JD

Membre
  • Compteur de contenus

    3 201
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

3 Neutre

À propos de JD

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Astro, météo, pyrotechnie, psychologie
  • Adresse
    55 avenue du Pré de Ville 13650 Meyrargues
  1. Bonjour. J'ai une bino TeleVue depuis pas mal de temps et le réglage de l'écartement des yeux est devenu un peu trop lâche au fil du temps. je sais que ça se resserre mais je ne sais pas comment. Si quelqu'un a déjà fait, je suis preneur. Merci. JD
  2. Correspondance diamètre lunette-Newton

    Ah là au moins elle pouvait être nette. Alors que chez Tintin, sur l'objectif, ben ça marche pas. Si Hergé avait été astronome, il n'aurait pas fait une telle boulette. Mais bon... le nombre de film où on voit un acteur connu regarder à l'envers dans un 115...
  3. Correspondance diamètre lunette-Newton

    Moi je me souviens d'une magnifique toile d'araignée dans un pare buée, ce qui fait qu'en défocalisant j'avais cru que ma lentille fluorite c'était fendu de toute part comme un pare brise. Un grand moment de solitude avant de découvrir cette habitante du pare buée...
  4. Correspondance diamètre lunette-Newton

    Cédric, le monsieur a dit à partir de 200mm. Donc avec une 80 tu peux dormir tranquille. Mais une achro, c'est pas forcément le top à moins qu'elle soit vraiment très très longue. Et là ça pèse. Et puis en visuel, 80mm, ben ne compte par résoudre le quintette de Stephan... ;-)
  5. Correspondance diamètre lunette-Newton

    C'est vrai que le marché des bons télescopes < 200 est pauvre. Alors que question lunettes, c'est l'embarras du choix. Ce qui tendrait à montrer que tant qu'à investir dans du petit très transportable, les gens préfèrent se faire le moins chier possible avec des problèmes de collimation, de lavage de miroirs etc etc. Quitte à payer plus cher...[Ce message a été modifié par JD (Édité le 23-02-2017).]
  6. Correspondance diamètre lunette-Newton

    Bah sitôt que tu dépasses 130 ou 150 mm, c'est le prix qui fait la différence écrasante. Mais s'il y a un marché pour les réfracteur de 130 et plus, c'est sans doute qu'ils ont des avantages, et notamment comme astrographes à grand champ plan. Je pense qu'un type qui se paie une TOA 150 pour faire de l'imagerie grand champ a sans doute la possibilité de se payer 4 bon newtons de 180 pour le même prix. Pourquoi ne le fait-il pas ?Je dis pas que les avantages acquis en visuel disparaissent en CCD, je dis que la perte de contraste dû à l'obstruction pénalise (un peu) en visuel et pas en CCD. Je dis rien de plus.Et pour ceux qui critiquent la teneur de ce débat, ben c'est quand même la question de départ, donc chacun y donne son avis. J'entends les arguments théoriques mais je préfère tester, faire des essais, comparer. Et après tu as raison, y a une esthétique qui n'est pas en débat vue qu'elle est parfaitement subjective. La bonne nouvelle c'est qu'un Intes de 150 fait jeu égal en planétaire avec une AP 150. Ça conforte les qualités de la marque russe.
  7. Correspondance diamètre lunette-Newton

    Cher ami, je sais bien que ça fait que 4 % de surface en moins, soit pour un 200, un diamètre résultant de 196 mm. Mais cela engendre un peu de diffraction au passage... Toi-même disait qu'elle ne nuisait pas en imagerie. Mais en visuel, elle ne peut pas être indolore... Mais je pense que l'obstruction est assez peu significative en-dessous de 25%. T. Legault avait fait de belles simulation de cela à l'époque. Après y a aussi le traitement des verres, les aluminures etc.
  8. Correspondance diamètre lunette-Newton

    16% ça en fait une bête de course effectivement ! la plupart des newton tournent entre 20 et 30%...
  9. Correspondance diamètre lunette-Newton

    Ben oui. Un instrument obstrué NE PEUT PAS faire jeu égal en visuel avec un instrument de même diamètre qui n'est pas obstrué. çà serait du miracle là pour le coup. C'est bien pour ça que sur les bons dobsons d’observation, on cherche à optimiser la taille du secondaire pour qu'elle tombe en-dessous de 22-23% du diamètre.
  10. Correspondance diamètre lunette-Newton

    Après la lulu magique, le newton magique... VL, visiblement, tu parles sous le coup de l'idéologie. Autant, on a vu ici par le passé des tenant de la lulu magique. Autant tu montres exactement l'excès inverse. Et de surcroit, tu mélanges dans tes propos visuel et imagerie. Je te fais la démo quand tu veux (pour l'avoir faite une paire de fois avec FS 152 / bon 200 bien réglé), qu'en visuel (ciel profond et planétaire), une bonne apo fait jeu égal avec un newton environ 1,4 fois supérieur. Simplement du fait de l'obstruction et de la transmissibilité des verres/ miroirs. Il suffit d'essayer pour s'en rendre compte. j'ai passé plusieurs soirées à faire ces essais et c'est ce qui en sort. Après, en imagerie, ça n'a effectivement rien à voir. Et là pour le coup, je pense que D=D. Mais cette façon d'affirmer qu'à diamètre égal, un newton obstrué fera mieux qu'une apo non obstruée et moins sujette à la turbu du fait de sa conception, ben c'est juste l’idéologie du newton magique.[Ce message a été modifié par JD (Édité le 21-02-2017).]
  11. Correspondance diamètre lunette-Newton

    "Quand je vois ces dessins, je comprends qu'une APO est nettement moins bonne qu'un SC ou un NEWTON !"AG, je suppose que tu veux dire qu'une Apo est moins bonne qu'un télescope bien plus gros ?? Ca veut dire quoi moins bonne ?Une apo, généralement est meilleure à D égal que son concurrent à miroir car elle n'est pas obstruée, car elle est plus loin du sol et le faisceau optique ne la traverse qu'une fois.Je me suis livré hier soir à un test amusant pour vérifier un point : le gros télescope en montre-t-il toujours plus sur une planète que le petit, même quant la turbulence est très forte ? Hier soir, Jupiter était assez affecté par la turbulence et même un C8 donnait des images très médiocres.J'ai diaphragmé mon 500 à 190 mm hors axe, de manière à ce que le faisceau entrant ne subisse ni une branche de l'araignée ni le secondaire. Mon 500 ayant un secondaire de 100 mm, il m'a été possible de découper un cercle de 190 mm dans un cache, de manière à simuler une apo de 190 (même si je suis conscient que ce n'en est pas une pour autant et que la vraie apo ferait mieux pour les raisons citées plus haut).L'image "190" était esthétique car ne comportant aucune aigrette, un fond de ciel bien noir et un bord planétaire forcément contrasté car posé sur un fond de ciel très sombre.J'ai passé un long moment à observer ainsi à 230 fois. Quel bonheur de se retrouver avec un instrument à F10 avec une superbe tolérance de mise au point. Et puis je repasse à la pleine ouverture, en ajoutant volontairement un filtre neutre 25% qui me ramène alors à une luminosité comparable au test à 190 mm. Une fois habitué à l'image, il devient rapidement évident qu'elle en montre plus. Ce n'est pas flagrant, car, vue la turbulence, ça fait pas grand chose en plus, mais ça fait plus quand même. J'ai alterné ainsi avec et sans le diaphragme en mettant ou en ne mettant pas le filtre neutre. On peut ergoter sur l'esthétique de l'image avec ou sans filtre. Mais le gros en montre plus, même avec le filtre neutre, et même avec une turbulence qui, hier soir devait donner son plein rendement à un instrument de 40 mm max...
  12. Ton problème n'est-il pas surtout près du zénith ?
  13. problème pour voir Saturne

    Le niveau baisse sur ce forum...
  14. Correspondance diamètre lunette-Newton

    Salut. On a eu des discussions épiques il y a quelques années et je t'encourage à taper dans google : "que voit-on dans une grande apo ?" et tu retrouveras ces longues discussions.J'avais dit à l'époque, après avoir longuement comparé ma FS 152 avec un bon 200 obstrué à 25%, qu'on pouvait assez raisonnablement conclure qu'une bonne apo équivalait à un télescope 1,4 à 1,5 fois supérieur. Et cela y compris en ciel profond. Ma lulu en montrait en effet un tout petit peu plus en CP que le 200 et elle claquait plus en planétaire. Par contre, elle ne faisait pas le poids contre un 250. On était à peu près tous tombés d'accord là-dessus.Mais finalement cela rejoint assez le D-d qui a été évoqué plus haut. C'est une règle empirique mais qui marche pas mal. Le problème, c'est qu'un newton présente l'avantage du rapport d'ouverture facilement inférieur à 6 et qu'une lulu avec un rapport d'ouverture inférieur à 6 commence à chiffrer en prix. Et en imagerie, la perte de contraste apportée par l'obstruction est largement compensée par le diamètre facilement plus gros (en raison du prix) sur un newton.Certains diront qu'en visuel c'est pareil et c'est évident. En visuel planétaire, la qualité intrinsèque des lunette ce sont ces images ciselées et très contrastées et non bruitées. Un télescope de diamètre supérieur à 1,5x la lunette, montrera toujours plus de détails, quelle que soit la turbulence. Mais ces détails seront noyés dans un bruit général, rendant l'image moins esthétique aux yeux de beaucoup.
  15. Disparition de la princesse Leia...:(

    Aie,ce qu'on ne dit pas, c'est est-ce que Disney comptait sur elle pour les prochains épisodes ??? Va falloir la tuer ! Pas le choix.