JD

Member
  • Content count

    4381
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

JD last won the day on March 19

JD had the most liked content!

Community Reputation

1096 Excellent

About JD

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    Astro, météo, pyrotechnie, psychologie
  • Adress
    55 avenue du Pré de Ville 13650 Meyrargues
  1. Histoire d'oculaires

    Les Naglers sont maintenant un peu dépassés et effectivement déconseillés en planétaire. Parce qu'ils jaunissent un peu l’image. Personnellement, en CP, je ne jure que par les Ethos. Et en planétaire, par les Delos et Panos 24 que l'on peut utiliser en Bino. J'utilise encore le Nagler 31 en CP mono et les Naglers 22 et 17 en bino (sur un système qui accepte deux oculaires 2 pouces). Le relief d’œil des petits Naglers est en outre assez inconfortable... De là à avoir un tel écart avec des Meade, c'est quand même surprenant.
  2. C'est quand même agréable d'avoir au moins 60°... Mai c'est bien évident qu'une fois connu le champ réel et le grossissement, tu peux déduire le champ apparent.
  3. Gros achroma à vendre

    pffff, un 500 avec une bino, plus de lumière et on économise 490000 $
  4. Fausse idée

    Tout le monde est d'accord en fait !!
  5. Baader Hypérion 31mm

    les 31 sont au coulant 2 pouces. Il existe une bague de réduction 31,7 mais qui réduit considérablement le champ visuel.
  6. Salut. J'en fais partie aussi. Si tu viens avec ton propre matos, tu devras prévoir d'adhérer à l'association. L'adhésion coûte 40 € pour l'année. Au plaisir de t'y voir.
  7. Les vieux appareils photos Leica étaient réputés pour pouvoir être jetés contre les murs sans dommage... Bon pas une raison pour le faire exprès...
  8. 15x70 est à proscrire en terrestre. Trop lourd et trop tremblant. 10x42 est mon choix depuis des années et pour rien au monde je ne changerais. Bon certes ce sont des Leica, mais on peut trouver des jumelles à prisme en toit de bonne facture dans les gamme de prix que tu demandes, en 40 mm.
  9. GG cherche TS Concenter

    C'est assez simple : Quand le cheshire ET le laser sont d'accords, c'est que tes miroirs sont parfaits. Tes miroirs ne doivent pas être seulement alignés mais aussi centrés : - Le primaire doit renvoyer un flux parallèle au tube. - Le secondaire doit respecter l'offset réglementaire. - Il doit centrer le flux dans le PO. Pour arriver à un réglage parfait, il faut régler ton offset avec l'araignée. Ensuite, trouver la position du secondaire qui fait apparaitre les bords du primaire ensemble quand tu avance ta crémaillère avec un oculaire de collim. Puis tu collimates ton primaire. Si après, le laser est dans les choux c'est qu'il y a un hic et il peut s'agir du PO qui n'est pas bien perpendiculaire au tube... Bref, ça peut prendre l'après midi et il faut comprendre ce que l'on fait. Mais une fois que c'est fait ça ne bouge plus. A chaque sortie, tu retouche ton secondaire au laser et ton primaire au cheshire. (et non l'inverse).
  10. Miroir ruiné suite à réaluminure

    Remarque, plus besoin d'observer la lune. Suffit de faire un Foucault photo... Je sors.
  11. Pancho 61, un peu plus haut, n'avait pas compris ta question non plus... Là tu parles de GOTO Mais là tu parles de suivi...
  12. Il y a une confusion qui est faite dans la question. On parle de goto ou on parle de suivi ??? On peut avoir un suivi impeccable sur une monture allemande parfaitement mise en station, sans avoir de goto. On peut avoir un goto assez correct et un suivi assez médiocre, ce qui est souvent le cas sur un dobson. Donc il faut distinguer effectivement le fait de trouver l'objet et le fait de le garder au centre du champ.
  13. Une graisse qui ne suinte pas ?

    La graisse rose, ça ne suinte pas. J'avais obtenu de OU, il y a des lustres, un peu de la graisse verte de Taka, utilisée sur les crémaillère. J'en ai encore l'équivalent d'un ou deux pépins de citron... Surtout, pas de graisse silicone sur les frictions métalliques. Je dis ça parce qu'on pourrait être tenté vu que la graisse silicone ne suinte pas non plus...
  14. Tête bino + ADC, comment faire

    Les ADC doivent être horizontaux quand le flux est direct ou quand le RC n'est pas orienté à gauche ou à droite. Sitôt que le renvoi est orienté (par exemple pour pouvoir observer assis sur le côté de l'instrument), il faut orienter les ADC perpendiculairement à l'axe bleu-rouge du chromatisme atmosphérique. Pareil sur un newton ou tu es de toute façon sur le côté. Tu regardes donc ta planète en plaçant les ADC en position inactive (tirettes fermées) et tu repères où est le maximum de chroma rouge et le maximum de chroma bleu sur ta planète. Et tes tirettes de l'ADC doivent alors être placées perpendiculaires à la droite qui relie ce max rouge et ce max bleu. Car forcément, suivant l'orientation du renvoi, ça va varier. Donc tu dois le faire empiriquement une fois installé dans la bonne position d'observation. Les deux ADC vont donc se retrouver dans la même orientation ce qui facilite donc leur réglage. Et après y a plus qu'à ouvrir les tirettes de chaque ADC juste de ce qu'il faut. Si les images se séparent, on les refusionne en tournant un peu un des deux ADC. Bon je reconnais que c'est un peu bourrin mais ça marche ! Surtout que dès fois, dans certaines positions, les tirettes entrent en conflit avec l'autre œil de la bino !! J'utilise une bino TV. Concernant le vignetage, je n'utilise ce montage qu'avec des grossissements assez forts donc pas de risque de ce côté. Je ne l’utilise pas sur la lune où la chroma atmosphérique ne me gêne pas trop. Sur les planètes, on est toujours sur des champs riquiqui.