jlb73

AR 2797 au H alpha 19 janvier 2021

Recommended Posts

Bonjour à tous,

J'ai observé de 11h35 HL à 12h15 puis de 12h40 à 13h25 HL en H alpha. Des rafales de vent de temps en temps m'ont bien enquiquiné mais par contre, pas un seul nuage !

Le matos est Zeiss AS 100/1000 SM 90 Type 1; BF 15, Barlow X3 Télévue et donc Basler 1920-155 monochrome.

Paramètres de capture.

 

J'ai mis une vitesse moyenne à 50 images par secondes avec un gain encore important (20051), les autres tests avec un gain plus faible sont tous plus mauvais ! Le gamma de 0.7 fait bien ressortir la protubérance mais je perds en contraste sur le globe de cette façon. A voir si je ne vais pas le laisser à 1 et voir ce que cela donnerait ensuite par courbes/ tons foncés /tons clairs pour les protubérances.

Pour mon image, je n'ai pu faire qu'une accentuation, le bruit étant trop important pour une deuxième. J'ai fait un léger filtre passe haut pour un deuxième renforcement.
 
Pour le foyer,j'ai refait des tests pour le flat... rien n'y fait, j'ai testé pas mal de sacs, emballages divers devant, en bougeant la caméra, en tentant une mosaique ..rien de rien. Reste le déflecteur que ma femme a fait pour son flash de Macro qui ressemble grosso modo la photo de Banjo.
La prochaine fois pour la mosaique, il faut que je teste avec la Magnimax 1.6 fois voir le champ que cette dernière me donnera.

J'ai retenu 200 images pour 13490 Points en AP 24 pour As3.

 

Pas l'image du siècle mais on progresse au niveau des essais de caméra :)

 

6009966a257f3_20200119AR2797.jpg.da0d4ac2008d487e34b15ff4823154c6.jpg

  • Like 6
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Merci à toi.

Tu comprends pourquoi j'ai demandé l"heure des images de Banjo parce que question protubérance, cela a bien changé !

Il faut vraiment que je continue mes tests et trouver le bon compromis entre gain et vitesse d'exposition, refaire des tests avec ou sans gamma et tester la Magnimax 1.6 pour le globe en globalité.

 

Bref de quoi s'occuper quand il fera beau et je n'ai pas encore attaqué la lumière blanche :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

la suite de 14h30 à 16h16 sans surveillance madame a voulu qu'on profite du "beau temps" pour partir presque 2h de toute façon le voile était trop diffusant 

Attention 20Mo long à charger format réduit de 50%

 

2021-01-19-1430_3-U-L-ZWO_ASI174MM_Gain=48(off)_Exposure=5.6ms_Gamma=1_Sun_lapl3_ap595_conv_aligned_pipp.gif.67f00d0810f7b1f80779f82cfbe8735a.gif

 

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben même absent, tu fais de belles images Paul :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle images, tes essais avancent à ce que je vois :)

 

A mon avis, laisse tomber le réglage du gamma lors de l'aquisition... Mieux vaut traiter des images brutes pour en tirer le meilleur parti... Gamma, contraste, etc... peuvent se régler facilement par la suite.

 

Parcontre, cela m'étonne que tes tests avec un gain plus faible soient tous plus mauvais?

 

Pour être sur de pouvoir comparer des images objectivement, il faudrait multiplier les vidéos dans les trous de seeing. Ensuite, sélectionner la meilleure séquence de manière mathématique (AS 3.0.14 fait cela très bien) puis ensuite comparer réellement les vidéos qui ont à peu près les mêmes "indicateurs" vers la 100ème image triée par qualité par exemple. A partir d'ici, on peut comparer les images et tirer des conclusions xD  Cela prend évidemment beaucoup de temps mais cela marche à merveille :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

je comprend rien ,j'y arrive pas , pour moi le gain mini = remplir au Max le puit à photons du capteur ( suivant les caméras au mieux 65000 au pire 10000 ) , pour le traitement avec quelques images on peut jouer avec les curseurs  ,

aprés le bruit de lecture et autres j'y comprend que dalle , je reste un vieux co. quî crois qu'à 50Asa c'est plus fin qu'à 1000Asa , si quelqu'un peut m'expliquer simplement ( comme à un gosse de 8ans je suis preneur O.o )  plein de bouquin sur l'étagére trop  savant  pour moi xD.

existe-t-il un logiciel capable de trier les meilleures images .tif en les gardant dans l'ordre de prise de vue à la sauvegarde  en .tif ( pour garder les meilleures quand je fait une animation , parfois 800 tif à la main c'est galère )

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Banjo, je reste comme toi. Plus le gain est faible, pour moi plus c'est fin comme tu fais l'analogie avec les ASA mais on se plante peut être tous les deux.

 

Pour Nicolas-E, tu mets ensuite, sélectionner la meilleure séquence de manière mathématique (AS 3.0.14 fait cela très bien) puis ensuite comparer réellement les vidéos qui ont à peu près les mêmes "indicateurs" vers la 100ème image triée par qualité par exemple.

 

Ce que je fais :))) Mais je pense que je n'ai pas eu de bol question turbulence , c'est comme cela.

 

Après, cela me permet de tester justement quand ce n'est pas exceptionnel au niveau solaire.

Je pense comme toi pour le gamma.

Par contre, avec le contraste, sur ma Skynyx 2.1 M, cela fait bien au niveau de la LB et je n'ai pas réussi sans ce réglage de contraste à retrouver la même chose ensuite avec Photoshop...

Donc mosa à la Magnimax pour voir le champ solaire résultant, films sans gamma y compris si protu présentes et trouver mon compromis gain /vitesse d'exposition par rapport à mon équipement (90 en diamètre).

 

Merci à vous tous pour vos retours.

Edited by jlb73

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jean-Louis,

Cool le petit flare !

Je ne suis pas très sûr qu'il y ait un intérêt à utiliser AP size de 24 pixels ici. Tu as essayé à 32 pixels ?

Si je comprends bien tu poses 20 ms ? Cela commence à faire un peu long. Tu aurais une Barlow 2x pour réduire le temps de pose ?

Pour le gamma, quand je veux faire uniquement les protu (avec le disque solaire en mode coronographe), je le règle à 0.8. Quand je fais le disque et les protu, je reste à un gamma à 1, puis je traite dans PS.

Edited by christian viladrich

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Christian,

explosé de rire parce que je trouve que 20 ms, c'est super rapide déjà :)) Je n'ai pas essayé à 32 pixels, je testerai avec les prochains essais.. là il faut du Soleil et une activité un peu digne de ce nom...

Merci pour le gamma, en sachant que j'aurai toujours le globe , on va rester donc à 1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

20ms c'est pas assez rapide justement... il te faut un minimum de 10ms pour que tu sois certain que le seeing n'influe pas sur tes images pour faire de la haute résolution :) C'est un peu comme le flou de bougé dans la photo sportive ou animalière. Il y a une vitesse en dessous de laquelle, les mouvements de l'objet photographié vont engendrer du flou.

 

Et encore c'est valable pour de l'image "disque entier" à résolution moyenne. Quand tu images à des échantillonnages plus petits que 0,6", on voit une amélioration de la netteté des séquences quand on shoote encore plus rapide genre 5ms. Testé avec ma nouvelle 150mm avec laquelle j'image à des échantillonnages inférieurs à 0,3"/pixel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme le dit Nicolas, l'idée est de tourner avec un temps de pose < 10 ms. Ce qui est bizarre, c'est que tu doives poser aussi longtemps. Tu as mis le gain à combien. Il me semble avoir vu 20 000 quelque part ? Mais c'est vrai que le Soleil n'est pas bien haut en ce moment, la transparence ne doit pas être au top. Ou peut-être un BF un peu ancien qui commencerait à s'oxyder ? Ce serait à confirmer à partir de Mars-Avril quand le Soleil sera plus haut.

Bon WE !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas.

 

Je suis à 85 images par secondes max en 12bits soit une vitesse de capture qui sera au maximum à 11 - 12 ms (1000 / 85)

 

Effectivement en passant à 8 bits, je pourrais descendre vers 5, 6 ms mais pour le H alpha, les 12 bits entre globe et protubérance, cela le fait ;)

 

Donc pour moi si je suis "bloqué " à 12 ms, cela ne changerait rien si mon curseur est à 5 ms pour moi.

 

Tu as bien lu Christian, j'étais à 20000 en gain.

 

Ne pas oublier aussi que question puits à photons , je suis à 90 mm donc loin de vos diamètres qui sont plus dans le 150-200 ;)

 

Ciel voilé, j'attends patiemment pour d'autres essais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jean-Louis,

 

Le temps de pose ne dépend que du rapport f/d et en aucun cas que du seul diamètre de l'instrument.

Autrement dit, du moment que tu est à f/30, le temps de pose est identique que tu utilises une lunette de 100 mm, 150 mm ou un Celestron de 200 mm.

Pour ma part, quand je suis à f/30, je pose 6 ms avec un gain de 15 000 - 18000, que je travaille à la lunette de 150 mm ou au C8. La valeur exacte dépend du filtre utilisé. Ces valeurs s'entendent pour une Soleil relativement haut (à partir du mois de mars).

 

Le temps de pose dépend bien sûr aussi de la "sensibilité" de la caméra. On a la même ;-)

Le temps de pose dépend bien sûr de la transparence, et enfin de la transmission du système de filtration, d'où mon interrogation sur le BF.

 

Tu verras que l'acquisition 12 bits ne sert absolument à rien (du moins pour ce genre d'images). C'est même le contraire car au lieu d’avoir 160 im/s (pose 6 ms) en figeant la turbulence, tu n'en as que 83 im/s (pose 12 ms) où la turbulence a commencé à faire son œuvre.

D'autre part, avec ce genre de caméra à faible bruit, ce qui compte pour la dynamique ou le rapport signal/bruit, c'est le temps de pose cumulé. Autrement dit, il est équivalent d'additionner :

- 100 images de 12 ms,

- ou 200 images de 6 ms.

sauf que dans le 1er cas, la turbulence n'est plus figée...

 

Dans tous les cas, c'est toujours bon de faire des essais pour se forger son opinion. Et Vivement le retour d'une petite tache sur le disque solaire !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre je pige pas , passer de 12 à 6ms quand on passe de 12 à 8 bits ??

il faut forcément changer la valeur du gain de la caméra du double ?

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christian, merci pour les précisions. Très instructif !

 

Tu es en train de me dire que tu travailles uniquement en 8 bits pour le H alpha ? Or , ma mémoire étant ce qu'elle est, on avait discuté il y a quelque temps sur justement l'avantage du 12 bits pour les images du type globe AVEC protus. On m'aurait menti ? ;)

 

Pour Banjo, c'est lié à la vitesse de la capture via PC (8 bits 160 images par seconde donc environ 6ms, 12 bits 80 images par seconde donc 12 ms).

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, banjo a dit :

il faut forcément changer la valeur du gain de la caméra du double ?

Salut Paul, oui et non :)

- on peut effectivement augmenter le gain, de façon à mieux voir l'image à l'écran,

- ce n'est pas un facteur deux car le gain n'a pas un effet linéaire sur la Basler (ce serait trop simple ...).

 

Il y a 3 heures, jlb73 a dit :

Tu es en train de me dire que tu travailles uniquement en 8 bits pour le H alpha ? Or , ma mémoire étant ce qu'elle est, on avait discuté il y a quelque temps sur justement l'avantage du 12 bits pour les images du type globe AVEC protus. On m'aurait menti ?

Oui, Jean-Louis, l'intérêt du 12 bits  est très réduit. C'est ce que j'écris dans "Astronomie Solaire". Je suis désolé si c'est que j'ai pu dire n'était pas clair. 

Je fais toutes mes acqui solaire/lunaire/planétaire en 8 bits. Les deux seuls cas où le 12 bit trouve un intérêt sont :

- la photographie d'éclipse de Soleil,

- la photographie de la lumière cendrée (si on veut avoir à la fois la lumière cendrée et les terres non cramées).

 

La chose importante est que la dynamique, ainsi que le rapport signal sur bruit, sont fixées par la durée de la pose totale cumulée (= nb d'images stackées x temps de pose). Cela n'était pas vrai sur les anciennes caméras (CCD), mais c'est vrai sur les CMOS  (car leur bruit de lecture est très faible). Cela change complètement la donne. La technique de prise de vue maintenant est de faire pédaler la caméra à sa vitesse d'acquisition max (ou presque) de façon à geler la turbu, et à stacker le nombre d'images qui va bien (200 à 600 en Ha).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, donc au final, le plus important de la Basler n'est pas la possibilité des 12 bits mais la taille de son capteur et surtout la cadence de sa capture pour un CMOS.

 

Ne t'excuse pas, j'étais dans ma grotte pas loin de 15 ans et techniquement , je sais que cela change super vite, la preuve.

 

J'ai fait des essais, je vais poster de suite ce que cela a donné.

 

Après , pour un flare important, je sais que je galérais bien avec mes 8 bits entre la tache solaire noire et le flare plus que brillant et les 12 bits m'ont bien aidé (Skynyx)

Merci pour tes renseignements.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now