Sign in to follow this  
cbuil

Pourquoi pas la longue pose sur Jupiter !

Recommended Posts

Dans le post géant (et fabuleux) sur le run d'observation au Pic du Midi, Jean-Luc Dauvergne signale une observation spectro que j'ai faite depuis Toulouse (pas loin du Pic en fait) dans laquelle j'ai bien mis en évidence le nuage de sodium qui s'échappe du satellite Io :

Ce sont des spectres complets de la partie visible fait avec un spectro LISA. Le bleu est à gauche (on peut voir le doublet ultraviolet du calcium à gauche). La raie rouge Halpha est la deuxième grosse en partant de la droite.

La fente du spectro est placée à bonne distance du satellite. Alors que le ciel devrait être noir, on voit de la lumière à la position du doublet jaune du sodium.

Un truc amusant est que j'observe dans un lieu hyper pollué avec foule de lampadaire... sodium, qui me donne un ciel très jaune. Normalement c'est catastrophique pour observer un truc astro à cette longueur d'onde là. Et bien non : les lampes au sodium haute pression de nos villes emettent de la lumière jaune, sauf pile poil au niveau du doublet du sodium. Ce paradoxe vient des caractéritiques de la lampe (absorption du coeur de la raie). Finalement, la pollution c'est pas si
méchant, en tout cas en spectro !

On voit aussi, et ce fut une autre surprise de cette observation, l'émission du soufre. C'est le fameux doublet du soufre dans
lequel quelques obserateurs du ciel profond réalisent des images de
nébuleuses. C'est pas très commun de voir cela, y compris chez les pros.

L'imagerie du nuage de Io dans le jaune (mais il faut un filtre étroit)
est du domaine du possible pour les amateurs. C'est pas un truc
commun à faire : il faut pas hésiter à réaliser des poses longues
(disons 30 minutes). La lumière de Jupiter peu géner (occulter le disque
au besoin ?). Mais c'est un joli challenge.

Un moyen de marier l'imagerie planétaire et le ciel profond.

Ce sera une belle manip à faire un de ces jours au 1 mètre du Pic.
Je crois bien que cela titille Jean-Luc, avec juste raison. Avec la
résolution spatiale, une correlatin étroite avec les
volcan peu être envisagée (une manière de "voir" ceux-ci en activité).
L'image dans le soufre est hyper challenging, mais pourquoi pas avec
un tel telescope.

Voir aussi le fil sur le forum ARAS :

http://www.spectro-aras.com/forum/viewtopic.php?f=6&t=109

Christian B

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

si tu prenais un spectre du fond de ciel un peu plus loin de Jupiter et Io, qu'est-ce que ça donnerait ?
je serais curieux de voir.
d'accord j'ai vu le spectre des lampes Na HP : http://www.obs-hp.fr/~silovais/manosque/spectre.html
les différentes raies NaI sont très serrées, ton spectre est-il pris avec une résolution suffisante pour les séparer ? (ce n'est qu'une question de la part d'un béotien)...
jluc

Share this post


Link to post
Share on other sites
ah oui, la longue pose est bien maîtrisée, bon traitement, pas mal pour un début...;-)
jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites

très intéressant cette explication,mais je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas de soufre dans la position A, vue qu'il y a bien du sodium du aux éruptions! ou je n'ai pas tout compris
merci christian
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo pour cette observation, et merci de nous la faire partager. Ca change !
Une autre question dont la réponse est sans doute évidente : pourquoi en A un spectre continu alors que la fente ne passe pas par le satellite ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
polo0258, tu ai bon observateur. C'est bien l'une des questions !

Je n'ai pas de réponse, ni les pros aussi j'ai l'impression.
J'ai continué à observé, et je n'ai pas encore établi s'il
s'agit d'un nuage en grumaux ou s'il est temporairement variable.

Le fait qu'il n'y ai pas de réponse et que malgré tout on
observe le phénomène indique que les amateurs peuvent faire de la science,
et même des découvertes scientifiques (on en est encore loin ici,
il y a du boulot). En plus en ville.

La spectro est un formidable outil d'investigation.
Il n'est pas rare de voir des choses nouvelles avec un spectrographe,
toi même polo0258 tu viens de le constater - et en même temps tu entre
dans le processus de recherche. La multiplication du nombre d'observateurs aiderait bien.

En postant ici sur ce sujet j'ai aussi indiqué ce qu'il y avait des choses
aussi à faire en photo. Une sorte d'appel du pied... Il faut être curieux
et entreprenant c'est tout.

jlucas, en s'éloignant de Io le nuages devient de moins en moins visible
(le trait vertical je le repète dans les spectres). Il faut souligner
que lors de cette observation en plus de la pollution artificielle,
il y a avait dans le ciel une grosse Lune : on voit en fond le spectre
diffusé de la Lune par l'atmosphère (et donc le spectre d'absortion du Soleil). Il demeure bien sur visible en s'éloignant de Jupiter.

Christan B

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour ta réponse christian même si la question reste toujours posée...
je suis un bon observateur,je ne pense pas, tes sujets sont bien détaillés et notés ,donc il est facile de trouver une question à poser; du coup j'ai étudié le volcanisme de io sur un livre,et le hasard faisant bien les choses je tombe sur la chaine discovery qui parle des planètes et de jupiter et de ses satellites !bon je n'ai pas de réponse ,bien sur..
et bonne spectro christian et continue à nous poster ces sujets intéressants!
polo


Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian, si tu prenais un spectre des lampes de ton quartier ds les memes conditions, pour voir la position des raies Na par rapport à celle de Io, ce serait intéressant de comparer avec la meme résolution...

la résolution de ton spectro R=900 donne un deltaLambda de 6 ou 7 œ autour du Na
alors que l'écart entre les pics Na est de l'ordre de 200 ou 300 œ, ça devrait se voir facilement ?
ce serait convaincant mais je ne veux pas t'embêter.
jluc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le doublet en question dans le nuage de Io est à 5890-5896 A avec un
écart des raies de 6 A. Il est très limite en résolution avec le spectro
LISA qui tourne dans la version utilisée vers R=900 (on devine que l'émission
brillante dans le nuages donne une raie un peu large).

On retrouve dans les images 2D le spectre du sodium provenant de
l'éclairage traduit dans le profil spectral que j'ai fait il y a
pas mal de temps avec un spectro artisanal de résolution voisine de
celle du LISA actuel.

Ici une observation faite il y a quelques temps avec un spectro
plus résolvant, mais on observant le nuages sur le disque, pas en dehors
de l'image du satellite :

http://astrosurf.com/buil/io_sodium/obs.htm

Christian B

[Ce message a été modifié par cbuil (Édité le 21-10-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Phililipoide, la réponse est dans la légende (à droite, sous les
images en positif), à savoir 6 x 300 secondes. C'est pour cela que
l'on peut parler d'"imagerie" faible, l'exposition est relativement longue.

Christian

[Ce message a été modifié par cbuil (Édité le 22-10-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci Christian pour ta réponse.
les raies de l'éclairage urbain sont bien visibles de part et d'autre de la raie 5890, elles correspondent bien aux longueurs d'onde 5680 et 6160.
ce que je voulais savoir c'est si tu pointes le ciel noir quel spectre obtiens-tu ?
je suppose que tu l'as fait puisque tu as retiré le fond de ciel sur les images en négatif.
jluc

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
L'imagerie du nuage de Io dans le jaune (mais il faut un filtre étroit)
est du domaine du possible pour les amateurs. C'est pas un truc
commun à faire : il faut pas hésiter à réaliser des poses longues
(disons 30 minutes). La lumière de Jupiter peu géner (occulter le disque
au besoin ?). Mais c'est un joli challenge.

Tu crois que ça ne marche pas en pose courte pour voir le panache éruptif lui même ? Dans tous les cas dans mon idée ce serait avec un caméra à très faible bruit de lecture. Ca permettrait de concerner la résolution spatiale tout en ayant la possibilité de cumuler de nombreuses pose pour simuler une exposition plus longue.

On m'a donné une bonne idée aujourd'hui : essayer d'attraper les volcans quand Io est dans l'ombre de Jupiter, mais il faudrait voir si une caméra spécifique est nécessaire pour ça ou non. Visiblement par endroit ça monte à 1600°K. Dans le proche IR, ça doit être visible je pense. Aller à 2 µm pourrait être intéressant mais ça serait au détriment de la résolution. Un télescope géant avec OA est clairement plus adapté à ça : http://www.spacedaily.com/news/jupiter-io-02c.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon j ai fini par comprendre comment lire l image.
C est vraiment tres impressionnant ce que l on peut faire avec du matos amateur.

Bonne chance pour la suite de vos manip.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-Luc,

Le spectre montre un nuage dilué le long de l'orbite et il n'est
pas sur qu'il traduise l'activité immédiate de Io. Cela dit, il faut
vérifier. Il doit être nécessaire alors d'observer assez près de Io... d'où l'intéret d'un T1M.
Je pense qu'a la fois l'imagerie lointaine (petit
télescope) et proche de Io sont utiles, surtout si on fait un suivi
dans la durée.

Les images Keck sont impressionnantes. Mais c'est autre chose : observation
de l'emission thermique. J'avais fait un petit calcul à l'époque pour voir
si on avait une chance avec une caméra CCD en regarder vers 900 nm. Il
y a une possibilité mais le contraste est très faible avec le flux
réflechi solaire (T=1500 K pour un bon volcan). La proposition
de faire l'image en eclipse est bonne dans cette situation.

Christian

[Ce message a été modifié par cbuil (Édité le 23-10-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this