Sign in to follow this  
Astroliv

Diaphragmer un peu le primaire du 300 Lihtbridge ?

Recommended Posts

Que pensez-vous de diaphragmer un peu le primaire d'un 300 Lightbridge (non retouché évidament) afin d'améliorer sa qualité optique en visuel ?

En effet son test dans Astronomie Magazine (n°80 de juin 2006, page 21) parle d'une "forme générale bonne mais présente une couronne de 20mm au bord du mirroir, où l'on observe une sous-correction(...)".

Or on conseille souvent de diaphragmer les bords en cas de qualité optique médiocre de ces bords (exemple : dans le bouquin d'André Van Der Elst à propos des renvois-coudés géants à mirroir).

Mon idée est donc de découper une couronne de 25mm (305 mm de diamètre bord extérieur et 280 de diamètre bord intérieur) en "carton bois" noir mat (carton haute densité très rigide de 1,5mm d'épaissseur vendu dans les magasins de beaux-arts) , que je fixerai 2 mm au-dessus du primaire avec 6 trous percés, correspondant aux 6 vis qui vont sur les 3 plaquettes métalliques qui permettent le maintien et le "serrage" des 3 cales caoutchouc (à 120°) sur les bords extérieurs du primaire (pattes anti-basculement).

J'aurais alors un mirroir certes diaphragmé à 280 mm d'ouverture, mais je pense gagner en qualité optique (masquage de la sous-correction).

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous déjà esssayé ?

Que vais-je perdre (en clarté, magnitude et résolution, détails dans l'image perçue) ???

Que vais-je gagner (étoiles plus fines, images plus contrastées)???

Bref, cela vaut-il le coup ???

De toutes façons, la modif n'est évidament pas irréversible : je pourrais toujours virer cette couronne si cela dégrade les choses... mais je préfère avoir des avis avant de traviller "pour rien" le cas échéant...

Si David Vernet et Jean-Marc Lecleire (que je solliciterai à terme - dans quelques mois - pour une retouche en superpoli) pouvaient me donner leurs avis d'experts...

Merci à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Il serait peut-être intéressant de savoir avant si TON miroir présente aussi ce défaut.

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ach ! Bonne question !

Cependant, la production semble à peu près "régulière" (dans ses qualités comme dans ses défauts) - taille et parabolisation par machine en grande série oblige...

C'est d'ailleurs ce que semble confirmer les tests de J-M Lecleire (il les donne tous à L/6 d'usine sur son site)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Astroliv,
c'est à toi de faire un bilan objectif de cette manip, sans te baser sur des avis préalables qui risqueraient de fausser ton jugement. Ensuite, tu pourras comparer et donner ton avis en connaissance de cause.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faut au préalable faire un star test pour savoir si il y a un tel défaut. Le 12" testé dans Ciel et Espace sur banc interféromètrique présentait au départ du trefoil, et après avoir suprimé ces contraintes c'est l'astigmatisme qui prédomine à L/1,9 PTV , le défaut d'ordre supérieur est un résidu de tréfoil à L/2,9.
Ce sont des défauts de non revolution difficiles à mettre en évidence avec un test de foucault. Mais ils sont à priori liés au barillet et non à la qualité de polissage, il est donc plausible que la même cause ait le même effet sur tous les instruments.
Bref il faut avant tout travailler sur le barillet pour optimiser ce télescope.
Est ce que sur le tien, le miroir est colé aux triangles ?

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 22-09-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toutiet :

Oui, pourquoi pas ? Je vais essayer, on verra bien...


J-L Dauvergne :

Merci pour toutes ces précisions TRES techniques, mais je n'ai pas tout saisi, n'ayant même pas 1/4 du 10ème de tes compétences en optique !

Cependant oui évidament, j'ai retravaillé mon barillet : effectivement à l'origine, il y avait des petites pastilles rondes en fine mousse blanche, autocollantes (double face) aux 3 angles de chacun des 3 triangles. Mais seule la "pointe" la plus interne (vers le centre du mirroir) était collée (les autres ayant gardées leur pellicule de protection).

J'ai viré les 9 pastilles, nettoyé soignement le dos du primaire et les triangles mobiles du barillet à l'acétone (plus aucune trace autocollante), remplacé ces 9 pastilles par d'autres en mousse fine de 1,5 mm dépaisseur (que j'ai découpées sommairement dans un tapis de coffre de voiture - le même qui sert à faire des pare-buée "à pas cher" pour les SC), sur lesquelles j'ai mis du teflon (en pastilles sans épaisseur vendues chez Casto), le tout collé à la néoprène en lieu et place de celles d'origine.

J'ai aussi mis des cales en mousse sur les branches du barillet pour "obliger" les triangles à pointer vers l'intérieur du primaire, afin d'avoir les 9 points de contact répartis de façon homogène et équidistantes sur le dos du primaire.

J'ai par ailleurs desserré les 3 cales de maintien du primaire pour qu'il ne soit pas contraint (et par la même occasion j'ai rajouté du Teflon sur la partie "interne" en contact avec le primaire).

Accessoirement, j'ai chanfreiné au noir mat le bord externe "bizauté" (couronne de 1 mm de large environ) du primaire, qui présentait des petits éclats, et qui était de surcroît aluminé. C'était très "disco" à voir mais ça donnait des réflexions parasites !

D'autres précisions ? Des avis ? Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Désolé pour les termes si ils sont trop techniques.
Le trefoil (trèfle) est généralement lié à une déformation de l'optique en trois points, dans la pratique l'anneau de diffraction que tu as autour d'une étoile à fort grossissement se retrouve morcelé en trois.
Et les tache image en défocalisant prennent une forme légèrement triangulaire.
L'astisgmatisme est souvent lié à une déformation d'un des miroirs sur un seul axe, un peu comme si il était plié (parfois il peu s'agir aussi d'un défaut de polissage), L'anneau de diffraction est dans ce cas morcelé en 4. Et les images défocalisées sont ovalisées dans un sens en intrafocale et dans un autre sens à 90 degré en extrafocale.
Ces deux défauts sont difficiles à caractériser au foucault car les mesures se font sur des points deux à deux. Mais il existe d'autres moyens de les mettre en evidence entre le star test, le ronchi, le shack hartman, etc, ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
peut-être ton miroir doit-il être diaphragmé...peut-être pas...

Le test publié par JLD et son équipe ne signifie pas que tous les miroirs sont dans ce cas!
Pour avoir aussi un peu observé dans un lightbrige 300mm je te dirais de faire un star test préalable avant d'amputer un miroir , qui jusqu'à présent paraissait te donner satisfaction, de plus (pour une somme non négligeable, certes), il existe des artisant qui pourraient te le transfigurer, comme celà a été le cas de mon 200. http://www.astrosurf.com/altaz/startest.htm

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 23-09-2006).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

Vu le coût de l'opération (un bout de carton, un compas et une paire de ciseaux), je te suggère d'essayer et de comparer. Diaphragmer un miroir peut améliorer la netteté de l'image, surtout en planétaire, si par exemple les bords sont rabattus.

Esaaie et dis nous...

A+
S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et moi je te conseille d'aller voir le document élaboré par Raphaël Guinamard sur la collimation et le startest...

Il a posté hier sur le sujet : mise à jour de la présentation powerpoint...

Va voir ça, ça ne peut pas te faire de mal !
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/019934.html

Moi je suis verni, j'ai rencontré Raphaël et son collègue Jean Marc hier à l'AG des RAP et j'ai eu droit à une leçon privée de startest !!!

Ils m'ont expliqué avec conviction les bénéfices à tirer de l'apprentissage de la collimation sur étoile et du startest :
Plus besoin de laser, la collimation sur étoile (la polaire) étant "l'outil" définitif...
Et les images y gagnent à tous les coups en piqué et constraste...

Valable pour les SC et newtons (surtout les newtons à f/D courts)

Encore merci à Raphaël et Jean-Marc !

Philippe CIRON

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Philippe.
"Plus besoin de laser, la collimation sur étoile (la polaire) étant "l'outil" définitif..."
Il faut quand même un laser ou un outil de collim pour vérifier de temps en temps si le secondaire n'a pas bougé, mais c'est vrai que pour la collim du primaire (qu'il faut faire à chaque fois), plus besoin de laser : la collim sur étoile est plus précise
"Et les images y gagnent à tous les coups en piqué et constraste..."
Ben tous les coups c'est pas sur: si au départ ton scope est bien collimaté, l'étape sur l'étoile ne va que te le confirmer (sans gagner en piqué ou contraste).
Par contre par expérience la collim sur l'étoile c'est pas plus dur et c'est indispensable sur des F/D courts.
Pour en revenir au post: je suis d'accord avec les autres avis: ce n'est pas parce le test a montré ceci ou cela sur Ciel et espace que tous les tubes ont le même défaut. Il faut se faire son avis sur son propre tube avant de faire de la "chirurgie". Et là, la technique du star test est fantastique pour montrer les défauts (qualitativement du moins)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this