astroman

Arecibo bientôt fermé?

Messages recommandés

Aujourd'hui:

Publié le 02 juin 2007 à 15h33 Le plus grand téléscope du monde en danger
Des ingénieurs sont attendus dans les semaines qui viennent à Arecibo, une ville côtière de Porto Rico, pour étudier la possibilité d'une fermeture du plus grand télescope du monde, qui a notamment été utilisé pour le tournage des films ''Contact'' et ''Goldeneye'', mais risque aujourd'hui d'être victime de lourdes coupures budgétaires.

(Avec AP).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Houla la... attention, il ne s'agit pas d'un télescope mais d'un radiotélescope, ce n'est pas du tout pareil...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dur d'imaginer qu'il pourrait être fermé vu tout ce qu'il a apporté à la science, et même le VLBA est menacé, comme cet article d'il y a quelques mois le laisse entendre :


Posté le 5 Novembre 2006 à 00:00:44


Arecibo et le VLBA menacés de fermeture !

Deux des observatoires radio les plus connus au monde, l'antenne de
305 mètres d'Arecibo de Porto-Rico et le réseau de télescopes connu
sous le nom de VLBA (Very Long Baseline Array), font actuellement
face à de sérieuses menaces budgétaires.

En dépit de budgets en augmentation, la division astronomie de la
NSF (National Science Foundation) pourrait ne plus avoir les moyens
de continuer à assurer le fonctionnement de la totalité des
instruments actuellement sous son contrôle tout en construisant
également les nouveaux télescopes modernes demandés par les
astronomes, a déclaré son directeur Wayne Van Citters lors d'une
conférence de presse vendredi dernier.

Arecibo est le radiotélescope le plus sensible du monde

L'agence avait institué un comité d'astronomes dirigé par Roger
Blandford afin de réduire de 30 millions de dollars son budget
opérationnel annuel, soit environ le quart du budget actuel de
dépenses en équipements. Les propositions de réduction concernent
tous les domaines de l'astronomie, et Blandford a déclaré, lors de
la conférence de presse, "qu'elles étaient toutes extrêmement
douloureuses". Mais celles concernant la radioastronomie risquent
d'être les plus controversées.

Le comité a indiqué au NSF qu'Arecibo et le VLBA devraient être
arrêtés d'ici 2011 s'il n'était pas possible d'obtenir que d'autres
organismes partagent leurs budgets de fonctionnement d'environ 8
millions et 10 millions de dollars, respectivement.

"Nous sommes très déçus de cette recommandation", a indiqué Joe
Burns, professeur de l'université de Cornell, qui participe au
management d'Arecibo. Il a déclaré que les astronomes demandaient
quatre fois plus de temps d'observation qu'Arecibo ne pouvait en
offrir, faisant de ce télescope le plus "surbooké" des télescopes
supportés par la NSF.

Construit dans les années 60 et amélioré dans les années 70 et en
1997, Arecibo est le radiotélescope le plus sensible du monde.
L'antenne géante est fixe, mais la rotation de la Terre sur son axe
et le mouvement d'un récepteur suspendu au-dessus de l'antenne lui
permettent de balayer environ 40% du ciel sur une année. Arecibo est
célèbre pour ses découvertes comme le premier pulsar binaire. Elle
offre également des capacités uniques d'observations radar des
astéroïdes proches de la Terre, qui ne pourraient être réalisées
nulle part ailleurs.

Trouver un soutien extérieur semble être une tâche difficile.
Cependant, comme Arecibo est utilisé pour la recherche sur
l'ionosphère de la Terre, Burns espère recueillir le support de la
division des sciences atmosphériques de la NSF.


Le VLBA s'étend d'Hawaï aux Iles Vierges

Le VLBA est un réseau de 10 antennes radio, chacune de 25 mètres de
large. S'étendant sur plus de 8000 kilomètres, il offre des images
radio à des résolutions inégalées de l'univers.

Il a commencé à fonctionner en 1993, et est célèbre pour ses
découvertes des jets cosmiques et ses études des galaxies lumineuses
alimentées par de gigantesques trous noirs. Fred Lo, directeur du
NRAO (National Radio Astronomy Observatory) qui contrôle le VLBA, a
indiqué dans une déclaration écrite que l'Observatoire "recherchait
activement des aides internationales" pour sauvegarder les
télescopes. Son rapport indique également que "si le VLBA était
fermé, ses capacités uniques seraient probablement perdues pour des
décennies".


Source: New Scientist Space

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remonte ce vieux fil pour signaler que le célèbre radiotélescope a salement morflé avec le passage de l'ouragan Maria sur Porto Rico il y a quelques jours... Plus d'observations avant un certain temps apparemment :

 

http://news.nationalgeographic.com/2017/09/arecibo-radio-telescope-damaged-puerto-rico-hurricane-maria-science/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant