on a en instance de validation. Voici son profil
  9. Il y avait un atelier spectro fin février au Nouveau Mexique ou l'on a été invité (4 français) à participer et présenter des sujets en spectro. Voici un article qui relate l’atelier de spectroscopie SMSW-2 ou l’on peut télécharger les présentations : https://www.shelyak.com/whorkshop-spectro-smsw-2/ Le niveau était assez élevé parmi les participants.
  10. Isis, réponse difficile

    En ce qui concerne le type spectral de l'étoile de référence, si tu n'as pas de Miles, faut prendre alors un type spectral qui est dans la base de spectre Pickles donc vérifier dans ISIS avant de faire le spectre que ce type spectral figure bien dans la database. Tu peut également faire une moyenne par exemple pour faire une A3II, tu peut moyenner une A2II avec une A4II, mais le mieux étant tout de même de prendre une référence de type spectral figurant dans la database ISIS. As tu bien appliqué la correction de la taille effective du pixel que tu renseignes dans ISIS (attention au fait que tu soit en bin 2x2 pour le calcul). Comme ALEF, la résolution de 923 me laisse perplexe, il y a forcement un problème quelque part même si ton profil spectral à l'air correct visuellement. Faut trouver l'erreur Gérard.... En binant avec une ATIK 383, tu devrait au contraire te retrouver avec une résolution <600. Avec un Alpy, j'ai obtenu plus de 1000 de résolution, mais en utilisant une fente de 10µm et une caméra avec des pixels de 2,4µm.
  11. Isis, réponse difficile

    Hum, ya un problème sur la résolution.... Sauf à changer la fente de l'ALPY par une 10µm, il n'est pas possible d'avoir presque 1000 de résolution. Un RMS de 0,59 me parait trop élevé, ce qui peut expliquer sans doute la résolution affiché de 923. Avec un Alpy, on peut obtenir entre 0,2 et 0,3 de RMS.
  12. Température des nébuleuses

    Petite remarque sur le spectre de Gérard, il n'est pas normalisé à 1 au niveau du continuum..... Et puis le phénomène de "double pics" que l'on peut voir sur les raies [OIII] et H Beta sont du au fait qu'il y a eu une dérive entre les divers spectres unitaires. Ce n'est pas une donnée réelle.... Ou alors il y a eu une dérive sur ton spectre lors des acquisitions qui n'a pas pris la même zone de la NP, ce qui pourrait expliquer cette dérive ? Si l'on compare ton spectre avec un autre du même objet (ci dessous celui de Christian avec le même spectro) As tu vérifié sur chaque spectre unitaire brut que les raies étaient bien au même endroit et donc superposable ? Sinon, faut utiliser l'outil dans ISIS qui permet de recentrer chaque raie.
  13. Température des nébuleuses

    Pour compléter vos propos : - Vspec permet de faire ce genre de calcul sur des NP - Pour faire ce genre de calcul il faut que le spectre soit bien calibré avec une très bonne RI, voir dérouter les raies également selon les cibles, sinon le calcul sera faux. - Oui le forum ARAS n'est plus accessible (suite apparement à une opération de maintenance de l'hébergeur du forum qui ne devait prendre que quelques minutes, ben en fait cela fait presque 24h maintenant et toujours pas de forum spectro....)