JD

Member
  • Content count

    4822
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

JD last won the day on March 19 2019

JD had the most liked content!

Community Reputation

1595 Excellent

About JD

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    Astro, météo, pyrotechnie, psychologie
  • Adress
    55 avenue du Pré de Ville 13650 Meyrargues
  1. Je parle d'un tube ouvert à 4. Mais c'est vrai qu'avec 20 %, on doit perdre un peu sur les bords en CP avec des gros oculaires genre Nagler 31. Mais bon...
  2. par contre, c'est mythique ces jumelles Perl...
  3. Ben non. Entre un miroir Bonnin superpoli de Skyvision avec une obstruction de 20 % et un miroir industriel obstrué à 34% d'un C14, y a pas photo. Je parle pour du visuel.
  4. Je n'ai pas dit ça. J'ai dit que c'était un caprice qui n'était pas forcément nécessaire pour faire du planétaire tip top. Et j'ai dit que mon 500 Skyvsion en montrait souvent beaucoup plus. Mais cette 185 est une merveille. On l'a mise à côté d'une AP140 et d'une TOA 130 et elle en a fait qu'une bouchée. Ce qui m'a le plus bluffé c'est l'écart avec la 140, très marqué malgré seulement 45 mm d'écart. C'est sans doute le fait du rendement de ce type d'instrument. J'adore cette lulu mais elle n'est pas magique. C'est juste une apo de 185 et les lois de l'optique restent les lois de l'optique.
  5. Je connais quelqu'un qui ne va pas tarder à vendre un Skyvision 350...
  6. Choix lunette apo

    Je me demande d'où vient cette croyance qu'un instrument à F/D court n'est pas fait pour le visuel. Le fait que ce F/D court en fasse un instrument adapté à la photo ne le rend pas pour autant inapte au visuel. Bien sûr, il faudra utiliser des oculaires plus courts, mais il y en a d'excellents, et il y a aussi d'excellentes barlow, powermate etc etc. Ma CFF est donnée pour 6,8 mais est en réalité plutôt à 7,2. Où est le problème ? Nous avons mis récemment côte à côte la CFF 185, une AP 140 et une TOA 130. L'image sur la Lune était parfaite dans les trois. Bien plus lumineuse dans la 185, donc plus confortable à observer et à grossir. Donc, seul le diamètre les distinguait et rien d'autre. Ni le F/D, ni la marque, ni le sexe des anges... Donc une apo pour du visuel ?? Un seul critère : la plus grosse possible !!
  7. Choix lunette apo

    CFF ! Excellent rapport qualité/prix tout en étant haut de gamme.
  8. Tu ne pourras pas faire la mise au point avec un Paracorr et le télecompressor. Et sans le Paracorr, tes étoiles ne vont pas aimer. Ce n'est pas fait pour les F/D courts...
  9. L'Ethos 30 et le Nagler 40 existent... Il suffit de leur mettre ce machin aux fesses : https://optcorp.com/products/astro-physics-ccd-focal-reducer-for-f-9-f-18-telescopes Ça marche très bien mais il faut du back focus car cela agit comme un réducteur de focale. A éviter sur les Newtons courts. Sur ma lulu, j'ai plus de 20 cm de back focus et je peux même intercaler un tube allonge de 6 cm entre le telecompressor et l'oculaire ce qui augmente encore la réduction (sans vignetage). L'Ethos 21 devient alors littéralement un Ethos 31 et le Nagler 31 un Nagler 42... Sur M31 c'est à couper le souffle...
  10. L'ouverture arrière du 250 ne sert-elle pas juste à accélérer le refroidissement ? Ne faut-il pas mieux refermer une fois en usage ?
  11. après la bière sans alcool, le télescope sans tube !
  12. Non ça t'aurait coûté moins de la moitié. Le transport par route est extrêmement bon marché. Et si tu intègres carburant, péage et amortissement de ton véhicule, tu es largement perdant. Par contre, en termes de manutention du bestiau, c'est une autre affaire.
  13. Mais non, il a juste été plus réactif... Avec le beau matos, il faut réagir très vite et ne surtout pas négocier le prix. C'est comme pour les cèpes, il faut les cueillir petits, sinon quelqu'un les a cueillis avant toi !
  14. C'est vrai que la hauteur par rapport au sol est importante, surtout en début de nuit s'il a fait beau dans la journée...
  15. Et ça marche à toutes les échelles. On l'a encore vérifié ce soir sur la Lune entre une TOA 130, une AP 140 et la CFF 185. La turbu devait être limitée à un instrument de 100 mm max avec un flux nord-ouest un peu merdique. Pourtant la 185 écrasait tout et montrait facilement ce qui était détecté aux deux autres. Et ce grâce à l'image plus lumineuse... Et je parie que le 500 aurait mis toutes ces lulus KO... On s'est promis d'essayer la prochaine fois.