Sign in to follow this  
OlivierG

Quasar jumeau en spectro

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour,

Magnifique travail à la portée des amateurs (avec un C11 quand même en poche). 

je me posais la question d'avoir un décalage mesuré des raies avec les raies théoriques ? Aurait-il pas mieux fallut avoir une étoile de référence proche et se caler dessus ? Ca aurait pu améliorer le résultats de quelques angströms, non ?

OlivierC

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Olivier C a dit :

je me posais la question d'avoir un décalage mesuré des raies avec les raies théoriques ? Aurait-il pas mieux fallut avoir une étoile de référence proche et se caler dessus ? Ca aurait pu améliorer le résultats de quelques angströms, non ?

OlivierC

Etienne n'en parle pas dans son article mais en principe on fait une étoile de référence de type A ou B proche de la cible, mais c'est plus pour corriger la réponse instrumentale que pour la calibration en longueur d'onde. Tout dépend ensuite dans le soft de traitement qu'est ce que l'on utilise comme méthode de calibration :

- Soit on ne prend que la lampe de calibration, dans le cas de l'ALPY 600 il y a une lampe Ar/Ne qui permet d'avoir des raies dans le bleu

- Soit on fait un mixe entre la lampe de calibration et un spectre de type A ou B avec les raies de Balmer. 

 

Dans tout les cas le RMS de calibration est de l'ordre de 0,3 à 0,1Å.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Olivier C,

Comme le dit Olivier, on calibre le spectre acquis avec un spectre au néon. La mesure du Redshift est un peu imprécise car la signal acquis est ultra faible, en fait le signal est proche du bruit de fond, mais présent ! On remarque aussi  que le spectre est bien calibré et corrigé de la réponse instrumentale car il monte dans le bleu. Avec beaucoup plus de flux on aurait eu une raie d'émission assez intense, bien marquée et le pic aurait collé au redhsift théorique.

Dans le cas présent ça colle quand même assez bien. N'oublions pas que les magnitudes sont de 16.7 et 17 depuis la ville à 10m d'altitude. Depuis le Pic du midi il serait intéressant de refaire la mesure ^_^.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this