teko38

M 24 APN 20200623

Recommended Posts

Bonjour

Voici un essai sur une zone riche en étoiles M24

M24 nuage du Sagittaire

Nuit du 22 au 23 JUIN 2020

Temps de poses global 52 min 26 x 120s F/D 6.4 EOS450D Astrodon 800 iso DOF

Instrument de prise de vue 80ED SW

Lentille additionnelle red focale ORION x 0.85

Appareil de prise de vue APN EOS450D Astrodon

Lunette d’autoguidage chercheur 9x50

Caméra d’autoguidage Lacerta MGENII

Monture HEQ5PRO

Soft :  DSS  / rawtherapee

Lieu de prise de vue BACKYARD BIEVRE ISERE FRANCE

Début 00h50 fin 02xh13

L’image est réduite de moitié

La résolution est dégradée par un ciel turbulent et une hauteur basse

Il y a également un possible pb de tilt ou collimation

La colorimétrie est curieuse

En résumé a refaire avec un ciel meilleur et un traitement plus complet

Vos avis et retour me seront précieux

Daniel

M24 20200622 V2 sd.jpg

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Beau grand champ ;) Bravo :)

 

XavS

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 moi j'aime bien   surtout si c'est un 450d 

 

  mica 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Bel essai sur cette région :) les couches r,v,b sont légèrement décalées, peut être ça pour la colorimétrie.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image d'un objet très peu imagé :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très jolie vue de cette riche région. Bravo.

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Merci beaucoup pour vos retours

A la prochaine

Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By pmoine
      Salut, 
       
      Lundi soir, alors que la lune était au 1er quartier, j'étais parti sur le couple M16/17....Mais l'éclairage de la lune et l'absence de chercheur monté sur ma lunette mon empêché de les trouver 😅😅
      Je me suis rabattu sur un cible plus "visible", M13.
      Sur un total de 250 poses environ, je n'en ai utilisé que 100 ! J'ai viré les 100 première car la lune éclairait fort et ça me donnait un fond de ciel rougeâtre que je n'arrivais pas à enlever.
      Pour les 50 autres, c'est plus drôle : en milieu de pose, j'ai vérifié ma MAP avec un masque de Bahtinov et j'ai relancé mes poses sans l'enlever 🤔🤔 J'ai mis 50 poses à m'en apercevoir !! Quelle andouille 😂😂
      Sinon, j'aime beaucoup les petites galaxies en fond de ciel 😃
       
      Pour le setting :
      - FSQ 106 au foyer ( F/D 5) sur em200.
      - Nikon D7200 à 3200 iso
      - 100 poses de 30 sec
      - Traitement Syril et Photophop
       
      Philippe

    • By candrzej
      Salut à tous
       
      Je commence à être à jour dans mes posts encore deux ou trois à finaliser... Cet amas globulaire assez petit se situe dans Ophiucius et se trouve noyé dans ce champ stellaire très riche. A noter également la petite galaxie à sa droite, PGC61331, qui a bien du mal à nous faire parvenir ses lointains photons en grande partie absorbés par les gaz de notre galaxie.
       
      Les données techniques :
       
      CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller)
      Caméra ZWO ASI2600MC
      88 poses de 120 secondes à -15°c (1x1)
       
       

       
      @+
      Christian
       
    • By Lonelystar78
      Bonsoir à toutes et tous,
       
      Pour le moment toujours avec ma lunette 480/80 Explore Scientific
       
      M52 et NGC 7365
      Canon 100d défiltré pas d'autoguidage ( çà va venir) 61 poses de 45s iso 1600 Siril +PS  
                Deux photos : l'une en serrant le cadrage autour des deux objets sans drizzle, l'autre plein champ pour apercevoir d'autres traces de nébulosités avec drizzle.

       
       
       

       
       
      M13
      Canon 100d défiltré pas d'autoguidage 61 poses de 45s iso 1600 Siril +PS  
                Le centre est presque résolu, se sera pour la prochaine fois 
                
                On distingue deux galaxies : NGC6207 et IC4617
       

       
      Bon ciel
       
      Patrick
       
    • By Jean-Baptiste_Paris
      Bonjour à tous,
       
      Alors non, désolé, ce post ne concerne pas Neowise, la star du moment !! Je joue la contre-programmation !  
       
      Je suis heureux de partager avec vous cette image qui m'a occupé pendant plus de 3 mois, entre les acquisitions et le traitement.
       

      (version réduite à 15% de sa taille originale pour la publication sur le forum - la full est consultable ici).
       
      Cette image est une mosaïque de 25 tuiles, réalisée sur 3 mois entre avril et juin 2020 avec le VST de Chilescope (Nikon 200mm f/2 avec caméra monochrome 16200).
      Elle présente une région du ciel austral de 300 degrés carré particulièrement riche : se situant dans le plan de la Voie Lactée, on y trouve l'iconique constellation de la Croix du Sud, et quelques beaux joyaux disséminés dans les constellations du Centaure, de la Carène, de la Mouche et des Voiles : nébuleuses, amas, nuages obscurs...
       
      Parmi les objets les plus notables, on trouve les nébuleuses de la Carène, du Poulet qui court, de la Statue de la Liberté, le sac à charbon, mais aussi de beaux amas ouverts tels que la boite à bijoux, l'amas des Lucioles, les Pléiades du sud, l'amas de la Perle, l'amas de la Pieuvre, etc.
       
      Cette image rassemble 25 images composées chacune de 3 couches RGB + des couches Ha et OIII pour les zones de nébulosités. J'ai également ajouté certaines images plus détaillées réalisées auparavant pour les nébuleuses.
       
      Au total, ce sont donc :
      820 images brutes pour les couches RGB (180s), Ha et OIII (600s) ; 75 images empilées pour les couches RGB (25 tuiles par couleur) + 4 images Ha et OIII (sur les zones de nébuleuses) ; 50 heures de pose (et surement beaucoup plus pour le traitement...) :)  
      L'ensemble du prétraitement et du traitement a été réalisé avec Pixinsight, l'assemblage de la mosaïque Astro Pixel Processor et les corrections finales (contraste, couleurs, etc.) avec Photoshop.
       
      L'utilisation de APP a véritablement simplifié les choses, ce logiciel est vraiment très efficace pour aligner et harmoniser les différentes images d'une mosaïque... et même si le PC tournait quasiment 24h par essai, ça reste plus rapide que d'assembler les tuiles sous Pixinsight !  Voici à quoi ressemble le travail d'assemblage (avant harmonisation des tuiles) : 
       

       
      Je vous invite vraiment à consulter cette image en version "full" afin de pouvoir pleinement l'apprécier !
      L'image ci-dessus est une version très réduite (15%) qui ne permet pas de bien apprécier la multitude de détails et de petits objets présents dans le champ. 
       
      La version "zoomable" de la full (plus simple pour naviguer sur l'image), plus d'informations sur ce projet et cette image, ainsi qu'une présentation des principaux objets visibles, sont disponibles sur mon site perso : https://millenniumphoton.com/le-projet-croix-du-sud/
       
      (J'aurais aimé directement poser la version "zoomable ici, mais je n'arrive pas à insérer correctement le lien... si quelqu'un sait comment faire ?)
       
      La version plus classique sur Astrobin : https://www.astrobin.com/omyor5/. 
       
      Un grand merci aux amis qui m'ont délivré de précieux conseils et pistes d'amélioration au cours du traitement (spécialement à Valentin Cohas, Mathieu Guinot, Matthieu Tequi, Aurelien Chapron, Maxime Oudoux).
      Un remerciement tout spécial à Marcel Drechsler, qui m'a proposé de nombreuses pistes d’amélioration et qui a même pris de son temps pour effectuer lui-même quelques corrections sur l’image finale !
       
      J'espère que vous prendrez autant de plaisir à regarder cette image que j'en ai pris à la réaliser ! 
       
      Bon ciel à tous, 
      JB
    • By Los_Calvos
      Pour notre seconde cible nous sommes restés dans le Centaure
       NGC-5139-Omega du Centaure
       
      Le plus grand amas globulaire de la Voie lactée.
      Situé dans la constellation australe du Centaure, agé d’environ 12 milliards d’années, NGC 5139 se situe à 16500 années-lumière de nous. Son nom, Omega Centauri, fait penser à celui d’une étoile. C’est en effet ce que crut E . Halley quand il l’observa en 1677.
      Il s’agit en fait d’un amas globulaire constitué de plus de 10 millions d’étoiles âgées de plusieurs milliards d’années. Elles tiennent dans un volume apparent équivalent à celui de la pleine Lune. (36,3’)
       
      Depuis quelques années ce statut d’amas globulaire est remis en cause. Plusieurs indices laissent penser qu’Oméga du Centaure serait en réalité le noyau d’une ancienne galaxie
      Si son aspect visuel rappelle celui des amas globulaires, Oméga du Centaure présente quelques singularités :
      ·         D’une part il contient plusieurs populations d’étoiles. Leur formation étalée dans le temps et leur diversité contredit le scénario qui prévoit que les étoiles d’un amas globulaire ont le même âge et la même composition
      ·         D’autre part on a identifié un courant d’étoiles originaires de l’amas, courant qui est attiré par notre Voie lactée. Il pourrait s’agir des restes d’une galaxie naine voisine dont il ne subsisterait que le cœur, Omega Centauri
      ·         Il existe un dernier indice en faveur de l’hypothèse d’une galaxie naine, Une petite galaxie qui est tombée dans le piège que la Voie lactée lui a tendu par sa force gravitationnelle, il y a des milliards d'années, et qui se fait dévorer ses étoiles par milliers..., petit à petit, pièce par pièce, à l'instar de deux autres voisines célèbres et familières des habitants de l'hémisphère sud : le Petit et le Grand Nuage de Magellan..
      Les astronomes ont mesuré les déplacements de 100.000 étoiles de l’amas. Leurs mouvements trop rapides ne peuvent s’expliquer que par la présence d’un trou noir. Un objet céleste exotique comme on en trouve au cœur des galaxies, pas des amas globulaires…
       
      Full et détails sur Astrobin : https://astrob.in/full/zd9ico/0/
       
      FaceBook : https://www.facebook.com/Los-Calvos-Observatory-383526525524141
      Instagram : https://www.instagram.com/loscalvos.elsauce/
      Website :https://loscalvos-astrophotography.com/
       
       
       


  • Images